Bienvenue sur Végéweb !

avortement : comment est ce perçu par les végé?

Pour tout ce qui concerne les sujets humains...

Re: avortement : comment est ce perçu par les végé?

Messagede frago » 22 Avr 2016, 17:56

Sur la clause de conscience:
J'ai envie de rajouter un truc:le rôle d'un médecin (ou de n'importe quel personnel soignant) n'est en aucun cas d'émettre des jugements moraux sur la vie de ses patients et ce quand bien même la personne se met en danger ou fait des "choix" avec lequel le médecin n'est pas d'accord.
Un médecin n'a pas à dire (en théorie, en pratique des moralistes y en a parmi les médecins et c'est bien reloud) à un de ses patients alcoolique "nan mais n'importe quoi ce que vous faites! Vous buvez trop, c'est pas comme ça que vous allez être en bonne santé! Spece de débile!", pour ça a priori y a pleeeeeeeeeeeeein de gens qui le font très bien autour de ces personnes :). Par contre le médecin peut tenter que cette personne prenne conscience du problème que c'est, et c'est uniquement à sa demande que le médecin peut tenter de chercher avec lui ou elle une solution, un traitement et un suivi adapté (fin en tout cas c'est ce que je pense, soigner les gens qui n'en ont pas envie c'est pas très efficace).

Le rôle d'un médecin c'est en fait juste de soigner les gens, de les éclairer sur leurs problèmes de santé (quelqu'ils soient) sur comment ça se traite ou non, les risques potentiels que représente chaque traitement/opérations, d'adapter chaque conseil chaque traitement en fonction de la personne de son histoire médicale, de ses habitudes, de ses problèmes particuliers...

Bref ce que pense personnellement le médecin (et tout ses collègues soignants) d'un cas, d'une situation et ben ça passe aux oubliettes quand il a une personne en face qui lui expose son souci de santé.
Et ce que je viens d'écrire pour un médecin confronté à un patient alcoolique c'est valable aussi pour ceux qui ont la possibilité d'accorder ou non à une femme la possibilité d'avorter.
Ce qu'il en pense franchement rien à carrer, ce n'est pas sa qui compte dans la situation, par contre ce qui compte c'est l'avis (et la vie aussi) de la femme qui se tiens face à lui qui vient d'apprendre qu'elle est enceinte et qui lui fait part de son désir (ou non) d'avorter. A lui ensuite de lui expliquer comment ça se passe, de répondre à ses questions, de voir avec elle où elle en est de sa contraception, tout ça tout ça.
Si ça ne lui convient pas, et beh il n'a qu'à faire autre chose de sa vie. :)

J'ai envie de rajouter un autre truc:
Vu le contexte de recul dans lequel on est confronté, de la baisse des effectifs et des moyens accordés dans les plannings, le nombres de gynécos qui diminuent partout. C'est à dire des délais qui allongent de malade (ha ha) pour obtenir des rdvs (même pour des trucs moins "urgents" comme faire un contrôle de la vue ça peux prendre des plombes, alors une intervention qui nécessite d'être fait dans un délai aussi court et ben... je te laisse imaginer l'angoisse, la galère pour celles qui souhaitent avorter).
Donc moyens matériels qui diminuent de ouf pour avorter dans des conditions dignes tout ça dans un contexte follement extraordinaire du recul des idées progressistes, de la montée des idées dégueulasses qui veulent renvoyer entre autres les femmes à la maison. Et pas qu'en France, partout dans le monde on observe ça en fait...
Parler de "oui mais bon ils ont aussi droit à une clause de conscience ces médecins", c'est donner raison à tout ça. C'est donner raison à ceux qui disent "nan mais les femmes leurs rôles c'est de donner la vie". Et ça eh ben zut.

Alors ben c'est deux raisons (prise en considérations avant toute chose des besoins et des attentes des patients+ Bordel on va pas donner raison aux réacs?) qui me poussent à dire que la clause de conscience c'est une vaste fumisterie qui ne va absolument pas dans le sens des droits des femmes de faire ce qu'elles désirent de leurs existences.
"Les armes et l'organisation, voilà l'élément décisif de progrès, le moyen sérieux d'en finir avec la misère." Le toast de Londres de Blanqui le 25/02/1851.
frago
Fait crier les carottes
Fait crier les carottes
Rang en cours à
49.9%
 
Messages: 3997
Inscription: 13 Aoû 2012, 01:44
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: avortement : comment est ce perçu par les végé?

Messagede barbux » 07 Nov 2017, 20:00

salut,

Une vidéo que j'ai trouvé intéressante sur le sujet du droit à l'avortement et qui présente l'argument du violoniste de Judith Jarvis Thomson.

Avatar de l’utilisateur
barbux
Père Castor
Père Castor
 
Messages: 8836
Inscription: 19 Mar 2006, 19:40
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Homme

Re: avortement : comment est ce perçu par les végé?

Messagede Watermelon » 07 Nov 2017, 23:53

Bah, je l'avais déjà un peu évoqué mais c'est beaucoup plus approfondi dans cette vidéo
La pastèque, c'est bon.
Avatar de l’utilisateur
Watermelon
Modo pas steak
Modo pas steak
 
Messages: 4388
Inscription: 14 Juin 2012, 22:18
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Femme

Re: avortement : comment est ce perçu par les végé?

Messagede Numa » 07 Nov 2017, 23:58

Je trouve la vidéo intéressante, notamment pour la partie comme quoi aucun droit n'est si absolu que ça et qu'on fait très souvent des compromis/arbitrages entre des droits qui entrent en conflit dans diverses situations. Je pense que cette façon d'analyser les choses met bien en valeur le sexisme dans les arguments anti-droit à l'IVG : les droits des femmes sont jugés moins importants.

