Bienvenue sur Végéweb !

enfant végé

Vivre le végétarisme au quotidien en famille

enfant végé

Messagede stella.vege » 29 Mai 2008, 15:05

Bonjour,

Je suis végétarienne depuis quelques années et pense m'en sortir avec mon équilibre alimentaire. Mais je n'ai pas de relation végé, ni de passé végé, donc j'essaie de suivre les conseils sur les sites végé et vais beaucoup dans les magasins bio.

Le petit souci , ce sont les enfants!! comment être sure que leur alimenttion est bien équilibrée et qu'ils ne manquent de rien (les commentaires vont bon train!!!).
De plus j'ai entendu dire qu'il ne fallait pas donner de soja aux enfants! est-ce fondé?
c'est aussi très dur à l'école notamment au collège pour l'un de mes enfants qui se fait traité de "saucisse de soja". ne parlons pas descantines et voyages scolaires ...

bref , c'est chouette d'être végé, c'est chouette d'être parents, mais c'est dur d'être parents d'enfants vegé dans cette société!
qu'en pensez-vous?
stella.vege
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
2%
 
Messages: 1
Inscription: 29 Mai 2008, 14:40
Genre: Femme

enfant végé

Messagede SoyaBeing » 29 Mai 2008, 16:37

Salut,
Ce que j'en pense : que t'as raison, c'est pas confortable d'être VG dans cette société ...
Pour ce qui est de "ne pas donner" du soja aux enfants, j'estime par expérience que c'est de la foutaise, je suis né vg (je vais sur mes 38 ans) et j'ai été alimenté avec du soja (mais pas que), de plus j'ai dû être allaité au lait de soja (allergie au lait humain et de vache) et ben que dire si ce n'est que je me porte très bien.
Pour le reste de l'alimentation, ma mère n'a jamais cherché à pallier à d'éventuelles carences ni a savoir si on en avait ou pas, notre alimentation était variée et donc riche en tout ce qu'il fallait, le résultat était devant ces yeux tous les jours : des enfants en pleine santé et énergiques.

Pour les railleries et quolibets subis à l'école, certaines mises à l'écart etc, sont certes fastidieuses, parfois frustrantes quand on est enfant mais on n'y peut rien, les autres enfants reproduisent exactement les réactions que la société (y compris leurs parents) leur inculque.
Face à ça, l'enfant pris à parti devra faire preuve de force de caractère, ce qui n'est pas plus mauvais, pour soit s'imposer avec ses particularités soit se faire respecter.
Si tes enfants sont mal à l'aise face aux remarques fastidieuses, c'est à toi qui revient le devoir de les rassurer, de les conseiller et de les inciter à devenir moralement plus forts. La meilleure défense serait l'ignorance ou la dérision.
Il est facile de faire comprendre qu'il n'y a rien de "mauvais" ou insurmontable de se faire traiter de "saucisse de soja" de la part d'une "merguez".
Apprendre tôt à relativiser, à poser son regard là où il faut est plutôt une bonne chose non ?
Allez courage ;)
Dernière édition par SoyaBeing le 29 Mai 2008, 19:42, édité 1 fois.
"Celui qui ne gueule pas la vérité lorsqu’il la connaît, se fait le complice des menteurs et des faussaires ! " (Ch. Péguy)
"Celui qui gueule la vérité a intérêt à avoir un cheval rapide ... (proverbe arabe)"
Avatar de l’utilisateur
SoyaBeing
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
17.1%
 
Messages: 1757
Inscription: 04 Jan 2007, 11:45
Localisation: EUROPE
Présentation
Genre: Homme

enfant végé

Messagede Unreal Angel » 29 Mai 2008, 16:44

Coucou et bienvenue ici !

Concernant le soja aux enfants... il est vrai que mes lectures m'amènent à penser que ce n'est pas génial pour eux, donc, même s'il est d'un grand secours pour des cas d'allergies particuliers et rares, je n'en donnerai pas à mes enfants.
Maintenant, je parle seulement et uniquement de la boisson de soja (ou lait de soja), pas du tout de tofu, miso et cie !
En effet, le soja fermenté ne pose aucun soucis ! Au contraire ! C'est de cette manière qu'il faut privilégier sa consommation.

