Bienvenue sur Végéweb !

Que faire face à un cadeau non-végane ?

Comment gérer son végétarisme avec les non-végétariens

Que faire face à un cadeau non-végane ?

Messagede végévore » 14 Jan 2018, 18:05

Bonjour,
aujourd'hui je voudrais vous parler d'un problème qui ne m’aie jamais arrivé mais dont j'ai peur qu'il m'arrive : quelqu'un cherche à vous faire plaisir, mais ne sais pas que vous êtes végane, et vous offre un cadeau contenant des produits animaux. C'est le genre de trucs qui peut vous arriver au alentour des fêtes ou encore lorsque quelqu'un veut vous remercier pour quelque chose.
Du coup vous vous retrouver face à des pralines au chocolat contenant du lait ou un vin contenant de l’œuf. Ou encore face à un repas contenant de la viande.
Vous pouvez renoncer au cadeau, ce qui risque de vexer votre entourage ou accepter quelque chose que vous trouver immorale.

Pour éviter ce genre de situation, mieux vaut avertir votre entourage que vous êtes végé.
Mais si cela vous arrive (ou si cela vous est déjà arriver) vraiment, que faites vous ?
Et aux sens large, pensez vous qu'il est dans certaines situation plus morale de consommer des produits animaux par respect de son hôte, plutôt que de refuser ce que l'on vous donne ?
Merci de votre réponses,
elles me serviront à la fois pour la vie pratique et pour ma réflexion éthique :)
rejoignez une équipe
participez une action simple et rapide pour les animaux

https://actions-express-l214.com/

Pourquoi ne pas goûter un monde meilleur ?
https://vegan-pratique.fr/veggie-challenge/

Crudivegan, la santé et l'énergie
crudivegan.com
Avatar de l’utilisateur
végévore
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
63.5%
 
Messages: 554
Inscription: 06 Nov 2016, 18:06
Présentation
Genre: Homme

Re: Que faire face à un cadeau non-végane ?

Messagede Aslanthe » 14 Jan 2018, 18:55

Ca m'est arrivé pendant les fêtes justement. Tout le monde sait que je suis végane, mais c'est récent, et je crois que la plupart ne comprennent pas bien ce que cela implique. J'avais donc demandé à ce qu'on m'offre du chocolat noir pour Noël, et non du chocolat au lait. Sauf que dans les coffrets classiques du commerce, il y a des produits laitiers partout, même dans le chocolat noir (ainsi que de l'huile de palme...). Ces boîtes étant de toute façon achetées et n'ayant aucune envie de me lancer dans des explications le jour de Noël, je n'ai rien dit et suis repartie avec ces boîtes. J'avais commencé à manger l'une d'elles, mais il se trouve que j'ai aussi une légère intolérance au lactose. J'ai donc donné tous mes chocolats à d'autres personnes, et fait savoir à ma famille qu'il fallait faire attention à ce qu'on m'offre en raison de cette allergie (bien plus facile à faire passer que le véganisme : je choisis la facilité !).

Tout mon entourage sait que je suis végane. Et pour les futures rencontres, c'est quelque chose que je préciserai très vite, je pense. Sinon, c'est courir au-devant de situations qui peuvent vite devenir pénibles et que je préfère m'épargner.

végévore a écrit:Et aux sens large, pensez vous qu'il est dans certaines situation plus morale de consommer des produits animaux par respect de son hôte, plutôt que de refuser ce que l'on vous donne ?


Je ne pense pas que cela soit une question de morale. Si l'on veut s'en tenir à sa morale, alors on refuse tous les produits animaux, en toute situation.
Là, il s'agit plutôt de ce que nous sommes prêts à faire, en fonction du contexte, de notre état d'esprit... Expliquer (avec tact et bienveillance) nos convictions à notre hôte et pourquoi, de ce fait, on ne mangera pas ce qu'il nous propose. Ou bien, ne pas se sentir à l'aise dans ces explications, ou toute autre raison, et choisir de se taire pour cette fois.
Pour ma part, dans ce genre de situation, je refuserais systématiquement la chair animale, mais je serais peut-être moins intransigeante sur les oeufs, le miel et les produits laitiers. Mais quoi qu'il en soit, mieux vaut prévenir et éviter de se retrouver dans ce genre de situation, désagréables pour tout le monde.
"Ce n'est pas la terre qu'on sauve - quand si souvent on parle de sauver - c'est la possibilité si précieuse et si précaire que nous avons de nous y tenir, d'y être bien, de l'habiter, d'y trouver quelque chose qui s'appellerait le repos." Défaite des maîtres et possesseurs, Vincent Message.
Avatar de l’utilisateur
Aslanthe
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
37.3%
 
Messages: 206
Inscription: 05 Nov 2017, 17:57
Localisation: Rouen
Présentation
Genre: Femme

Re: Que faire face à un cadeau non-végane ?

