Bienvenue sur Végéweb !

La science et nous..

Vivre le végétarisme au quotidien en famille

La science et nous..

Messagede Naminou » 01 Mar 2016, 20:46

Bonjour ! Cela fait un petit moment que je n'ai rien écrit (oui j'avais déjà assez peu écrit) enfin. Comme tous débuts de végétalisme, j'ai fait face à ma famille bien plus d'un fois. Mais en ce moment, je dois vous avouer que j'ai fais une pause dans ma démarche de changer d'alimentation, et ce même si j'y crois dur comme fer, et que cela me fait de la peine de manger des animaux, de voir la cruauté humaine tous les jours.

Pourquoi une pause, entre autres à cause d'une conversation avec ma sœur, mais aussi pour des raisons pratiques en attendant, en effet, je vis chez ma belle mère et je ne veux pas trop imposer mes choix ici et affronter cette forte personnalité à chaque fois que je mange un truc..

Mais c'est la conversation avec ma sœur dont j'aimerais vous parler, et connaître votre point de vue, peut-être avoir des informations etc..

Voilà, ma sœur fait des études pour être infirmière, passionnée par la médecine, très intéressée par la psychologie et tout ce qui a un rapport à la santé et l'humain.
Voici ce qu'elle a commencer à me dire "
On a appris qu'il ne servait à rien d'expliquer au patient quelque chose qu'il n'était pas prêt à comprendre. On ne doit pas encourager les mauvaises pratiques mais ça ne sert à rien de s'acharner ça ne fait que braquer encore plus les gens. Ça sert les cours de psycho"

en insinuant donc qu'elle allait arrêter de s'acharner sur moi pour que je ne soit pas végétalienne, en étant sûre que je me rendrait compte par moi même que ce régime n'est pas le bon choix.

Ensuite, elle me dit qu'elle a eu un cours avec une diététicienne le même jours et donc elles en sont venues à parler de mon choix :
"J'ai juste dit que tu avais décidé de devenir végétaLienne et donc elle nous a expliqué à quel point c'était mauvais. Végétarienne pas de soucis du moment que tu bois du lait ou mange des yaourts et du fromage et que surtout tu compenses les protéines animales en mangeant des œufs assez souvent c'est tout. Comme je t'avais dit. Et le poisson c'est pas mal de temps en temps. Apparemment elle a pas mal de végétarien qui mange quand même du poisson. Ils suppriment juste la viande et la charcuterie de leur alimentation."


Au fil de la conversation, je supposer qu'il ne fallait pas toujours écouter les diététiciens, vu le peu de confiance que l'ont peu mettre dans certains secteurs de la société.. qu'il y a moyens d'être végétalien en bonne santé. Elle en vient à me dire :
"La société de consommation et les industriels sont corrompus par l'argent mais pas les études de santé sinon on vivrait pas aussi longtemps maintenant, faut pas non plus voir le mal partout. Les labos une fois que les molécules sont sortis jouent sur l'argent ok mais les scientifiques qui étudient les effets des nutriments sur le corps humain non"


Elle m'a aussi dit une autre fois (entre autres) que les protéines végétales sont bien moins absorbées par le corps humain et que le végétalisme à long terme est très mauvais encore une fois. Sans parler des autres nutriments etc.

Voilà, je suis désolée pour le pavé. Je remercie les gens qui ont eu le courage de lire et qui m'aiderons peut-être sur cette réflexion, sachant que vous n'être surement pas spécialistes en nutriments, à propos du corps humaine etc.

Que ce soit vrai ou non, ou peut-être à moitié, je ne sais pas si on sauras un jours si c'est vraiment bon ou mauvais pour la santé, on nous dit qu'une chose est bonne et dix ans après une étude "montre" que ça ne l'ai pas. A quoi bon.
「狂気にも似た淫らな欲望。」
Avatar de l’utilisateur
Naminou
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
32%
 
Messages: 16
Inscription: 13 Oct 2015, 11:25
Localisation: Sud Ouest
Présentation
Genre: Femme

Re: La science et nous..

