Bienvenue sur Végéweb !

Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Toute l'actualité, près de chez vous et à l'autre bout du monde

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede Pommier » 13 Sep 2018, 07:36

Des militants viennent d'être interpellé http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/ ... -vegan.php

— Le 13 Sep 2018, 10:00, fusion automatique du message précédent —

Voilà ce que risquent ceux qui taguentes boucheries : https://www.service-public.fr/particuli ... oits/F1514
Participez au Veggie Challenge
https://vegan-pratique.fr/veggie-challenge/
Pommier
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
70.5%
 
Messages: 582
Inscription: 01 Juin 2018, 15:21
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede Beelittle » 19 Sep 2018, 18:44

Une vitrine cassée à Saint-Julien, je crois que c'est la première en Haute-Savoie.
http://www.lemessager.fr/genevois/video ... 932n204110

La réaction pas du tout carniste du maire :roll: :
« Les fascistes antispécistes qui veulent vous interdire de manger de la viande contre votre gré se sont attaqués cette nuit à une boucherie de Saint-Julien. En parallèle de l’enquête en cours et par solidarité avec les excellents bouchers de Saint-Julien, je vous propose cette semaine de vous souvenir en mangeant beaucoup de viande que l’on peut débattre, échanger et dialoguer sans violence. »
Beelittle
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
68%
 
Messages: 252
Inscription: 13 Oct 2017, 20:17
Présentation
Genre: Femme

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede Invite10024 » 19 Sep 2018, 21:12

James64 a écrit:Je n'"ai" pas encore d'enfant mais c'est en projet.

Ma copine n'est pas végétalienne mais à la maison, oui (en dehors elle mange de temps en temps les oeufs/fromages et poissons).

On a déjà pas mal discuté du végétalisme et des enfants, et je lui ai dit que pour moi, si on avait des enfants, ils mangeraient végétaliens à la maison et que j'attendais d'elle qu'on soit le plus cohérent possible dans la transmission de ces valeurs (respect des animaux).

Pour moi, si elle n'est pas d'accord avec cela, je préfère ne pas avoir d'enfants car sinon il y aurait trop de conflits.

Ma position peut paraître un peu dure j'imagine de l'extérieur mais bon ...

Établir des règles, transmettre des valeurs, éduquer cela fait parti de notre rôle.

Le respect du libre arbitre de la vie animale me parais bien plus important que le libre arbitre culinaire humain quand bien même il s'agirait de nos enfants.


Bonsoir,

Avoir des enfants est un choix.
On leur donne la vie et la mort.
Comment peut-on imposer nos choix d'adultes à des enfants ?
L'alimentation est au départ biologique. Ensuite nous avons nos idées. Mais on ne peut pas imposer une alimentation à des enfants ni à personne d'autres. C'est comme imposer de la nourriture végane à des chats ou des chiens alors que Biologiquement ils ne sont pas du tout fait pour cela.

Comment allez-vous faire si vos enfants ont des problèmes de santé ? Si il leur faut des apports nutrutionnels qui sont à l'encontre de vos idées ?
Dernière édition par jess le 19 Sep 2018, 21:27, édité 1 fois.
Raison: suppression des doublons au sein d'un même message
Invite10024
 

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede James64 » 19 Sep 2018, 21:32

Bonsoir,

Il y a tout un tas de choses qui nous sont imposé lorsque l'on naît. Que cela soit par les règles du pays, les valeurs du moment et autres règles de la famille. Le régime alimentaire n'en serait qu'une de plus. (tu remarqueras qu'on ne fait pas non plus ce que l'on veut avec la nourriture, on n'a pas le droit de manger des chiens, chats, gorilles, humains et autres).

A partir du moment où l'alimentation végétalienne comble tous les besoins, pourquoi auraient ils des problèmes de santé ? Qu'est-ce qu'il manquerait à leurs régimes en partant du principe que le régime végétalien est bien mené/équilibré ?

Donc à moins d'avoir pas de chance/une mauvaise génétique, il n'y a pas de raison que le régime végétalien ne soit pas adapté. Et si par mal chance ils appartiendraient à ces 1% pour qui cela ne serait pas adapté, alors il y a toujours possibilité de se diriger vers des fruits de mer, oeufs poule house et ou lait du genre ahimsa milk.
James64
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
63.3%
 
Messages: 245
Inscription: 14 Nov 2017, 22:33
Genre: Homme

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede Invite10024 » 19 Sep 2018, 22:47

Oui on naît avec les "codes" de la société et selon le pays.

