Bienvenue sur Végéweb !

Les scientifiques au secours des carnivores

Comment gérer son végétarisme avec les non-végétariens

Les scientifiques au secours des carnivores

Messagede tom » 14 Aoû 2007, 09:52

Bon, en parcourant le net j'ai découvert un article intéressant (j'aime bien Pascal Picq), et une théorie vraiment étudiée :

"Leslie Aiello, un chercheur britannique a émis l’hypothèse que la consommation accrue de viande a pu favoriser le développement du cerveau humain. La digestion fait peser un coût métabolique important sur l’organisme et le cerveau est gourmand en glucose. A partir du moment où les hommes se sont mis à consommer de la viande, dont la digestion est aisée, la charge métabolique qui pesait sur l’intestin a pu être dédiée au développement d’un gros cerveau."

J'ai aussi entendu une apologie de la chasse et du dépeçage préhistorique à la radio ("L'Homme de Tautavel", par Henry de Lumley, paléontologue - France Inter, le 13-08-2007, dans 'Tout s'explique'), où l'orateur présente l'Homo abilis "comme un carnassier qui ne trouvait ses protéïnes que dans la viande, cassait tous les os et se nourrissait de la moelle comme seule source de lipides, et ne mangeait des végétaux (même pas bons) que pour trouver un peu de sucre nécessaire à sa survie":

Quand on sait que les australopithèques étaient végétariens, et que l'Homo erectus, ancêtre de l'Homo abilis et de nous-mêmes, consommait encore 2/3 de végétaux ! OK peut-être que nos ancêtres ont eu une alimentation de plus en plus carnée, mais ils ont aussi développé toutes les connaissances céréalières, et ont continué à manger de nombreux fruits et légumes (sinon on n'en serait pas là !).

Mais bon, selon ces théories en vogue c'est ainsi le développement de la chasse et de la tuerie qui, dès la préhistoire, aurait développé notre intelligence ! Bien sûr... Moi qui pensait que l'intelligence avait été développée initialement pour résoudre des problèmes, par exemple un problème de survie dû à un manque d'accès à la nourriture, la construction d'habitats ou la fuite de prédateurs... Quelle belle nouvelle théorie idéologique machiste !

Attention, ami(e)s VG, car en continuant à manger de l'herbe vos capacités à réfléchir va être amoindrie à cause de la digestion énorme que cela comporte, tandis qu'aller chercher vos steaks au supermarché du bout de la rue vous incite à une intense réflexion scientifique !
" Si le lait est un produit de l'animal, une grande partie de la viande n'est qu'un sous-produit du lait." - André Méry, AVF

" Les besoins sont la vie qui cherchent une expression à travers nous. " - Marshall B. Rosenberg
Avatar de l’utilisateur
tom
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
80.4%
 
Messages: 1343
Inscription: 08 Sep 2006, 20:48
Présentation
Genre: Homme

Les scientifiques au secours des carnivores

Messagede bagheera » 14 Aoû 2007, 11:03

Hérésie, hérésie, ces scientifiques devraient être brûler comme des steacks!
Ce ne sont pas les scientifiques qui devraient venir au secours des omnivores mais plutôt le corps médical :D
On reconnaît le niveau d'évolution d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux (Ghandi).
bagheera
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
82.7%
 
Messages: 274
Inscription: 29 Juin 2007, 14:08
Localisation: Liège (Belgique)
Présentation
Genre: Homme

Les scientifiques au secours des carnivores

Messagede Jo » 14 Aoû 2007, 16:27

tom a écrit:Attention, ami(e)s VG, car en continuant à manger de l'herbe vos capacités à réfléchir va être amoindrie à cause de la digestion énorme que cela comporte, tandis qu'aller chercher vos steaks au supermarché du bout de la rue vous incite à une intense réflexion scientifique !

:D

Et pour répondre à l'article en question, de quoi donc se nourrissent ces Indiens qui occupent tant d'emplois de médecins, d'ingénieurs et d'informaticiens à travers le monde et dans leur pays?

Et pour compléter, cette page (encodage défaillant)
Dernière édition par Jo le 15 Aoû 2007, 06:34, édité 1 fois.
Jo
 


Retourner vers Avec les non-végétariens