Messagede Ravelle » 01 Mar 2016, 21:04

Bah en fait ta soeur n'y connaît rien en nutrition, du moins en nutrition végétale. La communauté scientifique est super claire à ce sujet et il y a un consensus général sur l'alimentation végétalienne. Suffit de lire la position de l'ADA : http://www.alimentation-responsable.com ... n-ADA-2009
C'est l'association la plus grande dans le domaine de la nutrition, plus de 70000 membres.

Et c'est loin d'être la seule à tenir ce discours.

Pour les protéines c'est n'importe quoi. A moins de manger que des gâteaux, de l'huile et du sucre en poudre, ou encore de se sous alimenter, c'est tout simplement impossible de manquer de protéines tant que tu manges assez de calories.

Si tu es anglophone y'a pas mal de sites sur la nutrition végane très détaillés et sourcés.

Le seul truc dont tu aies vraiment à te soucier, c'est la complémentation en B12 si tu es vegan.

Une étude ne prouve rien, par contre des centaines d'études qui pointent toutes vers la même direction, c'est à dire qu'il n'y a aucune contre-indication à s'alimenter de manière vegan tant qu'on mange équilibré, ça prouve quelque chose.
Ravelle
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
53.1%
 
Messages: 1125
Inscription: 20 Aoû 2014, 16:35
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: La science et nous..

Messagede Tigresse » 01 Mar 2016, 21:44

Naminou, tu postes quand tu veux, tu n'as pas de quota à remplir ;)
Est-ce que ta soeur lit l'anglais ? Parce que la plupart des études sérieuses concernant l'alimentation végétalienne ont été publiés en anglais.
Est-ce qu'elle est ouverte pour entendre un autre son de cloche que ses profs ?
Tigresse
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
80.8%
 
Messages: 11425
Inscription: 18 Juil 2011, 21:11
Localisation: Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Présentation
Genre: Femme

Re: La science et nous..

Messagede Naminou » 01 Mar 2016, 21:57

Merci à vous de m'avoir lu et répondu ! 0:)
Je veux bien vos petits liens étant anglophone.
Ma soeur est têtue, et vraiment passionnée par les études et ses profs/professionnels de santé. Elle a aussi fait des études en pharmacie. Elle écoutes les autres mais change très rarement sont point de vue, surtout si ce n'est pas en accord avec ce qu'elle apprend.
「狂気にも似た淫らな欲望。」
Avatar de l’utilisateur
Naminou
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
32%
 
Messages: 16
Inscription: 13 Oct 2015, 11:25
Localisation: Sud Ouest
Présentation
Genre: Femme

Re: La science et nous..

Messagede Manth » 01 Mar 2016, 22:25

La pression sociale peut effectivement être quelque chose de très difficile à supporter. Inutile de culpabiliser si tu ne te sens pour l'instant pas capable de tenir tête à ta famille. Je te conseillerais plutôt de chercher à te documenter sur ce sujet pour que tes connaissances soient plus solides, que tu aies davantage confiance en tes choix.

L'alimentation végétalienne est parfaitement viable : je te renvoie moi aussi à la position de l'ADA.
Tu peux aussi potasser la rubrique "santé" de la vegfaq, petit à petit, pour ne pas te noyer dans un trop-plein d'informations : vegfaq.

Le fait que ta soeur soit infirmière ou que son interlocutrice soit diététicienne n'est pas un gage de fiabilité. Ses méthodes souffrent d'une absence de rigueur très dommageable pour quelqu'un censé travailler dans un domaine scientifique : elle lance des informations sans citer de sources. Demandes-en quelques unes : je mets ma main à couper qu'elle sera bien embêtée, car ce qu'elle affirme ne repose sur rien de concret.
(NB : "la nutritionniste de l'autre fois" n'est pas une source valable).

Elle m'a aussi dit une autre fois (entre autres) que les protéines végétales sont bien moins absorbées par le corps humain et que le végétalisme à long terme est très mauvais encore une fois. Sans parler des autres nutriments etc.


