Bienvenue sur Végéweb !

L'agriculture biologique

L'écologie, le bio, etc.

Re: L'agriculture biologique

Messagede kob27g » 29 Mar 2016, 09:15

Suite à une conversation sur ce sujet : que-faire-avec-t11456-180.html#p530403, je déterre un vieux sondage.

En 2 ans, ma position a grandement évolué : l-agriculture-biologique-t17341.html#p430199.

J'ai pratiqué arrêté le bio. Je continue juste de recevoir mon panier de légume hebdomadaire bio et local via mon AMAP. J'achète encore quelques rares produits bios pour mon gamin (le lait maternisé par exemple).

Non pas que je ne crois plus au bio, mais j'ai resserré mon budget alimentation. Arrêter le bio me fait faire de sacrées économies. Je compare régulièrement les prix entre mon magasin primeur et la biocoop, je constate une très nette différence. Certains fruits et légumes bios sont facilement 2 à 3 fois plus cher :mmm:

Je me contente donc de consommer de saison et français. Je me dis naïvement que c'est "moins pire".
Avatar de l’utilisateur
kob27g
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
69.7%
 
Messages: 11092
Inscription: 12 Juil 2012, 09:45
Présentation
Genre: Homme

Re: L'agriculture biologique

Messagede V3nom » 29 Mar 2016, 18:29

2 points qui me sont revenus, notamment en lisant Bassegan :

-"l'AMAP c'est trop cher, 100€ / mois". Ici avec Iris on a un panier par légume, des paniers de 2kg (clairement trop pour une personne seule, genre carrément), c'est 44€ par mois, prix fixe (c'est tous les vendredi ici, et il y a des mois avec 3 vendredis et d'autres avec 5 vendredis, le prix est indexé à l'année).
Je ne sais pas où Bassegan à été voir pour ces paniers, mais soit il parlait d'une taille plus "familiale", soit il y a un problème...

-Et concernant le pourquoi des prix du BIO ET local plus cher que le conventionnel en grande distri : les subventions juste aberrantes pour le transport qui, pour certaines boites, non seulement paient la totalité des transports, mais remboursent même une partie des denrées transportées tellement ces sommes sont gigantesques (à grands renforts d'entreprises fictifs intermédiaires...)

Et je vais redonner quelques chiffres, à tout hasard :
1/2 hectar de terre = 6200 kg carottes
1/2 hectar de terre = 8200 kg pommes de terre
1/2 hectar de terre = 10300 kg tomates

1/2 hectar de terre = 52 kg de viande.


Je n'ai pas fais le travail pour transposer ça dans un environnement à sol en cours d'aridité, ou des environnements particuliers peu propices à la culture. Je me contente des prairies fertiles, naturellement laissées sans labour ni intrants, et généralement, les terres extensives des cheptels en élevage non industriels. (et ça en fait de la surface arable dévolue au broutage du bétail...
Avatar de l’utilisateur
V3nom
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
39.1%
 
Messages: 10174
Inscription: 17 Fév 2012, 19:46
Localisation: Tours (37)
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: L'agriculture biologique

Messagede veggiefit » 30 Mar 2016, 18:13

Hello ! :)

Particulièrement engagée pour la préservation de la planète, et puis aussi pas mal pour ma santé (^^), je mange bio autant que possible.
Cela représente un budget ! :S
Mais en fait, quand on est végétalien, et qu'on évite d'acheter tous les produits transformés, acheter bio revient toujours moins cher que de ne pas acheter bio et de manger de la viande, des laitages et autres gâteaux industriels. :D
Et en plus, c'est meilleur pour l'environnement, la santé et les fesses ! ;)

De plus, aujourd'hui en France il faut X années (je crois 5, ce qui n'est pas énorme) pour qu'une terre anciennement en non bio soit déclarée bio si l'agriculteur utilise cette méthode. Ce qui est pas foufou mais déjà pas mal. D'un point de vue écologique, ça se discute...
En fait c'est très simple :
- si vous mangez bio, vous avez toujours un petit risque que des pesticides se soient glissés dedans

- si vous mangez "conventionnels", vous êtes certains de manger de la merde :)

Le tout je pense est de faire du mieux qu'on peut selon nos moyens, notre budget.
Le mien n'étant pas énorme, je privilégie les fruits et légumes bio dont je vais manger la peau. Les pommes, les concombres par exemple, quand on sait que 99% des nutriments sont contenus dedans mais que quand ils ne sont pas bio c'est là aussi où il y a tous les pesticides de stockés, c'est vraiment dommage de les éplucher ou de s'intoxiquer !

