Bienvenue sur Végéweb !

Féminisme et masculinisme

Pour tout ce qui concerne les sujets humains...

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Invite9675 » 27 Juil 2015, 20:50

Pas de souci. Ce que j'ai dit que l'énervement n'est pas clair non plus en fait, mais je ne peux plus éditer et là en fait, j'ai la flemme :)
Invite9675
 

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede MVA » 27 Juil 2015, 20:53

Wouaw, merci pour toutes les réponses!
Je vais faire citer, ça va être plus simple.

Jezebel a écrit:Tout d'abord, non, il n'y a pas d'age :) le féminisme vient quand on prend conscience de certaines choses/ situations. Ca peut etre quand on est jeune ou plus tard.

Ah super ça! Je croyais que à un certains âge c'était considéré comme choquant ou etc. (C'est ça que j'ai peur, que si je veux être féministe qu'on me dise que je n'ai pas conscience, qu'à mon âge c'est n'importe quoi, que y'a un âge particulier et tout ça.)

Jezebel a écrit:Qu'est-ce que le féminisme? Vaste question... Certaines te diront qu'ils est nécessaire de parler de "feminismeS" au pluriel vu les différents courants, du plus light au plus radical, en passant par d'autres points de vues (comme l'afro-feminisme, par exemple).
Si je devais t'en donner une définition personnelle, je te dirais qu'il s'agit de la lutte politique pour l'émancipation des femmes, c'est un mouvement de solidarité sociétale qui implique bien plus que la revendication du libre choix de faire quelque chose. Le féminisme est souvent résumé a "c'est mon choix " ce qui selon moi est tres réducteur, mais encore une fois, c'est un point de vue tres personnel. Les autres féministes du forum te diront sans doute autre chose.


D'accord. L'afro-féminisme j'imagine que c'est le féminisme des personnes racisées? (Qui subissent sexisme et racisme en plus)?

Jezebel a écrit:Quant a la misandrie, c'est quand meme un mythe et je n'ai encore jamais croisé de feministes misandres. des femmes saoulées par le comportement des hommes qui refusent de remettre en cause les privilèges dont ils jouissent, oui, par contre.
Tout comme en etant blanc-hes ont joui forcément de privileges, meme si on opprime pas activement et personnellement les personnes racisees

Ah un mythe? Pourtant dans les groupes facebook que je suis comme j'ai dit (j'y suis sans forcément participer, y'a quelques infos utiles de temps en temps). Saoulées c'est compréhensible mais quand comme j'ai dit, je vois carrément des hommes qui ont consciences de leurs privilèges et qu'eux même disent que c'est des merdes (à cause des femmes qui le disent), ça me choque quoi.
Oui, on a des privilèges mais je veux dire c'est pas parce qu'on est blanche qu'on va balancer des propos racistes ou discriminer les personnes racisé-u-és.

Jezebel a écrit:En ce qui concerne l'engagement, je dirais que dans un premier temps, acquérir des connaissances, s'eduquer sur un sujet c'est un premier pas.

Mon truc a moi, c'est de lutter contre l'essentialisme (les hommes sont ceci, les femmes sont cela) et toutes les expressions genrees, mais d'autres personnes auront d'autres intérêt. C'est en te documentant au fur et a mesure que tu decouvriras ce qui te parle le plus :)


D'ac'o'd'ac, merci beaucoup des informations!
M'informer c'est ce que je fais en ce moment, j'essaye de me renseigner du mieux que je puisse le faire.

jess a écrit:Le féminisme est très souvent perçue comme de la misandrie (surtout par des hommes d'ailleurs bizarrement), alors qu'en fait, être féministe, c'est avant tout vouloir l'égalité entre les hommes et les femmes. Le mot choisi au départ, féminisme, est cohérent d'un point de vue historique, mais il porte souvent préjudice au mouvement car beaucoup de gens pensent que féminisme = vouloir mettre les femmes au pouvoir, ils voient ça comme une sorte de mouvmeent de castration de la gente masculine.
Alors qu'en fait, à la base, ce n'est rien de plus qu'un mouvement de défense des droits des femmes (d'où le nom de "féminisme").
De nos jours, ce qui est difficile, c'est qu'il existe de nombreuses tendances très différentes dans le féminisme, avec des prises de positions qui sont parfois contradictoires (dans les sujets de contradiction récurrents, on trouve par exemple le port du voile ou la prostitution).