La nourriture n'est pas la même selon les pays. Au Vietnam par exemple, on mange le chien. D'ailleurs à Hanoï on vient d'interdire cette "pratique" à cause du tourisme.
J'ai pu voir le marché aux chiens. C'est atroce. Mais c'est leur mode de vie.


Je voulais dinstinger ce que nous devons faire et respecter en tant qu'enfant et ce que nous pouvons avoir comme liberté.

La liberté ne veut pas dire faire tout et n'importe quoi.

En tant que parents, nous ne pouvons pas imposer des convictions personnelles. Que ce soit la nourriture, la religion, le travail futur de nos enfants, les goûts musicaux ou cinématographiques, ou autres...


J'ai adoré être à la ferme petite. Et j'ai adoré manger du pâté le matin. J'ai tué les lapins, les cochons et puis j'ai grandi et j'ai tout arrêté. Mais au moins j'ai eu cette liberté.
Comme pour la religion.


Nous sommes parents, mais peut-être que nos enfants ne sont pas à notre image. Et si les parents veulent que leurs enfants soient à leur image, alors pour ma part, c'est une injustice totale. Les enfants n'ont pas demandé à venir au monde, aussi je ne pense pas qu'il faille leur imposer nos idées personnelles. Leur expliquer oui. Mais pas imposer.
Dernière édition par Invite10024 le 19 Sep 2018, 23:10, édité 1 fois.
Invite10024
 

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede James64 » 19 Sep 2018, 23:04

Tout le monde a le droit à des libertés mais de manière générale elles ont pour limites là ou commence celles des autres. (ne pas tuer, ne pas voler, ne pas être violent etc)

Personnellement je ne souhaite pas éduquer mes éventuels enfants à la loi du plus fort. Je ne vais pas lui donner ma bénédiction par exemple si il prend la liberté de s'en prendre à d'autres humains plus faibles que lui. C'est pareil avec les animaux, comme dit précédemment : Le respect du libre arbitre de la vie animale me parais bien plus important que le libre arbitre culinaire humain quand bien même il s'agirait de nos enfants.

Seule la survie/la santé me forceraient à m'en prendre aux animaux pour moi et ou mes enfants.

Que à la maison cela soit interdit pour bien comprendre que c'est "mal" (de mon point de vu en tout cas) je ne pense pas que cela soit une mauvaise chose. Il pourra toujours braver cet interdit à l'extérieur si il le souhaite vraiment ou bien lorsqu'il quittera le foyer.

Edit : je ferais tout pour les sensibiliser au respect de la vie animale là où d'autres parents de manière inconsciente transmettront à leurs enfants que les animaux n'ont pas plus de valeur que des objets.
James64
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
63.3%
 
Messages: 245
Inscription: 14 Nov 2017, 22:33
Genre: Homme

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede Invite10024 » 19 Sep 2018, 23:22

J'avais répondu à ton dernier message.
Un enfant, ta femme, je ne met pas cela sur le même plan que la vie des animaux.
je respecte ton opinion malgré que cela me dépasse.

Et je n'ai jamais compris que l'on puisse imposer aux êtres que l'on aime des choses qui vont à l'encontre de leur épanouissement personnel.
P.S : La survie. Si tous les médecins, les industriels, et autres n'imposaient pas leur lois, des miliions et des millions de personnes ne seraient pas dans la survie.

Merci en tout cas.
Dernière édition par Chocogrenouille le 20 Sep 2018, 09:20, édité 1 fois.
Raison: suppression de la citation intégrale du message précédent
Invite10024
 

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede James64 » 19 Sep 2018, 23:29

Je ne vois pas en quoi apprendre le respect des animaux et ou à les aimer irait contre l'épanouissement personnel, c'est même tout le contraire...

Moi non plus, je ne met pas sur un même plan les humains avec les autres especes. Mais entre un plaisir égoïste et la vie d'un animal intelligent, je fais la part des choses.

Si l'on devait suivre ton raisonnement, quelqu'un qui prendrait du plaisir à taper les chiens ne devrait pas se le voir interdire comme c'est actuellement le cas (passible de deux ans de prison).
James64
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
63.3%
 
Messages: 245
Inscription: 14 Nov 2017, 22:33
Genre: Homme

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede Excalibur » 19 Sep 2018, 23:30

En quoi tuer c'est moins une idée personnelle que ne pas tuer ?
Tu as eu la liberté d'arrêter de manger des anh en grandissant, et les enfants nés vgl auront la liberté de commencer en grandissant également.
Ton argumentaire suppose que faire suivre la masse à un enfant est une liberté et l'en distancier est une restriction, je ne vois pas en quoi ce présupposé est évident.

