Bienvenue sur Végéweb !

Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Comment gérer son végétarisme avec les non-végétariens

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede VassiliZ » 12 Oct 2012, 17:27

Bravo VioletteOurson !
"The love for all living creatures is the most noble attribute of Man." Charles Darwin
VassiliZ
Broute de l'herbe
Broute de l'herbe
Rang en cours à
93%
 
Messages: 143
Inscription: 09 Avr 2011, 11:07
Localisation: Normandie - Montpellier, Montpellier - Normandie
Présentation
Genre: Homme

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede Invite15764 » 13 Oct 2012, 13:06

Sans double rations de legume :YE: youpie :YE:
Invite15764
 

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede kitty » 14 Oct 2012, 17:14

Bravo c'est super pour ta fille !!!! :YE:
mais tous les jeunes végés auront-ils le meme resultats partout en france si leurs parents font pareil ? je doute que tous les adjoints au maire soient aussi cool :S
En tous cas c'est peut etre un bon debut de changement contre cette loi a la c*** qui oblige a manger du cadavre dans les collectivités ! ;)
http://veggie-biquette.info/

« Si les abattoirs avaient des murs de verre, tout le monde serait végétarien. »

Paul McCartney
Avatar de l’utilisateur
kitty
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
48%
 
Messages: 24
Inscription: 06 Avr 2012, 19:42
Localisation: 83
Présentation
Genre: Femme

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede Didine » 15 Oct 2012, 10:22

Génial violette !
« “Ouais, les animaux, si on les mange pas, ils vont être trop nombreux et les êtres humains vont disparaître.” Ça, par contre, c’est un bon argument, c’est même celui qui m’a convaincu de devenir végétarien.»

Pierre-Emmanuel Barré
Avatar de l’utilisateur
Didine
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
7.5%
 
Messages: 1613
Inscription: 06 Oct 2010, 22:15
Localisation: 38
Présentation
Genre: Femme

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede Shambalah » 16 Oct 2012, 13:15

"La situation que vous me décrivez est une situation désormais courante chez les adultes .
Et vous avez raison , il est tout à fait possible de compenser par des protéines et n'avoir aucune carence."

En ferait-il partie ? Héhé... ceci expliquerait cela ;-)
Avatar de l’utilisateur
Shambalah
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
78%
 
Messages: 267
Inscription: 30 Juil 2011, 07:21
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Femme

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede VioletteOursonne » 17 Oct 2012, 11:36

Nop, il n'en fait pas parti !
Mais il nous a dit qu'il fallait de tout pour faire un monde et qu'il n'aimait pas les esprits fermés.
VioletteOursonne
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
42.3%
 
Messages: 1038
Inscription: 07 Jan 2014, 11:05
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede Noé » 31 Jan 2013, 16:19

Eh ben, tu as eu de la chance quand même.
Je me souviens que moi, étant petite, je prenais tous les jours un p'tit sachet pour congélation, et je mettais en douce la viande à l'intérieur, et je la donnais à mes chiens en rentrant à la maison.
Noé
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
34%
 
Messages: 17
Inscription: 31 Jan 2013, 10:43
Présentation
Genre: Femme

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede N1C0LAS » 12 Avr 2014, 14:44

Bonjour, en recherchant des infos sur le net je suis tombé sur ce vieux "topic" (plus le temps passe plus le délais pour qu'un objet soit qualifié de "vieux" diminue...) et comme j'ai envoyé une proposition de lettre type pour la soumettre à la critique de l'AVF, je me dis qu'elle devrait aussi avoir sa place ici.

Un mot à changer, une phrase à enlever, une idée à incorporer, une formulation à changer, je prends toutes vos critiques constructives. Merci pour vos retours.


Exemple de lettre pour le ou la chef d'étblissement scolaire (collège particulièrement):




