Bienvenue sur Végéweb !

Citations

Le coin des histoires

Re: Citations

Messagede Phaneres » 14 Nov 2017, 14:54

" Che non men che saper dubbiar m'aggrada ", qui signifie " Car non moins que de savoir, douter me plâît ". C'est de Dante, réutilisé par Montaigne dans ses essais en rapport avec l'éducation. J'ai découvert cette phrase vers mes 15 ans et elle me parle toujours autant. :)

Il est aussi une flopée de lignes écrites par Bob Dylan qui s'inscrivent dans les choses qui me toucheront toujours, notamment celle de ma signature qui est aussi encrée sur mon bras depuis un an qui est issue du morceau " Desolation row ", mais celle ci me plaît également beaucoup :

" Preacher was a talkin’, there’s a sermon he gave
He said every man’s conscience is vile and depraved
You cannot depend on it to be your guide
When it’s you who must keep it satisfied "

Du morceau " Man in the long black coat ".
Everybody is making love or else expecting rain.
Bob Dylan.
Avatar de l’utilisateur
Phaneres
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
25.6%
 
Messages: 905
Inscription: 07 Aoû 2015, 10:23
Localisation: Angers
Présentation
Genre: Femme

Re: Citations

Messagede Invite10021 » 30 Juil 2018, 13:27

Quelques citations que j'aime bien. :^^:



« À force de se laisser dicter ce qu’on est censé ressentir, on finit par ne plus savoir ce qu’on ressent réellement. »

Gyspsy - S01ep07



« Il est habituel de traiter de fou celui qui énonce une vérité perturbante. »

Antispéciste
Aymeric Caron



« À tous ceux qui de part le monde se sentent étrangers sur leur propre terre »

Nicolas Vanier



« Parfois les drogues, celles sur ordonnances je veux dire, ne font rien sur quelqu’un. Il y a des chagrins qui vont au-delà de la dose prescrite à ne pas dépasser. »

L’épouse antilope
Louise Erdrich



« Les saules des coyotes sont des arbustes élancés d'un mètre soixante-dix à deux mètres de haut. Ils poussent en rangé serré le long des ruisseaux et des rivières. Les brusques rafales de vents les faisaient plier et emportaient leurs feuilles mais aucun ne se brisa. Le chêne, apparemment robuste, ne résista pas aussi bien au vent. La force d'âme est pareille au saule des coyotes. Pour la posséder, nous devons apprendre à plier sous le vent. »

Le cercle de la vie
Joseph Marshall III



"Ce fléau que la bêtise... Que l'on ne sut point était chose pardonnable, personne n'était omniscient, l'apprentissage pouvait y pourvoir. Que l'on ne pût point était humain, chaque homme avait ses limites, l'expérience pouvait atténuer les inaptitudes. Mais que l'on ne possédât pas le simple bon sens d'avouer ses incompétences et de tâcher d'y pourvoir était insupportable."

L'énigme de la Diane, De l'Iroise aux Caraïbes
Nicolas Grondin



« Je ne peux m’empêcher de penser une fois de plus que l’homme est bel et bien une créature brutale et imbécile. Est-il une autre espèce sur terre qui tue pour le plaisir ? »

Mille femmes blanches
Jim Fergus



"Ils peignent des ombres aux quatre coins du monde, puis ils disent à leurs enfants de ne pas s’éloigner de la lumière. De leur lumière, de leur vision des choses, de leur façon de penser, parce que dans l’obscurité il y a des dragons. Mais ce ne sont que des légendes.
Nous pouvons prouver que tout ça n’est que légende.
De l’obscurité naît la lumière, d’elle peut surgir des possibilités, la chance d’être libre. Tout ça est accessible, si quelqu’un décime enfin l’obscurité."

Black Sails - s4ep10



"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors vous vous apercevrez que l’argent ne se mange pas."

