Bienvenue sur Végéweb !

Je suis amoureux d'une végétarienne

Comment gérer son végétarisme avec les non-végétariens

Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede mount » 20 Oct 2014, 12:24

Bonjour à tous,

Depuis plusieurs mois, je suis avec une végétarienne. Si au début j'étais convaincu que ca n'avait aucune importance, je commence malheuresement à en douter aujourd'hui que la relation devient de plus en plus sérieuse, et cette situation me fait souffir.

Pour me présenter brièvement : je ne suis pas végétarien, mais je suis d'accord à 200% sur le fait de manger moins de viande (santé + environnement). Je rejoins également les végétariens sur le fait qu'une alimentation sans viande peut être parfaitement équilibrée. Moi meme je ne mange pas de viande à tous les repas (~ 2 fois par semaine en général). Culinairement, je suis curieux de tout, et je ne manque pas de gouter la cuisine végétarienne de ma copine, la cuisine étrangère, les algues, les insectes, etc...
En parcourant le forum, je vois que chez les végétariens, comme les chez non-végétariens, il y a tout les profils : des gens raisonnés, d'autres qui pensent avoir une longueur d'avance sur tout le monde, des extrémistes , etc.. Certains messages du forum m'ont fait réfléchire, autant d'autres m'ont scandalisé.Image

Je pense être quelqu'un de tolérant, ou au moins j'essai de l'être au maximum. Ce n'est pas parce que je suis ignorant que je mange de la viande, je ne suis pas totalement insensible à la condition animale. Je milite contre les fermes-usines et toute forme d'élevage intensif, j'essai d'acheter à des petits producteur plutôt que des gros abattoires. Je fait partie de ceux qui pense que la mort et consommation d'un autre être viant fait intégralement partie de la vie. Mon choix de manger la viande est autant raisonné que celui de certains végétariens ici.

J'ai vu sur le forum que certains couples végétariens/non végétariens étaient bien pire que le miens. Dans mon cas, ma copine ne mange pas de viande, mais elle ne m'empêche pas d'en manger et ne cherche pas spécialement à me "convertire". En fait le problème, c'est surtout que je trouve son comportement et ses paroles irrespecteux par rapport à moi, et c'est pour ça que je viens ici chercher de l'aide. Pour moi, dire à non-végétarien qu'il mange "des cadavres", faire une grimace de degout quand il mange de la viande, je trouve ca profondément irrespectueux. Depuis tout petit, on m'a appris à dire "je n'aime pas" plutôt que "c'est dégueulasse", et j'attache une grande importance à ça. En effet, même si je n'aime pas les endives, dire que mon voisin de table mange "de la merde" est profondément irrespectueux. Sans forcément aller profondément dans l'éthymologie, le terme "cadavre" renvoi une image de viande décomposée et avariée, ce qui n'est pas le cas de mon steack. Dire que je mange du cadavre, ou que mon frigo est une morgue est pour moi très irrespectueux. Quelque part, c'est un peu comme si je lui disait qu'elle mange du compost... :siffle:
:cuistot: Pourquoi est-ce que quand je la reçoi je fais des efforts pour préparer un repas sans une seule trace de viande (pas même un petit lardon ou du viandox) alors qu'elle, elle refuse de cuisiner de la viande quand elle me reçoit ? (trop bon, trop con ?)

Si je viens ici, ce n'est pas pour (re)lancer un débat :zen: , c'est seulement parce que cette situation est dure pour moi. Je comprend et respecte le choix de mon amie de ne pas manger de viande et je ne cherche pas à lui en faire manger. Mais est-il nécessaire pour ça de considérer la viande comme un poison ? Je ne comprend pas le dégout d'un couteau qui à effleuré un bout de saucisson, je ne comprend pas l'extrémisme de ne pas pouvoir avaler le moindre microgramme de viande. J'ai du mal a supporter les termes qu'elle emploit "beurk", "charogne", etc. et ces grimaches de dégouts.
Je veux seulement préciser que si je souffre de ça, ce n'est pas parce que je n'assume pas de manger de la viande (le problème serait le même si elle qualifié le fromage de "lait pourrit" ;-) ). Quand j'en aurai l'occasion, j'égorgerai un cochon. Ce n'est pas par sadisme, mais je pense que toute personne qui mange de la viande ne doit effectivement avoir l'honneté intelectuelle de supporter tout ce qu'il y'a avant la barquette blanche toute propre. Si je suis incapable d'égorger le cochon, pour le coup j'assumerai probablement beaucoup moins mon assiette..