Madame, Monsieur,
Les programmes scolaires actuels visent à l’éducation à l’environnement, au développement durable ainsi qu’à l’éducation à la citoyenneté. L’éducation à la nutrition1 fait également partie des préoccupations de l’école afin de lutter contre la prévalence du surpoids et de l’obésité chez les enfants.
Tous ces objectifs s’inscrivent dans les actions du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté. Aussi disparates qu’ils puissent paraitre, tous ces objectifs pourrait être travaillés très concrètement au travers de l’alimentation et plus spécifiquement, au travers de l’élaboration de plats protidiques à base de protéines végétales au sein de nos cantines scolaires.
Or nos cantines scolaires fournissent des plats protidiques quotidiens exclusivement réalisés à partir de protéines animales. Cela est en totale contradiction avec les objectifs cités ci-dessus que se fixent pourtant l’éducation nationale.
En effet, un plat protidique à base de protéines végétales permet de diminuer grandement son impact écologique par rapport aux protéines animales et s’inscrit donc dans une logique d’éducation à l’environnement. Les protéines végétales nécessitent entre 6 et 10 fois moins d’énergie pour être fabriquée que les protéines animales et leur consommation s’inscrit donc dans une logique d’éducation au développement durable. Les protéines végétales peuvent être préparées sans lipides, ce qui n’est pas le cas des protéines animales qui sont indissociable des graisses animales et donc les protéines végétales s’inscrivent dans une logique de lutte contre l’obésité. Les protéines végétales augmentent ipso facto la ration de fruits et légumes consommés ce qui s’inscrit dans la droite ligne des recommandation du Plan National de Nutrition et de Santé (campagne pour au moins 5 fruits et légumes par jour).
Quant à l’éducation à la citoyenneté, il appartient aux cantines d’éduquer nos futurs citoyens au travers de l’alimentation, au travers de ces petits actes quotidiens qui, répétés par des milliards de personnes, modifient durablement et peut être même irréversiblement notre planète.
De plus les problèmes sanitaires (grippes porcines, grippes aviaires et bactéries multi-résistantes), les problèmes écologiques (déforestation de l’Amazonie pour nourrir nos animaux d’élevage français, épandage et pollution par les déjections des animaux d’élevage, engrais, pesticides, herbicides, fongicides…), les problèmes de santé (obésité, cancer du colon et maladies cardio-vasculaires), les problèmes éthiques (souffrances et morts des animaux d’élevage) sont étroitement liés voire directement causés par notre alimentation à base de protéines animales.
Aussi le remplacement des protéines animales par des protéines végétales peut tout à fait être le thème d’un projet transdisciplinaire des enseignements. Cette action peut être à elle seule à l’origine d’une labellisation éco-école2 de votre établissement ou plus humblement venir enrichir le panel d’actions de l’agenda 21 que la collectivité responsable de votre établissement a mis en place.
Nos cantines peuvent participer à l’éducation de nos futurs citoyens qui vont bientôt devoir faire face à ces problèmes lorsque les pays en voie de développement aujourd’hui auront demain le même mode de consommation destructeur que le notre.
Nos futurs citoyens doivent savoir que les protéines animales ne sont pas une nécessité, mais un choix personnel qui doit être éclairé à la lumière des conséquences écologiques, sanitaires, nutritionnelles et éthiques de la consommation de telles protéines.
Afin de les aider à construire ce choix qui va être le leur, nous vous demandons de mettre en place plusieurs jours par semaines des plats protidiques à base de protéines végétales.



1http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Action_sanitaire_et_sociale/57/3/dossier_national_nutrition_114573.pdf
2 Eco-Ecole est un [b]programme international d’Education au Développement Durable (EDD) développé en France par l'office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe (of-FEEE). Dans son action, l'of-FEEE bénéficie du soutien du Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, du Ministère de l'Education, du Ministère de la Jeunesse et de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME)[/b]
Une partie des impôts sur le revenu finance l'exploitation animale. 66% des dons faits aux associations sont déductibles des impôts. https://www.service-public.fr/particuli ... roits/F426
Avatar de l’utilisateur
N1C0LAS
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
25.1%
 
Messages: 901
Inscription: 16 Sep 2013, 18:49
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede snoopyne » 15 Avr 2014, 09:21

Désolée de rentrer dans les détails, mais si on en parle jamais, les choses ne risquent pas de changer ! ;)


N1C0LAS a écrit:L’éducation à la nutrition1 fait également partie des préoccupations de l’école afin de lutter contre la prévalence du surpoids et de l’obésité chez les enfants.


Éducation à la nutrition ou éducation alimentaire ?
C'est un sacré débat ! :P


Pour une éducation alimentaire, et non pas une éducation nutritionnelle !

D'une façon générale, c'est le rôle des parents de faire l'éducation alimentaire de leurs enfants.
Cette éducation consiste à apprendre à :

Savoir manger en société, selon les us et coutumes du lieu et du temps;

Connaître l'histoire et la géographie de ce qu'on mange, la valeur symbolique des différents aliments;
Penser ce qu'on mange, savoir en parler;
Tenir compte de ses sensations alimentaires de faim et de rassasiement;
Pouvoir prendre du plaisir à manger, pouvoir se réconforter grâce à la nourriture sans que cela pose de problème sur la durée. De la sorte, les enfants deviennent peu à peu autonomes et capables de gérer par eux-mêmes leurs besoins alimentaires.

