Alcool et tabac

Picatau

Fait crier les carottes
Inscrit
24/2/13
Messages
3 833
Score de réaction
1
Localité
Limousin
A ma connaissance, la seule sensation (je dis bien sensation et non sentiment) qu'apporte le tabac, c'est de soulager le manque de nicotine engendré par l'addiction.

Bien peu de personnes ont pris plaisir à fumer leur(s) première(s) clope(s), non ? Et extrêmement peu de personnes sont capables de fumer occasionnellement. Le tabac, c'est presque tout le temps "tout ou rien", drôle de liberté quand même, vous en conviendrez ?

Après, je ne diabolise pas pour ma part le tabac, je comprends qu'on puisse être à la recherche d'expériences, notamment quand on est jeune, juste que l'addiction à la clope (ce qui n'est par contre pas systématique avec l'alcool) prend rapidement le dessus sur la raison et qu'en ce sens, les fumeurs (et drogués de tous ordres) sont avant tout des victimes, prisonniers de leur dépendance, allant même jusqu'à prétendre être libres de leur choix (ce qui impliquerait donc en contrepartie "moi, j'arrête quand je veux" parce que je le choisis, ce qui n'est tout simplement pas vrai).

Après, on pourrait rentrer dans un débat sur le fait d'enrichir les multinationales cigarettières, multinationales qui pratiquent d'ailleurs des tests sur les animaux, fumiers !

Cela dit, chacun fait comme il peut (plutôt que comme il veut) et je n'irai jamais dire que tel groupe coûte trop cher à la sécu etc. Personne n'est à l'abri d'avoir besoin de la sécu (de secours) sans pour autant être irréprochable, c'est la solidarité, sinon, on exclurait de la société et du système d'aide des franges entières de la population.

Ellevar":21e6ittc a dit:
Et je comprends parfaitement les gens qui continuent en toute connaissance de cause.

Non, ils continuent parce qu'ils n'ont pas le choix, c'est tout. C'est une des addictions les plus puissantes.
 
A

Anonymous

Guest
Désolée hein, mais quand on avance des arguments de coûts de soins médicaux, de politique et de peine dans l'entourage en parlant de cigarette pour enchaîner avec "la moto c'est pas dangereux", je me sens obligée de réagir. Oui faire de la moto est un risque pour la vie et oui en cas de problème la société va en supporter les conséquences.

(Pour le reste je m'en fou, je ne boit jamais, ne fume pas et ne conduit que des poussettes).
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
9
Ellevar":20bh0wji a dit:
Edit : btw, je trouve que la comparaison avec la moto ou autre loisir lambda n'est pas déplacée dans ce contexte. Il s'agit juste de faire comprendre à elysiona que les remarques personnelles culpabilisantes sont à côté de la plaque sur ce topic.
C'est tout à fait ce que je voulais faire comprendre (loin de moi de relancer un énième débat sur la dangerosité de la moto). J'aurais pu choisir d'autres sujets : base jump, apnée no limit, surf sur les mégas vagues à Hawai, free-fight, bouffer 10 big-mac par jour, s'envoyer 20L de coca par semaine...
Le but n'étant pas de juger la dangerosité ou le cout pour la société de ces pratiques si quelqu'un demande des conseils sur ces sujets.
 

Picatau

Fait crier les carottes
Inscrit
24/2/13
Messages
3 833
Score de réaction
1
Localité
Limousin
La comparaison avec la moto serait plus pertinente si on considérait un motard qui adopte un comportement à risque sur la route (roulerait très vite, grillerait des feux rouges...), là, on aurait un début d'analogie mais comparer le fait de fumer avec le simple fait de faire de la moto, si j'ose dire, ça ne tient pas la route, il y a beaucoup plus de risques à fumer.

erulelya":3e3oqmc8 a dit:
et ne conduit que des poussettes

Hihi, attention danger, ma compagne a eu un accident de poussette.
 

elysiona

Broute de l'herbe
Inscrit
1/7/13
Messages
202
Score de réaction
0
C'est comme la viande, au début on n'aime pas, et on finit par apprécier à cause de notre culture, notre éducation.. Ca n'en reste pas moins mauvais pour la santé et immoral; et vous qui êtes végé, vous êtes parvenus à l'évincer, malgré les sensations apportées. Pourquoi ne pas faire pareil avec la clope?

