Bienvenue sur Végéweb !

Féminisme et masculinisme

Pour tout ce qui concerne les sujets humains...

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Chocogrenouille » 23 Juin 2015, 16:16

Lutine a écrit: Vous le voulez ?

Ok : non merci, pas besoin :D !
Avatar de l’utilisateur
Chocogrenouille
WineHoumous Master
WineHoumous Master
 
Messages: 4648
Inscription: 08 Sep 2014, 19:09
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Lutine » 23 Juin 2015, 17:12

Vous êtes des amours. :D
Hep toi ! Oui, toi là, qui me lis ! Je te fais un câlin :calin: Et prend un chaudoudou aussi. As-tu fait quelque chose qui t'a fait très plaisir aujourd'hui ? Viens partager tes petits bonheurs !

_____________________________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
Lutine
Capitaine bonnasse
Capitaine bonnasse
 
Messages: 2392
Inscription: 21 Juil 2014, 19:03
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Femme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Chocogrenouille » 23 Juin 2015, 18:04

(tu me vouvoies maintenant ? :hein:)
Avatar de l’utilisateur
Chocogrenouille
WineHoumous Master
WineHoumous Master
 
Messages: 4648
Inscription: 08 Sep 2014, 19:09
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Lutine » 23 Juin 2015, 18:14

Figure-toi, très cher, que quelqu'un avait écrit avant toi. ;)
Hep toi ! Oui, toi là, qui me lis ! Je te fais un câlin :calin: Et prend un chaudoudou aussi. As-tu fait quelque chose qui t'a fait très plaisir aujourd'hui ? Viens partager tes petits bonheurs !

_____________________________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
Lutine
Capitaine bonnasse
Capitaine bonnasse
 
Messages: 2392
Inscription: 21 Juil 2014, 19:03
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Femme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Doktor » 23 Juin 2015, 18:39

Invisible Doktor is invisible. (But he is watching you, closely.)
http://jeremymaes.net/

"Ça va faire mal ! J'ai essayé sur moi pour en être sûr."
Avatar de l’utilisateur
Doktor
Jedi des crêpes
Jedi des crêpes
 
Messages: 496
Inscription: 29 Déc 2013, 16:17
Localisation: Blagnac (31)
Présentation
Genre: Homme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Watermelon » 23 Juin 2015, 19:51

C'est pour ça que, quand on change de page, je reviens toujours en arrière pour voir si je n'ai pas loupé des messages de la page précédente. ;)
La pastèque, c'est bon.
Avatar de l’utilisateur
Watermelon
Modo pas steak
Modo pas steak
 
Messages: 4479
Inscription: 14 Juin 2012, 22:18
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Femme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Chocogrenouille » 23 Juin 2015, 21:15

Argh, en effet, bloody changement de page :red: , mais surtout bloody éditeur de message qui normalement prévient quand un message a été posté pendant l'édition, mais qui là ne l'a pas fait :caillou: ...

edit : mais là comme le dit Watermelon, j'aurais pu éviter ma bourde en vérifiant les derniers messages de la page précédente :uups: !
Avatar de l’utilisateur
Chocogrenouille
WineHoumous Master
WineHoumous Master
 
Messages: 4648
Inscription: 08 Sep 2014, 19:09
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Invite9675 » 22 Juil 2015, 19:17

Je viens de découvrir cette chanson qui date un peu... Je ne suis pas super fan des chansons de Pink, mais j'aime bien ses positions par contre d'une façon générale. Mais cette chanson... c'est sur la masturbation féminine et les paroles et les arrangements sont super culottés, sans faux chichis, je trouve ça courageux :
Invite9675
 

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede MVA » 27 Juil 2015, 19:17

Je m'incruste dans ce topic(puisque ça a l'air d'être un topic du féminisme), je n'ai totalement rien lu (et je m'en excuse) mais j'aimerais savoir des trucs alors je m'oriente vers vous. (J'ai pleins de questions et d'autres qui viendront surement au fur et à mesure.)

Qu'est-ce le féminisme d'abord? (A part défendre le droit des femmes, ça me parait plus complexe, y'a surement des autres choses derrières.)

(Si c'est juste défendre les droits des femmes),J'aimerais bien m'y lancer dans le féminisme, défendre le droit des femmes (car je me rend compte de tous ce qui est subit), est-ce-que y'a un âge particulier? (Genre j'ai 14 ans, est ce que c'est trop tôt, faut que j'attende 20-25 ans?)