L'éducation alimentaire, qui enseigne à l'enfant les règles sociales de base de la culture alimentaire, lui permettront de manger avec plaisir, en sachant adapter ce qu'il mange à ses besoins ressentis. Cela ne va pas de soi: sans éducation alimentaire, les enfants mangent sur un mode sauvageon, n'importe quoi, n'importe où, n'importe comment, le plus souvent de façon solitaire. Dans un environnement alimentaire aussi riche que le nôtre, n'ayant pas intériorisé les règles de base permettant de réguler leurs prises alimentaires, mangeant dans l'anarchie, ils risquent fort de devenir la proie de troubles du comportement alimentaire et d'obésité. L'éducation alimentaire se fait principalement à la table familiale, et la modélisation parentale est l'élément le plus important.

Evidemment, cette éducation alimentaire concerne tous les enfants, qu'ils aient des problèmes pondéraux ou non. Pour les enfants qui sont un peu enveloppés depuis toujours, tout comme d’autres membres de leur famille. Il faut surtout éviter de dramatiser un écart par rapport à un hypothétique poids de référence, qui ne tient pas suffisamment compte des variations normales à l’intérieur d’une population.

www.gros.org/sinformer/obesite-infantile/le-point-de-vue-du-gros


Les protéines végétales peuvent être préparées sans lipides, ce qui n’est pas le cas des protéines animales qui sont indissociable des graisses animales et donc les protéines végétales s’inscrivent dans une logique de lutte contre l’obésité.

Halte à la lipidophobie ! :P

Bon c'est vrai que les graisses animales ne sont pas les meilleures pour la santé (bien qu'il y ait des exceptions : les poissons gras, et les oeufs des poules ayant une alimentation riche en oméga-3 et pauvre en oméga-6).

Les protéines végétales augmentent ipso facto la ration de fruits et légumes consommés ce qui s’inscrit dans la droite ligne des recommandation du Plan National de Nutrition et de Santé (campagne pour au moins 5 fruits et légumes par jour).

Ah ça c'est sûr, mais ce PNNS classe les légumineuses dans les "féculents"...
(laissant croire aux gens que manger "céréales + légumineuses" c'est pas bien, vu que c'est 2 fois des féculents... :'( )

le panel d’actions de l’agenda 21

C'est la même chose que ça ?
http://www.ecole21.info/bienvenue-sur-le-blog-ecole-21
http://www.inpes.sante.fr/jp/cr/pdf/201 ... ORENZO.pdf

Petite précision :

snoopyne a écrit: les oeufs des poules ayant une alimentation riche en oméga-3 et pauvre en oméga-6

Désolée de retomber dans la "nutrition", mais on fait tellement n'importe quoi avec l'alimentation (la notre mais aussi celle des animaux d'élevage), que ça devient un de ces bazars !

Dans son livre "Nutrition, mensonges et propagande" (que je n'ai pas encore lu :uups: ), Michael Pollan dénonce le "nutritionnisme" que l'on peut définir comme le fait de penser l'alimentation-santé uniquement en terme de nutriments. Selon l'auteur, le nutritionnisme est un réductionnisme et ce réductionnisme aboutit à des raccourcis qui n'ont pas de sens (exemples : oméga 3 et maladies cardio-vasculaires, calcium et ostéoporose...) or les choses sont bien plus complexes que cela.

Pourquoi ne voit-on désormais dans le lait que du calcium, dans la sardine que des oméga-3 et dans la myrtille que des antioxydants ? C'est parce que nous sommes entrés dans l'ère du nutritionnisme, une idéologie dont Michael Pollan démonte ici un à un les fondements fallacieux : " La fonction de l'alimentation se cantonne à la santé " ou " Nous avons besoin de nutritionnistes pour nous dire ce qu'il faut manger " ou encore " Un aliment équivaut à la somme de ses constituants ". Le nutritionnisme, au lieu de nous éclairer, sème la confusion dans les esprits. Cette confusion sert les intérêts des experts eux-mêmes mais aussi ceux de l'industrie agroalimentaire, toujours prompte à inonder le marché de nouveaux produits " markétés " santé. Pourtant, depuis que la tradition a cédé la place à la science et au marketing, nous ne sommes pas en meilleure santé.