J'espère qu'en discutant avec vous, j'arriverai à mieux comprendre mon amie :calin:
Même si j'ai pu en lire quelqu'un un sur le forum, je suis aussi preneur de conseil et d'expérience de cohabitation végé/non végé.


Très bonne journée à tous !
Merci d'avance
mount
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
4%
 
Messages: 2
Inscription: 20 Oct 2014, 11:35
Genre: Homme

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede yapuka » 20 Oct 2014, 12:31

Ce qu'il faut que tu comprennes c'est que, pour ton amie, manger de l'animal c'est comme manger de l'humain. Je crois que j'ai tout résumé dans cette phrase. A partir de là, si tu arrives à comprendre ça (et c'est pas si simple quand on est carniste, on le sait presque tous ici, on l'a été aussi) tu comprendras son dégoût. Bon courage. :)
Yapuka

Bien plus que le costume trois-pièces ou la pince à vélo, c'est la pratique de la torture qui permet de distinguer à coup sûr l'homme de la bête. (Desproges)
Avatar de l’utilisateur
yapuka
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
38.3%
 
Messages: 3765
Inscription: 21 Mar 2014, 21:37
Présentation
Genre: Femme

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede Chocogrenouille » 20 Oct 2014, 12:49

mount a écrit: Pourquoi est-ce que quand je la reçoi je fais des efforts pour préparer un repas sans une seule trace de viande (pas même un petit lardon ou du viandox) alors qu'elle, elle refuse de cuisiner de la viande quand elle me reçoit ? (trop bon, trop con ?)

Toi tu peux manger un repas qui ne contient pas de viande, elle ne peut pas manger un repas qui en contient, ça fait déjà une grande différence, non ? Vos situations ne sont pas symétriques ni interchangeables ...
Avatar de l’utilisateur
Chocogrenouille
WineHoumous Master
WineHoumous Master
 
Messages: 4569
Inscription: 08 Sep 2014, 19:09
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede Moineau » 20 Oct 2014, 12:53

Est-ce que tu as essayé de lui dire ce que tu ressens ? Si la viande lui répugne vraiment, elle a peut-être du mal à se retenir de faire ces commentaires ; c'est un peu différent de dire "c'est pas bon" vs "je n'aime pas", car il ne s'agit pas de goût mais de l'aboutissement d'une réflexion - à la fin de laquelle on peut éventuellement conclure que oui la viande, c'est de la merde.

Après pour ma part je n'aime pas non plus employer le terme "cadavre", parce que je me rappelle très bien avoir pensé en tant qu'omni "ben oui c'est un morceau de cadavre, ET ALORS ?" (je n'ai jamais compris que des gens semblent découvrir à l'âge adulte que le steak, c'est un morceau découpé dans un muscle) ; je ne l'emploie quasiment que sur ce forum, quand j'ai besoin d'évacuer mon exaspération, sachant qu'ici peu de gens risquent d'être choqués par le terme.

Faire une grimace de dégoût, ça ne se contrôle pas forcément ; et je ne vois pas trop pourquoi le prendre comme un manque de respect : j'en ai fait des grimaces, gamine, quand mon père mangeait des tripes ! ça n'avait rien à voir avec lui, c'était instinctif. Alors certes avec l'âge on apprend à masquer ses émotions en société, mais parfois on n'y arrive simplement pas.

Sur le fait de cuisine végétarien/omni pour l'autre... ça a déjà été évoqué sur le forum, ce n'est pas symétrique : pour l'omni qui cuisine végé, il s'agit de ne pas employer un certain aliment le temps d'un repas (et quand tu dis que tu ne manges de viande qu'environ deux fois par semaine... ça doit être encore plus facile que pour quelqu'un qui en mangerait à tous les repas), alors que cuisiner de la viande pour un végé, c'est aller contre ses convictions, et éventuellement devoir lutter contre un dégoût physique.
Avatar de l’utilisateur
Moineau
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
7.5%
 
Messages: 1612
Inscription: 14 Juin 2013, 11:34
Localisation: Lost in the Twilight Hall
Présentation
Genre: Femme

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede Coloris » 20 Oct 2014, 13:07

Commence donc déjà pas intégrer le fait que l'extrémiste ici c'est toi et pas les végéta*ens ou vegan. Tuer est un acte extrême, manger des cadavres (que ça te plaise ou non) est du même acabit. Et tu espères en retour une petite médaille et le fait qu'elle te glorifie ??? Et le "respect" de l'être vivant il est où ? Tu parles de toi et de ton amie, je pense que tu as oublié quelqu'un dans ta présentation.