Messagede Lila59 » 15 Jan 2018, 07:39

Ca m'est arrivé lors de mon pot de départ au travail.

En fait, la personne qui s'est occupée de choisir mes cadeaux savaient que j'étais végane. Elle a fait des efforts mais s'est un peu plantée.
Elle a choisi un petit sac en toile et ça m'a touché, mais elle a aussi choisi un foulard en soie.
Sur le coup, je ne me suis pas rendue compte tout de suite que c'était de la soie mais c'est une fois chez moi, tranquillou, que je me rends compte de la matière.

Déjà, je n'étais pas super contente d'avoir un foulard, mais bon on ne choisie pas.
Ce fameux foulard est restée un moment dans un placard.

Et puis, je l'ai donné à une personne de ma famille qui a 50 ans passé mais qui a des problèmes psy. Elle vit comme une petite fille. Par exemple, elle va s'extasier devant une image de chat. Elle vit à l'hôpital, dans un service psy.
Bref, tout ça pour vous dire que ce n'est pas elle qui va se poser des questions sur le végansime et je sais que ça va lui a vraiment fait plaisir.

Le cadeau je ne voulais pas le vendre. Du coup, je préfère le donner.
Avatar de l’utilisateur
Lila59
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
64.3%
 
Messages: 557
Inscription: 15 Nov 2015, 18:41
Présentation
Genre: Femme

Re: Que faire face à un cadeau non-végane ?

Messagede HaricotPrincesse » 15 Jan 2018, 07:56

ça m'est arrivé aussi l'année dernière à noël, ou j'ai reçu un bon de cadeau pour un magasin de cosmétique (d'une marque pas végane). Déjà à la base me maquille quasi pas. Je l'ai donné à ma sœur. Globalement j'suis plutôt pas très cadeaux donc j'essaye le plus possible qu'on ne m'en offre pas, mais il y a effectivement des situations ou c'est un passage obligé.

Cette année pas eu de souci à ce niveau là, mais je pense que les gens qui me côtoient commencent à savoir ce qui est végane et ce qui ne l'est pas. Donc avec le temps, sauf exception, pense pas que je serais encore confronté à ça.

Par contre dans un truc un peu proche que les cadeaux, je suis souvent confrontée au fait qu'on veille m'offrir une pâtisserie ou des chocolats. Et quand je dis non merci on insiste, j'suis donc obligée de dire que je ne mange rien d'origine animale et ça je trouve que c'est un peu chiant. Surtout que malgré tout tu as l'impression de vexer les gens avec ton refus. Et que tu dois donc te sur justifier.

P.
Nous sommes deux : Haricot (qui signe H.) et Princesse (qui signe P.)

« On est quand même malins : on a adopté une cause où manger est un acte militant. :^^: » – P.
Avatar de l’utilisateur
HaricotPrincesse
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
69.3%
 
Messages: 2539
Inscription: 20 Juin 2016, 18:42
Localisation: Bruxelles
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Que faire face à un cadeau non-végane ?

Messagede Didine » 15 Jan 2018, 08:24

Ça m'es arrivé avec des chocolats du coup je les ais distribué à mes collègues de boulot.
« “Ouais, les animaux, si on les mange pas, ils vont être trop nombreux et les êtres humains vont disparaître.” Ça, par contre, c’est un bon argument, c’est même celui qui m’a convaincu de devenir végétarien.»

Pierre-Emmanuel Barré
Avatar de l’utilisateur
Didine
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
7.5%
 
Messages: 1613
Inscription: 06 Oct 2010, 22:15
Localisation: 38
Présentation
Genre: Femme

Re: Que faire face à un cadeau non-végane ?