« Mangez de vrais aliments. Juste ce qu’il faut. Surtout des végétaux. »

Et pour ceux qui veulent en lire plus sur le sujet : http://www.lanutrition.fr/communaute/op ... mpent.html
Dernière édition par Cépafo le 15 Avr 2014, 12:18, édité 1 fois.
Raison: Fusion de deux messages à la suite
Parce que la viande est inutile à l'être humain, dans les conditions dans lesquelles je vis...
... et qu'il y a tellement de choses bien meilleures au goût et à la santé !

www.dieteticienne-vege.fr
Avatar de l’utilisateur
snoopyne
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
50.9%
 
Messages: 2264
Inscription: 20 Juil 2009, 06:21
Localisation: Picardie
Présentation
Genre: Femme

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede N1C0LAS » 17 Avr 2014, 19:53

OK, merci du retour :

our une éducation alimentaire, et non pas une éducation nutritionnelle !

C'est quoi la diff ? Je repompe le disours officiel qui parle d'éducation à la nutrition, ce n'est pas personnel ici. Mais j'aimerais bien connaitre la différence, s'il exixte une frontière nette entre nutrition et alimentation, une question d'échelle peut être : la nutrition au niveau moléciulaire et l'alimentation au niveau macroscopique ?

Halte à la lipidophobie !

Oui tu as raison, mais si je peux surfer sur la vague de la lipidophobie pour sauver quelques animaux, je n'hésite pas, je surfe.


Bien que je n'en ai pas entendu parler, et qu'aucune référence ne semble être faites, tes documents sur "l'école 21" semble être une déclinaison régionale de l'agenda 21 appliqué au milieux scolaires. "21" c'est pour le 21 eme siècle, c'est un ensemble d'action visant à adapter notre comportement a ce que peut supporter la Terre et cela durant tout le 21 eme siècle...ambitieux !
Une partie des impôts sur le revenu finance l'exploitation animale. 66% des dons faits aux associations sont déductibles des impôts. https://www.service-public.fr/particuli ... roits/F426
Avatar de l’utilisateur
N1C0LAS
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
25.1%
 
Messages: 901
Inscription: 16 Sep 2013, 18:49
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede snoopyne » 17 Avr 2014, 20:27

our une éducation alimentaire, et non pas une éducation nutritionnelle !

C'est quoi la diff ? Je repompe le disours officiel qui parle d'éducation à la nutrition, ce n'est pas personnel ici.

Oui, j'avais bien compris que tu reprenais leurs mots (d'où mon hésitation à réagir...).

Mais j'aimerais bien connaitre la différence, s'il exixte une frontière nette entre nutrition et alimentation, une question d'échelle peut être : la nutrition au niveau moléciulaire et l'alimentation au niveau macroscopique ?

1. ben j'ai cité tout un paragraphe (en italique) pour illustrer cela
2. si tu donnes toi-même la réponse à ta propre question, ben... ça me fait des vacances ! :)
(éducation alimentaire = parler d'aliments
La nutrition, c'est déjà assez le bazar comme ça pour des adultes, alors pour des jeunes...)


Bien que je n'en ai pas entendu parler, et qu'aucune référence ne semble être faites, tes documents sur "l'école 21" semble être une déclinaison régionale de l'agenda 21 appliqué au milieux scolaires. "21" c'est pour le 21 eme siècle, c'est un ensemble d'action visant à adapter notre comportement a ce que peut supporter la Terre et cela durant tout le 21 eme siècle...ambitieux !

Merci pour la précision, car je ne voyais en effet pas du tout à quoi 21 faisait allusion (s'ils avaient écrit XXI, ça aurait peut-être été un peu plus transparent pour la vieille que je suis...)
Parce que la viande est inutile à l'être humain, dans les conditions dans lesquelles je vis...
... et qu'il y a tellement de choses bien meilleures au goût et à la santé !

www.dieteticienne-vege.fr
Avatar de l’utilisateur
snoopyne
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
50.9%
 
Messages: 2264
Inscription: 20 Juil 2009, 06:21
Localisation: Picardie
Présentation
Genre: Femme

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede newmissmilly » 26 Oct 2014, 13:26

Alors ? Tu as envoyé ta lettre ? Et eu des résultats ?
newmissmilly
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
56.8%
 
Messages: 527
Inscription: 03 Nov 2010, 21:34
Localisation: Lille
Présentation
Genre: Femme

Re: Qu'écrire et à qui pour un enfant végétarien à la cantine

Messagede N1C0LAS » 26 Oct 2014, 14:10

Je n'ai pas d'enfants... Cependant rien ne m'empêche d'en faire part aux chefs d'établissements quand même. Tu as raison. Merci de ce rappel.
Une partie des impôts sur le revenu finance l'exploitation animale. 66% des dons faits aux associations sont déductibles des impôts. https://www.service-public.fr/particuli ... roits/F426
Avatar de l’utilisateur
N1C0LAS
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
25.1%
 
Messages: 901
Inscription: 16 Sep 2013, 18:49
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Précédente

Retourner vers Avec les non-végétariens

cron