Moi je pense que ça doit être dur pour elle de devoir composer avec tes dérives, je lui souhaite bonne chance, surtout si tu en viens à aller tuer un cochon pour "voir"... :mmm:

:zen:
Avatar de l’utilisateur
Coloris
管理者フォーラム
管理者フォーラム
 
Messages: 1179
Inscription: 21 Jan 2009, 05:10
Localisation: Canada
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede Tcharls » 20 Oct 2014, 13:09

Bienvenue par ici !
et bravo pour la bonne idée de venir demander des conseils, tu es au bon endroit.


[pendant que j'écris, d'autres ont répondu plein de belles choses, avec presque les mêmes mots ! mais allez, j'envoie quand même !]


En fait je crois que tu peux te faire un avis tout seul rien qu'en lisant des sites comme vegfaq.org (Ze Baïbeul !), ou en regardant cette magnifique vidéo explicative du carnisme : https://www.youtube.com/watch?v=g3Ir0qLW398
ou des articles personnels comme ceux-ci (attention, des fois ça peut chatouiller aux entournures ;) ) :
http://www.egalitariste.net/2013/02/19/ ... ur-manger/
http://egalitariste.tumblr.com/post/591 ... -de-viande

Je voudrais réagir juste sur quelques trucs :

- la "cuisine végétarienne" que tu évoques, bin c'est juste qu'il n'y a pas d'animaux dedans. C'est donc aussi celle que tu manges la plupart du temps, si effectivement tu ne manges de la viande que 2 fois par semaine. Donc, pour juste 2 repas, tu pourrais aussi te passer de viande ! ;)

- sur les "irrespecteux" : je ne sais pas bien comment expliquer ça... si quelqu'un, à table, lâche un gros pet bien bruyant et puant, sans rien dire, tu ne fais pas une grimace de dégoût ? Parce que ça te dégoûte, n'est-ce pas ? bé là c'est pareil, ta copine, ça la dégoûte, parce qu'elle voit dans le bout de "viande" un bout d'animal mort, qui a en plus eu une vie de merde, sûrement en cage, qui a été assassiné très jeune, etc. Le mot "viande", auquel on est tous habitués depuis tout petits, c'est un euphémisme pour cacher une réalité pas belle à voir ou à entendre. Il n'y a rien à respecter là-dedans, c'est juste horrible, malheureusement - et malheureusement intolérable. Par contre, oui, c'est une habitude chez beaucoup de gens, en général inconsciente, donc c'est un peu désagréable quand quelqu'un nous rappelle la réalité cachée derrière. Ca ne fait pas particulièrement de toi un bourreau, un insensible, un ignorant ou un monstre... tu fais juste comme tout le monde, en fait.
(faut vraiment regarder la vidéo sur le carnisme !)

- ne pas cuisiner de viande pour toi, n'implique pas le même effort que cuisiner de la viande pour elle. Ce n'est pas symétrique ! pour toi, ça signifie faire juste un repas ed plus sans viande... Tandis que pour elle, ça signifie manipuler avec dégoût des bouts de cadavre (car même si à toi le mot ne plaît pas, c'est son impression à elle, et ça tu ne peux pas lui retirer), qu'elle n'aura pas non plus envie de mettre dans sa bouche. Y'a mieux à partager entre amoureux non ? :)

- et j'espère que tu ne feras pas l'expérience de tuer, je ne te le souhaite pas, ni à toi ni à l'être qui n'a rien demandé à personne et qui demande juste qu'on lui foute la paix. Cela dit, m'est avis que si tu as le choix entre tuer un agneau avec tes mains, et manger dans un resto végé, le choix eest quand même vite fait...