Et malheureusement tu as raison pour le reste... pas simple de vivre dans cette société en étant végé, et en étant enfant c'est encore plus compliqué car on n'a pas encore les armes pour se défendre, donc comme l'a si bien dit SB, c'est à toi de leur apprendre à se défendre en expliquant bien les choses ;)

Bon courage !
La grandeur d'une nation et son avancement moral peuvent être appréciés par la façon dont elle traite ses animaux. - Mahatma Gandhi

Il ne sert de rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre. - François Mauriac
Avatar de l’utilisateur
Unreal Angel
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
24.7%
 
Messages: 187
Inscription: 19 Déc 2007, 13:26
Localisation: Chartres
Présentation
Genre: Femme

enfant végé

Messagede barbux » 29 Mai 2008, 17:43

Bienvenue :)

Unreal, le tofu c'est pas fermenté.
Avatar de l’utilisateur
barbux
Père Castor
Père Castor
 
Messages: 8827
Inscription: 19 Mar 2006, 19:40
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

enfant végé

Messagede sylv1p » 29 Mai 2008, 18:13

stella.vege a écrit:Bonjour,

Je suis végétarienne depuis quelques années et pense m'en sortir avec mon équilibre alimentaire. Mais je n'ai pas de relation végé, ni de passé végé, donc j'essaie de suivre les conseils sur les sites végé et vais beaucoup dans les magasins bio.

Le petit souci , ce sont les enfants!! comment être sure que leur alimenttion est bien équilibrée et qu'ils ne manquent de rien (les commentaires vont bon train!!!).
De plus j'ai entendu dire qu'il ne fallait pas donner de soja aux enfants! est-ce fondé?
c'est aussi très dur à l'école notamment au collège pour l'un de mes enfants qui se fait traité de "saucisse de soja". ne parlons pas descantines et voyages scolaires ...

bref , c'est chouette d'être végé, c'est chouette d'être parents, mais c'est dur d'être parents d'enfants vegé dans cette société!
qu'en pensez-vous?

C'est sûr que c'est un choix qui nécessite du courage à assumer :D

Pour mes 2 enfants veg, ça se passe très bien jusqu'à présent. Ils sont en pleine forme. A l'école, les autres enfants ne leur ont pas fait de remarques.

Que ce soit en école primaire ou élémentaire, j'ai signalé leur régime à la restauration scolaire. Pour le collège (prochaine rentrée), j'ai déjà mentionné le régime veg à l'intendance.
Avatar de l’utilisateur
sylv1p
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
49%
 
Messages: 496
Inscription: 30 Mar 2008, 16:16
Localisation: Caen
Présentation
Genre: Homme

enfant végé

Messagede 1air2rien » 29 Mai 2008, 19:16

Salut Stella.vege...

En ce qui concerne le soja je ne sais pas tellement où me positionner, n'ayant pas étudier la question de prèt. Donc j'applique le principe de précaution : un peu mais pas trop. De toutes façon une alimentation saine est synonyme de variété pour moi. Donc pas question de manger les aliments (soja inclus) à l'excès.

En ce qui concerne tes enfants je ne serais pas du même avis que Soya et Unreal Angel. Pour moi le meilleur outil dans ce genre de situation est l'écoute active.
Si je peux me permettre un bouquin super : "Parents efficaces" de Thomas Gordon. Un livre qui parle de la communication parents/enfants à travers les différentes situations qui peuvent se présenter (le parent à un pb, l'enfant à un pb) ainsi que la résolution de conflits parents/enfants par une méthode sans perdant.

Si tu veux en savoir plus n'hésite pas.
1air2rien
 

enfant végé

Messagede gothikaaie » 29 Mai 2008, 20:17

à patir d'1 an tu peux lui donner un dessert de soja en plus du lait.
à partir de 3 ans deux dessert différent de soja.
mais sache que une alimentation varié avec des oeufs chaques semaine et 2 produits laitiers et tout va bien pour les momes
chocolat, sésame et noix de pécan ^^
Avatar de l’utilisateur
gothikaaie
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
55%
 
Messages: 520
Inscription: 08 Déc 2007, 10:29
Localisation: paris
Présentation
Genre: Femme

enfant végé

Messagede SoyaBeing » 29 Mai 2008, 20:50

1air2rien a écrit:En ce qui concerne tes enfants je ne serais pas du même avis que Soya et Unreal Angel. Pour moi le meilleur outil dans ce genre de situation est l'écoute active.
Si je peux me permettre un bouquin super : "Parents efficaces" de Thomas Gordon. Un livre qui parle de la communication parents/enfants à travers les différentes situations qui peuvent se présenter (le parent à un pb, l'enfant à un pb) ainsi que la résolution de conflits parents/enfants par une méthode sans perdant.

