Bienvenue sur Végéweb !

La psychanalyse et Freud

Pour tout ce qui concerne les sujets humains...

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede Nurja » 20 Jan 2017, 07:31

Carotte a écrit:Marcelina, je ne sais pas où tu as vu que Freud considérait l'auto-érotisme comme l'apanage du sexe immature, enfant.

Je n'ai plus la référence, mais Freud dit des choses telles que "le clitoris et sa stimulation, c'est infantile, la sexualité adulte passe par la pénétration" (pas avec ses mots-là, mais l'idée y est.
(souvenirs de ma licence en psycho et une des raisons pour moi de ne pas choisir la "psychologie clinique" vu que la psychanalyse y avait une place trop importante à mon gout)
Tout choix est politique et tout acte est un choix. Reprenons le pouvoir sur nos vies.
:sorciere:
Avatar de l’utilisateur
Nurja
Grande Assassinatrice
Grande Assassinatrice
 
Messages: 3320
Inscription: 24 Aoû 2010, 15:02
Localisation: Bruxelles
Présentation
Genre: Femme

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede Carotte » 20 Jan 2017, 09:11

Désolée mais pour avoir lu pas mal de bouquins de lui ben je peux te dire que non, je n'ai lu ça nulle part, et il y en a des passages sur la sexualité infantile.
Carotte
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
38.7%
 
Messages: 208
Inscription: 19 Nov 2016, 15:22
Présentation
Genre: Femme

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede V3nom » 20 Jan 2017, 14:32

Je demanderais à ma compagne quand elle rentreras de cours, même si elle débute sur ce sujet-là, elle en a discuté durant des années avec un ami freudien à mort (il a des portraits de Freud accrochés chez lui xD)
* Votre existence au quotidien ne dépend pas du type de bulletin que vous glissez dans l’urne tous les cinq ans, mais du type d’individu que vous glissez chaque matin hors de chez vous. * (Thoreau)
"Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit"
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
V3nom
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
39.1%
 
Messages: 10174
Inscription: 17 Fév 2012, 19:46
Localisation: Tours (37)
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede Pers0nne » 20 Jan 2017, 14:39

Carotte a écrit:Non, on pose des hypothèses à partir d'observations, je te conseille de lire Cinq leçons sur la psychanalyse qui éclaire pas mal sur la genèse de la psychanalyse.

Les théories de base sont posées à partir d'observations, parce qu'intuitivement ça a l'air de coller, mais on ne teste pas que si ces théories sont valables à 100%. En fait, on ne teste jamais ces théories. Ce qui fait qu'on va avoir des personnes qui vont appliquer ces théories sur tous les cas qu'ils vont ensuite rencontrer, et chercher à faire coller les théories et leur propre interprétation à ces cas (ce qui est toujours possible, avec la méthode utilisée, puisque pas de réfutabilité), même s'il est possible que ça soit complètement faux et même si ça n'apporte rien. (Voire, même si ça empire les choses, comme c'est le cas d'un certain nombre de psychanalystes face à un certain nombre de troubles psys.).

C'est le cas du principe de l'interprétation des rêves : Un rêve est constitué d'éléments tellement chaotiques et aléatoires, qu'il est toujours possible de décider à l'avance l'interprétation qu'on veut en avoir, avant même de l'entendre. (Alors oui, certes, on peut tomber sur une bonne interprétation, si on a de la chance. Ou on peut proposer une interprétation en déclarant qu'il reste une doute. Mais si on veut en faire une mauvaise interprétation, on trouvera toujours de la matière pour le faire.)

Et d'après ce que j'ai compris, c'est bien le fait qu'ils basent leurs raisonnements sur de la pseuso-science qui a amené Freud et Jung à de profonds désaccords. (J'ai même lu un texte où Jung interprétait un rêve de Freud pour expliquer que lui-même savait que ses théories étaient bancales.) Puisque leurs théories étaient basées sur leurs convictions, sans aucune possibilité de les tester pour obtenir un consensus.
Si les théories divergentes peuvent être opposées sans qu'il soit aucunement possible d'argumenter logiquement en faveur de l'une ou de l'autre, et que chacun reste convaincu d'avoir raison, sans douter une seconde qu'il puisse avoir tort (ce qui est pourtant le doute logique, le scepticisme minimal) et sans avoir pourtant plus d'arguments que l'autre, il y a comme un petit problème.
"Peut-être qu'ils aiment bien mourir."
Avatar de l’utilisateur
Pers0nne
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
75.2%
 