Est-ce-qu'on peut être féministe sans être misandre? (Sur les groupes que je suis tels que VVV, les femmes sont misandres et ça me dégoutent comme ça à ridiculiser les hommes, mais tout les hommes, donc ceux qui ne font rien, et qui assument leurs privilèges car eux-mêmes disent que ce sont des merdes et je me dis que ça peut aussi blesser de dire que par ex "tous les hommes sont des merdes" alors que faut pas mettre tout le monde dans le même tas. Comme si on disait "toutes les blancs-chu-es disent discriminent les personnes racisées", c'est faux! )

Est-ce-que faut faire quelque chose de particulier pour se considérer féministe? (Est-ce-que c'est comme le véganisme et les animaux, on peut militer juste en informant et défendant mais pas forcément sur place ou en faisant d'énormes actions?)

Désolée des questions...
Avatar de l’utilisateur
MVA
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
49.7%
 
Messages: 3993
Inscription: 04 Jan 2013, 13:26
Localisation: Limousin.
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Jezebel » 27 Juil 2015, 19:53

Je vais essayer de repondre a tes questions, peut etre un peu en vrac ^^

Tout d'abord, non, il n'y a pas d'age :) le féminisme vient quand on prend conscience de certaines choses/ situations. Ca peut etre quand on est jeune ou plus tard.

Qu'est-ce que le féminisme? Vaste question... Certaines te diront qu'ils est nécessaire de parler de "feminismeS" au pluriel vu les différents courants, du plus light au plus radical, en passant par d'autres points de vues (comme l'afro-feminisme, par exemple).
Si je devais t'en donner une définition personnelle, je te dirais qu'il s'agit de la lutte politique pour l'émancipation des femmes, c'est un mouvement de solidarité sociétale qui implique bien plus que la revendication du libre choix de faire quelque chose. Le féminisme est souvent résumé a "c'est mon choix " ce qui selon moi est tres réducteur, mais encore une fois, c'est un point de vue tres personnel. Les autres féministes du forum te diront sans doute autre chose.

Quant a la misandrie, c'est quand meme un mythe et je n'ai encore jamais croisé de feministes misandres. des femmes saoulées par le comportement des hommes qui refusent de remettre en cause les privilèges dont ils jouissent, oui, par contre.
Tout comme en etant blanc-hes ont joui forcément de privileges, meme si on opprime pas activement et personnellement les personnes racisees.

En ce qui concerne l'engagement, je dirais que dans un premier temps, acquérir des connaissances, s'eduquer sur un sujet c'est un premier pas.

Mon truc a moi, c'est de lutter contre l'essentialisme (les hommes sont ceci, les femmes sont cela) et toutes les expressions genrees, mais d'autres personnes auront d'autres intérêt. C'est en te documentant au fur et a mesure que tu decouvriras ce qui te parle le plus :)
“the fate of every individual woman—no matter what her politics, character, values, qualities—is tied to the fate of all women whether she likes it or not.”
Andrea Dworkin
“No woman is free until every woman is free.”
Jezebel
Évéganéliste
Évéganéliste
Rang en cours à
8.6%
 
Messages: 7171
Inscription: 12 Mai 2010, 19:11
Localisation: Un peu partout dans le monde
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede jess » 27 Juil 2015, 19:56

