Bienvenue sur Végéweb !

Le kākā : espèce menacé

Pour tout ce qui concerne les droits des animaux non-humains...

Le kākā : espèce menacé

Messagede Jean_tulipe » 07 Déc 2011, 16:32

Amies végéta*iens, comme vous le savez tous, les animaux (quel qu'il soit) sont indispensable à l'équilibre de l'écosystème et de l'environnement planétaire.

Je voudrais vous parler plus précisément d'un de ces animaux menacé par l'homme: le kākā.

Le kākā est un oiseau de type perroquet qui vie en nouvelle Zélande. Ils jouent un important rôle pollinisateur.

Le kākā se nourri principalement : d'insectes, des vers,des baies de miro, hinau ou tawari, qu'ils écrasent pour en extraire le plus de jus possible.
Le kākā de l'île du sud acquiert et maintient son niveau d'énergie en mangeant du miellat produit par des coléoptères dans les hêtres. Les kākās, surtout ceux de l'île du sud, sont de bons chasseurs d'insectes.
Avec leur bec acéré, ils déchirent les écorces des arbres pour y déloger les vers et les coléoptères qui s'y trouvent.

Ce perroquet est une espèce endémique de Nouvelle-Zélande. Quand les Européens découvrirent l'île, les kākās peuplaient toutes les forêts du pays.
À partir des années 1930, ils ont commencé à devenir très rares dans certains endroits. Cela est dû principalement à la déforestation et au développement de l'agriculture.
Les guêpes et les opossums sont les principaux prédateurs des kākās. Les opossums (espèce invasive) détruisent les guis et d'autres plantes à baies que le kākā adore manger.
Les guêpes sociales sont la plus importante nuisance des kākās, principalement parce que leur régime alimentaire est constitué de gouttes de miel (alimentation préférée des kākās).
Dans les zones où le nombre de guêpes est élevé, celui des kākās est proportionnellement plus faible.

Il est claire que si le kākā disparait, cela va provoquer des changements irréversible dans l'environnement et la biodiversités de la Nouvelle-Zélande.
Seulement voila, entre la déforestation et l'importation des opossums, le kākā va finir par disparaitre si on ne fait rien.


Alors selon vous, quelle serait la solution pour enrayer cette catastrophe?
Avatar de l’utilisateur
Jean_tulipe
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
34%
 
Messages: 17
Inscription: 04 Déc 2011, 19:47
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Homme

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede vgbrux » 07 Déc 2011, 19:04

Quand le kākā se fait rare, il faut manger des fibres ! Un régime végé aide beaucoup.

[Ok, je sors.]
vgbrux
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
41.8%
 
Messages: 467
Inscription: 24 Juin 2011, 09:52
Présentation
Genre: Homme

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede Sheezah » 07 Déc 2011, 19:26

...ahhh elle était drôle!! ^^
"Mettez un enfant dans un berceau avec une pomme et un lapin. S'il mange le lapin et joue avec la pomme, je vous achète une voiture neuve!" [Harvey Diamond]
Avatar de l’utilisateur
Sheezah
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
9.1%
 
Messages: 1636
Inscription: 04 Fév 2008, 18:41
Localisation: Thailande
Présentation
Genre: Femme

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede Jean_tulipe » 07 Déc 2011, 23:34

Voici un lien sur cette oiseau rare mais ô combien utile

http://www.oiseaux.net/oiseaux/nestor.superbe.html
Avatar de l’utilisateur
Jean_tulipe
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
34%
 
Messages: 17
Inscription: 04 Déc 2011, 19:47
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Homme

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede Wombattitude » 08 Déc 2011, 00:34

Jean_tulipe a écrit:Amies végéta*iens, comme vous le savez tous, les animaux (quel qu'il soit) sont indispensable à l'équilibre de l'écosystème et de l'environnement planétaire.

Non, il y a un paquet de bestioles qui ne sont pas essentielles, et dont les fonctions seraient bien vite prises en charges par d'autres espèces.

Jean_tulipe a écrit:Seulement voila, entre la déforestation et l'importation des opossums, le kākā va finir par disparaitre si on ne fait rien.

Faux aussi, ça dépend des interactions entre les espèces et des dynamiques de prédation, tu peut avoir un équilibre qui s'instaure avec un nombre faible de Kaka.

Signé : Cyril, le mec qui n'ai pas les raccourcis d'écologistes à la Greenpeace.