D'accord. En gros, ils croient qu'on va faire le contraire de ce qui est fait? (Transformer la discrimination faite aux femmes par de la discrimination aux hommes et que ce sont les femmes qui auront les privilèges?)


jess a écrit:De plus, il faut être lucide, certains de ces mouvements sont effectivement misandres, mais il ne faut pas s'arrêter à ça, ce ne sont que des minorités. C'est un peu comme de dire que les mouvements de protection animale sont misanthropes (stéréotype là aussi bien trop courant malheureusement).
Après, je vais pas te faire un historique des mouvements féministes, ce serait bien trop long et compliqué, et en plus je suis clairement pas la mieux placée pour ça, il y a des gens bien plus calés que moi sur le forum. Mais ce qui est important à retenir, c'est que le féminisme, c'est avant tout un mouvement égalitariste. D'ailleurs, certain(e)s féministes préfèrent se dire anti-sexistes, parce qu'au final, c'est ça qui importe vraiment : lutter contre le sexisme, quelle que soit la forme qu'il prend et quelle que soit l'"importance" de ce sexisme.
Donc, être féministe, c'est être anti-sexiste, au même titre qu'on peut être anti-raciste, anti-homophobie, ou anti-spéciste. C'est prôner l'égalité, une fois de plus.

J'étais surement tomber sur les mauvaises personnes alors qui m'ont fait croire que tous les féminismes sont misandres.
D'accord, j'enregistre, merci.

Dans ces cas là je crois que je commence à devenir anti-sexiste puisqu'à chaque fois que ma mère ou une personne dit une remarque sexiste, je la reprend! (Ou certaines fois car sinon je me fais disputer et voir peut-être punir.)


jess a écrit:Et il n'y a pas d'âge pour être féministe, puisqu'il n'y a pas d'âge pour subir (ou perpétrer) le sexisme, on le subit dès notre naissance. Il y a seulement un âge pour être conscient(e) de son féminisme.
Quant à la façon d'être féministe, c'est comme pour l'anti-spécisme au final. Certains choisissent de devenir végétariens/vegans. D'autres essaient de sensibiliser leur entourage, sans pour autant être véritablement des "militant". D'autres décident de militer, avec une implication plus ou moins importante, des moyens plus ou moins subversifs, dans des environnements plus ou moins cadrés. Et chacun d'eux est important à sa manière, chacun d'entre eux fait avancer la cause à son rythme, avec ses propres possibilités.
Pour le féminisme, c'est pareil. C'est à toi de voir quelle implication tu veux avoir, quels moyens tu veux utiliser. Par contre, si tu décides un jour de t'engager auprès d'un mouvement, d'une association par ex., prends le temps de bien te renseigner sur eux, de voir quelles sont les convictions qu'ils défendent (ou pas), car il y a vraiment plein de manières différentes d'envisager le féminisme. Mais tu n'as pas besoin de faire partie d'un quelconque mouvement pour être féministe, et tu n'as pas non plus besoin de "figer" tes idées sur le sujet. Franchement, si le féminisme t'intéresse, n'hésite pas à poser plein de questions ici même, et à lire les divers sites ou blogs dont on a pu parler, pour mûrir ta propre réflexion et voir plus précisément quels sont les sujets qui te tiennent à cœur ou pas.