Je te rejoins sur le fait que personne n'a demandé à naître, c'est peut être le problème de base sur lequel il faudrait se pencher après tout.
Avatar de l’utilisateur
Excalibur
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
8.7%
 
Messages: 1631
Inscription: 15 Sep 2014, 20:57
Présentation
Genre: Femme

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede Invite10024 » 19 Sep 2018, 23:47

James64 a écrit:Je ne vois pas en quoi apprendre le respect des animaux et ou à les aimer irait contre l'épanouissement personnel, c'est même tout le contraire...

Moi non plus, je ne met pas sur un même plan les humains avec les autres especes. Mais entre un plaisir égoïste et la vie d'un animal intelligent, je fais la part des choses.

Si l'on devait suivre ton raisonnement, quelqu'un qui prendrait du plaisir à taper les chiens ne devrait pas se le voir interdire comme c'est actuellement le cas (passible de deux ans de prison).


Pensez vous que de tuer des animaux toute la journée soit une partie de plaisir pour les personnes qui ont ce métier ?

Comment serions nous, nous même nés si on regarde l'histoire de l'humanité ? Nous ne sommes que les descendants de plusieurs générations. Ont-ils été tous végétaliens ou véganes avant ?

Comment pensez-vous le monde et quelles sont vos idées pour que les humains et les animaux soient en totale harmonie sur cette planète ? Nous sommes des milliards. Comment allez-vous faire pour les ressources naturelles, comment allez-vous faire pour les maladies des animaux ? C'est peut-être mes questions essentielles.

Comment faire si des animaux sont malades ou porteurs de maladies mortelles ? Allez vous les soignez, les faire enfermer ou les tuer ?
Avez vous assez d'argent pour soigner tous les animaux ? Et aussi avez vous les connaisances pour faire vivre tout ce "monde" en harmonie (Humains et animaux).

Je ne suis ni médecin, ni vétérinaire. Et je n'ai même pas toutes les connaissances encore pour faire un potager bio.

Pour finir, la violence n'est pas que physique. C'est aussi psychologique. Et nous ne pouvons pas imposer nos idées à des enfants. Ce sont des enfants pas des adultes.

Merci de votre réponse.
Invite10024
 

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede James64 » 20 Sep 2018, 00:09

Pensez vous que de tuer des animaux toute la journée soit une partie de plaisir pour les personnes qui ont ce métier ?


Non je ne pense pas que cela soit le cas et ne l'ai pas insinuer. Quand je parlais de plaisir c'était par rapport au plaisir gustatif que l'on pouvait en tirer en mangeant.

Comment serions nous, nous même nés si on regarde l'histoire de l'humanité ? Nous ne sommes que les descendants de plusieurs générations. Ont-ils été tous végétaliens ou véganes avant ?

Non ils n'était pas végétaliens mais où souhaites tu en venir ? En tout cas, eux n'avaient pas le choix comme nous l'avons aujourd’hui.

Comment pensez-vous le monde et quelles sont vos idées pour que les humains et les animaux soient en totale harmonie sur cette planète ? Nous sommes des milliards. Comment allez-vous faire pour les ressources naturelles, comment allez-vous faire pour les maladies des animaux ? C'est peut-être mes questions essentielles.

C'est des questions qui s'éloignent un peu je trouve. Ici, on propose juste de commencer par cesser de tuer les animaux intelligents si cela n'est pas nécessaire. C'est déjà un bon premier pas de fait vers l'harmonie que tu évoques, les choses se feront au fur et mesure, faut pas mettre la charrue avant les boeufs. Tant que les gens ne sont pas sensibilisés aux animaux et qu'ils considèrent ces derniers comme des objets, il n y a pas grand chose qui pourra être fait dans ce que tu évoques.

Je ne prefère dons pas répondre à tes dernières questions car cela va trop loin et çà irait dans tous les sens avec plein d'hypothèses possibles.

Et nous ne pouvons pas imposer nos idées à des enfants. Ce sont des enfants pas des adultes.

Déja imposer les idées c'est assez compliqué. On peut à la rigueur éduquer, expliquer et ducoup convaincre mais imposer des idées cela reste très dure. Si on impose quelque chose c'est pas des idées mais plutôt des règles comme le fait de ne pas tuer.

