Bienvenue sur Végéweb !

Je compte écrire une lettre pour ma mère

Vivre le végétarisme au quotidien en famille

Re: Je compte écrire une lettre pour ma mère

Messagede Usagi » 17 Mai 2017, 11:53

Lettre très bien tournée !

Moi je n'ose pas en parler dans ma famille, trop de clichés et ils voient cela d'un mauvais œil.

Tu as eu de la chance et du courage, je te félicite! :pouces:
Les animaux sont ma famille, on ne mange pas un membre de sa famille.
Avatar de l’utilisateur
Usagi
Broute de l'herbe
Broute de l'herbe
Rang en cours à
9%
 
Messages: 59
Inscription: 29 Mar 2015, 17:26
Localisation: 76600
Présentation
Genre: Femme

Re: Je compte écrire une lettre pour ma mère

Messagede végévore » 19 Mai 2017, 13:04

Toi aussi, vas-y,parle en avec tes parents ! Si tu reste dans le silence les choses ne vont jamais changer. Et puis qu'est ce que tu risque de leurs en parler ?
rejoignez une équipe
participez une action simple et rapide pour les animaux

https://actions-express-l214.com/

Pourquoi ne pas goûter un monde meilleur ?
https://vegan-pratique.fr/veggie-challenge/

Crudivegan, la santé et l'énergie
crudivegan.com
Avatar de l’utilisateur
végévore
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
63.5%
 
Messages: 554
Inscription: 06 Nov 2016, 18:06
Présentation
Genre: Homme

Re: Je compte écrire une lettre pour ma mère

Messagede Canastenard » 20 Sep 2017, 21:01

Nouvelle dispute... on a parlé de zoos et ma mère m'a demandé si ça me plairait d'y travailler. J'ai dit que non parce que « les zoos... euh...  :roll: » et elle m'a dit à quel point j'étais devenu dogmatique et incapable de réfléchir pour moi-même, et que je ne travaillerais jamais dans telle ou telle entreprise parce qu'elle fait ci ou fait ça avec des animaux et évidemment à quel point ça me posera problème dans ma vie sociale et professionnelle. En fait la réponse que j'avais donnée était le genre d'absence gênée d'arguments où j'avais l'air d'être incapable de défendre ma position, mais où en fait je savais que de toute façon je n'avais pas le temps d'exposer des arguments rationnels pas forcément simples à expliquer pendant que mon interlocutrice pouvait simplement continuer à étaler ses propres caricatures de mon mode de penser. Sans compter qu'elle a encore voulu me fait peser - bonne nouvelle ça reste stable depuis plusieurs mois - et qu'elle veut absolument que j'aille faire des tests pour vérifier d'éventuelles carences.

Je compte donc lui faire une nouvelle lettre, pour l'introduire à mon éthique animale un peu plus en profondeur que dans ma première lettre, expliquer les différents facteurs qui font que je méfie des zoos, et aussi que je lui fasse une copie de mon post que j'ai récemment écrit sur les animaux de compagnie en tant qu'exemple de preuve que je réfléchis un peu à l'éthique animale quand même (modifié un peu pour éviter de l'introduire trop brusquement à la notion de « spécisme »). Je pourrais aussi lui mentionner que j'étais ok pour l'idée d'aller au parc ornithologique du Pont de Gau auquel on avait renoncé parce qu'il y avait trop de vent ce jour-là, étant donné qu'il ne s'agit pas d'un zoo mais d'un espace aménagé pour l'observation des oiseaux sauvages qui vivent en liberté, avec d'après Wikipédia quelques volières mais réservées aux oiseaux malades ou handicapés ne pouvant survivre en milieu naturel, donc quelque chose qui semble correspondre à mes standards d'éthique animale.

D'ailleurs je me souviens on m'avait offert deux journées en tant que « soigneur d'un jour » dans un zoo, donc ça me permettait d'entrer dans les enclos des animaux et de notamment leur donner leur nourriture. Je me souviens des cochons qui criaient super fort, peut-être signe qu'ils ne se sentaient pas très bien dans leur petit enclos (en plus qu'on m'a dit que le seul intérêt de ces races peu communes était de faire du saucisson), ou quand la personne qui m'accompagnait m'avait dit que le sous-sol de l'enclos du renard avait été bétonné à genre dix centimètres de la surface du sol pour éviter qu'il creuse un terrier (il dormait à la place au sommet d'un arbre), on m'avait aussi mentionné les techniques de castration des mâles qui consistaient à tisser des fils autour des testicules pour qu'ils cessent d'être irrigués par le sang et meurent (apparemment ils n'avaient pas le droit d'utiliser des produits anesthésiants pour des raisons que j'ai probablement oubliées). Il y avait aussi les minuscules cages où vivaient les rapaces de spectacle à l'abri du regard des visiteurs lambda. À l'époque même si je ressentais occasionnellement de la dissonance cognitive (surtout pour les cochons qui criaient) j'étais tout de même super content d'être tellement en contact avec les animaux, mais avec le recul et le point de vue de l'éthique animale ça rajoute des arguments contre les zoos, en plus des classiques du style « ennui perpétuel dans des enclos jamais assez grands » évidents pour les véganes et animalistes mais peut-être plus difficiles à appréhender pour le reste des gens.
Ce n'est pas parce que tu peux faire quelque chose que tu devrais le faire.