Bonne réflexion, et fais-nous part des des interrogations et de tes doutes !!
c'est toujours utiles, pour les végétariens aussi, de mettre des mots sur ce qu'on ressent !
Avatar de l’utilisateur
Tcharls
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
92.2%
 
Messages: 4843
Inscription: 14 Fév 2012, 15:38
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede Invite9675 » 20 Oct 2014, 13:31

J'ajoute aux réponses des autres que je ne trouve pas très cohérent (je le dis sans animosité, on nest jamais complétement cohérent, sinon la vie ne serait pas drôle).
Déjà, pour tuer le cochon (pourquoi un cochon ? Prends plutôt un boeuf si tu veux te prouver qq chose) : si tu pars du principe que seules les personnes capables de tuer un cochon peuvent manger du cochon... et ben arrête de manger de la viande tant que tu n'auras pas tué de tes mains... La logique inverse qui veut que tu en manges tant que tu ne sais pas si tu en serais capable n'a aucun sens... enfin, si : c'est juste se raconter des histoires quoi...
Comme le fait que tu ne veuilles pas entendre parler de cadavre... c'est bien ce que c'est pourtant la viande.

Et je ne vois pas ce qu'il y a de dur dans ta situation, désolée. De la viande, tu en as partout, à foison, tout le temps. Tu peux en manger tant que tu veux à l'extérieur, au restau, au boulot, en famille, chez toi... Ta copine te demande juste de ne pas en manger en sa présence ? La belle affaire ! A l'inverse de toi, elle ne peut probablement pas profiter d'un repas tranquille au restau, au boulot, en famille, à l'extérieur en général. Elle, il n'y a QUE chez elle qu'elle peut profiter d'un repas tranquille sans voir de souffrance dans l'assiette d'un autre. Sans compter qu'on doit toujours se surveiller, se retenir de dire ce qu'on pense ouvertement (comme de parler de cadavre : je ne le fais qu'ici moi aussi, pourtant qu'est-ce que je le pense fort tout le temps) pour pas heurter la sensibilité des omnis. Et tu ne peux pas la soutenir avec ça ? Désolée, ça ne me semble pas insurmontable, surtout pour une personne qui mange de toute façon peu de viande comme tu le dis.

Et sinon, bienvenue sur le forum :)
Invite9675
 

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede Tcharls » 20 Oct 2014, 13:47

Comment dire mieux ? je plussoie et je cliquois.
Avatar de l’utilisateur
Tcharls
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
92.2%
 
Messages: 4843
Inscription: 14 Fév 2012, 15:38
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede Cocyte » 20 Oct 2014, 14:25

Salut à toi,

Déjà je pense que tu as une bonne démarche en venant ici, c'est que tu dois tenir à ta moitié :)
Pour en revenir à la notion de respect, comme cela a été dit, cette notion est toute relative: si on inverse un instant, n'est ce pas de mettre un cadavre dans une assiette au cours d'un repas qui est un manque de respect.
Dis toi aussi que pour ta copine, cette situation se produit 90% du temps lorsqu'elle mange avec une autre personne. Peut être que lorsqu'elle est chez elle ou dans l'intimité du couple elle souhaite être à distance d'un monde barbare.
Alors c'est vrai qu'au final tu paies pour les autres mais si tu l'aime, tu peux comprendre ça? Toi qui à l'extérieur du foyer vit des repas tout à fait "normaux" ce qu'elle ne vivra jamais.

Quand au cochon, si en l'egorgeant tu ressens sa souffrance et ne te juges pas capable de le refaire, tu feras quoi? Tu diras pardon à son cadavre?
Si tu écrase quelqu'un et que tu te rends compte que ça ne te fais rien, ça t'autorise à recommencer parce que t'es cap?
En fait tu vas juste mesurer ta capacité d'empathie en faisant ça et tu fais reposer ta raison sur un acte émotionnel... ok bon..
Cocyte
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
2.3%
 
Messages: 309
Inscription: 15 Juil 2010, 17:59
Localisation: Milan/ Nice / Marseille
Présentation
Genre: Homme

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede Tcharls » 20 Oct 2014, 14:36

ouaip, pour le cochon, je suis plutôt de l'avis de Fabicha : arrête la viande, tant que tu n'as pas tué une vache de tes mains !! (parce que la faire tuer par d'autres, ça vaut pas !! clic )

bon mais je suis conscient que ça fait pas mal de trucs à digérer d'un coup, là. Prends ton temps hein. Moi ça m'a pris des années avant de devenir végétarien, même en me renseignant et tout.
Avatar de l’utilisateur
Tcharls
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
92.2%
 
Messages: 4843
Inscription: 14 Fév 2012, 15:38
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede Invite9675 » 20 Oct 2014, 15:06

Ouais, pareil que Tcharls : on y va tou.te.s de nos commentaires (en même temps, c'était le but cherché)... l'effet cumulatif des messages les uns à la suite des autres doit faire bizarre :P
Désolée 0:)
Invite9675
 

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede Bedouze » 20 Oct 2014, 15:58

mount a écrit:Depuis plusieurs mois, je suis avec une végétarienne. Si au début j'étais convaincu que ca n'avait aucune importance, je commence malheuresement à en douter aujourd'hui que la relation devient de plus en plus sérieuse, et cette situation me fait souffir.