Sait-elle seulement ce qu'est une protéine ou un acide aminé ? Peut-elle donner le nom d'un acide aminé essentiel qui n'est présent que dans les produits animaux ?
Peut-elle citer le nom d'un seul nutriment qui ne soit pas disponible dans l'alimentation végétale ? (A part la B12 - mais je serais étonnée si ses connaissances en nutrition allaient aussi loin ;) )

Bref, courage, lis, apprends, et dans le pire des cas, tu peux toujours me l'envoyer, je me ferai un plaisir de lui répondre :)

(Et si tu penses que toutes les études se valent, pourquoi accorder plus de crédit à celles qui promeuvent l'alimentation carnée ?)
"Vous êtes cyniques parce que vous avez toujours mangé le pois chiche avec sa peau..."
Avatar de l’utilisateur
Manth
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
32.6%
 
Messages: 961
Inscription: 18 Mar 2015, 02:46
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: La science et nous..

Messagede Kahte » 01 Mar 2016, 22:39

Ta sœur a juste peur pour toi.
C'est pas la science qui a raison ou tort, puisque elle ne fait que chercher ^^ C'est les Chercheurs qui font un peu n'importe quoi.
Les études scientifiques sont financés, soit par l'état, soit par des groupes, soit par des lobbys.
Il faut toujours regarder qui a financé une étude avant de penser qu'elle est "vrai".
Quand tu vois une étude faite sur les apports caloriques financés par Macdo, bizarrement tu vas moins la croire par rapport à une faite par l'institut sur le cancer du colons... (et ça peut être encore plus pervers si un institut est partiellement financé par un grand groupe, mais là on confine à la folie ^^).

Une fois que tu sais ça, tu prends en compte un biais, celui du financement.
Et tu remarqueras que les études non financé par des grands groupes ni des lobbys sont favorables à des régimes non carné...
L'erreur n'annule pas la valeur de l'effort accompli. proverbe africain.
Végéneutre
Image
Le retour des fraisdoudoux, Lutine et ses chaudoudoux.
Avatar de l’utilisateur
Kahte
Bisounours végéneutre
Bisounours végéneutre
 
Messages: 12489
Inscription: 11 Oct 2008, 15:29
Localisation: cachée sous ma couette !
Présentation
Genre: Femme

Re: La science et nous..

Messagede Ravelle » 01 Mar 2016, 23:18

Désolé pour le ton expéditif de mon message, j'étais pressé ^^

Du coup en sources anglophones, tu as des sites "grand public" comme chooseveg.com

Un peu plus détaillé et scientifique, le site de la vegan society, section nutrition : https://www.vegansociety.com/resources/ ... and-health

Et si t'es en mode hardcore tu as le site veganhealth.com tenu par jack norris qui est l'un des fondateurs de vegan outreach. C'est ultra solide comme base de connaissances sur l'alimentation vegan.
NB : ce site est très détaillé et a tendance a être exhaustif ou presque concernant les besoins en nutriments. ça peut donner une impression un peu anxiogène, en se disant qu'on va manquer de tout.

Y'a aussi le rapport complet de l'ADA sur les alimentation végétariennes (y compris vegan) dispo facilement en tapant "ada vegetarian diets" dans n'importe quel moteur de recherche. Il est super costaud celui là d'ailleurs

En fait tout comme l'alimentation standard avec produits animaux, le véganisme peut comporter certains déséquilibres courants si on ne fait pas attention.
Par exemple, les personnes qui mangent des produits animaux ont souvent un apport excessif de graisses saturées, un déficit en fibres, en potassium... (entre autres)
Chez les vegans, les défauts les plus courants sont le manque d'iode, le ratio omega 3 omega 6 (généralement on consomme trop d'omega 6, même chez les omnivores d'ailleurs), la B12...
La vitamine D est un problème pour tout le monde par exemple.
Evidemment ce n'est pas une fatalité et c'est même très simple d'y remédier dans les deux cas. Il suffit de se renseigner un peu en nutrition, et de consommer certains aliments suffisamment souvent. Sans tomber dans la psychose bien sur !!
Ravelle
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
53.1%
 
Messages: 1125
Inscription: 20 Aoû 2014, 16:35
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: La science et nous..

Messagede ArtichocK » 01 Mar 2016, 23:39

Comme l'a déjà demandé Naminou, je veux bien vos liens des "innombrables études", j'en trouve pas vraiment beaucoup, dîtes moi comment vous vous y prenez pour les chercher s'il vous plait, j'ai des proches qui m'embêtent avec cette question là, et je n'ai que des sites vegan à leur montrer comme sources...
Balancez tout ce que vous pouvez s'il vous plait, tout est bon à prendre et plus les sources sont nombreuses à aller dans un sens plus l'argument sera recevable.