Sinon, à un moment il dit « si on devait rester branché juste 30 minutes au violoniste pour le sauver, ça nous paraîtrait immoral et égoïste de pas le faire ». Je trouve intéressant de remarquer qu'en fait c'est pas totalement fictif, 30 minutes c'est à peu près le temps que prend un don de sang et il n'est pas légalement obligatoire de donner son sang aussi souvent qu'on peut, ni même tout court. Ni de donner ses organes quand on peut (y compris après sa mort).
Numa
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
46.2%
 
Messages: 2193
Inscription: 04 Aoû 2011, 17:02
Localisation: Marseille
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: avortement : comment est ce perçu par les végé?

Messagede V3nom » 08 Nov 2017, 00:55

J'ai un problème récurent avec les démonstrations un peu mathématiques du type de celle présentée avant l'évocation du violoniste (quasiment sans parler de Mme Thomson, je trouve ça dommage aussi) : c'est qu'à mon sens, dans ce cas de figure précis, certes les prémisses sont celles invoquées par les anti-ivg, mais à mon sens, pour que la sorte d'équation qui en résulte soit moins tronquée, simpliste et finalement injuste et pas justifié, il faudrait éviter un écueil tout bête; et à peu près tous les féministes le connaissent déjà : celui qui pose comme unique concerné par l'ivg le fœtus. Il n'est pas fait mention une seule seconde de la femme qui avorte. (ce que fait l'argument du violoniste qui suit, mais je parle bien dans le cadre du postulat anti-ivg de base)

Alors je sais bien qu'il s'agit de rester délibérément sur le terrain de jeu et dans les règles édictées par les anti-ivg pour mieux les battre selon leurs propres armes (et c'est super ! C'est l'exercice de logique qui me plait le plus), mais je ne peux m'empêcher d'être d'une certaine manière dérangé par l'acceptation du débat tronqué posé comme postulat de départ, qui est un sophisme en soit, et qu'il ne faudrait pas remettre en question pour cause diverses (pas le temps, soit disant pas efficace, trop compliqué, que sais-je)
* Votre existence au quotidien ne dépend pas du type de bulletin que vous glissez dans l’urne tous les cinq ans, mais du type d’individu que vous glissez chaque matin hors de chez vous. * (Thoreau)
"Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit"
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
V3nom
Moulin à graines
Moulin à graines
Rang en cours à
39.1%
 
Messages: 10174
Inscription: 17 Fév 2012, 19:46
Localisation: Tours (37)
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: avortement : comment est ce perçu par les végé?

Messagede jess » 07 Mar 2018, 21:26

Je déterre ce sujet pour partager une vidéo qui est assez flippante sur ce sujet :

https://www.arte.tv/fr/videos/075221-00 ... attaquent/

Quand je vois ce genre de choses, je me dis qu'il faut vraiment que je me fasse stériliser avant de ne plus avoir le choix.
"Si on crie plus fort notre satisfaction, on n'entendra plus du tout ceux qui crient leur haine." Marion Seclin

"Chaque fois que je me plante, je pousse" Michelle Guez

Parce que c'est mon amie et que je suis très fière d'elle (même si j'y suis pour rien) : http://grainesdeparentillages.fr/
Avatar de l’utilisateur
jess
Modo
Modo
 
Messages: 5122
Inscription: 25 Mai 2007, 09:37
Localisation: Ganges / Montpellier
Présentation
Genre: Femme

Re: avortement : comment est ce perçu par les végé?

Messagede framboise » 07 Mar 2018, 21:45

Je l'ai regardé hier soir ... glaçant, flippant, comme tu dis on va finir par ne plus avoir le choix ...
Avatar de l’utilisateur
framboise
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
29%
 
Messages: 932
Inscription: 21 Mar 2015, 10:50
Localisation: IdF
Présentation
Genre: Femme

Re: avortement : comment est ce perçu par les végé?

Messagede jess » 07 Mar 2018, 21:55

Oui, j'ai ressenti la même chose. Mon premier réflexe a été de me dire que ces gens-là ne pourraient pas gagner. Mon deuxième de réaliser que c'est ce que se sont dit toutes les personnes qui ont fini en dictature...
"Si on crie plus fort notre satisfaction, on n'entendra plus du tout ceux qui crient leur haine." Marion Seclin

"Chaque fois que je me plante, je pousse" Michelle Guez

Parce que c'est mon amie et que je suis très fière d'elle (même si j'y suis pour rien) : http://grainesdeparentillages.fr/
Avatar de l’utilisateur
jess
Modo
Modo
 
Messages: 5122
Inscription: 25 Mai 2007, 09:37
Localisation: Ganges / Montpellier
Présentation
Genre: Femme

Re: avortement : comment est ce perçu par les végé?

Messagede Balika » 08 Mar 2018, 11:58

En parcourant les commentaires de vidéos Youtube sur les animaux et le véganisme, je suis étonné de voir le nombre de fois où cette question de l'avortement est mise sur le tapis par des "carnistes" anti-avortement. Souvent, la confusion est entretenue entre bébé, foetus, embryon, cellule, etc. En réponse, je mets en avant que manger des "bébés" animaux bien développés et conscients par millions (veaux, jeunes vaches, poulets, agneaux, etc) est tout de même un comble quand on critique le fait de détruire quelques cellules humaines.
“L’élevage est la première cause de destruction des écosystèmes”
- Science of the Total Environment
Avatar de l’utilisateur
Balika
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
43.4%
 
Messages: 1047
Inscription: 29 Nov 2016, 12:01
Présentation
Genre: Homme

Précédente

Retourner vers Problématiques humaines