Ereluleya, d'où j'ai dit que la moto c'est pas dangereux? J'ai dit la moto c'est pas dangereux pour la santé. Faut lire jusqu'au bout hein!

Effectivement, ne fumant pas moi-même (j'ai fumé plusieurs clopes en étant jeune avec une amie, je ne suis pas tombée dans la dépendance car cette chose me dégoutait, mais elle si), je n'avais peut-être pas vu les choses sous cet angle, Picatau, comme quoi les fumeurs sont bel et bien des victimes, même s'il prétendent le contraire.
Mais alors, comment les aider sans les agresser/vexer? On a juste à les laisser continuer à s'empoisonner sans rien dire, au nom de leur liberté? Alors que tu viens de dire que justement, ils n'étaient pas libres?
Si vous voyez quelqu'un dans la rue en train de se frapper avec une cymbale (en référence à la sympathique BD), vous n'allez pas le laisser faire, vous allez l'emmener à l'hopital psy?
 
A

Anonymous

Guest
elysiona":1vikpa1b a dit:
C'est comme la viande, au début on n'aime pas, et on finit par apprécier à cause de notre culture, notre éducation.. Ca n'en reste pas moins mauvais pour la santé et immoral; et vous qui êtes végé, vous êtes parvenus à l'évincer, malgré les sensations apportées. Pourquoi ne pas faire pareil avec la clope?

Si vous voyez quelqu'un dans la rue en train de se frapper avec une cymbale (en référence à la sympathique BD), vous n'allez pas le laisser faire, vous allez l'emmener à l'hopital psy?

Pour la viande, il n'y a pas d'addiction physique, juste une addiction psychique, c'est-à-dire une prise d'habitude dure à perdre. Ensuite, contrairement à la viande, on peut fumer en détruisant "juste" sa propre santé, donc si on achète du tabac non testé (ce que font les véganes nicotinomanes), je vois pas le problème.

Pour le truc des cymbales, jamais je ne ferais interner quelqu'un pour ça, à la limite, l'occasion vient de parler de ça, j'en parlerais, je questionnerais sur l'origine de cette addiction pour la personne, la recherche de sensation via ce geste.

Je trouve au final le tabac presque anodin par rapport à tout ce que les gens consomment.

J'suis lu seulx à connaître des héroïnomanes, des alcooliques, des cocaïnomanes, caféinomanes et autres addicts? J'aimerais ue ces personnes soient juste nicotinomanes, ça leur simplifierait la vie, uoique certain-e-s ne veulent pas changer non plus, donc pour ma part % pour la liberté individuelle tant qu'elle est végane.
 

Picatau

Fait crier les carottes
Inscrit
24/2/13
Messages
3 833
Score de réaction
1
Localité
Limousin
Anodin le tabac ? Mouais, ça reste à discuter.

D'après ce que j'ai pu lire, c'est une addiction des plus fortes, psychologique, physique, comportementale, avec l'héroïne (qui a par contre des conséquences plus dramatiques plus rapidement). Il y a même des gens qui arrivent à se sevrer de l'héroïne, avec de l'aide bien sûr, mais qui n'arrivent pas à se passer de la clope.
Et puis, des générations d'enfants ont subi le tabagisme de leurs parents, héritant d'asthme et d'allergies par exemple. Les jeunes (ados, voire plus jeunes) se mettent à fumer sans avoir fini leur croissance, notamment sur le plan pulmonaire, ce qui est terrible pour leur santé future (et on sait combien les jeunes sont sensibles aux "injonctions" de la société, cibles numéro un des publicités notamment). Bref, le tabac, ça ne concerne pas que soi, c'est aussi une question de société.

