Bienvenue sur Végéweb !

La vie de nos parents/grands-parents

Pour tout ce qui concerne les sujets humains...

La vie de nos parents/grands-parents

Messagede Lila59 » 07 Mar 2017, 11:39

Bonjour,

Je crée ce sujet car je ne savais pas trop où en parler.

Dimanche, j'étais chez mes parents et je discute avec ma mère pendant que j'épluchais des pommes pour préparer une tarte.
Je dis à ma mère que c'est vraiment dommage que nous n'ayons pas un compost pour les épluchures et ça a été le déclic pour que ma mère me parle de son enfance dans les années 50-60, dans une tout petit village du Pas-de-Calais.

En fait, je savais tout ça mais par bribes et j'ai été super interessée par ce qu'elle m'a dit.
Nous avons évidemment évoqué le compost, objet de le discussion initiale et dont je me souviens pour l'avoir vu chez ma grand-mère.
Elle me dit que l'eau de vaisselle était jetée dans le compost. J'étais un peu étonnée mais elle m'a expliqué qu'il n'y avait pas d'évacuation des eaux usées et que la vaisselle était faite dans une bassine.

Et il n'y avait pas de passage des éboueurs. En fait, pas besoin car il n'y avait rien à jeter. :shock:
Tout allait aux animaux (lapins, poules) ou au compost. Les papiers étaient brulés dans le poêle.
Je lui dit mais "Et les conserves ?".
Elle me répond "Il n'y en avait pas, nous les faisions nous-mêmes."

Pas de frigo, tout était dans la cave. D'ailleurs, pas de yaourt car pour mon grand-père c'était de la merde.
Ma mère m'a raconté que les enfants mangeaient des yaourts en cachette de mon grand-père, sinon c'était l'engueulade assurée.

Les toilettes étaient dans le jardin. C'était des toilettes à planches mais ma mère ne se souvient plus de sytème d'évacuation.

Pas de salle de bain.

Une brique chaude était mise dans le lit en hiver, afin d'avoir chaud.

La famille mangeait exclusivement les fruits et légumes du jardin.
Mon grand-père était garde-chasse. Il apportait de temps en temps des pigeons ou autres animaux qu'il avait le droit de chasser.
Il avait également un terrain pour cultiver (mais je ne sais pas quoi).

Ecole unique et arrêt de l'école à 14 ans.

Ca m'a enchantée d'entendre tout ça. Je précise que ma mère est issue d'une famille nombreuse : ma grand-mère a eu 13 enfants dont 9 ont survécus.

Mon arrière grand-mère a vécu dans la famille jusqu'à sa mort. Elle avait sa propre chambre. Elle avait de très longs cheveux blancs qu'elle coiffait en chignon.

Je suis un peu nostalgique de cette vie mais en même temps j'ai bien conscience que ma mère n'a pas eu une vie facile (et même assez malheureuse, sans entrer dans les détails).
Donc, tout n'est pas super évidemment mais je me dis quand même que ne pas voir de déchets par ex, c'était quand même génial. Je me dis que nous avons déconné en très peu de temps finalement.

J'ai bien conscience qu'il s'agit d'une vie typique dans un tout petit village et que ce n'était pas la même chose en ville.
Avatar de l’utilisateur
Lila59
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
63%
 
Messages: 552
Inscription: 15 Nov 2015, 18:41
Présentation
Genre: Femme

Re: La vie de nos parents/grands-parents

Messagede yapuka » 07 Mar 2017, 13:21

Ma belle-mère vient d'une famille d'immigrés italiens qui vivait à la campagne. C'est la petite dernière de sa fratrie de 6 enfants vivants (enfin vivants quand je les ai connus en tout cas). Elle raconte des fois à mes gnomes comment elle dormait avec sa soeur, et les poussins dans le lit pour les garder bien au chaud l'hiver. Ou comment il fallait enfiler les haricots un par un dans des bouteilles pour faire des conserves (ils n'avaient pas les moyens d'acheter des bocaux)et encore pire pour les sortir de là. :^^: Les vieilles fringues décousues et recousues pour en faire de nouvelles, les 10 km à vélo pour aller à l'école la plus proche et aussi comme elle a été gâtée par rapport à ses frères et soeurs puisqu'à Noël elle avait eu un poupon, l'année suivante, le berceau....
Elle a eu la chance de pouvoir aller jusqu'au certificat d'études et aurait pu continuer si ses parents avaient eu les moyens, mais ce n'était pas le cas.
Yapuka

Bien plus que le costume trois-pièces ou la pince à vélo, c'est la pratique de la torture qui permet de distinguer à coup sûr l'homme de la bête. (Desproges)
Avatar de l’utilisateur
yapuka
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
38.3%
 
Messages: 3765
Inscription: 21 Mar 2014, 21:37
Présentation
Genre: Femme

Re: La vie de nos parents/grands-parents

Messagede Lila59 » 07 Mar 2017, 19:39

C'est intéressant, c'était à quelle époque à peu près ? années 50 ?
Avatar de l’utilisateur
Lila59
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
63%
 
Messages: 552
Inscription: 15 Nov 2015, 18:41
Présentation
Genre: Femme

Re: La vie de nos parents/grands-parents

Messagede barbux » 07 Mar 2017, 20:04

Jusque dans les années 60. J'ai ce genre d'histoire de ma mère née en 55.
Avatar de l’utilisateur
barbux
Père Castor
Père Castor
 
Messages: 8827
Inscription: 19 Mar 2006, 19:40
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: La vie de nos parents/grands-parents

Messagede yapuka » 08 Mar 2017, 14:57

Oui voilà. Comme le dit Barbux. Ma belle mère est née en 1945.

Mon père était né en 1950 mais en ville et d'une famille d'employés de bureau, donc pas les mêmes conditions, et ma mère en 1954 en ville aussi.

Mon grand père maternel, dont j'ai peu de souvenirs, il est décédé quand j'avais 6 ans, était employé dans un magasin de télés (à l'époque c'était hyper cher, et c'était les gens riches qui en possédaient ou alors des classes moyennes qui avaient économisé pendant longtemps). Quand ma mère avait 8 ou 10 ans, son père et sa mère ont divorcé (Un scandale à l'époque !)et ma grand-mère a élevé ses 4 enfants avec l'aide de mon arrière grand-mère. Ma mère me dit quand elle était petite, le givre se déposait sur l'intérieur des fenêtres. Elle dormait avec son petit frère, sous 2 couvertures et un édredon en plumes. Ils avaient des poules aussi. Elle ne dit pas grand chose de son enfance en fait. Et ma grand mère a 90 ans et gatouille un peu (en prime, j'ai jamais eu vraiment beaucoup d'affection pour elle, elle n'a jamais été la grand-mère "idéale", si je puis me permettre de faire une généralisation un chouia abusive)
Yapuka

Bien plus que le costume trois-pièces ou la pince à vélo, c'est la pratique de la torture qui permet de distinguer à coup sûr l'homme de la bête. (Desproges)
Avatar de l’utilisateur
yapuka
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
38.3%
 
Messages: 3765
Inscription: 21 Mar 2014, 21:37
Présentation
Genre: Femme


Retourner vers Problématiques humaines