Bienvenue sur Végéweb !

Projet élevage de poule sans tuer

Le coin des histoires

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede Cannel » 05 Avr 2018, 12:07

Je comprend ton envie de proposer une option alternative mais tout de même assez choqueé par ton projet.

ça reste à mon sens toujours de l'exploitation, même si comme tu le dis il y aurait des avantages des deux côtés. Mais pourquoi toujours vouloir tirer profits des animaux ?
On peut tout simplement sauver des poules pour leur offrir une meilleure vie et éventuellement récupérer leur œufs.

Mais de là à envisager un élevage.
Je sais pas il y a un truc qui me dérange là dedans (mon côté protection animale sûrement)

J'ai toujours un soucis avec ceux qui crée de nouvelles vies alors qu'il y a déjà bien assez d'animaux à sauver.


Et puis j'ai du mal à concevoir que tu puisse gérer toutes ces naissances, enfin à un moment donné que ferais-tu si tu dois te séparer de coqs ou poules, poussins ?
Comment être sûre qu'ils partent entre de bonnes mains ?
Végétarienne depuis novembre 2012 - Vers le véganisme depuis mars 2014

Cannel et ses colocs Fifi Foin d'acier, Ice Berg & le petit dernier Gusgus et les filles Ginny et Luna
Avatar de l’utilisateur
Cannel
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
84.8%
 
Messages: 1378
Inscription: 08 Déc 2012, 18:33
Localisation: 94 proche Paris
Présentation
Genre: Femme

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede yapuka » 05 Avr 2018, 12:29

James64 a écrit:Les animaux ne travailleraient pas pour moi, cela serait plutôt l'inverse (à part si tu considères qu'ovuler est un travail à plein temps). De même, je travaillerai pour les autres humains et pour moi.
Je considère que pondre un oeuf par jour est un travail oui. D'ailleurs c'est de travail qu'on parle quand on a des contractions pour accoucher. La poule "accouche". Dans la nature, une poule sauvage ne pond pas autant d'oeufs. Donc oui je trouve que c'est du travail.

James64 a écrit:Je trouve quand même moyen de recevoir plein de rejet/critique par rapport à cette initiative alors que certains gens ici même, mangent de temps en temps des oeufs issu d'une tuerie et que j'essais de solutionner cela.

Tu n'essaie de solutionner rien du tout, tu essaies de monter une exploitation et de convaincre des véganes que ta solution est la panacée, tout en expliquant que tu pourrais pas soigner toutes tes poules sinon tu n'aurais pas assez d'argent. Excuse moi, mais je trouve ça un peu léger. Je comprends les gens qui prennent des poules de réforme, les mettent dans leur jardin pour qu'elles finissent leur vie tranquille pèpère et qui leur prennent un oeuf de temps en temps. Peut être que des poules accepteraient qu'on leur prenne quelques oeufs comme ça de temps en temps, si on leur en laisse à couver... En tous cas, certainement pas de quoi en faire une exploitation qui te rapporterait de l'argent.
Yapuka

Bien plus que le costume trois-pièces ou la pince à vélo, c'est la pratique de la torture qui permet de distinguer à coup sûr l'homme de la bête. (Desproges)
Avatar de l’utilisateur
yapuka
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
38.3%
 
Messages: 3765
Inscription: 21 Mar 2014, 21:37
Présentation
Genre: Femme

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede James64 » 05 Avr 2018, 14:08

Salut Nicolas,

Comparé au cas précédent, il n'y a même pas l'idée d'un échange, puisque ces animaux n'auraient pas existé sans toi.


Pas d'accord avec ta conclusion. Ce sont deux événements qui n'ont pas de liens entre eux (en tout cas, je vois pas => par exemple, je n'aurai pas existé sans mes parents et pourtant l'échange reste possible entre nous).

A moins de considérer que le fait de permettre la vie à quelqu'un implique nécessairement une dette.

La non plus, je ne comprends pas ta logique.

Les poules n'auraient pas de dettes mais beaucoup d'avantages.

Penses tu sincèrement qu'elles seraient malheureuses dans un village de poule? Tu penses que si certain(es) vivaient de cette manière, elles auraient d'avantage à perdre que si elles vivaient en pleine nature ?

Ma réponse: quand on veut porter secours à quelqu'un, on offre son aide


J'ai jamais prétendu que c'était de l'offre, mais un échange. Je me vois mal créer un village de cochon et m'en occupais toute ma vie si j'ai aucun revenu qui me le permet. Par contre si j'arrivais à trouver une utilité aux cochons pourquoi pas.

A yapuka,

tu essaies de monter une exploitation et de convaincre des véganes que ta solution est la panacée

Il n'y a pas que des véganes ici. Et j'ai jamais dit que vivre dans la nature était pire que de vivre avec les humains. J'ai dit que les 2 était possibles et me paraissais respectables pour eux.

Tu n'essaie de solutionner rien du tout

Et pourtant ...
Être vegan ne suffit pas à protéger les autres animaux si on est moins de 1% de la population.