Je vois. Y'a plusieurs degrés en faite.
J'aimerais bien d'abord juste reprendre les gent-u-es quand ils/uls/elles disent un truc sexiste, informer dans mon entourage (même si j'ai peur que ça sois mal vu :/ ).
Les sujets qui me tiennent à coeur c'est simplement arrêter avec les clichés(comme celui de ma mère y'a une semaine environ que j'avais parlé dans un sujet de végéweb "Qu'on ne doit pas porter des trucs trop lourd car on est une fille" (même si j'ai lu et tout quand on en avait discuter sur "comment ça va", mais elle exagéré beaucoup plus) et donner le même droit à tout le monde. Genre ne pas s'arrêter à fille=maquillage, talons, cheveux longs ou etc. Et abolir les termes comme "garçon manqué".

Fabicha a écrit:
Pareil que mes comparses :) Je dirais que le point commun à tous les mouvements féminismes, c'est la revendication d'une égalité de droits en pratique entre tous les humains quel que soit leur genre.
Quant à la misandrie... Il y a des blagues et des propos parfois misandres dans certains groupes, mais déjà c'est très minoritaire dans le courant féministe et c'est parfois juste le reflet d'un énervement, d'un excès, hyper méga rarement d'une volonté de castrer les hommes et de les dominer comme certains le pensent.
Perso, les réflexions généralisantes et agressives ou méprisantes à l'égard de groupes, du genre "les mecs cis-blancs", me mettent très mal à l'aise. Mais je peux comprendre, parfois, l'énervement et le besoin de péter les plombs :/ Faut juste pas que ça dure quoi, sinon c'est vraiment problématique je trouve.

D'accord. En faite, ce n'est pas compliqué quoi! Juste l'égalité des genres(et ça parait logique.)


Jezebel a écrit:Tiens puisqu'on parlait des differences, un très bon exemple illustratif :D Jess et Fabicha ont parlé de lutter contre le sexisme touchant tous les êtres humains mais pour moi prioritairement ca va etre les femmes (tant pis pour les hommes :siffle: mais je suis misandre et j'assume)

Le sexisme ne touche pas que les femmes?
Sur VVV (même si je sais que ce n'est pas le meilleur groupe à qui se référer, et tout ça), des gent-us-es m'avaient dit que le sexisme anti-homme comme le racisme anti-blanc n'existait pas!


Merci énormément pour toutes ces infos en tout cas! Merci encore! J'ai apprit pleins de choses !(et je vais essayer de plus me renseigner alors au sujet du féminisme.)
Dernière édition par Cépafo le 27 Juil 2015, 20:58, édité 2 fois.
Raison: Correction balises de citation
Avatar de l’utilisateur
MVA
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
48%
 
Messages: 3960
Inscription: 04 Jan 2013, 13:26
Localisation: Limousin.
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Cépafo » 27 Juil 2015, 21:00

Je te suggère également de rejoindre ce forum féministe pour approfondir le sujet : http://feminisme.fr-bb.com/. Il est plus complet et adapté que Végéweb, et de nombreu.se.x végéwébien.ne.s y sont. :)
J'ai faim !
Avatar de l’utilisateur
Cépafo
Évéganéliste
Évéganéliste
Rang en cours à
58.8%
 
Messages: 8176
Inscription: 02 Sep 2008, 16:29
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede MVA » 27 Juil 2015, 21:33

Merci et désolée pour les codes.
D'accord, merci pour le lien je l'avais déjà vu y'a très longtemps vite fait (comme ça) et j'avais vu que y'avait juste beaucoup de végébiennes. (Et je viens de voir que Nurja y est.)
Ça ne va pas déranger que je suis mineure? (Y'a plus l'air d'avoir des adultes qu'autres choses...)
(Mais comme on dit, je sais que "qui ne tente rien, n'a rien.")
Avatar de l’utilisateur
MVA
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
48%
 
Messages: 3960
Inscription: 04 Jan 2013, 13:26
Localisation: Limousin.
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Invite10015 » 27 Juil 2015, 21:38