Pour en revenir aux bestioles, le problème n'est pas original, la solution non plus. Si les deux problèmes sont la déforestation et les oppossums, c'est théoriquement gérable.
- éliminer les opposums et/ou controler la population
- arreter la déforestation.

C'est ce qu'on appelle du "Y a qu'a - Faut qu'on ".
Impossible d’arrêter les espèces invasives si elles ne sont pas pris très tôt avec de gros moyens (les lapins en Australie, les caulerpes en Méditerranée...)
La déforestation pour l'agriculture c'est là aussi un problème législatif et/ou industriel (bois précieux, ressources du sous sol). Je ne pense pas que la N-Zélande ai des populations très pauvres, mais si c'est le cas, alors tu as la dimension humaine de l'agriculture vivrière qui est à prendre en compte.

Bref, la solution c'est de ne pas laisser les espèces invasives s'installer, et de ne pas encourager la déforestation, mais là je ne connait pas le contexte NZ pour trop parler.
"... Quick ! Inflate the toad !"
Wombattitude
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
29.5%
 
Messages: 936
Inscription: 05 Mar 2011, 22:13
Présentation
Genre: Homme

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede Jezebel » 08 Déc 2011, 01:52

L'oppossum est arrivé d'Australie en Nouvelle-Zélande il y a pas mal de temps déjà (au moins un bon siècle). Il a donc eu le temps de bien s'acclimater et fait effectivement des ravages. En revanche, vu que sa chasse est encouragée (et même récompensée, en tout cas c'était vrai un moment), toute personne armée d'un fusil (ou autre) en tue régulièrement plusieurs par ans. Il y a aussi des pièges un peu partout et le gouvernement mène aussi des campagnes d'extermination.
La population lutte donc activement pour faire baisser leur nombre par des moyens divers et variés (certains assez gruesome).
Je sais pas si ça marche vraiment mais c'est réellement une bestiole qu'il détestent tous cordialement et en plus c'est un business juteux (fourrure); je me fais pas trop de "soucis" pour "l'avenir" de l'oppossum du coup... :|

En revanche parler encore d'importation c'est quand même franchement inexact, ça fait longtemps que ce n'est plus le cas.
“the fate of every individual woman—no matter what her politics, character, values, qualities—is tied to the fate of all women whether she likes it or not.”
Andrea Dworkin
“No woman is free until every woman is free.”
Jezebel
Se gave de B12
Se gave de B12
Rang en cours à
79.4%
 
Messages: 6588
Inscription: 12 Mai 2010, 20:11
Localisation: Un peu partout dans le monde
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede DarkCobalt » 08 Déc 2011, 02:03

vgbrux a écrit:Quand le kākā se fait rare, il faut manger des fibres ! Un régime végé aide beaucoup.

[Ok, je sors.]


:mdr:
le pire c'est que j'ai pensé pareil !
ne nous en veux pas Jean la Tulipe :genoux:
DarkCobalt
 

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede lelfe » 08 Déc 2011, 06:26

vgbrux a écrit:Quand le kākā se fait rare, il faut manger des fibres ! Un régime végé aide beaucoup.

[Ok, je sors.]


Et moi qui me préparais à une super blague du genre "cessons de tirer le kaka à la chasse", me voilà devancée.
Sinon en tant que vegane je ne considère pas les animaux comme les maillons d'une chaine utiles pour conserver l'équilibre d'un système, mais avant tout comme des individus sensibles. Mais bon cela n'empêche pas de se soucier, dans une certaine mesure, de l'écologie (tout comme un écolo peut aussi se soucier d'un individu).

Les oppossums constituent une sérieuse menace pour les espèces indigènes en nouvelle-zélande... Beaucoup de conducteurs font parfois exprès de rouler sur eux en voiture... Mais cela dit, je pense qu'on exagère un peu le rôle (qui est certes bien réel) des espèces invasives. Car il y a aussi le problème de la raréfaction de l'habitat, des routes, etc (les néo zélandais conduisent comme des fous sur les routes de forêt et ils n'écrasent pas que les oppossum; je n'ai jamais vu une telle concentration d'animaux tués sur la route qu'en nouvelle zélande, il y a même des kiwis).
Image
lelfe
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
72.7%
 
Messages: 2590
Inscription: 07 Juil 2010, 15:57
Présentation
Genre: Femme

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede Jean_tulipe » 08 Déc 2011, 10:31

Non non, je ne vous en veux pas.

