Autour du tabac

  • Auteur de la discussion tom
  • Date de début

tom

Élève des carottes
Inscrit
8/9/06
Messages
1 343
Je ne pense pas qu'une discussion autour du tabac ait déjà eu lieu ici... Je précise que ce n'est absolument pas pour stigmatiser qui que ce soit que je lance le sujet, mais juste pour échanger des points de vue...

Tout le monde sait je suppose combien de produits nocifs se trouvent dans les paquets de tabac, et à quel point il est néfaste à long terme :

Tabagisme actif :

- cancer bronchique (x 10), ORL (x 7), rein (x5), vessie (x 2)…
- pathologies cardiovasculaires (HTA, infarctus – attention pilule, AVC, artérite, glaucome, diabète...)
- pathologies respiratoires (bronchique chronique, emphysème)
- problèmes de fécondité (baisse de la fertilité) et de grossesse (fausses-couches, prématurés, malformations)
- ostéoporose, cicatrisation difficile, peau plus fragile
- baisse de l’absorption des vitamines (B, C)

Tabagisme passif :

- asthme
- mort subite du nourrisson, infections (toux, otites...)
- infarctus (+ 50%)
- cancer du poumon (+ 25%)
Mais avez-vous déjà remarqué l'impact du tabac autrement que par la santé ? En fait je trouve que la lutte contre le tabagisme a quelques points similaires avec la lutte contre le "carnivorisme" : le tabac diminue la santé, fait baisser le "pouvoir d'achat", fait le jeu des grands industriels qui nous manipulent (nicotine...) en nous détruisant la santé (industriels qui par ailleurs sont "soupçonnés" de verser dans la contrebande pour diminuer le prix des paquets et augmenter les ventes)...

De plus on peut vraiment dire que le tabac, s'il est VG, n'est absolument pas vegan (expériences animales...) ; et ça me fait bien chier qu'il ait été assimilé à la liberté (libération de la France avec les distributions US, libération de la femme) et au bien-être ("coolitude") :whistle:

OMS":318fd850 a dit:
La culture du tabac a participé à une crise écologique dans un certain nombre de pays. Dans beaucoup de pays en développement, le bois sert de combustible pour sécher les feuilles de tabac et construire des séchoirs à l’air naturel. On estime que 200.000 hectares de forêts et de terrains boisés sont coupés chaque année à cause de la culture du tabac.

Dans la partie septentrionale de l’Afrique dans son ensemble, plus de 1.400 kilomètres carrés de terrains boisés indigènes disparaissent chaque année pour servir de combustible pour le séchage du tabac, ce qui correspond à 12% de la déforestation annuelle totale dans la région, sans compter les autres utilisations du bois liées au tabac, comme pour construire des séchoirs à l’air naturel (arbres adultes).

En 1995, l’industrie mondiale du tabac a généré environ 2,3 millions de tonnes de déchets industriels et 209000 tonnes de déchets chimiques. Et c’est sans compter l’énorme quantité de mégots qui ne sont pas biodégradables pour la plupart, contrairement à la croyance populaire. Selon une estimation, 954.000 tonnes de filtres ont été fabriqués en 1998, dont la plus grande partie a été jetée sur la voie publique, dans les cours d’eau et les espaces verts. Ce chiffre ne comprend les emballages de cigarettes, les briquets, les allumettes et autres produits dérivés du tabagisme.
Et comment je pourrais dire ça à mon frère ?? (Ca m'arrangerait bien qu'il passe par là, tiens !)
 

sylv1p

Mange de la salade
Inscrit
30/3/08
Messages
496
Localité
Caen
tom":39nt6aos a dit:
En fait je trouve que la lutte contre le tabagisme a quelques points similaires avec la lutte contre le "carnivorisme"
yo, c'est un bon parallèle :p

après l'air pur dans les cafés, pub et restos, who's next ? what else ?

la prochaine étape : des menus remplis de plats veg...

ahhhh ! je fantasme, ça fait du bien >:)
 

jess

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
25/5/07
Messages
5 204
Localité
Ganges / Montpellier
à chaque fois que je suis avec des fumeurs, je leur demande (en plaisantant à moitié) : comment vous faites pour fumer ? c'est une telle perte d'argent et de temps !

car tu as oublié cet élément dans ce que tu énonces : le temps.

petit calcul rapide : pour quelqu'un qui fume un paquet (20 clopes) par jour, sachant qu'il faut environ 3 min pour fumer une clope (selon des dires de fumeurs à qui j'ai posé la question), ça veut dire qu'il passe une heure par jour à fumer ! c'est énorme !
 