Bienvenue par ici, j'espère que tu trouveras des réponses utiles.

mount a écrit:Pour me présenter brièvement : je ne suis pas végétarien, mais je suis d'accord à 200% sur le fait de manger moins de viande (santé + environnement)


Beaucoup de personnes sont végétarienne par éthique également, c'est à dire par volonté de ne pas faire souffrir un être vivant et sensible.

mount a écrit:En parcourant le forum, je vois que chez les végétariens, comme les chez non-végétariens, il y a tout les profils : des gens raisonnés, d'autres qui pensent avoir une longueur d'avance sur tout le monde, des extrémistes , etc.. Certains messages du forum m'ont fait réfléchire, autant d'autres m'ont scandalisé.Image


Eh oui, les végés ne sont que des humains après tout ;)

mount a écrit:Ce n'est pas parce que je suis ignorant que je mange de la viande, je ne suis pas totalement insensible à la condition animale. Je milite contre les fermes-usines et toute forme d'élevage intensif, j'essai d'acheter à des petits producteur plutôt que des gros abattoires.


Les conditions d'élevage peuvent en effet varier selon l'éleveur, mais la fin est la même pour tous les animaux, c'est l'abbatoir (petit ou grand). Ce qui signifie stress, souffrance et mort plus ou moins rapide.

mount a écrit:Je fait partie de ceux qui pense que la mort et consommation d'un autre être viant fait intégralement partie de la vie. Mon choix de manger la viande est autant raisonné que celui de certains végétariens ici.


Y'en a qui pensent que si on peut éviter des souffrances inutiles on doit le faire.

mount a écrit:Pour moi, dire à non-végétarien qu'il mange "des cadavres", faire une grimace de degout quand il mange de la viande, je trouve ca profondément irrespectueux.



cadavre /ka.dɑvʁ/ masculin

Corps mort ; en parlant d’une personne et des gros animaux.
http://fr.wiktionary.org/wiki/cadavre

Je pense qu'il n'y a rien d'irrespectueux à appeler un chat un chat. La viande c'est un bout de muscle d'animal mort, donc du cadavre.

mount a écrit: Depuis tout petit, on m'a appris à dire "je n'aime pas" plutôt que "c'est dégueulasse", et j'attache une grande importance à ça. En effet, même si je n'aime pas les endives, dire que mon voisin de table mange "de la merde" est profondément irrespectueux. Sans forcément aller profondément dans l'éthymologie, le terme "cadavre" renvoi une image de viande décomposée et avariée, ce qui n'est pas le cas de mon steack. Dire que je mange du cadavre, ou que mon frigo est une morgue est pour moi très irrespectueux. Quelque part, c'est un peu comme si je lui disait qu'elle mange du compost... :siffle:


Tu confonds cadavre et charogne je crois. La chose importante à noter c'est qu'un végé "éthique" ne refuse pas la viande par goût comme certains les endives ou les salsifis. Il la refuse pour toute la souffrance qu'elle représente. Dis-toi que pour ce végé là, manger de la viande est aussi impensable que pour toi manger ton chien ou ton chat, si tu en as.

mount a écrit: :cuistot: Pourquoi est-ce que quand je la reçoi je fais des efforts pour préparer un repas sans une seule trace de viande (pas même un petit lardon ou du viandox) alors qu'elle, elle refuse de cuisiner de la viande quand elle me reçoit ? (trop bon, trop con ?)


Même remarque que ci-dessus. Est-ce que tu cuisinerais ton chien si on te le demandait gentiment ?

mount a écrit:Quand j'en aurai l'occasion, j'égorgerai un cochon. Ce n'est pas par sadisme, mais je pense que toute personne qui mange de la viande ne doit effectivement avoir l'honneté intelectuelle de supporter tout ce qu'il y'a avant la barquette blanche toute propre. Si je suis incapable d'égorger le cochon, pour le coup j'assumerai probablement beaucoup moins mon assiette..