Si je créé ce village, en plus de permettre à des centaines de poules de vivre tranquille, 30 000 oeuf par ans seraient vendu. Si les consommateurs achètent ces oeufs, de manière indirecte c'est 100 poules (30 000/ 300oeuf =100 poules) qu'ils évitent de faire naître pour se faire tuer au bout d'un an.

Au bout de 40 ans, c'est 4 000 poules sauvées et 4000 poussins mâles sauvés d'une existence de souffrance et de mort prématurée.

Ensuite si d'autres font pareils que moi, c'est d'avantage jusqu'à pourquoi pas, remplacer tout le système.

Le veganisme 100% ne sera fera pas demain donc quand bien même mon élevage ne serait pas si éthique que çà par rapport à la nature, elle reste largement souhaitable pour les animaux actuellement et prochainement.

Cannel dit :
Mais pourquoi toujours vouloir tirer profits des animaux ?

Si eux aussi peuvent tirer profit alors pourquoi pas ?

Dans la nature, on peut observer plein d'especes qui cohabitent et qui s'échangent des services alors pourquoi pas nous ?

On peut tout simplement sauver des poules pour leur offrir une meilleure vie et éventuellement récupérer leur œufs.


Sauver des poules, c'est bien pour la poule qui est sauvée mais cela ne règle pas le problème. Plutôt que de vouloir arranger les effets, mieux vaut s'attaquer à la cause. Le véganisme s'attaque à la cause des ces morts mais également le système que je propose. Le fait de vivre avec les humains de manière respectable ou dans la nature c'est une autre question qui bien qu’intéressante, ne me parais pas être autant urgente que celle de la souffrance et de la mort prématurée des animaux dont on est responsable.

Et puis j'ai du mal à concevoir que tu puisse gérer toutes ces naissances, enfin à un moment donné que ferais-tu si tu dois te séparer de coqs ou poules, poussins ?


Pourquoi devrais-je m'en séparé ?
Si je suis mort ou que j'arrête de travailler, quelqu'un pourrait reprendre la suite. Je pourrais même lui laisser des sous provenant des oeufs si il a des réparations du batîment à effectuer.

Comment être sûre qu'ils partent entre de bonnes mains ?

Je pourrai choisir mon éventuel successeur. Dans l'idéal j'aimerais travaillé avec quelqu'un, donc si il m'arrive un soucis, le coéquipier pourrait trouver quelqu'un d'autre de respectueux envers les animaux.
James64
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
68.7%
 
Messages: 253
Inscription: 14 Nov 2017, 22:33
Genre: Homme

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede Chocogrenouille » 05 Avr 2018, 15:00

Si on suit le raisonnement que tu viens de développer, alors il serait encore plus efficace, et surtout encore plus bénéfique pour les poules, que tu n'en fasses pas naitre ni n'achètes de nouvelles, mais que tu fasses fonctionner ton espace avec des poules sauvées du système classique.
Double avantage pour toi : tu n'as ni les coqs ni les poussins à gérer (et donc tu peux soit augmenter la surface de vie par poule, voire même t'en occuper de plus à la fois, tiens c'est d'ailleurs en troisième avantage, tu sauves encore plus de poules d'un coup, et même, mercantilement parlant, ça fait encore plus d’œufs à commercialiser).
Double avantage pour les poules : celles déjà vivantes et dont tu viendrais à t'occuper voient leur espérance de vie augmenter et leurs conditions de vie nettement améliorées, c'est la même espèce de poules d'élevage que tu tiens beaucoup à ne pas voir disparaitre visiblement (je veux bien admettre une différence de point de vue ici, même si ces espèces n'auraient jamais dû/pu exister, bon maintenant qu'elles sont là pourquoi pas les garder, je ne sais pas, peut-être y a-t-il un intérêt du point de vue de la biodiversité, du point de vue des poules je ne suis pas sûr, après tout leurs espèces ont été sélectionnées pour augmenter les fréquences de pontes entre autres choses pas bien agréables, pas sûr que ce soient ces espèces-là qu'il faille sauvegarder), et il n'y a pas de nouvelles poules qui naissent et qui viendraient perpétuer le système que tu souhaites voir disparaitre, malgré tout, si j'ai bien compris ton dernier message.
Comme l'a écrit également Cannel, pourquoi ne pas sauver quelques unes des milliards de poules déjà vivantes ? C'est ce que j'avais formulé autrement : pourquoi vouloir absolument maitriser et contrôler la vie, l'existence et la mort de ces poules et coqs de bout en bout ? Qu'est-ce qui t'en donne le droit ? Là il n'est pas juste de relations inter-espèces comme tu l'écris, il y a toujours ce côté problématique d'une espèce, l'humaine, qui a un pouvoir (de vie, d'existence et de mort) sur l'autre, la poule, ce ne sont pas des individus de deux espèces, qui, existant déjà et à un moment de leur existence, viendraient à se rapprocher pour des échanges mutuels et vraiment bénéfique pour les deux, en gardant leurs organisations propres.