J'ai plus grand-chose à rajouter mais je vais le faire quand même :D

Déjà je suis devenue féministe à 13 ans (c'est-à-dire que c'est là que j'ai commencé à me revendiquer féministe; mais je n'ai vraiment entamé ma réflexion dessus qu'un an plus tard...à 14 ans ^^). Donc bienvenue au club :kiss:

Sur la misandrie, je ne le vois pas tout à fait de la même façon que les autres. Bon, déjà, comme les autres, je dirais que la "vraie" misandrie (renverser les inégalités pour que les hommes soient opprimés) chez les féministes, c'est vraiment un mythe.
Après ya un truc que j'appellerais "misandrie", mais avec la pincette que ça n'est en rien le symétrique de la misogynie, que, j'avoue, je finis souvent par ressentir. Une grosse grosse lassitude envers les mecs cis plutôt que de la haine (comme la construction du mot pourrait le faire penser), en ce qui me concerne. C'est pas quelque chose que je revendique (mais j'estime que je n'ai pas à en avoir honte non plus), c'est juste qu'au fil des violences sexistes subies et des conversations atterrantes avec des mecs sur le sexisme, ça finit par venir, chez moi et chez pas mal d'autres féministes qui font des blagues misandres que tu as pu voir. (Après, comme Fabicha, ya des fois où ça me gêne vachement. Mais probablement moins souvent qu'elle, du moins j'ai l'impression.)

Sinon les afro-féministes c'est les féministes noires (et non racisées), qui sont, comme tu le dis, à l'intersection du sexisme et de la négrophobie; mais c'est un peu plus compliqué que "elles subissent à la fois sexisme et racisme" : le sexisme qu'elles subissent n'est pas le même que celui des femmes blanches, le racisme n'est pas le même que celui des hommes noirs.


edit : non ça ne va pas déranger que tu sois mineure :)
Invite10015
 

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede MVA » 27 Juil 2015, 21:48

Ah, tu me rassure! (Je croyais que c'était plutot rare de le devenir avant 20-25 ans.)

Oui. D'accord.

D'accord. Double discrimination pour elles, outch, ça doit être dur! (Ah d'accord. Merci de l'info.)
Ok, je vais m'inscrire alors et me présenter! (Je prends le même pseudo, je ne vais pas chercher compliqué.)
Avatar de l’utilisateur
MVA
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
48%
 
Messages: 3960
Inscription: 04 Jan 2013, 13:26
Localisation: Limousin.
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Invite10010 » 27 Juil 2015, 21:49

Ptit truc à lire en black-féminisme: Audre Lorde, https://www.infokiosques.net/spip.php?auteur204 une bonne lecture qui peut amener ( ou qui fait déjà partie) au féminisme intersectionnel.

Je vais pas relancer le débat, mais les hommes sont touchés par les stéréotypes de genre, mais je sais pas si j'appellerais ça du sexisme ( car ce n'est pas une oppression systémique).
Invite10010
 

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede kindy » 27 Juil 2015, 21:55

Je vais te faire coucou sur le forum féministe alors MVA :) (même si j'y participe pas beaucoup) (je suis Irja là-bas).
Moi aussi j'ai eu une prise de conscience féministe vers 12 ans je pense (mais c'était pas trop possible de se renseigner sur le sujet comme maintenant avec le Net). Donc tu vois t'es pas la seule :)
Action Dimanche sans CHASSE Haute-Loire (43)
https://www.facebook.com/events/384059389010509/
Avatar de l’utilisateur
kindy
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
79.7%
 
Messages: 2696
Inscription: 05 Jan 2013, 19:12
Présentation
Genre: Femme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Lutine » 27 Juil 2015, 22:02

somadlateci a écrit:Je vais pas relancer le débat, mais les hommes sont touchés par les stéréotypes de genre, mais je sais pas si j'appellerais ça du sexisme ( car ce n'est pas une oppression systémique).