La plupart des gens (végés ou pas) n'ont pas besoin de commettre un meutre ou un viol pour comprendre que c'est mal !
Eh bien la reflexion des végés les pousse à la conclusion qu'ils n'ont pas besoin d'égorger un cochon pour se dire qu'il est inutile de faire souffrir cet animal.

mount a écrit:J'espère qu'en discutant avec vous, j'arriverai à mieux comprendre mon amie :calin:

J'espère également, mais à mon avis rien ne vaut une bonne discussion avec elle ;)
Bedouze
Broute de l'herbe
Broute de l'herbe
Rang en cours à
54%
 
Messages: 104
Inscription: 11 Mai 2014, 22:21
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede mount » 20 Oct 2014, 17:10

Re-bonjour

Merci aux personnes qui m'ont répondu intelligemment. Pour re-centrer un peu, j'insiste sur le fait que je suis venu ici pour essayer de mieux gérer mon couple, et pas pour savoir si c'est bien ou pas de manger de la viande. Je suis sûr qu'il existe autant d'études qui disent que la viande est indispensable que d'études qui disent qu'il ne faut surtout pas en manger..
Quand je parlais d'égorger un cochon (ou un agneaux, boeuf, etc...), je me doute que ça ne fait pas l'unanimité sur un forum végétariens.. Ce n'est pas de la provocation, mais c'est surtout pour souligner que moi aussi je suis parfois ecoeuré par l'hypocrisie des mangeurs de viandes qui ne veulent surtout pas savoir comment ça se passe. Effectivement pour être parfaitement cohérent je devrais ne plus manger de viande tant que je ne l'ai pas fais. Comme l'a bien dit Fabicha, on est jamais cohérent à 100% (sinon les végétariens ne conduirait plus : on percute des insectes, écrase des crapaud, etc... ;) ).

Petit aparté concernant les histoires de terminologie. En toute honneteté, la première image qui vient quand on dit "cadavre" c'est un corps en décomposition avec des asticots (ou une bouteille vide ;-) ). En sens strict, la viande peut effectivement être du cadavre, mais c'est un cadavre particulier car il s'agit d'un muscle gardé un frais rapidement et non avarié. Après c'est peut être pas la peine de s'étendre d'avantage là dessus, c'est nous qui donnons la signification aux mots. Si pour vous, végétariens, le mots "cadavre" vous fait penser à un morceau de viande, ca n'est pas mon cas.

Pour en revenir aux relations végétariens/non-végétariens, j'ai été particulièrement intéressé par la notion de dissymétrie. Je ne suis pas totalement d'accord car le végétarisme n'est pas une maladie, c'est un choix (arrétez moi tout de suite si je me plante !), comme moi mon choix de manger de la viande. En étant pragmatique, je comprend bien que ca pose plus de problème à un végétarien de manger de la viande que moi de ne pas en manger. Cuisiner sans viande n'est pas insurmontable pour moi, mais c'est un petit effort à faire en plus. Même si je ne mange pas forcément de viande tout les jours, je suis quand même plus à l'aise dans la cuisinie omnivore.
Ce qui m'inquiète dans mon couple ce n'est pas la situation actuelle où l'on vit séparément (c'est l'histoire de 2 ou 3 repas par semaine...), mais plutôt la perspective de s'installer ensemble où là ca serait différent. Je ne veux pas être le seul à faire des efforts.

Malgré tout vos messages et au risque de paraitre borné, j'ai du mal a faire le lien entre le fait de ne pas supporter la mort d'un animal (point de vue que je respect, même si je ne le partage pas) et le fait d'avoir une aversion pour la viande comme si c'était du poison. J'en viens malheuresement à penser qu'il est possible que nos convictions ne soient pas compatibles : elle sa conviction végétarienne, et moi la conviction qu'il ne faut jamais faire (ou ne pas faire) de chose juste par principe.

J'ai déjà discuté avec elle, mais avec toute la bonne volonté du monde je n'arrive pas à comprendre. Mais grâce à vos messages je pense maintenant que la vrai discussion que je dois avoir avec elle, c'est d'essayer de savoir si ces convictions passent avant tout ou si des conscessions sont envisageables.