Et pour répondre sur un autre plan du raisonnement, j'ai l'impression qu'il y a là aussi une incompréhensions quand tu nous parles de nature, de poules sauvages et de prédateurs : tu parles de perpétuer une espèce artificielle, qui n'a rien à voir avec la nature, et dont le seul prédateur est l'humain, pourquoi ne pas vouloir protéger des poules sauvages de leur prédateur ? C'est une pratique questionnable (interférer avec des espèces sauvages, les sortir de leur milieu naturel), mais du point de vue des poules on pourrait voir l'amélioration de vie. Pour moi il y a là aussi une interrogation, et à chaque fois tu tournes autour de cette problématique, il manque un maillon dans le raisonnement "animaux domestiques" vs "animaux sauvages" alors que là tu ne nous parles que d'animaux d'élevage, les arguments ne sont vraiment pas les mêmes dans les 3 cas (NicolasJ a un peu abordé cette question je crois aussi).

Et enfin, pour résumer et essayer d'exprimer cette impression de malaise, de hiatus entre ce que tu nous écris et ce que tu vas faire, c'est que tu parles toujours de création, d'utilité, d'avantages (quand NicolasJ a écrit que tu ne devrais rien attendre en retour si tu agissais vraiment pas altruisme, tu n'as pas compris ce qu'il a voulu dire), d'intérêts, mais le vocabulaire que tu emploies montre bien qu'il s'agit de ton point de vue, de l'utilité pour toi (ou d'autres humaines).
Et toutes les personnes qui ont soulevé ces points ici pensent d'abord aux poules, tu sembles toujours oublier cela. Si les gens continuent à te répondre, c'est parce que beaucoup ne souhaitent pas que tu embarques des animaux dans ton projet tel que tu le décris actuellement, que tu ajoutes de la souffrance à la souffrance déjà existante plutôt que de faire diminuer cette dernière ; c'est bien en pensant à ces individus que nous continuons de répondre (enfin moi en tout cas c'est pour ça que je suis toujours là, et que j'essaye que ça ne m'empêche pas de dormir, je m'en voudrais d'avoir laissé sans rien tenter des vies innocentes embarquées là-dedans).
Tu donnes, et toi seul (c'est pour ça que je parlais de jouer au dieu) une volonté à des individus qui ne t'ont rien demandé ; tu pourrais sauver, par altruisme, des individus existants (ça ne changerait vraiment rien au reste de ton projet, la suite du raisonnement serait le même, ça ferait autant d’existences non crées dans le système d'élevage classique) mais étrangement ça te rebute ; là aussi tu tournes autour du pot quand on te questionne là-dessus : pourquoi tenir tant à cette position de divinité ?


edit : tournures de phrase plus constructives.
Avatar de l’utilisateur
Chocogrenouille
WineHoumous Master
WineHoumous Master
 
Messages: 4622
Inscription: 08 Sep 2014, 19:09
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede yapuka » 05 Avr 2018, 15:18

James64 a écrit:
Comparé au cas précédent, il n'y a même pas l'idée d'un échange, puisque ces animaux n'auraient pas existé sans toi.


Pas d'accord avec ta conclusion. Ce sont deux événements qui n'ont pas de liens entre eux (en tout cas, je vois pas => par exemple, je n'aurai pas existé sans mes parents et pourtant l'échange reste possible entre nous).

Et donc tu leur dois quelque chose pour t'avoir donné la vie ? Parce que c'est ce que tu entends demander aux poules quand même.


James64 a écrit:A yapuka,

tu essaies de monter une exploitation et de convaincre des véganes que ta solution est la panacée

Il n'y a pas que des véganes ici. Et j'ai jamais dit que vivre dans la nature était pire que de vivre avec les humains. J'ai dit que les 2 était possibles et me paraissais respectables pour eux.

Heu.... tu me prends pour une truffe ou quoi ? Tu as regardé ma date d’inscription sur le forum ? Je sais qu'il y a des végétariens sur le forum. De même : tu me prends pour une truffe ou quoi ? Pourquoi tu me parles de vivre dans la nature ou de vivre avec les humains. C'est quoi le rapport avec ce que je t'ai répondu ? Tu sors ça d'où ?

James64 a écrit:
Tu n'essaie de solutionner rien du tout

Et pourtant ...
Être vegan ne suffit pas à protéger les autres animaux si on est moins de 1% de la population.

Si je créé ce village, en plus de permettre à des centaines de poules de vivre tranquille, 30 000 oeuf par ans seraient vendu. Si les consommateurs achètent ces oeufs, de manière indirecte c'est 100 poules (30 000/ 300oeuf =100 poules) qu'ils évitent de faire naître pour se faire tuer au bout d'un an.


être végane ne suffit pas à protéger les animaux si on est moins de 1 % de la population.... Donc pour protéger les animaux, exploitons-les. En voilà une super idée.
Tu as fait une étude de marché ? Tu as calculé le chiffre d'affaire moyen à atteindre pour que ton exploitation soit viable ? Tu as calculé la part de nourriture et de soins à donner à x animaux "inutiles" pour toi et celle de ceux qui te rapporteront de l'argent ? Tu arrives à un bénéfice net de combien ? Tu penses vraiment que des gens vont acheter des œufs à 1 € pièce hors, peut être, nos amis végétariens ? Crois-tu réellement que l'agrobusiness de l’œuf c'est la consommation d'oeufs coquille ? Pour info ça représente 40 à 45 % du marché global c'est à dire particuliers + collectivités ou entreprises. Tu crois que des entreprises vont acheter des œufs à 1€ alors que leur but est de faire du bénéf quand même : sur un repas à 5 euros en cantine scolaire par exemple, tu comptes 1 € d'oeuf, il te reste 4 € pour tout le reste (autres plats, personnels, locaux, hygiène, conservation) bonne chance ?
Yapuka