Messagede theleme » 15 Jan 2018, 09:27

Avec mes proches les conversations véganes/pas-végane ont déjà eu lieu, ils ont bien compris (d'autant que par "infusion douce" ils sont déjà sensibilisés et plutôt favorables au sujet, et au mieux en chemin végane :^^: ), donc pas trop de soucis pour les cadeaux.
Avec "les gens", je pense que l'affichage de mes convictions n'a aucune chance d'en convertir un, comme ça en deux minutes. En revanche je suis sûr qu'en affichant je vais devoir justifier la chose, faire face à des remarques navrantes dont les sections "remarque carniste/spéciste" du forum sont pleines, et en plus me retrouver affligé d'une étiquette dont je n'ai nul besoin.
Donc j'accepte les petits cadeaux, quels qu'ils soient, avec plaisir.
- Ok, cela peut paraitre hypocrite, mais il ne faut pas se tromper d'objectif : le but d'une personne ou d'un groupe qui te fait un cadeau est de te montrer de l'affection, de l'amitié, etc. Je ne me considère donc pas hypocrite en leur disant que cela me fait plaisir : oui c'est vrai cela me fait énormément plaisir qu'il me donnent ce signe d'amitié, de considération. L'objet est très secondaire, c'est le symbole affectif, amical, qui est important.
Je ne peux pas les remercier de leur gentillesse en leur disant en gros, "je déteste l’exploitation animale, pas comme toi, cruel personnage, alors ton cadeau je ne l'apprécie vraiment pas" ? (ce n'est pas comme ça que c'est dit mais c'est comme ça que c'est reçu malgré toute l'attention que l'on peut prendre à exprimer la chose au mieux...)
Mon choix est donc fait depuis longtemps, je donne de la considération à celui qui essaie de m'en offrir.
Et ensuite, ce je que fais du cadeau de retour chez moi ne concerne que moi, mais dans tous les cas, même si je ne le conserve pas, je traiterai avec respect.
Avatar de l’utilisateur
theleme
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
14.7%
 
Messages: 172
Inscription: 01 Jan 2018, 12:04
Présentation
Genre: Homme

Re: Que faire face à un cadeau non-végane ?

Messagede Beelittle » 15 Jan 2018, 16:11

Mes proches ne comprennent pas le végétarisme (pas dans le sens qu'ils n'accepte pas - quoique...mais vraiment, ils saisissent pas ce que que je mange ou pas). Pourtant je suis pas compliquée, puisque je continue à manger (rarement) des produits laitiers donc comme je ne les vois que 3/4 jours par an je ne fais pas d'histoire avec ça.
Mais ils ont quand même trouvé le moyen de m'offrir un bloc de foie gras une fois :mur:

J'ai surtout le problème avec mes allergies alimentaires qu'ils ne comprennent pas non plus. Ils savent que je suis allergique aux noisettes par exemple, et j'ai beau leur expliquer qu'il faut regarder les étiquettes parce que c'est pas toujours marqué en gros devant, je me retrouve avec 90% de mes chocolats de Noël... au praliné noisette. Ou alors avec des gâteaux "j'ai juste mis un petit peu de noix dedans, mais pas assez pour que tu le sentes t'inquiète pas" :facepalm:

J'ai abandonné toute tentative d'explication, je dis merci, je prend. Et même, ça me fait plaisir puisque leur intention était de m'offrir un cadeau, et c'est ça qui compte. Et comme l'objet du délit avait pour but d'être offert généreusement, et bien je l'offre généreusement à mon tour à quelqu'un d'autre :P
Et c'est comme ça que mes collègues se goinfrent de chocolat à la rentrée, ou que quand j'habitais en ville, le sdf en bas de chez moi a mangé du foie gras à Noël (bon je vous rassure, on ne m'a plus offert de foie gras depuis, j'avais quand même mis les points sur les i ce jour là...)
Beelittle
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
68%
 
Messages: 252
Inscription: 13 Oct 2017, 20:17
Présentation
Genre: Femme

Re: Que faire face à un cadeau non-végane ?

Messagede jess » 15 Jan 2018, 17:56

Purée, c'est quand même dingue de ne pas comprendre pour une allergie à UN aliment !!! Qu'ils fassent preuve de mauvaise volonté par rapport au végétar/lisme, c'est une chose, mais les allergies, c'est ta vie qu'ils mettent en danger ! Et en plus tu n'as qu'une seule allergie, pas 50 non plus, donc c'est pas si compliqué que ça à gérer (à moins que lire les étiquettes ne soit au-dessus de leurs capacités ?).