<mode: Sorry pour le léger écart sur le sujet>

1air2rien : je ne vois pas ce qu'il y a d'incompatible entre "l'écoute active" que tu préconises et le fait de "rassurer, conseiller et inciter l'enfant à devenir moralement plus fort" ... je dirai même que l'un va avec l'autre.
Tu sembles très intéressée par ce qui touche les problèmes de communication parents/enfants, mais là il s'agit d'aider à appréhender un "problème" (le mot est trop fort) de la vie en société.
Je m'explique :
La moquerie est monnaie courante dans notre société et comme personne peut interdire à une tierce personne de se moquer d'une autre, l'important est la façon de percevoir ou de "digérer" ces remarques.
Personne aime subir des moqueries, c'est notre amour propre qui le veut, mais un enfant n'a pas forcément conscient de cela et aura donc du mal à "relativiser" et gérer ce type de situation.
L'important est donc qu'il ne se sente pas "victime".
Là, intervient le dialogue (écoute / réponse~conseil) a adapter en fonction de la sensibilité ou du caractère de l'enfant.
Il faudra donc "disséquer" avec l'enfant ce "problème" :
Pourquoi se fait il traiter de ça ou d'autre chose ?
Est il le seul de se faire "traiter" d'un petit nom ? (certainement pas )
Lui arrive t il à son tour de traiter d'un petit nom quelqu'un d'autre ?
Si oui, pourquoi le fait il ? (certainement pour rire, c'est anodin, pas méchant, etc --> il commencera à relativiser par l'empathie)
Etc ...

Bref, comme l'enfant n'a pas la science infuse (pas plus que les parents), il faut bien lui parler et l'aider à comprendre (prendre conscience) de certaines choses :

- On peut pas empêcher les moqueries
- L'important est comment on vis la moquerie (apprendre à relativiser)
- Si la moquerie est ou devient "virulente" savoir faire face à la situation
Etc ...


</mode>
"Celui qui ne gueule pas la vérité lorsqu’il la connaît, se fait le complice des menteurs et des faussaires ! " (Ch. Péguy)
"Celui qui gueule la vérité a intérêt à avoir un cheval rapide ... (proverbe arabe)"
Avatar de l’utilisateur
SoyaBeing
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
17.1%
 
Messages: 1757
Inscription: 04 Jan 2007, 11:45
Localisation: EUROPE
Présentation
Genre: Homme

enfant végé

Messagede 1air2rien » 29 Mai 2008, 21:12

SoyaBeing a écrit:1air2rien : je ne vois pas ce qu'il y a d'incompatible entre "l'écoute active" que tu préconises et le fait de "rassurer, conseiller et inciter l'enfant à devenir moralement plus fort" ... je dirai même que l'un va avec l'autre.

En fait ça l'est (incompatible). Avec l'écoute active l'enfant se sent compris, accepté. Il trouve l'oreil dont il a besoin pour évacuer son problème. Par là il va pouvoir trouver lui même la solution à son problème.
Rassurer, conseiller, inciter reviens à dire à l'enfant "tu n'es pas capable de trouver toi même la solution à ton problème, je sais mieux que toi ce qui est bon pour toi, voilà ce que tu dois faire". Même si à la base ça part d'un trés bon sentiment, ce n'est pas bénéfique pour l'enfant.
1air2rien
 

enfant végé

Messagede SoyaBeing » 29 Mai 2008, 23:49

1air2rien a écrit:En fait ça l'est (incompatible). Avec l'écoute active l'enfant se sent compris, accepté. Il trouve l'oreil dont il a besoin pour évacuer son problème. Par là il va pouvoir trouver lui même la solution à son problème.
Rassurer, conseiller, inciter reviens à dire à l'enfant "tu n'es pas capable de trouver toi même la solution à ton problème, je sais mieux que toi ce qui est bon pour toi, voilà ce que tu dois faire". Même si à la base ça part d'un trés bon sentiment, ce n'est pas bénéfique pour l'enfant.

Ben alors je me faisais une très mauvaise idée de l'écoute active :mmm:
Je ne crois pas à la solution 100% personnelle des problèmes, les adultes ont déjà du mal à le faire, alors un enfant sans aucun repère ... bref
Quoi qu'il en soit, je ne vois pas où serait la tare de vouloir "aiguiller" un bambin dans ce monde de fous.
Moi j'ai eu une éducation plus ou moins comme celle que je décris, on me faisait réfléchir et on m'aiguillai un peu, je pense que le résultat n'est pas trop mauvais ;)

Sinon, c'est stella.vege qui décidera ce qui lui convient :)
Dernière édition par SoyaBeing le 29 Mai 2008, 23:51, édité 1 fois.
"Celui qui ne gueule pas la vérité lorsqu’il la connaît, se fait le complice des menteurs et des faussaires ! " (Ch. Péguy)
"Celui qui gueule la vérité a intérêt à avoir un cheval rapide ... (proverbe arabe)"
Avatar de l’utilisateur
SoyaBeing
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
17.1%
 