Donc, anodin, le tabac, je ne crois pas. Je peux à la rigueur comprendre qu'on défende une certaine ""liberté"" de fumer, qu'on dise qu'on y trouve du plaisir, et je suis même contre la répression à tout va envers les fumeurs, mais je crois pas qu'on puisse dire que c'est anodin.

J'ai entendu aujourd'hui que l'Angleterre avait le projet d'interdire carrément le tabac aux gens nés à partir de l'an 2000, ce que je trouve par contre excessif voire idiot ce genre d'interdiction. Qui a entendu ça ?
 
A

Anonymous

Guest
Une addiction au tabac ne fait pas faire des folies comme d'autres addictions, sous tabac on ne conduit pas beaucoup différemment que sans, et on se comporte plutôt normalement. Quel psychotrope a si peu d'effet négatif sur le quotidien?
 

Picatau

Fait crier les carottes
Inscrit
24/2/13
Messages
3 833
Score de réaction
1
Localité
Limousin
Certes monsidlteci, c'est justement ce que je précisais dans mon message précédent quant à l'héroïne.
Ce ne sont pas les effets psychotropes le problème avec le tabac mais les effets à long terme sur la santé et c'est justement parce que c'est à long terme, à mon sens, qu'on ne prend pas conscience de la nocivité du produit sur soi et sur les autres mais c'est clairement pas anodin quand tu vois les dégâts que cela provoque (insuffisance respiratoire, emphysème, asthme, allergies, cancer du poumon, AVC, infarctus...). J'ai malheureusement dans mon entourage des gens qui endurent ou ont enduré les méfaits du tabac et c'est pas joli joli.
 
A

Anonymous

Guest
J'ai jamais dit que c'était bon pour la santé, mais l'alcoolisme ambiant présent ainsi que la présence en excès d'autres produits me paraissent beaucoup plus problématique que le tabac.

Oui, c'est ça, je crois que ce qui m'a marqué sur ce sujet, c'est les interventions surtout contre le tabac et peu contre l'alcool, qui a aussi des effets très négatifs sur la santé, au quotidien et à long terme. De plus l'alcool a une sorte d'alibi culturel, festif et on entend parfois même des gens le promouvoir (le fameux "un verre de vin par jour, blablabla).

Bon le but de mes interventions n'étaient pas de diminuer la dangerosité du tabac, mais je trouve que cette drogue est parfois la cible centrale alors que d'autres sont totalement acceptées au quotidien (là j'accuse surtout le café, par son effet proche de la cocaïne, par son impact sur les populations qui le produisent et celles qui le consomment, son rôle dans le monde du travail). EDIT: j'ai d'ailleurs dit que le tabac était presque anodin par rapport à tout ce que les gens consomment au quotidien.
 
A

Anonymous

Guest
C'est clair qu'il y a des addictions dangereuses comme le sucre ou le café (ou le fromage tiens) qui ont des effet autant voir plus dévastateurs que le tabac. Faut voir les enfants quand ils mangent trop de sucre on dirait qu'ils sont sous speed, et dès qu'ils passent un jour sans sucre, ils sont véritablement en manque.
 

Picatau

Fait crier les carottes
Inscrit
24/2/13
Messages
3 833
Score de réaction
1
Localité
Limousin
Pour le café, je ne sais pas quelles sont vos sources. J'ai lu que, surtout pour les femmes, je ne sais pas pourquoi, le café était plutôt un bon produit (sans surconsommer non plus), de même que le vin à quantité modérée, un verre par jour en effet. Si c'est vrai, quel est le souci ?

Pour l'alcool, c'est en effet très nocif pour les accros mais là aussi, l'alcool ne devient une addiction que pour les personnes prédisposées, donc plus rarement que le tabac, bref, en buvant un verre de vin ou de bière ou même de cognac, on ne devient pas nécessairement alcoolique. Mais je ne défends en rien l'alcool non plus quand je vois les ravages chez les ados par exemple.
Le tabac, on ne peut pas le consommer de manière modérée, sauf exceptions.
 