Sinon, je pense que tu devrais dire à ta sœur que la question de la santé n'est que secondaire, l'éthique passe avant tout, c'est surtout ça qui est important, c'est sympa de se préoccuper de sa propre santé, mais pendant que ta sœur soupçonne le végétalisme d'être vaguement plein de carences (sans trop savoir pourquoi), l'omnivorisme est systématiquement mortel à chaque repas pour les animaux.
J'ai l'impression que les gens qui utilisent l'argument de la santé ne le font que pour se cacher les yeux vis-à-vis de l'abattage.

Par contre, quand vous dites qu'il faut vraiment le vouloir pour manquer de protéines en mangeant végétalien, je ne vous suis pas. Rien que par rapport aux protéines c'est chaud d'atteindre la quantité journalière nécessaire, qui tourne autour de 0.7 grammes de protéines pour 1kg il me semble. Pour une personne de 70 kilos ça fait 50 grammes de protéines à trouver par jour, plus s'il fait du sport, et vous allez pas trouver 50 grammes de protéines dans des bananes, des haricots verts, ou du riz, je pense qu'il faut nécessairement penser à ajouter volontairement un aliment riche en protéines à chaque repas, sinon se gaver de noix de cajou et de hoummous à l'apéro.
En étant végétalien c'est très facile de mettre du riz dans son assiette à la place d'haricots rouges, de lentilles, de pois chiches ou de tofu, et en faisant ça ne serait-ce qu'un repas on ne peut pas atteindre les quantités nécessaires.
Les gens qui défendent cette vision expliquez moi s'il vous plait. Pour moi il faut nécessairement penser aux protéines, donc dîtes moi ce que vous avez à ce propos.
Avatar de l’utilisateur
ArtichocK
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
34%
 
Messages: 17
Inscription: 12 Déc 2015, 18:23
Présentation
Genre: Homme

Re: La science et nous..

Messagede littlevegan » 02 Mar 2016, 00:02

Le lait des vaches et pour leurs petits bébé chéris, il n'est pas créé pour l'être humain. Tout notre corps sait se défendre quand on est malade quand on se coupe etc notre corps peut vivre de façon naturel avec ce qui a étais créé pour nous a la création de ce monde.c'est pas par ce que tu n'utiliseras pas de crème anti rides que ta Peau va flétrir et te tombe du visage. .tu vois cette société ne pense qu'à l'argent et veut nous faire croire que tout ce qu'ils produisent est indispensable...mais à la base le fromage les yaourt les kinder buneo n'existaient pas lol. Mais quoi qu'il arrive fais ce qui te rend heureuse et qui te permet d'être en phase avec ta philosophie de vie :). Tu sais si tout ces produits laitiers toutes cette viandes étais si génial on vivrait jusque 150 ans et avec l'oreal on aurait des rides à 149 ans
si il y a un coeur qui bat,ca ne fini pas dans mon assiette !
Avatar de l’utilisateur
littlevegan
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
52%
 
Messages: 26
Inscription: 25 Fév 2016, 23:05
Présentation
Genre: Femme

Re: La science et nous..

Messagede Skud » 02 Mar 2016, 01:42

Naminou a écrit:[...], sachant que vous n'être surement pas spécialistes en nutriments, à propos du corps humaine etc.


Sans être des spécialistes, tu deviens au fur et à mesure relativement informé sur la question. Ne serait-ce que pour déjouer toutes les idées reçues et les inepties qu'on entend souvent (comme cette fameuse nutritionniste dont tu as parlé, mais heureusement beaucoup de professionnels de la santé sont aujourd'hui sont mieux informés et ne considère plus une alimentation végétalienne comme néfaste).

Parmi les petit sites que j'apprécie, il y a vegplanete.com. À la rubrique santé tu trouveras différents exemples d'études prouvant les bienfaits d'une telle alimentation et sur le fait qu'elle n'est pas mauvaise (la majeur partie des études ont leurs sources).