Je pense que c'est au cas par cas et qu'il faut juste faire de son mieux, avec un compromis bio/pas bio. Par exemple je mange parfois des chips (et oui ! ^^), je ne les achète pas bio car ça serait juste une ruine sinon pour moi. A l'inverse, je ne fais jamais d'exception pour ce que je vais manger cru (et donc tout absorber au maximum).
Je ne peux pas tout faire parfaitement, en revanche je recherche toujours la cohérence entre mes achats :)

Qu'en pensez-vous ? :)
Avatar de l’utilisateur
veggiefit
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
71.3%
 
Messages: 257
Inscription: 06 Mar 2016, 18:02
Présentation
Genre: Femme

Re: L'agriculture biologique

Messagede kob27g » 30 Mar 2016, 18:48

veggiefit a écrit:De plus, aujourd'hui en France il faut X années (je crois 5, ce qui n'est pas énorme) pour qu'une terre anciennement en non bio soit déclarée bio si l'agriculteur utilise cette méthode. Ce qui est pas foufou mais déjà pas mal)


La période de conversion est de 2 ans avant le semis des cultures annuelles et de 3 ans avant la récolte des cultures pérennes (arboriculture, viticulture...). La durée de conversion peut être réduite dans le cas de reprise de prairies naturelles, friches, terres non cultivées ou châtaigneraies traditionnelles, sous certaines conditions.
http://www.corabio.org/images/rubriques/convertir-exploitation/Convertir_son_exploitation_en_AB_MAJ_2015_VF.pdf
Avatar de l’utilisateur
kob27g
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
69.7%
 
Messages: 11092
Inscription: 12 Juil 2012, 09:45
Présentation
Genre: Homme

Re: L'agriculture biologique

Messagede Noraleeds » 31 Mar 2016, 11:45

veggiefit a écrit:Le tout je pense est de faire du mieux qu'on peut selon nos moyens, notre budget.
Le mien n'étant pas énorme, je privilégie les fruits et légumes bio dont je vais manger la peau. Les pommes, les concombres par exemple, quand on sait que 99% des nutriments sont contenus dedans mais que quand ils ne sont pas bio c'est là aussi où il y a tous les pesticides de stockés, c'est vraiment dommage de les éplucher ou de s'intoxiquer !


Mon budget n'étant pas énorme non plus et ayant récemment décidé d'être un peu plus organisée sur celui-ci c'est un sujet qui m'intéresse. Je veux moi aussi privilégier les fruits et légumes en bio et certains aliments que je n'achète pas tous les mois (le coût plus élevé ne sera ainsi pas un vrai poids dans mon budget): huiles par exemple, farine. Je n'achète les fruits et légumes bio que s'ils viennent de France car je consomme aussi bio pour la planète alors je vois pas l'intérêt d'acheter du bio qui a fait des milliers de kilomètres. Quand je ne suis pas dans un magasin bio, je n'en prends pas non plus car il a tendance à être sous trois tonnes d'emballage (et à venir d'Amérique latine ou autre). Comme toi, je n'achète pas les chips et autres en bio, pour la planète ce serait mieux mais comme je dois faire des concessions aussi pour mon budget je me dis que le "plus santé" est pas terrible concernant la "malbouffe", alors exit.

Actuellement, comme je cherche mon chemin pour appliquer ma philosophie "plutôt consommer moins mais mieux", je me suis mise au jeûne intermittent (zapper le petit déj' où je mangeais de la compote bio locale et du son d'avoine, autant dire que la compote me revenait cher à la longue). Pendant trois semaines, j'ai aussi fais un jour de jeûne dans la semaine mais actuellement j'ai encore des obsessions à régler pour continuer cela sans la "revanche de la frustration/peur/faim".

Je ne suis plus une accro du chocolat (wouaaaah), mais je reste assez compulsive par moment sur des envies de sec (pain, galettes maisons, petits gâteaux... et si y a rien de tout ça : noix, noisettes, amandes et ça coûte bonbon en bio ou pas). Je voudrais régler ces pulsions pour ne pas faire planter ma maîtrise du budget (et de ma santé... et pour réussir mon défi "quelques kilos en moins pour une meilleure performance dans mon sport". Un défi qui prend son temps comme il se doit ^^).

Donc oui, vouloir consommer bio se fait aussi en fonction du budget et de certaines cohérences : on peut réfléchir à ses autres consommations par ailleurs -> j'ai changé de shampooing et j'en consomme aussi beaucoup moins (ça va faire bientôt 10 mois que je le traîne, il en reste la moitié et le flacon m'a coûté 13€ contre une bouteille Head And Shou*** pas du tout écolo tous les mois auparavant).
Avatar de l’utilisateur
Noraleeds
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
11%
 
Messages: 344
Inscription: 09 Déc 2015, 22:36
Présentation
Genre: Femme

Re: L'agriculture biologique

Messagede Invite10008 » 01 Avr 2016, 13:20

veggiefit a écrit:je ne fais jamais d'exception pour ce que je vais manger cru (et donc tout absorber au maximum).