Messages: 4503
Inscription: 28 Nov 2011, 01:25
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede V3nom » 20 Jan 2017, 14:42

Carotte a écrit:j'ai l'impression que pas mal de personnes qui critiquent la psychanalyse dans cette discussion n'ont pas lu une ligne d'un ouvrage de psychanalyse, et il me semble que c'est quand même la base quand on critique quelque chose, de connaître ce qu'on critique, et il ne suffit pas pour ça de se documenter avec des critiques de la psychanalyse ou d'avoir suivi des cours de philo au lycée.


J'en ai lu quelques bases et fondements et j'avoue avoir un mal de chien à adhérer à un outil d'analyse sensé soigner des gens en souffrance (ou pas d'ailleurs !) dont les présupposés de départ sont... des suppositions, des interprétations, des observations souvent très individuelles et faites par une élite très restreinte, aux conclusions tombées du ciel et surtout pas remises en question (trop de gens ont souffert par le passé pour les """valider""", c'est comme sacralisé).
C'est un outil qui ne cesse de s'auto-valider par principe, sans aucune possibilité d'analyse de ses fondations même.
On est dans la croyance pur sous prétexte que sur quelques personnes les présupposés en question, en y passant suffisamment de temps, correspondent à des trucs et permettent de broder quelque-chose de logique.

Encore une fois tant mieux si au final ça soulage des gens, mais l'astrologie et la religion aussi.
* Votre existence au quotidien ne dépend pas du type de bulletin que vous glissez dans l’urne tous les cinq ans, mais du type d’individu que vous glissez chaque matin hors de chez vous. * (Thoreau)
"Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit"
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
V3nom
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
39.1%
 
Messages: 10174
Inscription: 17 Fév 2012, 19:46
Localisation: Tours (37)
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede Watermelon » 20 Jan 2017, 16:09

Carotte a écrit:Ben moi je ne m'y connais pas vraiment mais tout ce que je peux dire ça fait débat, le critère de Karl Popper ne fait pas l'unanimité
http://www.recherche-qualitative.qc.ca/ ... Albert.pdf

J'ai essayé de lire ton lien mais je n'ai pas compris ce qui était proposé comme alternative à la réfutabilité, ni ce qui n'allait pas avec cette dernière. Je ne comprends pas tout le jargon non plus ("recherche qualitative" par exemple).
Dernière édition par Watermelon le 20 Jan 2017, 19:08, édité 1 fois.
Raison: Correction de lien.
La pastèque, c'est bon.
Avatar de l’utilisateur
Watermelon
Modo pas steak
Modo pas steak
 
Messages: 4303
Inscription: 14 Juin 2012, 22:18
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Femme

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede Carotte » 20 Jan 2017, 17:48

PersOnne si tu lis le livre ou d'autres qui traitent des débuts de la psychanalyse (il y a de quoi faire) tu verras des réponses à tout ce que tu dis. Je ne suis pas une porte-parole de la psychanalyse, je pourrais te répondre là mais il faudrait que je raconte toute l'histoire, le système de la psychanalyse. Pour faire vite, non la pratique psychanalytique ce n'est pas appliquer une théorie à un cas, en tout cas la psychanalyse freudienne (et encore une fois on ne peut pas dire que le fait qu'un-e psychanalyste qui fait ce genre de choses, qui vont à l'encontre de la théorie psychanalytique, remet en cause la théorie psychanalytique), c'est le-la patient-e qui s'analyse, par les associations d'idées par exemple, le-la psychanalyste étant là pour encadrer tout ça.
Mettre Jung et Freud dans le même sac n'a pas de sens, franchement, si ça t'intéresse lis les ouvrages de Freud, tu trouveras aussi des passages sur les théories de Jung, et lis les ouvrages de Jung, tu verras toi-même pourquoi leurs méthodes n'ont rien à voir.

V3nom, qu'est-ce que tu appelles "quelques bases et fondements" précisément ? Sinon je te réponds la même chose qu'à PersOnne.
Et puis franchement... comparer la psychanalyse à l'astrologie et la religion... ;) Steuplaît V3nom...