Sinon, pour répondre à la question, j'ai tendance à m'adapter à la personne et à l'environnement.
Dans un environnement professionnel, difficile de refuser, donc je prends et je partage avec mes collègues.
Dans un environnement plus personnel, ça dépend de si j'ai déjà expliqué à la personne quel produit je consomme ou pas, et si elle fait preuve de bonne volonté ou pas. Par ex., si quelqu'un de ma famille m'offre quelque chose avec du cuir, je le refuserais, parce qu'ils savent très bien à quoi s'en tenir. A l'inverse, la grand-mère de mon ex m'avait offert un pull avec de la laine, je l'avais pris, parce qu'elle n'aurait pas compris ce qui posait problème dans ce pull. Dans le même ordre d'idée, une personne que je connaissais alors très peu m'a donné récemment un pot de tapenade contenant de l'anchois, sans réaliser qu'il y en avait dedans, donc je l'ai accepté (je me doutais qu'il y en avait mais n'ai rien dit ni vérifié). Et un peu plus tard, c'est lui qui regardé la composition et s'est confondu en excuses quand il a vu marqué "anchois".
Je n'ai pas de "pitié" pour la mauvaise volonté, mais après je pars du principe que, si les gens sont de bonne volonté, ils ne sont pas pour autant infaillibles, ils peuvent tout à fait ne pas savoir, ne pas avoir bien compris, ou ne pas avoir fait attention. On se fait nous-même avoir régulièrement, alors exiger des autres, qui ne sont pas forcément informés, de ne pas se faire avoir, ça me parait complètement absurde.
Chacun fait ses choix en son âme et conscience dans ce domaine, mais dans tous les cas je ne pense pas qu'il faille blâmer les gens pour leurs choix (ni se blâmer soi-même). Après tout, nous sommes des êtres sociaux, les interactions sociales font partie de notre identité d'être humain et nous plaçons chacun les limites qui nous semblent raisonnables/acceptables dans ces interactions.
"Si on crie plus fort notre satisfaction, on n'entendra plus du tout ceux qui crient leur haine." Marion Seclin

"Chaque fois que je me plante, je pousse" Michelle Guez

Parce que c'est mon amie et que je suis très fière d'elle (même si j'y suis pour rien) : http://grainesdeparentillages.fr/
Avatar de l’utilisateur
jess
Modo
Modo
 
Messages: 5154
Inscription: 25 Mai 2007, 09:37
Localisation: Ganges / Montpellier
Présentation
Genre: Femme

Re: Que faire face à un cadeau non-végane ?

Messagede Beelittle » 16 Jan 2018, 08:33

jess a écrit:Purée, c'est quand même dingue de ne pas comprendre pour une allergie à UN aliment !!! Qu'ils fassent preuve de mauvaise volonté par rapport au végétar/lisme, c'est une chose, mais les allergies, c'est ta vie qu'ils mettent en danger ! Et en plus tu n'as qu'une seule allergie, pas 50 non plus, donc c'est pas si compliqué que ça à gérer (à moins que lire les étiquettes ne soit au-dessus de leurs capacités ?).


Justement j'ai plusieurs allergies alimentaires (tous les fruits à coque sauf amandes et pistaches + kiwi et ananas), du coup je comprends que des amis puissent oublier quels fruits à coque je peux manger ou non. Je l'ai plus mauvaise quand c'est ma famille qui se trompe. J'ai souvenir d'un anniversaire étant très jeune où ma mère m'a fait un gâteau au praliné sans capter que praliné = noisettes. Depuis ce jour je scrute et me méfie de tout ce qu'on m'offre, proches ou non ça rentre par une oreille et ça ressort immédiatement par l'autre de toute façon. Alors avec les produits laitiers j'imagine même pas la galère...
Par contre pour certains, oui, c'est clairement de la mauvaise volonté et là je suis intransigeante, je ne comprends vraiment pas comment on peut être c*n à ce point !!! On m'a déjà fait des coups bas, comme me jurer qu'il n'y a pas de noix dans un gâteau juste parce que ça serait malpoli que je le refuse... non non c'est pas un caprice et je vais m'en rendre compte assez rapidement :roll:
Beelittle
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
68%
 
Messages: 252
Inscription: 13 Oct 2017, 20:17
Présentation
Genre: Femme

Re: Que faire face à un cadeau non-végane ?

Messagede végévore » 16 Jan 2018, 09:24

Merci de vos réponses. J'éviterais tout de même de consommer des produits non-véganes pour faire plaisir aux autres. A chaque fois où je l'ai fait, je ressentait un sentiment de culpabilité. Dans une vidéo d'autodiscipline, il était d'ailleurs dit que le fait de renoncer dans toute situation aux produits animaux, de ne jamais faire d'exception permettait au véganisme de se propager.
rejoignez une équipe
participez une action simple et rapide pour les animaux

https://actions-express-l214.com/

Pourquoi ne pas goûter un monde meilleur ?
https://vegan-pratique.fr/veggie-challenge/

Crudivegan, la santé et l'énergie
crudivegan.com
Avatar de l’utilisateur
végévore
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
63.5%
 
Messages: 554
Inscription: 06 Nov 2016, 18:06
Présentation
Genre: Homme


Retourner vers Avec les non-végétariens