Brigande

Massacre des légumes
Inscrit
4/2/11
Messages
1 628
Score de réaction
0
Localité
à proximité de Perpignan
Site web
shoobidoo.over-blog.com
C'est fort de café de comparer les effets sanitaires et addictifs du café avec ceux du tabac.

De toute façon, ce n'est qu'un prétexte pour minimiser les effets du tabac. Prétendre que A est aussi ou plus dangereux que B ne rend pas B moins dangereux pour autant.
 
A

Anonymous

Guest
Le café contient une molécule addictive et psychotrope, classée plus dangereuse socialement, physiquement et psycologiquement que la cannabis par l'ONU (malheureusement je ne retrouve pas ma source, mais bon, vu qu'il existe pleins de classement des psychotropes tous contradictoires, je sais pas si ça vaut quelque chose). Pour la plupart des classements des psychotropes, le café n'est même pas pris en compte, ce qui pour moi, reste inquiétant sachant qu'aux USA, 90% de la population en cnsomme tous les jours.

La caféine, comme le tabac et l'alcool, provoque une dépendance physique, je vois comme comment une de ces molécules peut être bonne si elle rend accro.
La caféine double le risque de fausse couche chez les femmes enceintes : ( http://usatoday30.usatoday.com/news/hea ... eine_N.htm ) et augmente le risque de cancer et de maladie cardio-vasculaire, donc ce n'est pas une drogue sans risque.

Le café peut être un bon produit dans le sens où il stimule (pratique pour aller au boulot, non?), comme la nicotine d'ailleurs, mais dans ce cas, on peut reconnaître presque toute drogue comme un bon produit, tout dépend du but de la prise de cette drogue.

Peut-être que le tabac crée une dépendance plus rapidement que les autres drogues, c'est une très bonne information à avoir si on veut tester le tabac, mais ça ne légitime en rien le fait d'accuser les tabagistes de je ne sais quoi.

Et encore une fois, je n'ai jamais dit que le tabac est inoffensif (je rappelle au passage que je n'ai pas de raison de défendre le tabac par rapport aux autres drogues, je ne consomme ni tabac, ni café, ni alcool au quotidien, c'est juste que votre façon de bondir sur les tabagistes m'énervent).
 

elysiona

Broute de l'herbe
Inscrit
1/7/13
Messages
202
Score de réaction
0
Monsidlateci, je sais pas si le café refile le cancer?
Par ailleurs, je connais quelqu'un qui avait l'habitude de boire du café tous les jours depuis des années, et il a arrêté sans problème du jour au lendemain.

Moi, si j'ai une dent contre la clope, c'est à cause de ses nombreux effets délétères sur la santé, à court et long terme.

Je pense aussi qu'il y a beaucoup plus de fumeurs que d'alcooliques, non?

En plus, l'acte de fumer est considéré comme cool, tendance, ce qui est une aberration. C'est comme la BD avec les cymbales, c'est pareil, sauf que si c'était vrai on dirait "oh mon dieu".

Boire aussi c'est bien considéré, mais il faut que ça reste maîtrisé, sinon, c'est la honte... Et c'est vrai que moi aussi j'entends dire "un verre de vin par jour c'est bon pour le coeur", non mais c'est sérieux?

Par contre, fumer plusieurs paquets par jour, tout le monde s'en fou et trouve ça normal...
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
9
elysiona":31925vh5 a dit:
Monsidlateci, je sais pas si le café refile le cancer?
Par ailleurs, je connais quelqu'un qui avait l'habitude de boire du café tous les jours depuis des années, et il a arrêté sans problème du jour au lendemain.
Et moi, je connais quelqu'un qui a fumé toute sa vie et n'a jamais eu de cancer. ;)
 

Picatau

Fait crier les carottes
Inscrit
24/2/13
Messages
3 833
Score de réaction
1
Localité
Limousin
Bonne blague kob27g, tu l'as fait exprès celle-là lol.
Sinon, elle vaudrait le coup dans un prix de la remarque anti-santé.