@ArtichocK: L'art est dans le fait de manger un peu de tout et sans excès. Ce n'est pas parce que tu vas faire un repas sans ces fameuses protéines que ton corps va te lâcher, tout est une question de durée ;)
Le mythe de la carence en protéine : http://www.vegetarismus.com/heft/f2002-2/proteines.htm

Une petite phrase qui provient du site cité plus haut bien adapté à ce thread:
"La science est et reste ce que l'un recopie de l'autre" Eugen Roth (1895-1967)
Pour l'abolition du véganisme ! #TeamRéformiste

Si vis pacem, para bellum. Sed primum SMASHING et SMASHING²!

Image
Avatar de l’utilisateur
Skud
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
79%
 
Messages: 1332
Inscription: 20 Jan 2015, 11:43
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: La science et nous..

Messagede Pers0nne » 02 Mar 2016, 04:31

Bon, j'ajoute mes liens aussi :
http://www.veganhealth.org/ Tout, absolument tout, est sourcé. Il tient compte de toutes les études connues à ce jour.

Les recommandations nationales, officielles (dont l'équivalent du Ministère de la Santé, quoi), du Royaume Uni sur l'alimentation végétale : http://www.dietethics.eu/fr/nutrition/r ... hp?lang=FR

Je remets le lien de la position de l'ADA cité plus haut : http://www.alimentation-responsable.com ... n-ADA-2009
Et je cite un passage.
La position officielle de 2009 réaffirme celle de 2003

La position de l'ADA reste globalement inchangée par rapport à la précédente version, à savoir que : « La position de l'Association Américaine de Diététique est que les alimentations végétariennes (y compris végétaliennes) bien conçues sont bonnes pour la santé, adéquates sur le plan nutritionnel et peuvent être bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies. Les alimentations végétariennes bien conçues sont appropriées à tous les âges de la vie, y compris pendant la grossesse, l'allaitement, la petite enfance, l'enfance et l'adolescence, ainsi que pour les sportifs. »
Peu de modifications ont été apportées concernant les nutriments importants chez les végétariens. La nouvelle position recommande aux végétaliens de surveiller leurs apports en vitamine B12, calcium, vitamine D, zinc, et acides gras oméga-3 à longue chaîne.

'Association Américaine de Diététique (ADA), fondée en 1917, est la plus grande association de professionnels de la nutrition au monde avec plus de 70 000 membres diététiciens et nutritionnistes.
Le Journal de l'Association Américaine de Diététique est le journal spécialisé dans le domaine de la nutrition le plus lu au monde. Les nombreuses études et positions officielles publiées par l'ADA font autorité dans le milieu de la recherche en nutrition.

En anglais : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12778049
It is the position of the American Dietetic Association and Dietitians of Canada that appropriately planned vegetarian diets are healthful, nutritionally adequate, and provide health benefits in the prevention and treatment of certain diseases.
[...]
A vegetarian, including vegan, diet can meet current recommendations for all of these nutrients.
[...]
Dietetics professionals have a responsibility to support and encourage those who express an interest in consuming a vegetarian diet.


Les pédiatres du Canada quant au végétarisme et au végétalisme :
http://www.soinsdenosenfants.cps.ca/han ... _and_teens
Ce qui est intéressant, c'est que ça n'est pas écrit "OH MON DIEU, NE LE FAITES PAS ! C'EST TROP DANGEUREUX POUR LES ENFANTS !", mais bien "Voici comment vous y prendre".
Les diététiciens du Canada :
http://www.dietitians.ca/Your-Health/Nu ... Diets.aspx

L'une des plus grosses études faites sur le végétarisme :
http://www.huffingtonpost.fr/2013/06/06 ... 91495.html

----

Maintenant, comparons avec l'état des connaissances en France sur le sujet...

Une référence utilisée par beaucoup de médécins Français :
http://www.cerin.org/
La base de connaissances nutritionnelles des professionnels de santé

Quand on regarde de quoi il s'agit : http://www.cerin.org/outils/le-cerin.html
Le CERIN, centre de recherche et d'information nutritionnelles, est le département santé de l'interprofession des produits laitiers. Le CERIN a pour mission de délivrer aux professionnels de santé et de santé publique, ainsi qu'aux journalistes une information nutritionnelle complète et validée, sur le lait et les produits laitiers, mais aussi sur l'ensemble des grandes thématiques de la nutrition et de la santé, les besoins nutritionnels des groupes de population et la prévention nutritionnelle des pathologies.