Mais je te trouve incohérente car tu te focalises uniquement sur la nourriture alors qu'il y a des centaines de règles qui nous sont imposées. De même, tu ne semble pas avoir conscience que la plupart des parents ont transmis à leurs enfants que les animaux pouvaient être considérés comme des objets. Je ne vois pas en quoi cette dernière idée serait mieux que d'essayer de transmettre que la vie animale vaut d'avantage qu'un plaisir égoïste gustatif. Tu noteras aussi que quelqu'un qui n'a jamais connu certains goûts n'éprouvera pas le manque tandis que quelqu'un qui a été éduqué à en manger tous les jours depuis tout petit, pourra facilement développer une forme d'addiction et avoir beaucoup de difficultés à arrêter d'en manger si un jour il le décide pour des raisons d'éthiques.
James64
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
63.3%
 
Messages: 245
Inscription: 14 Nov 2017, 22:33
Genre: Homme

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede Chocogrenouille » 20 Sep 2018, 09:29

C'est bizarre de s'offusquer quand des parents "imposent" une absence de qqch (de culture religieuse en cas d'agnosticisme des parents, de produits d'origine animale dans l'alimentation en cas de végéta?isme des parents, etc ...) mais pas quand les parents "imposent" un ajout de qqch (une inscription sur des registres religieux en cas de baptême, des mutilations en cas de circoncision ou excision, des produits d’origine animale dans l'alimentation) ; ça ne me semble pas des situations symétriques. Comme cela a déjà été dit, les enfants pourront toujours tester des poa une fois indépendant.e.s , ou se convertir à une religion. Dans le second cas, c'est plus compliqué, et plus injuste, surtout, de ne pas pouvoir revenir en arrière.

Enfin, les parents transmettent, consciemment ou pas, leur système de "valeurs" à leurs enfants. Pourquoi ne trouver ça choquant que dans le cadre du végétarisme/végétalisme/véganisme ?
"C'est possible de faire telle chose, peut-être que dans d'autres familles ça se fait, mais chez nous on ne le fait pas".
Remplace telle chose par ce que tu veux, et tu tombes dans une multitude de situations. Je ne vois pas ce qui philosophiquement justifierait que le végéta?isme aurait droit à un raisonnement particulier.
Avatar de l’utilisateur
Chocogrenouille
WineHoumous Master
WineHoumous Master
 
Messages: 4607
Inscription: 08 Sep 2014, 19:09
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede Watermelon » 20 Sep 2018, 09:49

Moi on m'a imposé l'absence de télévision quand j'étais petite. On l'avais dans la maison ou j'ai vécu jusqu'à mes 5 ans et qui est ensuite devenue la maison de campagne mais pas à Paris. C'est inadmissible !
La pastèque, c'est bon.
Avatar de l’utilisateur
Watermelon
Modo pas steak
Modo pas steak
 
Messages: 4411
Inscription: 14 Juin 2012, 22:18
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Femme

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede Patronette » 20 Sep 2018, 10:07

Attention révélation: élever un enfant implique de lui imposer des "choses" et des "valeurs"... Cela s'appelle l'éducation.

J'hallucine un peu sur la notion d'animal "intelligent" à protéger, sous entendu qu'il existe des animaux "bête" qui n'auraient pas droit à autant de considération et sous entendu que l'intelligence serai créatrice de droit.
Végétarienne depuis le 1/01/2008
Un jour je me verrai dans la glace et je saurai me regarder avec bienveillance.
Citation d'MVA: "Et puis même si c'est une phase tant mieux ! La vie est remplie de phases qui permettent de mieux se connaître, de savoir ce qu'on aime, n'aime pas et tout ça."
Patronette
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
38%
 
Messages: 1004
Inscription: 27 Jan 2013, 19:29
Genre: Femme

Re: Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Messagede James64 » 20 Sep 2018, 11:51

Il a divers degres d'intelligence, de la même manière qu'il a divers degrets de sentience (de manière générale, çà à l'air d'aller de pair en plus). Ce n'est donc pas les bêtes VS les intelligents. Retenir uniquement le critère de la sentience me parais subjectif, personnellement si je suis plus sensible à la vie d'un cochon plutôt qu'à celle d'une moule ou d'une plante, c'est d'avantage pour le degré de conscience/intelligence que de sentience (mais je n'exclu pas ce dernier pour autant). Tout mérite respect, c'est juste que selon les contextes/situations (survie par exemple) on est amené à faire des choix et donc à hiérarchiser selon des critères qui nous paraissent pertinent.

Selon certain contexte, maladie/pathologie, prise de médicament ou accident, on peut être amené à ne rien ressentir, cependant tout le monde serait d'accord pour dire, qu'on continuerait à avoir de la valeur il me semble.
James64
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
63.3%
 
Messages: 245
Inscription: 14 Nov 2017, 22:33
Genre: Homme

PrécédenteSuivante

Retourner vers Actualité

cron