Sur le café, j'avais plutôt lu des trucs comme ça : http://www.lepoint.fr/editos-du-point/a ... 514_57.php

ou comme ça : http://sixactualites.fr/alzheimer-cafe- ... ique/1905/

Ou d'autres plus nuancées comme ça : http://sante-medecine.commentcamarche.n ... ts-du-cafe

Mais je n'ai aucune action dans le café, je n'en bois guère. Sinon, je ne connais pas de personnes réellement accros au café, y en a qui en boivent beaucoup mais je ne crois pas qu'elles auraient de symptômes de sevrage s'ils devaient s'arrêter.
 
A

Anonymous

Guest
elysiona":2cy367vw a dit:
Par contre, fumer plusieurs paquets par jour, tout le monde s'en fou et trouve ça normal...
C'est qui tout le monde... Y a une loi anti-tabac interdisant de fumer quasi partout sauf dans la rue et chez soi, des campagnes en veux-tu en voilà sur le tabac mauvais pour la santé, des images dégueulasses sur les paquets vendus et l'augmentation du prix des cigarettes est vertigineuse depuis des années. Je n'ai pas franchement l'impression que "tout le monde" s'en fout.
(je ne sais pas si c'est efficace ou non, mais on peut pas dire que tout le monde s'en fiche :confus: ).

Arrêter le café m'a filé des maux de tête et des insomnies pendant 3 jours (c'était moins dur que l'arrêt de la clope quand même) et quand j'étais accro, si je n'avais pas ma dose le matin, j'avais des maux de tête.
par ailleurs, je ne sais pas si c'est lié à la molécule dont parle Monsidlateci mais le café est très efficace contre les migraines. Une grosse tasse bien tassée peut être aussi voire plus efficace qu'un triptan (vaso-dilatateur : médoc très agressif et puissant) pour point de comparaison. En appoint, c'est donc potentiellement efficace contre les migraines mais bizarrement, consommé trop régulièrement le café peut provoquer des migraines (je rappelle que les migraines ne sont PAS des maux de tête, mais des crises très douloureuses et handicapantes qui peuvent aller jusqu'à des paralysies temporaires et partielles, on fait souvent l'amalgame).
Je ne connaissais pas toutes ces infos sur le café Monsidlateci, mais c'est intéressant.
 

Fushichô

Consus
Inscrit
22/1/11
Messages
15 027
Score de réaction
4
Localité
Australie
Fabicha":vq8ujtw8 a dit:
Arrêter le café m'a filé des maux de tête et des insomnies pendant 3 jours (c'était moins dur que l'arrêt de la clope quand même) et quand j'étais accro, si je n'avais pas ma dose le matin, j'avais des maux de tête.

Pareil (sauf les insomnies), et mes maux de tête ont été constants pendant 1 semaine.
 
A

Anonymous

Guest
Pour le cancer et le café, je suppose qu'on peut trouver des études contradictoires (comme pour la viande, le lait, etc...).

J'ai vraiment l'impression que des caféinomanes, y en a pas mal, juste dans le milieu de la recherche déjà...
J'ai un ami qui consomme occasionnellement pas mal de drogues (légales ou illégales), et sa seule addiction, c'est le café.

Pour la comparaison du nombre d'alcooliques et de tabagistes, dur à dire, j'en connais tellement qui boivent une bière par jour, pas tous les jours sâôûl (je sais plus où est ce "^") mais pour qui l'alcool est très très régulier sans être remis en cause.


Je tiens à dire aussi que la "prévention" de l'état est souvent foireuse car mêlant trop souvent prévention au sens strict (avec info scientifique véridique) et "prévention" dans le sens "propagande". Je collectionne ce genre de brochure et parfois on trouve de ces trucs. Je comprends qu'avec ça, certaines personnes ne fassent pas confiance à la documentation de prévention.
 
Haut