Autrement dit, l'une des références des connaissances diététiques des médecins français, c'est tout simplement le lobby laitier (donc un sous-organisme du CNIEL). C'est écrit noir sur blanc.
http://www.rlf.fr/actualites/essentiel- ... OALOF.html
http://infos.cniel.com/dossier/pourquoi ... tiers.html
Page 15 : http://en.calameo.com/read/0022300511b08452993be

Sachant que le Plan National Nutrition Santé est élaboré en faisant intervenir tous les secteurs économiques, qui ont leur mot à dire sur la manière dont le ministère de la Santé va vendre leurs produits.
http://www.icdv.info/index.php?post/201 ... is-du-PNNS
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20 ... a-vie.html

Et quant à la formation des diététiciens de France par rapport au reste de l'Europe : http://www.afdn.org/formation-dietetiqu ... 50.html%22

-----

Ce qui fait le contraste, c'est à mon avis, simplement que la barrière de la langue filtre les infos.

Qu'est-ce qu'on peut déduire de tout ça ?
Probablement pas qu'un régime (avec ou sans viande, avec ou sans lait) soit formidablement supérieur à l'autre, mais surtout qu'à partir du moment où l'on se renseigne un peu, on n'a aucune raison de hurler à la catastrophe. On se renseigne, on se nourrit, on prend sa B12. Et on ne mourra pas dans d'atroces souffrances à un âge précoce.

Quand ça va dans l'autre sens, par contre, quand l'OMS publie officiellement un rapport sur le caractère cancérogène de la viande rouge et de la charcuterie (Ce que tous les cancérologues savent depuis des dizaines d'années : Je te laisse chercher sur des sites de lutte contre le cancer, c'est systématiquement écrit partout.), là, tout le monde hurle d'une seule voix que c'est rien que des menteries, il ne faut pas s'affoler.

Et même sans bénéfice pour la santé, on a toujours un million de raisons d'arrêter de manger des produits animaux :
http://viande.info
http://www.theguardian.com/environment/ ... -free-diet
http://www.lepoint.fr/science/en-2050-t ... 842_25.php
Et bien sûr, la raison éthique, pour les animaux, qui est une évidence et ne devrait même pas avoir besoin de sources, scandales, vidéos, etc.
"Peut-être qu'ils aiment bien mourir."
Avatar de l’utilisateur
Pers0nne
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
75.2%
 
Messages: 4503
Inscription: 28 Nov 2011, 01:25
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: La science et nous..

Messagede Nysaah » 02 Mar 2016, 09:36

Pour le 1er point elle a raison, c'est comme ca que mon entourage est en train de devenir vg, et c'est moi meme de cette facon que je le suis devenu, on plante la graine, on attend que l'idée germe et hop ;)

Pour le poisson, hormis le fait de ne pas souhaiter tuer l'animal, tu pourra lui expliquer que TOUS les poissons sont intoxiqués aux métaux lourds, encore + les poissons gras et les gros poissons, puisque tout ce qui est toxique se stocke dans la graisse de l'animal.

Quand j'ai fais ma formation en naturopathie il y avait les gens pro vg et les autres qui disaient que c'etait n'importe quoi, dans les cours on nous expliquait les différents types de régimes existant et aussi ceux à la mode du moment (paléo et dunkan pour ne citer qu'eux)
Il y a une grosse partie sur la nutrition, pour ne pas dire la plus importante de toute la formation, et pourtant ce qui en ressort c'est que le régime végétalien s'il est bien mené est le meilleur pour la santé, source de l'OMS (je te retrouverai le lien je l'ai pas la)
Pendant mes stages chez des naturopathe j'ai pourtant vu tout le contraire, une qui a tenté de me faire bouffer du poisson en douce, et une autre encore qui me disait qu'il fallait absolument des protéines animales parce que c'ets pas les meme...pourtant elles etaient naturopathes et ont suivis une formation similaire à la mienne logiquement, donc j'en ai plutot déduit que chacun arrange ce qu'il apprend à sa sauce, et que tant qu'il n'y a pas de resistance en face on peut garder sa conscience tranquille en se disant que la viande c'est bien parce qu'on a juste pas envie d'arreter d'en manger.