Bien plus que le costume trois-pièces ou la pince à vélo, c'est la pratique de la torture qui permet de distinguer à coup sûr l'homme de la bête. (Desproges)
Avatar de l’utilisateur
yapuka
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
38.3%
 
Messages: 3765
Inscription: 21 Mar 2014, 21:37
Présentation
Genre: Femme

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede James64 » 05 Avr 2018, 16:56

A chocogrenouille,

Si on suit le raisonnement que tu viens de développer, alors il serait encore plus efficace, et surtout encore plus bénéfique pour les poules, que tu n'en fasses pas naitre ni n'achètes de nouvelles, mais que tu fasses fonctionner ton espace avec des poules sauvées du système classique.


Pas d'accord, je ne comprends pas comment tu as fait pour arriver à une conclusion contraire de ce que j'ai développé.

Si les gens continuent d'acheter des oeufs/ou prendre des oeufs issues directement ou indirectement (poules house ou poules adoptés/sauvés) du système actuel, cela ne résoudra pas le problème des poussins mâles.
Si l'on veut avoir des oeufs sans tuer/sans stériliser, il n'y a que la solution que je propose qui est possible.

Pourquoi vouloir absolument maitriser et contrôler la vie, l'existence et la mort de ces poules et coqs de bout en bout ? Qu'est-ce qui t'en donne le droit ?


Ce n'est par plaisir mais par obligation. Si il n'y a pas de prédateurs au dessus et ou si on ne tue pas, la seule solution restante est le contrôle des naissances. Cela vaut pour les animaux domestiques mais également pour l'humain qui un jour ou l'autre ne pourra pas à l'infini se reproduire.

tu parles de perpétuer une espèce artificielle, qui n'a rien à voir avec la nature, et dont le seul prédateur est l'humain, pourquoi ne pas vouloir protéger des poules sauvages de leur prédateur ?

Je n'ai pas spécifié les especes qui viendraient dans la ferme.
Quand bien mêmes, elles auraient été orienté par l'hômme, cela ne leurs enlèverait pas le droit de vie. Si une poule est sauvage et qu'elle vit dans la nature, je ne vois pas l'intérêt de la sauver des prédateurs. Si le prédateur ne se nourris plus, c'est lui que tu condamnes.

Et toutes les personnes qui ont soulevé ces points ici pensent d'abord aux poules, tu sembles toujours oublier cela


Et tu crois que je pense à quoi ?

Tu donnes, et toi seul (c'est pour ça que je parlais de jouer au dieu) une volonté à des individus qui ne t'ont rien demandé ; tu pourrais sauver, par altruisme, des individus existants (ça ne changerait vraiment rien au reste de ton projet, la suite du raisonnement serait le même, ça ferait autant d’existences non crées dans le système d'élevage classique) mais étrangement ça te rebute

Parce que tu ne sembles pas vouloir comprendre qu'en agissant de cette manière, rien ne changerait, on continuerait à tuer les poussins mâles. Ensuite que l'élevage soit effectué à la maison ou ailleurs (dont ce dernier participe aux système industriel) cela ne fera pas plus de naissance => car les oeufs vendu par les poules du village seront des oeufs vendu en moins par le système industriel. Certe au début cela n'aurait pas beaucoup d'influence en terme de naissance, mais petit à petit si les gens copient ce modèle alors oui.

Le but est d'arrêter de tuer pour les oeufs.

De même, tu sembles totalement écarté le fait que l'existence peut-être sympas si l'environnement le permet.

pourquoi tenir tant à cette position de divinité ?

Ba écoutes, c'est toi qui te fais des idées. Si quelqu'un d'autre pouvait prendre mon idée, je serais très content. Cela me ferais pas forcément plaisir lorsque tous les ans (au bout de 10 ans) je devrait récupérer 50 à 60 cadavres, de même, il y a toujours un risque, c'est un projet de vie qui demanderait beaucoup d'investissement et je peux me planter donc si quelqu'un d'autre le faisait, je lui laisse volontiers. Je pourrais faire comme d'autres, sauver quelques poules pondeuses et ainsi avoir des oeufs, faire des fruits et des légumes, et là pour le coup j'aurais l’impression d'être égoïste.
James64
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
68.7%
 
Messages: 253
Inscription: 14 Nov 2017, 22:33
Genre: Homme

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede HaricotPrincesse » 05 Avr 2018, 17:26

James64 a écrit:Si les gens continuent d'acheter des oeufs/ou prendre des oeufs issues directement ou indirectement (poules house ou poules adoptés/sauvés) du système actuel, cela ne résoudra pas le problème des poussins mâles.
Si l'on veut avoir des oeufs sans tuer/sans stériliser, il n'y a que la solution que je propose qui est possible.