Mamzelle S

Avale du tofu
Inscrit
1/8/08
Messages
676
Localité
Aveyron
Site web
senourrirautrement.wordpress.com
En tant que seule non-fumeuse de mon groupe d'amis, je suis bien placée pour savoir qu'il n'y a rien que tu puisses faire pour faire comprendre aux autres ce que cette pratique entraîne en terme de santé, d'économie, d'écologie...
C'est une vraie drogue et il faut une sacrée dose de volonté pour arrêter. Les gens le savent mais voilà, c'est ancré dans leurs habitudes et c'est devenu un besoin physique.
La cool attitude avec la clope au bec ça m'a toujours fait rire. C'est dans la tête que t'es cool, ça n'a rien à voir avec un accessoire ou une façon de se fringuer. Quant à la liberté, c'est justement de ne pas suivre le troupeau !
En soi, je m'en fiche un peu que les gens mettent leur santé en l'air par contre ça m'énerve grave de voir des mégots dans des coins de nature ! >:)
Quitte à fumer, fumez la pipe, les gens !
 

jess

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
25/5/07
Messages
5 204
Localité
Ganges / Montpellier
Mamzelle S":9dmja0uq a dit:
Quitte à fumer, fumez la pipe, les gens !
et quitte à être des toxicos, chiquez, ça vous bousillera les dents au lieu des poumons, mais vous en ferez pas profitez votre entourage !!!

en tout cas, t'as raison, ça sert à rien d'essayer de convaincre un fumeur : il sait, mais rien n'y fait.
là encore, on peut faire le parallèle avec le carnivorisme !
 

Miaoupowa

Jeune bulbe
Inscrit
27/8/08
Messages
94
Il faut dire aussi que beaucoup de fumeurs s'en fichent de leur santé, ils ne se voient pas vivre vieux...
 

Mercredi

Broute de l'herbe
Inscrit
24/8/08
Messages
168
Localité
Paris
Site web
peace-love-mercredi.blogspot.com
je suis asthmatique alors que des gens payent pour être malades... ça me rends.. pas dingue mais bon voilà quand je me réveille en étouffant la nuit par ex après... je comprend pas.
 
A

Anonymous

Guest
J'ai pris un café dans un café aujourd'hui. J'étais entourée de fumeurs. Résultat: je pue: pull, sac à main, cheveux :(. Et j'ai suffoqué pendant une demi heure.
Je comprends qu'on ait interdit dans les cafés en France. Je ne suis pas pour les interdictions mais y a aucun respect pour les non fumeurs. Moi si j'étais fumeuse je ne fumerais que dehors, en aucun cas chez les gens ou dans une galerie commerçante. Dépendant ok mais gérez-vous.

Un truc qui m'énerve chez les fumeurs c'est qu'ils allument tjs leur clope quand ça convient pas. Genre juste devant un magasin ou un cinéma avant d'entrer, résultat faut attendre qu'ils aient fini. Autre chose qui m'énerve ce sont les mégots par terre. L'autre jour je vois une nana devant un magasin prendre sa pause clope: hop mégot par terre devant mes pieds. Mince si on fait tous ça on va où? Et last but not least dans ma râlerie, j'ai horreur des fumeurs qui parlent systématiquement de cigarette. Et là je parle aussi et surtout des fumeurs de cannabis fiers de fumer leur merde. Et nan chuis pas tolérante lol
 