J'avais lu quelque chose que j'avais trouvé très juste sur les stéréotypes de genre concernant les hommes : ces stéréotypes visent à les mettre en valeur. On leur demande de se montrer forts, entreprenants, actifs, sûr d'eux, sportifs et autre bullshit... qui sont quand-même des choses positives. Alors certes, ça peut être pesant pour ceux qui ne correspondent pas à cet idéal, mais il n'en résulte pas de discriminations comme peuvent en subir les femmes. Comme tu dis, il n'y a pas d'oppression systémique des hommes dans notre société.
Hep toi ! Oui, toi là, qui me lis ! Je te fais un câlin :calin: Et prend un chaudoudou aussi. As-tu fait quelque chose qui t'a fait très plaisir aujourd'hui ? Viens partager tes petits bonheurs !

_____________________________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
Lutine
Capitaine bonnasse
Capitaine bonnasse
 
Messages: 2385
Inscription: 21 Juil 2014, 19:03
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Femme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede MVA » 27 Juil 2015, 22:04

Merci soma pour la lecture.

C'est gentil kindy^^.
D'accord. (Faut que j'attende que mon compte soit validée.)
C'est sûr que maintenant avec internet et google, en a clic on a tous (ou presque) ce qu'on veut.
Avatar de l’utilisateur
MVA
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
48%
 
Messages: 3960
Inscription: 04 Jan 2013, 13:26
Localisation: Limousin.
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede jess » 27 Juil 2015, 22:34

Ah je connaissais pas ce forum, je lis pas mal de blogs féministes mais je suis pas encore inscrite sur un forum. Donc je ne te remercie pas, Cépafo, je vais passer encore plus de temps sur des fofos à cause de toi !

Perso, j'ai été élevée par une mère qui se revendique clairement comme féministe, donc en sachant depuis toute petite ce qu'est le féminisme en général, mais avec une vision un peu tronquée car ma mère, pleine de mauvaises expériences avec la gente masculine, est clairement misandre, et m'a élevé dans l'idée que "tous les hommes sont des salauds" dont il faut à tout prix passer son temps à se méfier (tout en rêvant de rencontrer le prince charmant, cherchez pas la logique).
Mes propres expériences avec les hommes ayant été au départ franchement foireuses, j'ai pendant longtemps partagé son point de vue, donc je me disais féministe mais j'étais plutôt misandre aussi à vrai dire, j'en étais venue à vraiment considérer les hommes comme des ennemis d'une certaine manière.
Et au final ce n'est que depuis quelques années que j'ai appris à déconstruire les croyances que m'avaient données mon éducation et mes mauvaises expériences, et c'est encore plus récemment que j'ai découvert qu'il existait une multitude de courants différents dans le féminisme.
Et ça m'a amené à remettre en question pas mal de choses sur le féminisme, les relations entre les sexes et les genres, sur l'inné et l'acquis, le rôle de l'éducation et de la société, etc.
Et j'en découvre tous les jours, je change ma vision des choses un peu tous les jours aussi d'ailleurs, et je pense vraiment qu'être féministe (tout comme être anti-oppression/anti-discrimination, quelle qu'elle soit), c'est en fait une remise en cause et un réajustement permanent.
"Si on crie plus fort notre satisfaction, on n'entendra plus du tout ceux qui crient leur haine." Marion Seclin

"Chaque fois que je me plante, je pousse" Michelle Guez

Parce que c'est mon amie et que je suis très fière d'elle (même si j'y suis pour rien) : http://grainesdeparentillages.fr/
Avatar de l’utilisateur
jess
Modo
Modo
 
Messages: 5144
Inscription: 25 Mai 2007, 09:37
Localisation: Ganges / Montpellier
Présentation
Genre: Femme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Nurja » 28 Juil 2015, 11:51