Donc si je comprends bien ton modèle n'a pas du tout vocation de rentrer dans le cadre de la transition vers l'abolition de l'élevage. Et je pense que c'est là que se situe le fait qu'il y ait incompréhension.

Le poules sauvées, oui nécessitent qu'on tue les poussins, mais à l'avantage que tant qu'il y a encore élevage on donne une alternative de retraite de poules ou lieu de mort prématurée en raison de manque de productivité. C'est en attendant qu'il y en ait plus, vu qu'on suppose que la fin de l'élevage ne se fera pas du jour au lendemain.

Ton modèle, c'est juste une alternative pour continuer à avoir des œufs mais sans tuer. En gros j'ai l'impression que c'est ne plus tuer qui est la finalité chez toi et pas la fin de l'élevage (parce que l'élevage en soit n'a pas l'air de te poser problème).

P.
Nous sommes deux : Haricot (qui signe H.) et Princesse (qui signe P.)

« On est quand même malins : on a adopté une cause où manger est un acte militant. :^^: » – P.
Avatar de l’utilisateur
HaricotPrincesse
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
69.3%
 
Messages: 2539
Inscription: 20 Juin 2016, 18:42
Localisation: Bruxelles
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede James64 » 05 Avr 2018, 17:31


Et donc tu leur dois quelque chose pour t'avoir donné la vie ?


On peut s'échanger des services entre père mère/fils fille.

Je sais qu'il y a des végétariens sur le forum.

et dit çà également :
tu essaies de monter une exploitation et de convaincre des véganes que ta solution est la panacée

Ce sujet ne concerne pas que les végans, je dirai même que les végétariens sont d'avantages concernés.

pourquoi tu me parles de vivre dans la nature ou de vivre avec les humains. C'est quoi le rapport avec ce que je t'ai répondu ? Tu sors ça d'où ?

Vu que t'es pas précise avec "convaincre les véganes" j'ai crus que tu faisais référence à cela.

Donc je reformule, je n'essaye de convaincre personne.
Pour moi il n y a aucun doute que le système que je propose serait mieux pour les poules et les coqs que le système actuel. Je pense que pour vous aussi, non ?
Là où j'aurais d'avantage de doute, et que je comprenne que cela fasse débat c'est si une existence avec les humains (et donc contrôle des naissances) peut-être considéré comme souhaitable pour les poules (arguments pour et contres).

Tu penses vraiment que des gens vont acheter des œufs à 1 € pièce hors, peut être, nos amis végétariens ?

D'après poule House, oui. Je les avais contacté, et ils m'ont dit qu'ils écoulent leurs stocks et qu'ils continuent de se développer car il y a plus de demande.

Tu crois que des entreprises vont acheter des œufs à 1€ alors que leur but est de faire du bénéf quand même

Ils pourront alors réduire leurs quantité d'oeufs si ils sont sensibilisés à cause animale. (sans oublié que même à 1€ l'oeuf cela resterait à peu près le même prix au kilo que les poissons et viandes).

Concernant les résultats nets, j'ai pas tout calculé de manière précise car il me manque encore quelques infos. Par contre j'ai vu d'autres chiffres avec les fermes bios actuelles pour comparer et me donner une idée (bien sûr en prenant en compte les différences)

— Le 05 Avr 2018, 19:07, fusion automatique du message précédent —

Salut Haricot Princesse,

Donc si je comprends bien ton modèle n'a pas du tout vocation de rentrer dans le cadre de la transition vers l'abolition de l'élevage. Et je pense que c'est là que se situe le fait qu'il y ait incompréhension.


Il y a une question de timing et de priorité
Dans un premier temps, il me parais plus important de lutter contre la souffrance/ et le fait de tuer.
C'est d'ailleurs une des raisons premières il me semble, pour lesquelles des végétariens deviennent vegétaliens.
Il y aussi l'aspect santé avec régime végétalien qui est un paramètre qui rentre dans l'équation. (Être certain d'être en bonne santé toute sa vie avec ce régime, beaucoup de gens ne sont pas rassurés sur ce point, ils ont peut-être tord de ne pas être rassuré mais çà reste une réalité). Donc plus il y aura de vegans de longue dates (de bébé à 80 ans) et + plus cela sera convaincant.
Dans tous les cas, le système participe à la prise en considération de la vie animale. Le système que je propose rendrait ces animaux à un statu quasi identique de ceux des animaux de compagnies.

Le poules sauvées, oui nécessitent qu'on tue les poussins, mais à l'avantage que tant qu'il y a encore élevage on donne une alternative de retraite de poules ou lieu de mort prématurée en raison de manque de productivité. C'est en attendant qu'il y en ait plus, vu qu'on suppose que la fin de l'élevage ne se fera pas du jour au lendemain.

Mais en quoi l'élevage industriel serait mieux que celui du village? il n'a pas plus d'avantage, il a juste + d'inconvénient (celui tuer les mâles) et de dépendre des "âmes charitables" pour récupérer des poules qui réalisent moins d'oeufs.

Ton modèle, c'est juste une alternative pour continuer à avoir des œufs mais sans tuer. En gros j'ai l'impression que c'est ne plus tuer qui est la finalité chez toi et pas la fin de l'élevage (parce que l'élevage en soit n'a pas l'air de te poser problème).