Messages: 1757
Inscription: 04 Jan 2007, 11:45
Localisation: EUROPE
Présentation
Genre: Homme

enfant végé

Messagede 1air2rien » 30 Mai 2008, 06:37

Bon, alors on va faire un pacte. Tu lis Parents efficaces et je regarde The Corporation. Et après on reparle de tout çà :P Ok?
1air2rien
 

enfant végé

Messagede °*Amyo*° » 31 Mai 2008, 23:43

Coucou stella.vege, pour info, j'ai grandit au Tchad, et là bas lorsqu'un enfant est orphelin et qu'il ne peut pas être nourrit au lait maternel, on lui prépare du lait d'arachide (ou du lait de chèvre coupé avec de l'eau). Si tu hésite sur le lait de soja, pense aux autres laits végétaux: lait de riz, d'amandes, d'épeautre... tu as le choix! Et surtout j'ai lu quelque part il faut varier afin qu'il ai tout les nutriments nécessaires.

J'accouche de mon premier en décembre, j'espère pouvoir allaiter le plus longtemps possible, mais après, ce sera laits végétaux, c'est sûr!!^^
°*Amyo*°
 

enfant végé

Messagede harmonie » 04 Juin 2008, 21:24

Mes ainés ont 21 et 23 ans et n'ont jamais eu aucun problème de santé!!! ils ont meme été nettement moins malades que leurs petits copains omnivores....nous sommes ovo lacto végétariens et ils n'ont bien sur eu aucune carence...
Les petits (15 mois et 3 ans et demi ) suivent le meme chemin ...avec la meme santé et la meme joie de vivre!!!
Pour ce qui est des moqueries ..de toutes façons les momes trouvent toujours quelques choses !!!( les gros, les roux ,ceux à lunettes etc....)alors il faut relativiser....chez nous il y a le choix....nous sommes végétariens,deux de nos fils sont d'origine indienne (donc typés) et nous sommes une famille homoparentale, alors le quand dira t'on.......on s'en fout!!!!
Avatar de l’utilisateur
harmonie
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
36%
 
Messages: 18
Inscription: 03 Juin 2008, 15:07
Localisation: aude
Présentation
Genre: Femme

enfant végé

Messagede Louve » 05 Juin 2008, 10:36

suis d'accord avec soyabeing moi, meme entièrement d'accord.
"Auschwitz commence partout où quelqu’un regarde un abattoir et pense : ce sont seulement des animaux." Theodor Adorno
Avatar de l’utilisateur
Louve
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
76.8%
 
Messages: 607
Inscription: 22 Nov 2006, 11:12
Présentation
Genre: Femme

enfant végé

Messagede Invite0069 » 06 Juin 2008, 03:06

stella.vege a écrit:c'est aussi très dur à l'école notamment au collège pour l'un de mes enfants qui se fait traité de "saucisse de soja". c'est dur d'être parents d'enfants vegé dans cette société!
qu'en pensez-vous?

J'ai jamais eu de soucis avec mon végétarisme, j'ai jamais trouvé difficile d'être parent d'enfant VGR et mon fils (VGR de naissance, on va dire) n'a jamais eu de soucis à l'école : Il ne mangeait pas à la cantine et finalement personne ne savait qu'il avait ce régime. Parfois quand ça arrivait, je disais simplement qu'il était allergique à la viande.
Ceux qui essayaient de le forcer à en gouter, en avaient pour leur compte ! >:-)
Non seulement, il était fermé à toute manipulation et si vraiment on lui mettait un morceau de force dans la bouche (seul moyen pour y arriver, et encore avec du mal) il avait des hauts-le-coeur dès que la "viande" rencontrait son palais et vomissait aussi sec ! Epuisés, les personnes ne retentaient pas cette bataille une deuxième fois. :hypracool:

Je crois qu'avant tout c'est une histoire de comportement. Je vis ma vie végétarienne de façon naturelle et je pense que c'est pour ça que je n'ai jamais rencontré de soucis. Je ne me suis jamais focalisé dessus.
Mon fils lui, n'en parlais pas autour de lui, parceque la question sur ce qu'il mangeait, ne s'était jamais posée. Il a donc vecu son végétarisme tout aussi naturellement que moi.
Maintenant qu'il a grandit, c'est un peu plus difficile. :roll: Il rejette son végétarisme (il en a honte :S ) et mange de temps en temps des "kebabs", histoire de ne pas se sentir en marge de la Société.
J'espère que ça lui passera, mais comme ce n'est pas le sujet, j'épiloguerais pas dessus. :)

Mon témoignage vaut ce qui'l vaut, mais s'il a pu t'aider stella.vege, j'en serais bien contente. Courage ! Un jour la végéphobie sera reconnue par la Loi ;)
Invite0069
 

Suivante

Retourner vers Végétarisme et famille