Watermelon, j'ai cliqué sur le lien que tu viens de mettre et ce n'est pas celui que j'ai mis, donc je te remets le mien :
Carotte
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
38.7%
 
Messages: 208
Inscription: 19 Nov 2016, 15:22
Présentation
Genre: Femme

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede Nurja » 20 Jan 2017, 19:01

Carotte a écrit:Désolée mais pour avoir lu pas mal de bouquins de lui ben je peux te dire que non, je n'ai lu ça nulle part, et il y en a des passages sur la sexualité infantile.



Freud avait une théorie. En 1920, il écrivait dans son «Introduction à la psychanalyse» que les petites filles éprouvaient un désir inconscient de pénis. Elle développaient le plaisir clitoridien comme un prolongement à ce «complexe du pénis», et le clitoris devenait chez elles un proto-phallus. En 1927 il en rajoutait une couche en affirmant que la vraie féminité passait par le plaisir vaginal et qu’il fallait supprimer le plaisir du clitoris.

issu de http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2 ... freud.html
Cet extrait n'est pas juste une invention de la personne qui tient le blog, ce sont des choses qui m'ont été enseignées par des personnes pro-Freud.

PersOnne a écrit:En fait, on ne teste jamais ces théories. Ce qui fait qu'on va avoir des personnes qui vont appliquer ces théories sur tous les cas qu'ils vont ensuite rencontrer, et chercher à faire coller les théories et leur propre interprétation à ces cas

J'ai eu un prof d'unif qui nous demandait de faire une étude de cas. Nous avions vite compris que soit on avait une étude de cas qui collait à sa théorie et on avait de supers points, soit notre étude de cas invalidait sa théorie et on était busé. Une amie a fait le choix d'inventer de toutes pièces une étude de cas (et a reçu un 19/20 pour la prestation). C'était hors de question pour moi, j'ai changé d'orientation pour rester fidèle à moi-même.
Tout choix est politique et tout acte est un choix. Reprenons le pouvoir sur nos vies.
:sorciere:
Avatar de l’utilisateur
Nurja
Grande Assassinatrice
Grande Assassinatrice
 
Messages: 3320
Inscription: 24 Aoû 2010, 15:02
Localisation: Bruxelles
Présentation
Genre: Femme

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede V3nom » 20 Jan 2017, 19:09

Carotte a écrit:Et puis franchement... comparer la psychanalyse à l'astrologie et la religion... ;) Steuplaît V3nom...


Je disais pas tellement ça dans le sens d'arnaque, mais pour appuyer le fait que je considère qu'on est encore plus dans le domaine de la croyance qu'en médecine allopathique.
La figure d'autorité qui va prendre ta santé en main selon des concepts obscures (surtout quand tu ne connais pas grand-chose), et passer par tout un gloubiboulga introspectif (à mon sens) douteux mais qui finira de gré ou de force par se caler sur un vécu plus ou moins véritable (rien de plus volatile et faussé que les souvenirs) pour avoir enfin (et souvent à postériori) un sens.

Et questions bases, entre autre ces délires (pour moi c'en est et reste ça) sur les filles et les femmes à qui il manquera toujours un truc, l'hystérie profondément féminine ou les garçon qui quoi qu'il arrive voudront forcément à un moment ou un autre coucher avec maman et tuer papa...
J'entends bien qu'il ne s'agit que de symboliques (enfin j'espère, mais parfois c'est clairement pas le cas), mais c'est toujours affirmé avec un aplomb tellement essentialiste que ça interdit tout possible vécu différent je trouve, et ça c'est au mieux néfaste pour moi.

Et puis quand je vois le tollé que se prennent les personnes qui osent remettre le caractère judicieux de la psychanalyse en question, dans des proportions parfois vraiment absurdes, j'me dis qu'il y a bcp à perdre, non pas pour les soignés, mais pour les praticiens. (le paroxysme ayant été atteint avec le livre de Onfray sur Freud)
Dernière édition par V3nom le 20 Jan 2017, 19:13, édité 1 fois.
* Votre existence au quotidien ne dépend pas du type de bulletin que vous glissez dans l’urne tous les cinq ans, mais du type d’individu que vous glissez chaque matin hors de chez vous. * (Thoreau)
"Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit"
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
V3nom
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
39.1%
 