Merci pour votre aide

Je ne sais pas si je vais continuer à poster sur ce forum, je prend le plus de pincettes possibles mais je vois bien que ca démange une bonne partie des membres de crier à l'assassin. Désolé pour les autres.

Bonne soirée
mount
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
4%
 
Messages: 2
Inscription: 20 Oct 2014, 11:35
Genre: Homme

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede Doktor » 20 Oct 2014, 17:23

mount a écrit:J'en viens malheuresement à penser qu'il est possible que nos convictions ne soient pas compatibles : elle sa conviction végétarienne, et moi la conviction qu'il ne faut jamais faire (ou ne pas faire) de chose juste par principe.

J'ai déjà discuté avec elle, mais avec toute la bonne volonté du monde je n'arrive pas à comprendre. Mais grâce à vos messages je pense maintenant que la vrai discussion que je dois avoir avec elle, c'est d'essayer de savoir si ces convictions passent avant tout ou si des conscessions sont envisageables.

Je pense effectivement que tu as saisi l'essence du différent. Certaines personnes fonctionnent avec un système de valeurs très fortes et ne sont pas capables de transgresser leurs valeurs internes. Demander de transgresser ces valeurs, c'est comme demander de se trahir soi-même. Si ta copine est comme ça, tu peux lui demander de faire des efforts ou des concessions tant que ça n'entre pas en conflit avec son système de valeurs. (Je fonctionne comme ça donc je connais ce genre de réaction).
http://jeremymaes.net/

"Ça va faire mal ! J'ai essayé sur moi pour en être sûr."
Avatar de l’utilisateur
Doktor
Jedi des crêpes
Jedi des crêpes
 
Messages: 496
Inscription: 29 Déc 2013, 16:17
Localisation: Blagnac (31)
Présentation
Genre: Homme

Re: Je suis amoureux d'une végétarienne

Messagede Lutine » 20 Oct 2014, 17:47

J'ai un peu de mal à m'imaginer que ça puisse t'être difficile de respecter les convictions éthiques de quelqu'un. Par exemple, moi qui suis végétarienne, ça ne me viendrait pas à l'idée de dire à un vegan "c'est bon, tu peux bien me cuisiner un gateau avec du lait et des oeufs quand je viens chez toi". Soit je m'amène mon gateau fait selon mes préférences, soit je mange du gateau vegan. C'est un peu comme si tu demandais à un musulman de te cuisiner un rôti de porc... Tu ne te le permettrais pas. Ben là c'est pareil.

Et si vous vous installez ensemble un jour, tu pourras très bien te cuisiner ta viande toi-même sans lui demander de le faire. (Si toutefois elle consent à faire l'effort d'avoir de la viande dans le frigo.)


J'ai compris que tu ne saisissais pas le dégoût des végétariens pour la viande, c'est pourtant la clef qui te permettrait de comprendre sa position. Quand toi tu vois un délicieux bout de steack dans ton assiette, elle elle pense à la souffrance des animaux d'élevage, à l'horreur des abattoirs, elle imagine peut-être cet animal en particulier, la vie qu'il a eue, celle qu'il aurait pu avoir et qu'on lui a retirée simplement par goût personnel... C'est son quotidien. Dès qu'elle voit en face d'elle quelqu'un qui mange de la viande, elle ne peut pas s'empêcher de penser à tout ça. Si tu tiens à son bien être mental et émotionnel, et je suis sûre que c'est le cas, tu consentiras à tout faire pour qu'elle se sente bien et qu'elle puisse vivre selon son éthique... et cuisiner de la viande pour toi n'en fait pas partie. A toi de l'accepter. Dis-toi que même si elle a choisi délibérément sa "condition", tu es celui de vous deux qui a la vie la plus facile et c'est à toi que ça demande le moins d'effort de respecter ses convictions.


J'espère que tu pourras comprendre un peu mieux sa position et n'hésite à parler, parler et parler encore avec elle, c'est le meilleur moyen de vous comprendre :)
Hep toi ! Oui, toi là, qui me lis ! Je te fais un câlin :calin: Et prend un chaudoudou aussi. As-tu fait quelque chose qui t'a fait très plaisir aujourd'hui ? Viens partager tes petits bonheurs !

_____________________________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
Lutine
Capitaine bonnasse
Capitaine bonnasse
 
Messages: 2381
Inscription: 21 Juil 2014, 19:03
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Femme

Suivante

Retourner vers Avec les non-végétariens