Les traditions, c'est comme les ordures ménagères, ça se trie.
L'esprit critique c'est comme un microscope, ça permet de savoir de quoi sont vraiment faites les choses ou les idées pour comprendre comment elles fonctionnent.
Avatar de l’utilisateur
Canastenard
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
16%
 
Messages: 174
Inscription: 24 Sep 2016, 13:48
Localisation: Aveyron
Présentation
Genre: Homme

Re: Je compte écrire une lettre pour ma mère

Messagede Watermelon » 20 Sep 2017, 21:19

Si elle veut que tu fasses des tests tu peux lui dire que tu les fera à condition qu'elle les fasse aussi (voir plus, je ne sais pas si elle veut tester ton taux de cholestérol mais tu peux exiger qu'elle teste le sien).
Après tout, on ne peut pas trouver de problèmes chez des gens à qui on ne fait pas de tests. :siffle:
La pastèque, c'est bon.
Avatar de l’utilisateur
Watermelon
Modo pas steak
Modo pas steak
 
Messages: 4278
Inscription: 14 Juin 2012, 22:18
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Femme

Re: Je compte écrire une lettre pour ma mère

Messagede végévore » 23 Sep 2017, 18:53

Si ta mère ne veut pas accepter que tu sois végan, tu peut aussi lui demander de regarder earthlings. Le jour où elle découvrira ce qui se cache derrière l'exploitation animal elle te comprendra sans aucun doute mieux.
Sinon demande à ta mère quel aussi fasse un bilan sanguin. Je me rendu compte de quelque chose de très intéressant : ce qui font le plus de reproche au végés sont souvent eux-même dans une santé catastrophique.
Le jour où mon père a appris que je ne mangeais pas de poisson, il a réellement péter les câbles. Il ma parler du façon très énervé est agressive, en me reprochant d'avoir des carences. Il ignorais d'abord que je fait ça pour des raisons éthique et pensait que je faisait ça pour des raison de santé. Mais le pire, c'est qu'il n'arrêtait pas de me faire dire ce que je n'avais pas dit. Il me disait des phrase du genre :
"pourquoi prétend tu être en meilleurs santé que les autres"
"rien ne te prouve que tu va être en meilleur santé"
ou encore "tu prend les omnivore pour des cons"
Alors que tout ça, ce sont des choses que je n'ai jamais dit et jamais penser ! Il s'enfonçait tellement dans les clichés qui existe sur les végan, que ça devenait vraiment agaçant.
Mais en ce moment mon père est en train de subir les conséquence de l'excès des produits animaux. Il a de l'arthrose, un taux de cholestéroles astromiquement énorme,ect. Ce qui me fait rire c'est que c'est lui qui a des problème de santé sévère et c'est lui qui me reproche d'être carencé. Mais il y a quelque semaine je lui ais entendu dire "il faut que je diminue ma consommation de viande, voir que j'arrête définitivement". Je n'y croyais pas mes oreilles !

— Le 23 Sep 2017, 19:56, fusion automatique du message précédent —

et puis rappelle toi, il existe beaucoup de grands militants végan qui avait des parents anti-végan. Gary Yourofsky avait un père qui travaillait dans un cirque et qui c'était énervé quand son fils est devenu végan. Sébastien Arsac co-fondateur de L214 avait des parents bouchées... et la liste n'est pas exhaustive :)
rejoignez une équipe
participez une action simple et rapide pour les animaux

https://actions-express-l214.com/

Pourquoi ne pas goûter un monde meilleur ?
https://vegan-pratique.fr/veggie-challenge/

Crudivegan, la santé et l'énergie
crudivegan.com
Avatar de l’utilisateur
végévore
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
63.5%
 
Messages: 554
Inscription: 06 Nov 2016, 18:06
Présentation
Genre: Homme

Re: Je compte écrire une lettre pour ma mère

Messagede V3nom » 26 Sep 2017, 10:51

Canastenard a écrit:elle m'a dit à quel point j'étais devenu dogmatique et incapable de réfléchir pour moi-même


Alors elle a du vouloir dire "par toi-même", ce que tu fais en de détournant de la pensé dominante en en payant le prix justement (merci maman...)

Mais si elle pensait réellement "pour toi-même", en gros elle te demande d'être égoïste ? (ce qui nous ramène encore à la pensé dominante, et voulue par nos dirigeants d'ailleurs, histoire de couper court à toute cohésion sociale contestataire)

En tout cas tu vis un enfer avec de tels commentaires venant de ta mère. Elle est violente, mais comme d'habitude c'est une réponse face à de la peur, pour toi peut-être, mais aussi pour elle-même un peu. Tu tournes le dos au patrimoine culturel familiale qu'elle-même a reçu sans le remettre en question, c'est évidemment très vexant, et son statut de mère lui donne une position (socialement normée) de figure d'autorité sur toi (mâtinée d'âgisme).

Les comportements que tu as eu sont tout à ton honneur, surtout cette lettre, même si encore une fois ce sont les personnes qui font des efforts d’empathie, de bienveillance et d'altruisme qui sont mis sur la sellette et qui doivent faire tous les efforts. (me dis pas que ta mère ai un quelconque "effort" à faire en te préparant des dés de fromage...)

Tu as toute mon empathie, c'est vraiment une période difficile, mais n'oublies pas l'apaisement qui a suivit ta lettre et la petite porte d'entrée de sa part concernant le cirque. (et tellement typique qu'elle n'ai pas fait le lien avec le zoo)
* Votre existence au quotidien ne dépend pas du type de bulletin que vous glissez dans l’urne tous les cinq ans, mais du type d’individu que vous glissez chaque matin hors de chez vous. * (Thoreau)
"Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit"
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
V3nom
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
39.1%
 
Messages: 10172
Inscription: 17 Fév 2012, 19:46
Localisation: Tours (37)
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Précédente

Retourner vers Végétarisme et famille

cron