Messages: 10174
Inscription: 17 Fév 2012, 19:46
Localisation: Tours (37)
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede Watermelon » 20 Jan 2017, 19:12

Carotte a écrit:Watermelon, j'ai cliqué sur le lien que tu viens de mettre et ce n'est pas celui que j'ai mis, donc je te remets le mien :

Je me suis loupée avec la citation mais c'est bien ce lien que j'ai lu.
La pastèque, c'est bon.
Avatar de l’utilisateur
Watermelon
Modo pas steak
Modo pas steak
 
Messages: 4303
Inscription: 14 Juin 2012, 22:18
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Femme

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede Nurja » 20 Jan 2017, 19:36

Watermelon a écrit:
Carotte a écrit:Ben moi je ne m'y connais pas vraiment mais tout ce que je peux dire ça fait débat, le critère de Karl Popper ne fait pas l'unanimité
http://www.recherche-qualitative.qc.ca/ ... Albert.pdf

J'ai essayé de lire ton lien mais je n'ai pas compris ce qui était proposé comme alternative à la réfutabilité

Je pense qu'il n'y a pas d'alternative qui est proposée.

Sinon, "recherche qualitative" cela veut dire lae psychologue ou sociologue qui va faire de longs entretiens avec quelques personnes plutôt que de faire passer des questionnaires à beaucoup de personnes.
Sauf que la recherche qualitative, n'en déplaise à l'article cité peut être scientifique (et réfutable).

Par exemple, je fais l'hypothèse que les enfants qui sont punis quand ils font des bêtises mentent plus que les enfants qui ne sont pas punis et pour voir si mon hypothèse (qui est falsifiable), je fais quelques études de cas et je vois ce que cela donne.

J'ai l'impression que le souci c'est que l'auteur pense "soit c'est scientifique et donc c'est bien, cela a de la valeur, soit ce n'est pas scientifique et donc cela n'a aucune valeur". Et donc l'auteur tient à ce que tout rentre dans la science y compris la philosophie.
Sauf que la philosophie n'est pas de la science et que ce n'est pas un souci, elle a quand même de la valeur.
C'est comme l'amour que je porte aux félins qui partagent mon appartement : ce n'est pas de la science, mais cela a de la valeur.
Tout choix est politique et tout acte est un choix. Reprenons le pouvoir sur nos vies.
:sorciere:
Avatar de l’utilisateur
Nurja
Grande Assassinatrice
Grande Assassinatrice
 
Messages: 3320
Inscription: 24 Aoû 2010, 15:02
Localisation: Bruxelles
Présentation
Genre: Femme

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede Tigresse » 20 Jan 2017, 21:39

Est-ce qu'il ne faudrait pas scinder le sujet ?
Tigresse
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
78.4%
 
Messages: 11353
Inscription: 18 Juil 2011, 21:11
Localisation: Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Présentation
Genre: Femme

Re: Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

Messagede Carotte » 20 Jan 2017, 22:00

Je pense aussi.
Carotte
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
38.7%
 
Messages: 208
Inscription: 19 Nov 2016, 15:22
Présentation
Genre: Femme

Re: La psychanalyse et Freud

Messagede Titesieste » 20 Jan 2017, 22:11

J'ai divisé. Comme vos messages mêlent parfois deux conversations c'est pas facile de savoir où couper.


Si j'ai raté un message dont vous estimez qu'il doit retourner dans le sujet "Prix de la remarque sexiste" n'hésitez pas à nous le signaler en utilisant le bouton " ! " qui est sur le message. (Et n'oubliez pas que nous ne sommes pas infaillibles nous ne pouvons pas tout voir tout le temps, merci d'être tolérant-es )
Avatar de l’utilisateur
Titesieste
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
77.3%
 
Messages: 2660
Inscription: 12 Mar 2015, 10:09
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: La psychanalyse et Freud

Messagede V3nom » 20 Jan 2017, 22:41

Une virgule de l'autre sujet a été déplacé avec un de mes posts !

C'est un outrage !!

Image
* Votre existence au quotidien ne dépend pas du type de bulletin que vous glissez dans l’urne tous les cinq ans, mais du type d’individu que vous glissez chaque matin hors de chez vous. * (Thoreau)
"Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit"
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
V3nom
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
39.1%
 
Messages: 10174
Inscription: 17 Fév 2012, 19:46
Localisation: Tours (37)
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Problématiques humaines