En général, on absorbe moins bien en cru qu'en cuit.

Pour ma part, je suis en train de retirer de plus en plus les produits transformés, à part l'huile végétale que je pense aussi retirer, il ne me restera plus que le lait de soja.

Noraleeds a écrit:Actuellement, comme je cherche mon chemin pour appliquer ma philosophie "plutôt consommer moins mais mieux", je me suis mise au jeûne intermittent (zapper le petit déj' où je mangeais de la compote bio locale et du son d'avoine, autant dire que la compote me revenait cher à la longue). Pendant trois semaines, j'ai aussi fais un jour de jeûne dans la semaine mais actuellement j'ai encore des obsessions à régler pour continuer cela sans la "revanche de la frustration/peur/faim".


Pour le petit déjeuner, je dirai que c'est mieux de manger des flocons d'avoine et une pomme plutôt que du son d'avoine et de la compote de pomme, c'est plus brut.
Pour avoir les effets du jeûne quel qu'il soit, il est aussi possible de le faire en faisant du sport.
Invite10008
 

Re: L'agriculture biologique

Messagede veggiefit » 01 Avr 2016, 16:11

En général, on absorbe moins bien en cru qu'en cuit.



A quoi bon mieux absorber un aliment qui a perdu touts ses bénéfices ? ;)
A titre d'exemple : Les enzymes sont détruits à la cuisson dès 40°C, ils sont en effet très sensibles à la chaleur. La vitamine C est détruite entre 60 et 75°C.
A partir de 100°C. les minéraux peu ou non assimilables et les aliments subissent des transformations moléculaires cancérigènes.
Au delà de 120°C. toutes les vitamines sont détruites.

Je pense que c'est quelque chose dont il faut être conscient, même si pour ma part cela ne m'empêche pas d'adorer me faire de bons petits plats chauds :)
Avatar de l’utilisateur
veggiefit
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
71.3%
 
Messages: 257
Inscription: 06 Mar 2016, 18:02
Présentation
Genre: Femme

Re: L'agriculture biologique

Messagede Noraleeds » 02 Avr 2016, 11:40

raf a écrit:Pour avoir les effets du jeûne quel qu'il soit, il est aussi possible de le faire en faisant du sport.


Faire le jeûne en faisant du sport ? Ou faire du sport pour avoir les effets du jeûne parce que dans ce cas, pas trop de souci de ce côté-là :)

Je vais aussi essayer d'augmenter la part de cru dans mon alimentation, déjà faire des salades, ce serait chouette. En bio, de préférence du coup car autant avoir un max de vitamines et compagnie.
Avatar de l’utilisateur
Noraleeds
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
11%
 
Messages: 344
Inscription: 09 Déc 2015, 22:36
Présentation
Genre: Femme

Re: L'agriculture biologique

Messagede Titesieste » 03 Avr 2016, 18:20

veggiefit a écrit:A quoi bon mieux absorber un aliment qui a perdu touts ses bénéfices ? ;)


C'est très réducteur et, à ma connaissance, faux.

Déjà les modes de cuissons sont nombreux, dire qu'un aliment cuit a tout perdu, c'est faire fi du plus important : le type de cuisson et la température.

Sans compter que dans certains cas la cuisson améliore aussi la disponibilité et l'assimilation de certains nutriments.

ça permet aussi de détruire des inhibiteurs qui empêchent justement l'assimilation des nutriments.

Cet article sur le blog d'Antigone XXI en parle un peu : http://antigonexxi.com/2012/10/04/un-et ... de-partie/
Avatar de l’utilisateur
Titesieste
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
77.3%
 
Messages: 2660
Inscription: 12 Mar 2015, 10:09
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: L'agriculture biologique

Messagede Invite10008 » 04 Avr 2016, 10:11

Je rejoins Titesieste, je mange à 95% cuit, le cru étant parfois les salades et les oléagineux. Je ne supporte pas très bien le cru à haute dose, et je ne pense pas être en mauvaise forme. Je dirai que ça dépend de chaque personne, si on y arrive tant mieux, moi ça ne me réussit pas.
Par exemple, l'omnicuiseur vitalité cuit à une température inférieure à 100 degrés.
Je cuis principalement avec mon four vapeur où je peux régler la chaleur par palier de 5 degrés, et la cuisson dure maximum 7 minutes, la dégradation est très faible, pour preuve, le goût des aliments est incomparable avec mon four et un cuit vapeur simple, j'en étais étonné.

Noraleeds a écrit:
raf a écrit:Pour avoir les effets du jeûne quel qu'il soit, il est aussi possible de le faire en faisant du sport.