Wombattitude: cite moi au moins un animale sauvage inutile?

De plus, et ce n'est que mon avis mais il suffit qu'une espèce dissparèse pour déterriore un habitat naturel. Pour qu'une nouvelle espèce apparèsse il faut attendre quelques millions d'année alors que l'environnement se détruit beaucoup plus vite, chose que même les marmottes ont du male à croire mais je ne doute pas des bonne intention de greenpaece même si je trouve cette association un peut extrème.

Oui les oppossume sont importe (ok c'était il y à très longtemps mais quand même) ils sont certe sensible mais ils risque de faire disparrètre des kākās sensibles (eux aussi connaissent la souffrance d'autant plus qu'il existe des recettes à base de kākā )

Bon, je constate que personne n'a trouver de solution.
Avatar de l’utilisateur
Jean_tulipe
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
34%
 
Messages: 17
Inscription: 04 Déc 2011, 19:47
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Homme

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede Wombattitude » 08 Déc 2011, 11:47

Il y a une différence entre "indispensable" (ton premier message) et "inutile" (celui ci).

Regarde le nombre d'espèces éteintes, ou exterminés ? Le monde tourne toujours, et leurs place (aka niche écologique) est bien vite occupée par un autre organisme. Bref, pas indispensable.

Inutile, c'est plus relatif, et c'est notamment un jugement de valeur. Hors appliquer un jugement de valeur à l'existence d'une autre espèce c'est fumeux.

Maintenant, admettons que l'oppossum disparaisse de NZ ? Détérioration de l'habitat ? Comment tu peut qualifier la détérioration d'un habitat ? Ça n'est pas aussi agréable à l'oeil ?

L'apparition d'une espèce ne prend pas forcément des millions d'année. Même sans parler des microorganismes, en milliers d'année, avec une séparation nette, des génération qui se succèdent rapidement et une pression de sélection forte, tu peut avoir une spéciation.
(Accessoirement la classification en espèce est imparfaite, le critère de fécondité des hybrides n'est pas toujours suffisant, par exemple avec les lamproies et pétromyzondites. Certaines espèces décrite comme telles produisent des hybrides fertiles)
Et le point important est que la place peut être prise par une autre espèce généraliste, qui éventuellement se spécialisera.

Ensuite, pourquoi privilégier les oppossums au Kaka ? Parce que les Kaka sont endémiques et menacés ? C'est une raison valable. Parce que ils servent de ragoût ? Non, c'est une menace supplémentaire, mais pas une raison de s'en préoccuper plus.

Personne n'a de solution. Ce sont des "Y a qu'a" et des "Faut qu'on" très difficilement applicables.
"... Quick ! Inflate the toad !"
Wombattitude
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
29.5%
 
Messages: 936
Inscription: 05 Mar 2011, 22:13
Présentation
Genre: Homme

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede Jean_tulipe » 08 Déc 2011, 14:26

Le fait qu'ils servent dans certaine recette rajoute à la fragilité de l'espèce...

Si on prend en compte que la disparition (par exemple) d'une forêt: c'est non seulement tout un écosystème qui disparé mais cela favorise aussi le réchauffement climatique, l'appauvrissement en oxygène et les fuite dans la couche d'Ozone.

Cela est indéniable et dangereux de ne pas vouloir réfléchir à une solution quelconque. C'est même une preuve de laxisme effrayante. Cela veux dire qu'il faut fermer les yeux sous prétexte de bien séance, ce qui (à mon goût) est abérant.

En somme, vous réagissez de la même manière que les omnivore (viandar pour les intimes) qui se voile la face sous prétexte que ce n'est pas nécessaire de réfléchir sur le problème en question.

Je pensé avoir à faire à des personne "vraiment" impliquer dans le respect et la protection animal et non pas à des hypocrites qui ne s'intéresse qu'au sort des animaux domestique.

Sur l'inutilité de la chose, je ne parle pas de jugement de valeur mais d'une utilité bien réel dans la nature comme celle des abeilles ou des kākās.

Je repose donc ma question: cite moi au moins un animal sauvage inutile?
Avatar de l’utilisateur
Jean_tulipe
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
34%
 
Messages: 17
Inscription: 04 Déc 2011, 19:47
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Homme

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede Jezebel » 08 Déc 2011, 14:42

Tu inclus qui dans ton "vous êtes des hypocrites" exactement?