Oui c'est ce qui me semble le plus important dans un premier temps.
Une fois qu'on en aura terminé avec ces tueries alors la question de la place animale pourra être mieux débattu. Il y aura ceux qui comme vous préféreront voir les animaux loin de l’espèce humaine si on leurs trouvait une utilité ou qu'on aurait pas à décider pour eux et d'autres qui pourraient contre-argumenter que ces animaux pourraient également tirer profit de la situation pour tel ou tel avantage.
James64
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
68.7%
 
Messages: 253
Inscription: 14 Nov 2017, 22:33
Genre: Homme

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede yapuka » 05 Avr 2018, 19:00

James64 a écrit:Pour moi il n y a aucun doute que le système que je propose serait mieux pour les poules et les coqs que le système actuel. Je pense que pour vous aussi, non ?

Mais heu ... comment dire ?.... Tu le fais exprès ou quoi ?
Le système que tu proposes n'est pas mieux. Tu proposes de continuer à exploiter des animaux que tu feras naître pour leur piquer leurs œufs.

Tu ne fais aucune différence entre échange de services et exploitation d'un être par un autre. :mmm:
Yapuka

Bien plus que le costume trois-pièces ou la pince à vélo, c'est la pratique de la torture qui permet de distinguer à coup sûr l'homme de la bête. (Desproges)
Avatar de l’utilisateur
yapuka
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
38.3%
 
Messages: 3765
Inscription: 21 Mar 2014, 21:37
Présentation
Genre: Femme

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede HaricotPrincesse » 05 Avr 2018, 20:13

Personne ici n'a dit que l'élevage industriel est mieux que le village de poules, coqs et poussins. Je pense sans trop me planter qu'ici tout le monde est ok pour dire que les poules, coqs et poussins ont une meilleure vie dans ton type de village qu'en batterie.

C'est pas plus ou moins d'inconvénient, c'est juste que ces poules de réforme existent maintenant. On ne les crée pas pour les sauver, elles sont créées pour une durée de vie limitée ou l'on a programmé leur naissance, leur existence et leur mort en fonction de ce qui est considéré comme le plus rentable pour nous humain. Les sauver permet juste de ne plus programmer leur mort. En d'autres termes qu'on les récupère ou non, d'autres les font naître, d'autres tuent les poussins, d'autres les mets en cage dans des conditions atroces, d'autres les mettent à mort prématurément. Et ça ça existe déjà, ça n'existe pas dans la finalité qu'elles soient un jour récupérées. Faudrait pas nous le faire à l'envers.

Oui quand il n'y aura plus d'élevage, faudra repenser les relations humains/ animaux personnellement je le verrais plus comme une dette que les humains devront aux différentes espèces animales qu'on a exploité. Je ne sais pas encore quoi exactement en pratique mais ça n'implique pas nécessairement de vivre chacun de son côté. D'ailleurs pour payer cette dette ben faudra qu'il y ait une proximité certaine. Mais en aucun cas qu'on continue l'exploitation sous quelle forme que ce soit.

P.
Nous sommes deux : Haricot (qui signe H.) et Princesse (qui signe P.)

« On est quand même malins : on a adopté une cause où manger est un acte militant. :^^: » – P.
Avatar de l’utilisateur
HaricotPrincesse
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
69.3%
 
Messages: 2539
Inscription: 20 Juin 2016, 18:42
Localisation: Bruxelles
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede James64 » 05 Avr 2018, 22:49

Et ça ça existe déjà, ça n'existe pas dans la finalité qu'elles soient un jour récupérées. Faudrait pas nous le faire à l'envers.


Je dois peut-être mal m'exprimer mais j'ai pas voulu suggérer cela. J'ai plutôt voulu dire qu'hormis quelques cas, elles n'étaient pas sauvées.

— Le 06 Avr 2018, 10:57, fusion automatique du message précédent —

Quelques petites chiffres si cela était à plus grande échelle pour montrer que c'est possible.

D'abord la réalité de notre système actuel :
En 2016, plus de 14,3 milliards d'oeufs ont été produits en France, soit environ plus de 450 oeufs à chaque seconde (compteur). On comptait alors 48,6 millions de poules pondeuses dans notre pays.

https://www.planetoscope.com/agricultur ... rance.html

Sur le plan international, la consommation moyenne d'oeufs était estimée par la FAO à environ 145 oeufs par habitant et par an en 2009, soit autour de 8,9 kilos per capita chaque année.

En France, la moyenne est beaucoup plus élévée : chaque Français consomme 230 oeufs par an (chiffres de 2010).


En partant pour une consommation de 100 oeufs par an par français (soit 2 à 3 oeufs par semaines en moyenne), il faudrait donc avec le système que je propose 60 millions de poules pondeuses et 60 millions de coq. (et 6 milliards d’œufs produits).
En terme d'espace pour la réalisation de ces villages, en partant pour 100 m2 par poule/coq, il faudrait 120 000 000 * 100 = 12 000 000 000 m2 soit 1,2Million hectares.