Faire le jeûne en faisant du sport ? Ou faire du sport pour avoir les effets du jeûne parce que dans ce cas, pas trop de souci de ce côté-là :)


Faire du sport pour avoir les effets du jeûne.
Invite10008
 

Re: L'agriculture biologique

Messagede Taitino » 04 Avr 2016, 17:34

Très intéressant: je dirais que chaque corps a sa proper façon d'assimiler ce qu'il lui faut. Chez nous, on mange à peu près 40% cru (salades, oléagineux, graines, fruits frais et legumes frais (celeri, chicoré, carottes..) et le 60% qu'on cuit, on fait presque toujours par vapeur, ou bien par cuisson au four à assez basse temperature (plus long, moins chaud). On frit en poêle rarement (surtout des gnocchi à basse feu avec très peu d'huile. On evite depuis un moment des samousses classiques, preferant les faire "maison" avec legumes prepares en feuilles de brick, puis cuisson au four. Cela n'est pas sans pépins mais ça marche très bien.
Quant au "jeûne faisant du sport" l'idée m'intéresse, mais pour les vieux arthrosés il y a des limites, et on préfère la marche quotidienne (jusqu'à 3km) et la natation.
Raf, t'as bien raison pour l'omnicuiseur: on peut aussi utiliser un "slow cooker" pour bien cuire à basse temperature (50-60°sur 8 heures), surtout impeccable pour legumes secs qu'on a préalablement
laissé tremper d'avance. C'est sûr que si on aurait le luxe de cuire très lentement, on pourrait probablement conserver un maximum de nutriments!
Taitino
« On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités". Mahatma Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Taitino
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
54.5%
 
Messages: 518
Inscription: 12 Nov 2015, 17:36
Localisation: Parthenay, Deux Sevres
Présentation
Genre: Homme

Re: L'agriculture biologique

Messagede Invite10008 » 04 Avr 2016, 22:47

Ca devient HS, mais bon :
Tu peux faire de la marche nordique pour "depenser plus". Ca ajoute juste une paire de batons de marche nordique, et ca fait travailler tout le corps. En travaillant l'articulation, ca diminue la douleur, j'avais lu ca dans une etude. Il y a aussi, pour certaines personnes, l'arret du gluten a fait disparaitre totalement l'arthrose. Tu peux te renseigner, ca ne coute rien :)
Invite10008
 

Re: L'agriculture biologique

Messagede V3nom » 04 Avr 2016, 23:09

Je pense sincèrement qu'aujourd'hui (en fait depuis sa création) le "BIO" commercial, si c'est un moindre mal, reste un mal vis à vis de ce à quoi c'est sensé répondre. (et ce sont les commentaires sur les teneurs en nutriments qui m'y font repenser)

Je pense qu'aujourd'hui, au delà du BIO (et des TCS dont j'ai déjà abondamment parlé, même si je ne suis jamais vraiment rentré dans le détail), c'est avant tout d'essayer de trouver des circuits qui promeuvent (voire cultiver soi-même) des semences dites "anciennes" ou "rustiques".

Car, pour reprendre une image qui sera plus claire qu'un long discours : La pomme golden (à titre d'exemple) étant ce qu'elle est (soit environ 25% des nutriments de n'importe quelle pomme d'il y a 50 ans seulement), même cultivé BIO, elle restera un fruit carencé par "nature". Et c'est tout le problème du BIO : il s'agit de pratiques culturales, pas de semences. (hors OGM, mais l'agriculture conventionnelle n'a pas attendu les OGM pour faire énormément de mal)
Avatar de l’utilisateur
V3nom
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
39.1%
 
Messages: 10174
Inscription: 17 Fév 2012, 19:46
Localisation: Tours (37)
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: L'agriculture biologique

Messagede Nysaah » 05 Avr 2016, 07:41

Pour ce qui est du cru ou du cuit, chacun est différent, il faut trouver son propre equilibre, si on a des difficulté de digestion c'est sur que le cru n'est pas recommandé, en petite quantité ou en version smoothie ou compote ca passe mieux
Perso je mange cru pti dej et repas de midi, des fois un gouter, le soir c'est toujours un repas chaud, ca se digere mieux, c'est mieux pour dormir ^^
Pour moi ca marche très bien, mais omni-cheri par exemple ca ne lui convient pas donc c'est cuit à tous les repas, avec des fois un peu de cru
Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerai pas qu'on te fasse

Ma boutique perso de fait maison et mon groupe facebook zero dechet.
Avatar de l’utilisateur
Nysaah
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
62.9%
 
Messages: 4257
Inscription: 11 Mar 2015, 09:58
Présentation
Genre: Femme

L'agriculture biologique

Messagede Misterludo69 » 16 Fév 2017, 20:06

pourquoi végé rime t il forcément avec bio...et écolo?
Misterludo69
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
84%
 
Messages: 42
Inscription: 27 Nov 2016, 23:19
Localisation: Lyon
Présentation
Genre: Homme

PrécédenteSuivante

Retourner vers Environnement