Prophétie d'un amérindien Cree



"L'humilité est une vertu que les Lakotas d'autrefois attendaient de leurs chefs. Une personne discrète, humble, croyions-nous, avait conscience des autres gens et des choses de la vie. Un homme arrogant et vantard n'avait conscience que de lui-même. Chose intéressante, les méthodes employés aujourd'hui pour choisir nos dirigeants semblent privilégier l'arrogance et la vantardise."

Le Cercle de la vie
Joseph Marshall III
Invite10021
 

Re: Citations

Messagede V3nom » 30 Aoû 2018, 12:44

Jean-Jacques Rousseau a écrit:Le premier qui, ayant enclos un terrain, s'avisa de dire : "Ceci est à moi", et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile.
Que de crimes, que de guerres, de meurtres, que de misères et d'horreurs n'eût point épargnés au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le fossé, eût crié à ses semblables : Gardez-vous d'écouter cet imposteur; vous êtes perdus, si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n'est à personne."


Albert Camus a écrit:Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde.
* Votre existence au quotidien ne dépend pas du type de bulletin que vous glissez dans l’urne tous les cinq ans, mais du type d’individu que vous glissez chaque matin hors de chez vous. * (Thoreau)
"Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit"
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
V3nom
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
39.1%
 
Messages: 10174
Inscription: 17 Fév 2012, 19:46
Localisation: Tours (37)
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Citations

Messagede Lapislaz » 04 Oct 2018, 15:02

"Give me six hours to chop down a tree and I will spend the first four sharpening the axe" - Abraham Lincoln .

“The meeting of two personalities is like the contact of two chemical substances: if there is any reaction, both are transformed.” - Carl Jung.
Lapislaz
Broute de l'herbe
Broute de l'herbe
Rang en cours à
91%
 
Messages: 141
Inscription: 01 Aoû 2018, 14:33
Présentation
Genre: Homme

Re: Citations

Messagede Xav » 02 Sep 2019, 19:26

"Avec l’épidémie des vaches folles, à la crainte de contracter une maladie mortelle s’ajoute l’horreur que nous inspire traditionnellement le cannibalisme étendu maintenant aux bovins. Conditionnés dès la petite enfance, nous restons certes des carnivores et nous nous rabattons sur des viandes de substitution. Il n’en reste pas moins que la consommation de viande a baissé de façon spectaculaire. Mais combien sommes-nous, bien avant ces événements, qui ne pouvions passer devant l’étal d’un boucher sans éprouver du malaise, le voyant par anticipation dans l’optique de futurs siècles ? Car un jour viendra où l’idée que, pour se nourrir, les hommes du passé élevaient et massacraient des êtres vivants et exposaient complaisamment leur chair en lambeaux dans des vitrines, inspirera sans doute la même répulsion qu’aux voyageurs du xvie ou du xviie siècle, les repas cannibales des sauvages américains, océaniens ou africains."
Claude Lévi-Strauss, "La leçon de sagesse des vaches folles", Etudes rurales, 2001.

"En ce siècle où l'homme s'acharne à détruire d'innombrables formes vivantes, après tant de sociétés dont la richesse et la diversité constituaient de temps immémorial le plus clair de son patrimoine, jamais sans doute il n'a été plus nécessaire de dire, comme font les mythes, qu'un humanisme bien ordonné ne commence pas par soi-même, mais place le monde avant la vie, la vie avant l'homme, le respect des autres êtres avant l'amour-propre ; et que même un séjour d'un ou deux milliers d'années, sur cette terre, puisque de toute façon il connaît un terme, ne saurait servir d'excuse à une espèce quelconque, fût-ce la nôtre, pour se l'approprier comme une chose et s'y conduire sans pudeur ni discrétion."
Claude Lévi-Strauss, Mythologiques III, 1968.
"Il s'agit d'étendre à nos frères dits inférieurs le sentiment qui déjà dans l'espèce humaine a mis fin au cannibalisme" (Elisée Reclus, 1901)
Avatar de l’utilisateur
Xav
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
11.5%
 
Messages: 1673
Inscription: 15 Juil 2012, 01:49
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Homme

Précédente

Retourner vers Le comptoir

cron