Le féminisme est très souvent perçue comme de la misandrie (surtout par des hommes d'ailleurs bizarrement), alors qu'en fait, être féministe, c'est avant tout vouloir l'égalité entre les hommes et les femmes. Le mot choisi au départ, féminisme, est cohérent d'un point de vue historique, mais il porte souvent préjudice au mouvement car beaucoup de gens pensent que féminisme = vouloir mettre les femmes au pouvoir, ils voient ça comme une sorte de mouvmeent de castration de la gente masculine.
Alors qu'en fait, à la base, ce n'est rien de plus qu'un mouvement de défense des droits des femmes (d'où le nom de "féminisme").
De nos jours, ce qui est difficile, c'est qu'il existe de nombreuses tendances très différentes dans le féminisme, avec des prises de positions qui sont parfois contradictoires (dans les sujets de contradiction récurrents, on trouve par exemple le port du voile ou la prostitution).
De plus, il faut être lucide, certains de ces mouvements sont effectivement misandres, mais il ne faut pas s'arrêter à ça, ce ne sont que des minorités. C'est un peu comme de dire que les mouvements de protection animale sont misanthropes (stéréotype là aussi bien trop courant malheureusement).
Après, je vais pas te faire un historique des mouvements féministes, ce serait bien trop long et compliqué, et en plus je suis clairement pas la mieux placée pour ça, il y a des gens bien plus calés que moi sur le forum. Mais ce qui est important à retenir, c'est que le féminisme, c'est avant tout un mouvement égalitariste. D'ailleurs, certain(e)s féministes préfèrent se dire anti-sexistes, parce qu'au final, c'est ça qui importe vraiment : lutter contre le sexisme, quelle que soit la forme qu'il prend et quelle que soit l'"importance" de ce sexisme.
Donc, être féministe, c'est être anti-sexiste, au même titre qu'on peut être anti-raciste, anti-homophobie, ou anti-spéciste. C'est prôner l'égalité, une fois de plus.
Et il n'y a pas d'âge pour être féministe, puisqu'il n'y a pas d'âge pour subir (ou perpétrer) le sexisme, on le subit dès notre naissance. Il y a seulement un âge pour être conscient(e) de son féminisme.
Quant à la façon d'être féministe, c'est comme pour l'anti-spécisme au final. Certains choisissent de devenir végétariens/vegans. D'autres essaient de sensibiliser leur entourage, sans pour autant être véritablement des "militant". D'autres décident de militer, avec une implication plus ou moins importante, des moyens plus ou moins subversifs, dans des environnements plus ou moins cadrés. Et chacun d'eux est important à sa manière, chacun d'entre eux fait avancer la cause à son rythme, avec ses propres possibilités.
Pour le féminisme, c'est pareil. C'est à toi de voir quelle implication tu veux avoir, quels moyens tu veux utiliser. Par contre, si tu décides un jour de t'engager auprès d'un mouvement, d'une association par ex., prends le temps de bien te renseigner sur eux, de voir quelles sont les convictions qu'ils défendent (ou pas), car il y a vraiment plein de manières différentes d'envisager le féminisme. Mais tu n'as pas besoin de faire partie d'un quelconque mouvement pour être féministe, et tu n'as pas non plus besoin de "figer" tes idées sur le sujet. Franchement, si le féminisme t'intéresse, n'hésite pas à poser plein de questions ici même, et à lire les divers sites ou blogs dont on a pu parler, pour mûrir ta propre réflexion et voir plus précisément quels sont les sujets qui te tiennent à cœur ou pas.
"Si on crie plus fort notre satisfaction, on n'entendra plus du tout ceux qui crient leur haine." Marion Seclin

"Chaque fois que je me plante, je pousse" Michelle Guez

Parce que c'est mon amie et que je suis très fière d'elle (même si j'y suis pour rien) : http://grainesdeparentillages.fr/
Avatar de l’utilisateur
jess
Modo
Modo
 
Messages: 5176
Inscription: 25 Mai 2007, 09:37
Localisation: Ganges / Montpellier
Présentation
Genre: Femme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Invite9675 » 27 Juil 2015, 20:19

Pareil que mes comparses :) Je dirais que le point commun à tous les mouvements féminismes, c'est la revendication d'une égalité de droits en pratique entre tous les humains quel que soit leur genre.
Quant à la misandrie... Il y a des blagues et des propos parfois misandres dans certains groupes, mais déjà c'est très minoritaire dans le courant féministe et c'est parfois juste le reflet d'un énervement, d'un excès, hyper méga rarement d'une volonté de castrer les hommes et de les dominer comme certains le pensent.
Perso, les réflexions généralisantes et agressives ou méprisantes à l'égard de groupes, du genre "les mecs cis-blancs", me mettent très mal à l'aise. Mais je peux comprendre, parfois, l'énervement et le besoin de péter les plombs :/ Faut juste pas que ça dure quoi, sinon c'est vraiment problématique je trouve.
Invite9675
 

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Jezebel » 27 Juil 2015, 20:24

Tiens puisqu'on parlait des differences, un très bon exemple illustratif :D Jess et Fabicha ont parlé de lutter contre le sexisme touchant tous les êtres humains mais pour moi prioritairement ca va etre les femmes (tant pis pour les hommes :siffle: mais je suis misandre et j'assume)
“the fate of every individual woman—no matter what her politics, character, values, qualities—is tied to the fate of all women whether she likes it or not.”
Andrea Dworkin
“No woman is free until every woman is free.”
Jezebel
Évéganéliste
Évéganéliste
Rang en cours à
8.6%
 
Messages: 7171
Inscription: 12 Mai 2010, 19:11
Localisation: Un peu partout dans le monde
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Invite9675 » 27 Juil 2015, 20:36

Ah non, c'est pas ce que j'ai dit pour ma part. J'ai dit que le but était une égalité entre tou.te.s. J'ai jamais dit que le sexisme touchait aussi les hommes...
Invite9675
 

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Jezebel » 27 Juil 2015, 20:41

Ah pardon Fabicha, j'ai lu trop vite alors.
“the fate of every individual woman—no matter what her politics, character, values, qualities—is tied to the fate of all women whether she likes it or not.”
Andrea Dworkin
“No woman is free until every woman is free.”
Jezebel
Évéganéliste
Évéganéliste
Rang en cours à
8.6%
 
Messages: 7171
Inscription: 12 Mai 2010, 19:11
Localisation: Un peu partout dans le monde
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Problématiques humaines