Or en 2011,
un peu plus de 28 millions d'hectares sont aujourd'hui occupés par des activités agricoles

http://agriculture.gouv.fr/agriculture- ... griculture
Sans oublier que les poules pourraient également vivre dans des surfaces boisées (qui représentent à peu près la même surface que la surface agricole).
De même, sans oublier qu'il est possible de faire pousser des arbres fruitiers/oléagineux là où les poules vivent.

Avec le lait et les produits laitiers, en se basant sur le modèle d'ahimsa milk (qui est comme le système de poule que je propose mais avec les vaches/taureaux (donc quelques différences), vend un litre a environ 3 euros) et avec les données qu'il m'avait communiqué, j'ai calculé que pour le même nombre de vaches en France, on pouvait avoir 2 portions de yaourt et ou lait + 1 portion de fromage par jour par habitant.


Donc même si c'est pas parfait, je trouve que çà resterait un moyen envisageable et efficace pour lutter contre les morts produites de notre système.
Il y aura toujours possibilité de "boycotter le système que je propose" pour telle ou telle raison, mais en attendant ce qui ne le boycotte pas et qui souhaite avoir des produits laitiers et ou oeufs, n'engendreraient plus la mort derrière.
James64
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
68.7%
 
Messages: 253
Inscription: 14 Nov 2017, 22:33
Genre: Homme

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede Cannel » 06 Avr 2018, 10:08

James64 a écrit:
Dans la nature, on peut observer plein d'especes qui cohabitent et qui s'échangent des services alors pourquoi pas nous ?


Oui mais là on n'est pas dans la nature.
Et je reste seulement d'accord si tu prend les œufs de tes poules pour toi ou ta famille, tes voisins. Mais là tu choisis toi de les vendre, de créer un élevage, d'avoir des poules juste pour le profit.

Sauver des poules, c'est bien pour la poule qui est sauvée mais cela ne règle pas le problème. Plutôt que de vouloir arranger les effets, mieux vaut s'attaquer à la cause. Le véganisme s'attaque à la cause des ces morts mais également le système que je propose. Le fait de vivre avec les humains de manière respectable ou dans la nature c'est une autre question qui bien qu’intéressante, ne me parais pas être autant urgente que celle de la souffrance et de la mort prématurée des animaux dont on est responsable.


Je comprend ton point de vu et on est d'accord sauver une poule n'arrangera pas le problème vu qu'il y en aura d'autres derrières.
Mais il serait bien tout de même de sauver quelques poules de temps en temps.



Pourquoi devrais-je m'en séparé ?
Si je suis mort ou que j'arrête de travailler, quelqu'un pourrait reprendre la suite. Je pourrais même lui laisser des sous provenant des oeufs si il a des réparations du batîment à effectuer.


Tu ne pourras pas gérer le nombre de naissance que tu occasionne, tu ne vas pas me dire que tu vas garder tout tes poussins.
Et c'est quand même un sacré paris que de dire que quelqu'un reprendra ta suite.
Végétarienne depuis novembre 2012 - Vers le véganisme depuis mars 2014

Cannel et ses colocs Fifi Foin d'acier, Ice Berg & le petit dernier Gusgus et les filles Ginny et Luna
Avatar de l’utilisateur
Cannel
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
84.8%
 
Messages: 1378
Inscription: 08 Déc 2012, 18:33
Localisation: 94 proche Paris
Présentation
Genre: Femme

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede James64 » 06 Avr 2018, 11:06

Coucou

Oui mais là on n'est pas dans la nature.
Et je reste seulement d'accord si tu prend les œufs de tes poules pour toi ou ta famille, tes voisins. Mais là tu choisis toi de les vendre, de créer un élevage, d'avoir des poules juste pour le profit.

On fait parti de la nature. Certes on modifie notre espace et certaine "traditions" que la nature avait l'habitude de produire. C'est comme avec les animaux de compagnies, il y a contrôle de naissance et échange de service.

Dans un premier temps, ce système d'élevage sert surtout à réduire le nombre de mort/souffrance des poules du système actuel.

Et sinon pourquoi s'arrêter juste à l'échelle familiale? Et ceux qui habitent dans des villes ne pourraient pas en profiter ? De même, le but d'un tel système n'est pas de faire du profit, mais fonctionnerait + comme une association où l'on essayerait d'équilibrer les coûts. Une grande part des sous établie par les oeufs, reviennent aux poules (bâtiments qui les protègent du froid et des intempéries, terrain, soins, eau/nourriture, et quelqu'un qui fait l'intermédiaire, protection contre les prédateurs).

Tu ne pourras pas gérer le nombre de naissance que tu occasionne, tu ne vas pas me dire que tu vas garder tout tes poussins.
Et c'est quand même un sacré paris que de dire que quelqu'un reprendra ta suite

Bin c'est justement le but de ce système, c'est que le contrôle des naissances permet la durabilité du système sans avoir recours à tuer ou à donner les poules/poussins. Les poules et les coq ne sont pas mélangés pour ne pas justement qu'elles se reproduisent à l'infini, sinon cela serait impossible. Du coup seulement quelques poules avec un ou des coqs se reproduiraient par année pour avoir à peu près un nombre adéquat de nouveau nés qui permettent la durabilité du système.