Pour ce qui est du lait je ne peux que te conseiller l'excellent bouquin "le lait, mensonge et propagande" qui est très largement fourni en sources scientifiques et qui te démontre facilement à quel point les études scientifique on peut leur faire dire ce qu'on veut et planquer celles qui dérange, le lobby et tout le tralala qui y'a derrière

Après on a les arguments classique du type qu'en inde 40% de la population est vg (ca a peut etre changé un peu dernièrement) et ils sont pas tous en train de crever de Lacarence, meme si on est d'accord ils ont pas une vie aussi confortable que la notre.

Bref je suis d'accord avec toi Naminou qu'on nous dit que c'est bon pour notre santé et 10 ans après on s'apercoit que non, cependant le regime vg ne date pas d'hier, il a toujours existé avec une plus ou moins grande proportion, de mémoire pythagore et ses potes etaient vg ca les a pas empéché d'etre intelligents, y sont pas mort de malnutrition il me semble, des gens connus vg y'en a la pelle tout au long de l'histoire, avant que l'homme ne se mette a chasser il bouffait ce qu'il trouvait, bon la ok y vivait pas vieux mais y mourrait pas la d'un coup de pas avoir mangé de viande
Dans plein de cas de maladies grave il est démontré qu'adopter un regime vg est meilleur, les personnes ayant des problemes cardiaque on leur fait arreter la viande, pour alzheimer aussi, le diabète, le cancer, pour presque toutes les maladies grave il est conseillé d'adopter un regime vgl, c'est bien que c'est meilleur pour la santé, donc justement si ta soeur est la dedans elle va le voir ou l'apprendre, peut etre pas la de suite c'est sur, moi je l'ai vu par expérience personnelle malheureusement

Elle va surement encore beaucoup chipoter pour n'importe quel argument que tu lui donnera, pour beaucoup on y est passé aussi, c'est ultra chiant et saoulant, perso j'ai laissé tombé j'ai finis par juste demandé qu'on me laisse tranquille que c'etait mon choix et qu'a un moment je faisais ce que je veux, ca fait 2 ans maintenant donc forcément ils ont changé d'avis et voient bien que je suis en meilleure santé depuis que je suis vg
Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerai pas qu'on te fasse

Ma boutique perso de fait maison et mon groupe facebook zero dechet.

Mon site de naturopathe
et ma page facebook pro

Mon lien de parrainage Running Heroes https://fr.runningheroes.com/?r=1&code=eaeg
Courrez et soyez récompensé !
Avatar de l’utilisateur
Nysaah
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
61.9%
 
Messages: 4237
Inscription: 11 Mar 2015, 09:58
Localisation: Brive la gaillarde
Présentation
Genre: Femme

Re: La science et nous..

Messagede Phil1 » 02 Mar 2016, 10:31

En tout cas, en ce qui concerne les études réalisés par les labos, il faut d'abord voir qui a financé ces études. La recherche est un domaine qui est constamment à court d'argent, et si une grande boîte offre un contrat pour une étude pour une belle somme d'argent, il y a deux choses qui peuvent se passer.

Si d'une part, le résultat de l'étude est dévastateur pour les produits de cette entreprise, elle n'est très probablement pas publiée, on n'entendra donc jamais parler. Dans la pluart des cas, je dirais quand-même qu'ils essaieront de modifier leur produit par après.

Si d'autre part, il y a un résultat non-dévastateur, celui-ci peut être retourné et reformulé 100 fois pour promouvoir les produits de l'entreprise, qui sera alors contente et payera le labo.

Ceci est en tout cas mon expérience personnelle, vu que j'ai travaillé dans un labo privé pendant 2 ans et que je travaille maintenant dans un labo d'état.

J'ose dire ici que les études financées par un état sont un peu plus fiables, vu que normalement, le souci primaire est le bien-être et la sécurité des citoyens (en théorie).
Phil1
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
14.7%
 
Messages: 172
Inscription: 23 Fév 2016, 07:21
Genre: Homme

Re: La science et nous..