clocloclo

Mange de la salade
Inscrit
22/8/07
Messages
446
La cigarette, c'est compliqué parce que quand tu t'adresses à un gros fumeur, tu t'adresses à un drogué, donc tu ne peux pas attendre de choses cohérentes de sa part. Les fumeurs ont conscience de ce qu'ils risquent, de ce qu'ils font subir aux autres, clairement, mais ça ne les empêche pas de continuer. Il est en tout cas difficile de se prononcer sur la difficulté à arrêter quand on a soi même jamais été fumeur.
Mon mec fume son paquet par jour. ça lui coûte un bras. Le matin il tousse alors qu'il a que 30 ans. Serais-je veuve à 35ans? A moins que ce soit moi qui meurt avant à cause du tabagisme passif puisqu'en plus, je suis asthmatique et mes parents m'ont fumé dans la tronche toute mon enfance.

Les bars et les boîtes sans tabac, c'est magique, tu peux sortir boire un verre et danser sans sentir le vieux cendrier quand tu rentres chez toi.

Pour moi, les fumeurs ont bien profité de leur "liberté" pendant toutes ces années, maintenant, c'est le tour des non-fumeurs de profiter de leur liberté de ne pas être intoxiqué, donc c'est une juste mesure que ce soient les fumeurs qui doivent s'adapter aux non-fumeurs plutôt que l'inverse.

Au niveau du truc cool : moi je trouve pas ça cool les gens qui puent de la gueule.

Tiens, ça me fait penser à un reportage que j'avais vu au journal télévisé juste avant que la loi passe. Un mec disait "quand je suis au restaurant, si la personne qui est à côté de moi mange des escargot, l'odeur du beurre d'ail me dérange, je ne vais pas pour autant lui interdire de manger ses escargots". Sauf que d'une, aux dernières nouvelles, l'inalation de beurre d'ail ne donne pas le cancer et de deux, quand moi je vais au resto, je regarde le menu, et il ne me semble pas qu'il soit indiqué : cigarette en entrée, cigarillo au plat et cigare en dessert, alors que pour les escargots, normalement, c'est marqué. Et puis d'ailleurs, laissez aussi les escargots tranquilles!

Donc, pour résumer, je suis d'accord avec l'interdiction de fumer dans les lieux publics mais je souhaiterais que les taxes gouvernementales sur les cigarettes soient utilisées pour de vrais programme de désintoxication des fumeurs car actuellement, à part un n° de tel ou on vous explique les méthodes et où on vous donne 4 conseils bidons pour arrêter de fumer, il n'y a pas de réel accompagnement du fumeur qui veut arrêter alors que nous sommes face à une vraie toxicomanie.
 
A

Anonymous

Guest
Oui mais comme ça rapporte à l'Etat sous forme de taxes ça peut durer encore longtemps :-/
 

Lringot

Avale du tofu
Inscrit
6/3/08
Messages
517
Localité
Choisy le roi
Site web
www.federation-vegetarisme.fr
Le polonium tue aussi via les cigarettes
Le secret gardé pendant quarante ans par les fabricants est révélé au grand jour par une étude publiée dans l’«American Journal of Public Health» de septembre : les cigarettes contiennent du polonium 210, qui ferait 11.700 morts par an dans le monde.



LE POLONIUM est le premier élément découvert par Pierre et Marie Curie, en 1898. Il est très radioactif et a fait parler de lui récemment en étant utilisé pour l’assassinat de l’espion russe Alexandre Litvinenko, en 2006 («le Quotidien» du 5 décembre). Et voilà que l’on apprend que les cigarettes contiennent du polonium 210. Les fabricants le savaient depuis les années 1960 mais l’avaient soigneusement caché, révèle une étude conduite par Monique Muggli (Mayo Clinic, Minnesota), qui a analysé 1.500 documents internes de ces derniers.

Le polonium 210 est présent dans l’atmosphère et si l’on en retrouve dans les feuilles de tabac, c’est surtout lié aux fertilisants riches en phosphates utilisés pour le cultiver. Les fabricants ont bien essayé de s’en débarrasser mais ils n’y ont pas réussi et ont donc décidé, sous la pression de leurs juristes, de censurer les études sur le sujet, afin d’éviter de «réveiller le géant endormi», selon l’expression de l’un d’entre eux. Les chercheurs étaient davantage prêts à discuter des risques liés au polonium, que certains jugeaient faibles compte tenu des quantités en cause.