Parce que je ne crois pas avoir avoir écrit quelque part que je me lavais les mains du sort de ces oiseaux ni même que je préférais les animaux domestiques.

Je t'ai fourni en partie la solution du gouvernement des Kiwis pour résoudre le problème qui est d'abbatre un maximum oppossul et d'encourager la population à le faire par tous les moyens possibles (ça implique massacrer à coups de bâton ceux pris dans des pièges maintenant).
Même en ce sentant concerné par les sort des kaka, ce qui est mon cas, on ne peut que déplorer la manière dont le problème est abordé. C'est relativement difficile d'être pour la protection animale et d'encourager la chasse à la fois.
“the fate of every individual woman—no matter what her politics, character, values, qualities—is tied to the fate of all women whether she likes it or not.”
Andrea Dworkin
“No woman is free until every woman is free.”
Jezebel
Se gave de B12
Se gave de B12
Rang en cours à
79.4%
 
Messages: 6588
Inscription: 12 Mai 2010, 20:11
Localisation: Un peu partout dans le monde
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede Jean_tulipe » 08 Déc 2011, 15:18

Tu ne devrais pas te sentir visé vue que le sort du kaka te préoccupe. Son cousin le kakapo est lui aussi une espèce menacée et à lui aussi une utilité bien précise.

Et combien même ces animaux serait inutile (se que je doute fort) ils ont quand même le droit d'exister et d'avoir la même considération que nos animaux domestique.
Avatar de l’utilisateur
Jean_tulipe
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
34%
 
Messages: 17
Inscription: 04 Déc 2011, 19:47
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Homme

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede Wombattitude » 08 Déc 2011, 16:42

Non, ça ne rajoute pas forcément une pression, ceux qui sont bouffés par les humains ne le sont pas par les opposums,ce qui peut limiter la pop d'opposums, donc en retour la prédation des opposums, donc... etc.. Bref, un équilibre dynamique, et c'est simpliste de prétendre que les passer en sandwich les destine à la damnation.

Ensuite, les forêts on un bilan photosynthétique nul, à cause de la respiration, et de la décomposition des tissus quand les feuilles/arbres meurent (http://planet-terre.ens-lyon.fr/planett ... #id2783783).
Et les trous de la couche d'O3 c'est principalement dû au composés chlorés, qui n'ont pas grand rapport avec la déforestation (http://fr.wikipedia.org/wiki/Couche_d'ozone)

Pour en revenir à l'utilité, admettons que l'on finisse d'éliminer les Kaka. Visiblement avec leur chute de population, ils n'accomplissent plus les mêmes quantités de pollinisation par exemple (en admettant qu'ils ai une importance forte, et pas juste accessoirment), mais pourtant ils ont été remplacés. Finis d'éliminer les Kaka, et d'autres prendrons sa place. Pas indispensable.
Ils ont une fonction, certes, mais l'inutilité c'est un jugement de valeur, donc hormis quelques espèces qui n'auraient pas de remplaçant probables, toute espèce est potentiellement inutile (les animaux domestiques en fait arrivent en bonne place).

Et quand bien même la majorité des espèces est inutile dans l'absolu, ils ont une valeur intrinsèque, ce que je ne nie pas.
PS : sûr de ta définition de "indéniable" ?
"... Quick ! Inflate the toad !"
Wombattitude
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
29.5%
 
Messages: 936
Inscription: 05 Mar 2011, 22:13
Présentation
Genre: Homme

Re: Le kākā : espèce menacé

Messagede Jean_tulipe » 08 Déc 2011, 18:07

Le braconnage et la consommation de kaka en plus du fait qu'il n'existe pas ou si non très peut d'élevage en fait un frein à la croissance de sa population. L'utilitée n'est pas une valeurs mais un terme qui justifie l'existence du kaka et du kakapo.

Sur la forme je suis un peut d'accord avec toi mais dans le fond il y à quelques chose qui me gène.

Cela vous gène de réfléchir sur le problème kaka mais pas sur le problème viande.

Je dit ça car je suis un passionné de kaka et ça me choque que sont sort vous soit si indifférent...
Avatar de l’utilisateur
Jean_tulipe
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
34%
 
Messages: 17
Inscription: 04 Déc 2011, 19:47
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Homme

Suivante

Retourner vers Droits des animaux non-humains