Le prix de l'oeuf plus élevé comprend le fait que les vielles poules pondeuses qui ne produisent plus d'oeuf et les coqs/poussins mâles puissent continuer à vivre dans de bonnes conditions jusqu'à ce qu'ils meurent de vieillesse.

Par rapport au paris risqué, peut-être faire alors des plus grands villages de poules et donc qu'il y ait toujours plusieurs humains qui y travaillent. Il est vrai que je mise sur le fait que les gens seraient de + en + sensibiliser à la cause animale. Les jeunes ne veulent plus travailler dans l'élevage et l'agriculture, à cause des conditions de travail, mais aussi peut-être car ils sont d'avantages sensibiliser à la cause animale, peut-être qu'un système tel que je propose serait d'avantage attirant pour eux. Plutôt que d'élever pour tuer, il ne feraient qu'élever.
James64
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
68.7%
 
Messages: 253
Inscription: 14 Nov 2017, 22:33
Genre: Homme

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede Chocogrenouille » 06 Avr 2018, 11:15

Je rebondis sur un point précédent que tu as mentionné hier (edit : et que tu viens de rementionner), qui m'a fait tiqué et pas mal réfléchir, et qui pouvait apparaitre comme un point moins négatif de ton projet : le décompte des morts engendrées par ton élevage.
Tenir absolument à vouloir faire naitre des poussins conduit, au final, à augmenter le nombre de poules et de coqs qui meurent (certes, après une vie plus longue, mais dans une exploitation quand même, et toujours par et pour des humains), contrairement à ce que tu as affirmé ; en faisant un bilan "comptable" global (quelle horreur, mais bon, comme c’est un de tes arguments principal, il faut bien s'y atteler) ajouter un élevage ajoute forcément des morts. Et tu ne peux pas dire que ton type d'élevage viendrait concurrencer le reste du système industriel : vendre des œufs l'entretient toujours, et pour pouvoir affirmer que le nombre de morts de poussins, poules et coqs va diminuer, il faut que la demande d'œufs diminue ; hors ton projet vise quand même à l'entretenir. Donc, au final, au moins pire autant de morts s'il n'y a pas moins d'œufs produits, et surtout dans un premier temps plus de morts (puisque tu vas faire naitre des individus et que tu ne pourras pas concurrencer pas immédiatement les morts du reste du système).

Alors que récupérer des poules de réforme (gratuitement, sans échange commercial, donc ni via poulehouse, ni en achetant à un élevage existant) permet d'être sûr et certain, sans avoir besoin d'attendre ni de faire des hypothèses de rentabilité, de ne pas faire mourir plus d'individus, et s'attaque aussi au système industriel en lui enlevant une source de revenus (les poules "rapportent" moins longtemps à l'élevage industriel, et elles ne seront pas "valorisées", que ce soient par la vente vivantes ou mortes, donc double perte financière pour le système que tu veux combattre indirectement).
Et je maintiens que ça te ferait trois tâches potentiellement problématiques en moins à gérer (la reproduction, les poussins avant l'âge adulte, et la vie des coqs), et que du coup tu pourrais soustraire encore plus de poules au système industriel, l'affaiblissant encore plus vite.

Après, je reconnais qu'il faut trouver un moyen, une "filière" d'évasion, pour pouvoir avoir des poules gratuitement.
(et que le meilleur moyen, au sens le plus rapide, pour améliorer le sort des poules est encore de ne pas produire, vendre et manger d'œufs, je tenais à le rappeler, même si tu te places volontairement hors de ce cadre-là).
Avatar de l’utilisateur
Chocogrenouille
WineHoumous Master
WineHoumous Master
 
Messages: 4622
Inscription: 08 Sep 2014, 19:09
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: Projet élevage de poule sans tuer

Messagede James64 » 06 Avr 2018, 11:45

Je rebondis sur un point précédent que tu as mentionné hier (edit : et que tu viens de rementionner), qui m'a fait tiqué et pas mal réfléchir, et qui pouvait apparaitre comme un point moins négatif de ton projet : le décompte des morts engendrées par ton élevage.


Je fais une différence fondamentale entre mourir de vieillesse et être tué jeune. De même je fais une différence entre, une existence agréable à vivre et une existence pleine de souffrance.

Si l'on meurt de vieillesse et que l'on a bien vécu, je ne vois pas où est le problème de vivre.

Chocogrenouille, je trouve positif également que ce genre d'initiative existe (même celle de poule house car même si il y a des sous derrière, cela reste des milliers de poules qui sont sauvées).

Ce genre d'initiative qui ne fait que lutter contre les effets du système actuel n’empêche pas la réalisation d'un nouveau système qui petit à petit pourrait le remplacer et donc diminuer les tueries, jusqu'à le cesser.

Je pense qu'on est parti pour quelques centaines d'années d'évolution de mentalités/comportements vis à vis de la nourriture et de l'animal, et la proposition de système que je propose, est une stratégie solide qui comme tu le dis, au début ne porterait pas forcément beaucoup de fruits mais petit à petit, oui.

J'espère juste qu'on ne connaîtra pas d'ici là une grande guerre.
James64
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
68.7%
 
Messages: 253
Inscription: 14 Nov 2017, 22:33
Genre: Homme

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le comptoir