1% des cancers pulmonaires.
Or, selon des études citées par Monique Muggli, chez les fumeurs, les concentrations de polonium dans les tissus sont le double de celles des non-fumeurs. Et l’on estime que ceux qui consomment un paquet et demi par jour sont exposés à autant de radiations que s’ils subissaient 300 radios thoraciques par an. Le polonium serait responsable de 1% des cancers pulmonaires aux États-Unis et donc, selon une extrapolation, de 11.700 morts par an dans le monde.

British American Tobacco contre-attaque en soulignant qu’on ne sait pas quels constituants (il y en a 4.000) des cigarettes causent le cancer et que le polonium est aussi présent dans l’alimentation, les fraises par exemple. Et de citer une étude de 1977 selon laquelle, sur la quantité de polonium absorbée chaque jour par un fumeur, 77,3% vient de l’alimentation et 17% seulement du tabac. Philip Morris affirme pour sa part que de nombreux rapports sur le sujet ont été publiés depuis trente ans, les liens étant disponibles sur son site.

La conclusion de Monique Muggli est, elle, sans appel. Il faut, dit-elle, apposer un nouveau message d’avertissement sur les paquets : «Les cigarettes sont une source majeure d’exposition radioactive.»

> RENÉE CARTON

Quotimed.com, le 28/08/2008
 
A

Anonymous

Guest
J'aimerais bien adopter la cigarette electronique, mais le prix (100€ environ) me fait hésiter. Quelqu'un a t'il/elle déjà essayé ? :)
 
A

Anonymous

Guest
Bin pour résumer :

«C’est presque comme fumer pour de vrai»

-1) La nicotine arrive plus vite dans le sang, contrairement à tous les autres substituts.
-2) La fumée n'est pas nocive, puisque c'est de la vapeur d'eau
-3) La gestuelle est présente
-4) Il n'y a pas toute la nocivité que contiennent les cigarettes "classiques".
-5) Le prix d'achat est un investissement qui est amorti par la suite, comparé à la vente de tabac.
-6) On garde toujours notre coté macho (Qui est une parade en vérité lorsqu'on est pas sûr de soi/ manque de confiance/contenance anti-timidité) *
-7) La forme et la taille donne l'illusion de tenir une cigarette, il n'y a donc pas de choc psycho, concernant le changement d'habitude.
-8) C'est plus esthétique qu'un patch

Voilà ce que j'ai compris à travers le lien que tu m'as donné Kornmuse (Merci) et sur les autres sites que j'ai lu. :)

N'empêche que le prix reste toujours dissuassif pour moi. J'demanderais au Papa Noël s'il peut faire quelque chose... :p




* Voilà une cause possible d'echec à l'arrêt/sevrage de fumer. En effet, si des problèmes internes, que l'on cache derrière notre écran de fumée, ne sont pas résolus, il est fort à parier que l'on rechutera ! C'est pourquoi je pense qu'il est interessant d'enrayer certains problèmes psycho avant d'arrêter de fumer. (C'est une méthode que j'ai inventé et que j'appelle "La methode du dernier recours" lorsqu'on a tout essayé -ou presque- et que rien n'y a fait et que je pratique depuis peu)
 
A

Anonymous

Guest
De rien Kornmuse :)

Tout à fait, Kardinal. Néanmoins dans le lien que tu m'as donné, voici ce qui a retenu mon attention :

"La cigarette électronique est-elle vraiment sans danger? Les médecins ne peuvent l’affirmer. Les cartouches contiennent en effet du propylène glycol, une substance chimique utilisée pour les antigels et les herbicides"

Ceci dit :

"Le propylène glycol est utilisé dans l'alimentaire (sauces...) dans l'industrie pharmaceutique, dans les spectacles (machines à fumée), les produits de soins corporels, de beaute, et aussi dans les cigarettes. Ce produit est considéré comme non toxique (source Wikipédia)"

"L'éther de glycol est Cancérigène, le propylène ne l'est absolument pas."