MVA, se dire féministe, c'est comme se dire antispéciste, parfois, les réactions ne sont pas très sympas. Le sexisme, l'essentialisme (penser que les femmes sont intéressées par le rose, le maquillage, les cheveux longs, les bébés... parce que femmes) sont TRES répandus dans notre société occidentales et je suis régulièrement étonnée de voir comme c'est important pour certaines personnes de prouver que c'est comme ça.
Genre des réflexions : "c'est vraiment un petit mec, il peut jouer des heures avec ses petites voitures" [merde, j'étais un mec étant enfant alors] ou elle (4 ans) fera un puzzle de 60 pièces avec une princesse, elle ne regarde même pas celui avec les autos, c'est la preuve que filles et garçons sont différents[et pas du tout la preuve que nous éduquons notre fils et notre fille différemment en plus des différences existant dans la société]...
Tout choix est politique et tout acte est un choix. Reprenons le pouvoir sur nos vies.
:sorciere:
Avatar de l’utilisateur
Nurja
Grande Assassinatrice
Grande Assassinatrice
 
Messages: 3320
Inscription: 24 Aoû 2010, 15:02
Localisation: Bruxelles
Présentation
Genre: Femme

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Invite10015 » 28 Juil 2015, 12:10

Quand j'avais 14 ans j'ai dévoré ce blog féministe : http://blogfeministe.skyrock.com/ qui est bien accessible (les articles sont pas trop longs et ils supposent pas que tu maîtrises plein de concepts et de vocabulaire théorique). Je pense toujours que c'est un très bon blog pour "débuter" :)

Par exemple ces articles font déjà une bonne base :

http://blogfeministe.skyrock.com/153605 ... emmes.html
http://blogfeministe.skyrock.com/784250 ... Royal.html
http://blogfeministe.skyrock.com/652681 ... ettes.html
http://blogfeministe.skyrock.com/852190 ... aible.html
http://blogfeministe.skyrock.com/112103 ... leurs.html
http://blogfeministe.skyrock.com/150368 ... fique.html
Invite10015
 

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede MVA » 28 Juil 2015, 14:54

Nurja, j'imagine bien, militer n'est jamais facile.
Je ne connais pas toute les clichés, j'en ai apprit certains seulement y'a pas longtemps car j'ai pas tellement élevée dans eux (à part que mon père aime que j'ai les cheveux longs(ou parfois aussi les cheveux courts, ça dépend des moments) et a du mal à supporter que je m'habille en survêtement/ basket(il préfère les robes), j'ai pas été forcément éduqué dans tous et je sais que c'est une chance (petite je jouais à Star Wars avec lui sans problème, il me prêtais ses jeux de guerre, et je jouais avec des outils en plastique(même si je jouais à la poupée à côté de ça.)

C'est choquant quand même tous ce qu'on accorde juste à un genre...

Merci beaucoup Grussie, c'est hyper intéressant! J'ai lu tous les articles que tu as donnée et je vais visiter encore le blog, ça apprend pleins de trucs! (et ça me fait rendre compte par exemple avec les pubs, c'est tellement vrai.)
(Par contre, elle parle de serviettes hygiéniques, mais je ne comprends pas, ça c'est pas normal étant donnée que c'est juste les personnes étant de sexe féminin qui ont leurs règles non? ) (Je ne parle pas de genre là et je sais que toutes les femmes n'ont pas forcément leur règle mais la 3/4.)
Avatar de l’utilisateur
MVA
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
48%
 
Messages: 3960
Inscription: 04 Jan 2013, 13:26
Localisation: Limousin.
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Féminisme et masculinisme

Messagede Invite10015 » 28 Juil 2015, 15:32

C'est pour le liquide bleu, qui remplace pudiquement les règles, qu'elle cite les serviettes hygiéniques ! Elle dénonce le tabou autour des règles :)

Je suis contente que ça t'ait intéressée et appris des trucs !
Invite10015
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Problématiques humaines