Messagede Nurja » 02 Mar 2016, 15:37

Naminou, ta soeur oublie qu'il n'y a pas que les laboratoires pharmaceutiques qui peuvent avoir un intérêt (financier) à faire croire quelque chose aux gens. Les différentes filières d'exploitation des animaux ont besoin qu'on achète leurs "produits" (= morceaux de cadavres animaux et autres produits issus de l'exploitation des animaux) pour faire de l'argent.
Il existe suffisamment d'études qui montrent qu'il est possible de vivre en mangeant 100% végétal et ce à tous les âges de la vie.

On a appris qu'il ne servait à rien d'expliquer au patient quelque chose qu'il n'était pas prêt à comprendre. On ne doit pas encourager les mauvaises pratiques mais ça ne sert à rien de s'acharner ça ne fait que braquer encore plus les gens. Ça sert les cours de psycho"

C'est exact. Ce qui ne signifie pas que ce que ta soeur considère être une mauvaise pratique soit une mauvaise pratique.

Sinon, une diététicienne qui n'est pas au courant que végétarien = pas de chair animale (et donc pas de poisson) a une crédibilité au niveau zéro pour moi.

tu compenses les protéines animales en mangeant des œufs assez souvent c'est tout

Il n'y a pas besoin de compenser quoi que ce soit. D'abord, c'est d'acides aminés (briques) dont le corps a besoin et non de protéines (murs). Ensuite, ces acides aminés sont présents dans tout le vivant, donc dans les végétaux et les champignons aussi.
Tout choix est politique et tout acte est un choix. Reprenons le pouvoir sur nos vies.
:sorciere:
Avatar de l’utilisateur
Nurja
Grande Assassinatrice
Grande Assassinatrice
 
Messages: 3320
Inscription: 24 Aoû 2010, 15:02
Localisation: Bruxelles
Présentation
Genre: Femme

Re: La science et nous..

Messagede Naminou » 14 Mar 2016, 18:46

Je réponds un peu tardivement, mais j'ai bien lu tout vos messages depuis, et je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre !

On dirait que quelque soit la spécialité médicale, les conseils que les professionnels donnent ne sont même pas forcement issues de leures études, de faits prouvés et enseigner pour rendre service à la population, mais ils sont plutôt donnés en fonction des idées propres à chaque profesionnels. Ou encore, en fonction des retombées financiéres que ces conseils peuvent engendrer.

Ca me fait penser à la fameuse pyramide alimentaire ou au conseils alimentaire sur les pubs papiers de supermarchés disant qu'il faut manger de la viande, du poisson et surtout des produits laitiers plusieurs fois par jours. On en est même venu à exagérer cette "recommandation" et on cuisine autout d'une viande ou d'un poisson à chaque repas, et quand on y pense on en mange au moins 14 fois par semaine, c'est desastreux (même si c'est une viande maigre, rouge ou un poisson, ça reste un être sensible) Au collège je mangeais une viande le midi à la cantine et le soir en famille on mangeais aussi de la viande. On ne peut plus penser un repas sans viande.

En tout cas vos liens sont très interessants, cela me permet d'aller un peu plus loin que les discussions courantes ou articles que l'ont peut trouver sur le net sans réelles sources, et ce n'est que sur ce genre de choses que l'on tombe quand on ne sait pas vraiment ou chercher. Merci !

Aprés, je pense que du coup je vais prendre au mot ma soeur, et je ne parlerai plus de ça, elle se rendra compte elle même aprés tout, ça ne sert à rien de parler à un sourd ;) Parce que ça me fatigue vraiment de ne penser qu'a ça et de ne pas reussir à faire accepter mes idées. Et au final, que ce soit sur ce sujet ou un autre, ça me fatigue d'essayer de débattre avec ma soeur x)
「狂気にも似た淫らな欲望。」
Avatar de l’utilisateur
Naminou
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
32%
 
Messages: 16
Inscription: 13 Oct 2015, 11:25
Localisation: Sud Ouest
Présentation
Genre: Femme


Retourner vers Végétarisme et famille