D'après mes recherches le propylène est un dérivé de type P de l'ether de glycol. il est utilisé dans les cigarettes, en tant qu'agent humectant. C'est une substance volatile qui sert à inhaler plus facilement la fumée. Il n'est donc pas toxique en lui-même, mais augmente les effets nocifs des autres substances sur les poumons. (Un peu comme un bateau qui transporterait des explosifs)

- La cigarette contient plus de 400 produits nocifs, dont une 30aine répertoriés comme cancérigènes dû à la combustion, lorsqu'elle est allumée.
- La e-cigarette n'en contiendrait qu'un (la nicotine) déjà présent dans la cigarette.
Quitte à s'intoxiquer, je pense qu'il faut choisir le moindre mal.

Ce qui rend accro au tabac, c'est avant tout la nicotine. La nicotine est un anti-depresseur. Lorsqu'on est habitué à elle, comme tout autre anti-depresseur, on ne peut s'en passer sans qu'il y est d'effet secondaire concernant notre comportement. En effet, les anti-depresseurs nous rendent plus joyeux et avec une prise de longue date, finissent par êtres les régulateurs de notre humeur.

C'est d'ailleurs la raison, lorsqu'un fumeur cesse son addiction au tabac, qu'il devient désagréable, intolerant, ennervé, etc...
Il doit retrouver son autonomie concernant son humeur et ce n'est pas chose aisée, puisque jusqu'à présent c'était la nicotine qui le faisait à sa place.

J'ai arreté plusieurs fois de fumer. Et à chaque fois ce fut un echec. Cependant chaque rechute m'a permit de comprendre un peu mieux le mecanisme de cette drogue.

Il serait toutefois simpliste de dire que seule la nicotine entre en compte dans l'addiction du fumeur. D'autres composants chimiques sont ses complices et les gestes liés à cette "manie", sont tout aussi important, selon le portrait psychologique du "drogué".

A l'heure actuelle je ne serais pas fumeuse, si à mon 1er arrêt, j'aurais su ceci :

UN EX-FUMEUR NE SERA JAMAIS UN NON-FUMEUR !

En effet, quel que soit le temps où on aura arreter la cigarette, que ce soit 1 ans, 3 ans, 10 ans ou 20, il ne faut JAMAIS refumer, même pas une bouffée. (Comme l'alcool en fait).

Ma 1ere rechute c'est faite après 3 ans d'arrêt. J'ai eu envie de revoir ce que ça faisait de fumer. A ce moment là, malgré que je toussais à m'en etouffer, mon corps s'est souvenu du "bien-être" qu'apporte la cigarette. Toutes mes petites cellules se sont misent à danser, sans que j'en prenne conscience et petit à petit, je me suis remise à fumer.

Je regrette d'avoir appris la phrase ci-dessus à mes dépends. Alors je la partage aujourd'hui à tous les ex-fumeurs que je croise sur ma route.
Ne surestimez jamais votre volonté/haine/indifference contre la cigarette. Ce produit est un piège. Ce n'est pas pour rien qu'on l'apelle "drogue". ;)

Pour revenir à la E-cigarette, il faut avoir conscience biensur, que comme tout produit toxique, la nicotine est nocive. Cet objet n'est donc pas sans danger, alors il ne faut pas en abuser et garder à l'esprit que son emploi est avant tout pour cesser à plus ou moins long terme, de fumer.

Pim
Tabacologue à ses moments perdus :D
 
A

Anonymous

Guest
J'ai lu "La manière simple pour arrêter de fumer de Allen Carr" avant de l'offrir à un ami fumeur. Il l'a lu 3 fois et fume tjs :D
Par contre moi qui ne fume pas j'étais nauséeuse tout au long du bouquin lol

J'ai lu des témoignages de gens qui ont arrêté à la lecture de ce livre. (Je sais que c'est aussi un gros biznes mais si ça peut marcher!)
 
Haut