Avoir un animal de compagnie est-il végane ?

Jezebel

Évéganéliste
Inscrit
12/5/10
Messages
7 205
Score de réaction
31
Localité
Un peu partout dans le monde
Est-ce qu'il serait possible d'arrêter de parler de viol a tout va dans ces là?
On a deja eu cette discussion récemment sur le forum et il me semble que le résultat c'est qu'on ne peut pas parler de viol systématique juste parce que ca nous chante.

Dans ce cas précis, il n'y a ni insémination artificielle ni preuve qu'il s'agit d'un viol. Chattes et chiennes se reproduisent lors de leur chaleur et savent très bien envoyer paître un mâle si pas intéressées.

Merci de ne pas instrumentaliser d'autres problématiques au profit de ce qui arrange ici.
 

jess

Se gave de B12
Inscrit
25/5/07
Messages
5 213
Score de réaction
11
Localité
Ganges / Montpellier
Tout à fait d'accord avec Jezebel. Les chiennes et les chattes savent très bien envoyer paitre un mâle.
 

crisa

Jeune bulbe
Inscrit
7/1/18
Messages
30
Score de réaction
0
Sujet très intéressant!
Je ne vois aucun mal à cohabiter avec des animaux. On dit "animaux de compagnie" si on veut, pour moi c'est cohabiter et accueillir un animal.
Il y a des animaux qui recherchent naturellement la compagnie humaine (ex: les souris, les rats, les chats qui passent parfois, les oiseaux...).
Dans la nature, on trouve bien des espèces complètement différentes qui vivent ensemble et en harmonie !
ex : Un oiseau en afrique vit sur la tête d'un gros animal... Le petit animal qui rend service au gros, et qui est protégé en échange. Quelle belle équipe !
Donc, pourquoi la cohabitation entre nous et une autre espece serait contraire à un style de vie vegan ?
Je pense que vouloir vivre avec un animal est naturel et bénéfique pour nous et eux. Cohabiter peut contribuer autant à notre bien être qu'à celui de l'animal. Le problème est peut être l' appellation : "animal de compagnie" ne sonne pas terrible. Tellement d'animaux adorent notre compagnie, et viennent la chercher pour gagner de la sécurité, affection, nourriture etc.. Par contre, il faudrait revoir le problème de l'animalerie telle qu'on la connait. C'est un autre sujet.
Pour moi c'est simple : vivre avec un animal chez soi est tout à fait compatible avec le fait d'être vegan, à condition qu'on ne le nourrisse pas de viande et qu'il se sente évidemment "chez lui".
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 222
Score de réaction
58
La difficulté (que j'ai rencontré) avec les animaux de compagnie (rats, chats, chiens) est qu'il faut inévitablement les dresser pour qu'ils se plient aux contraintes de la société humaine.

Nous en sommes légalement "propriétaires" et "maîtres", ce ne sont pas des individus indépendants mais des biens meubles. Ils ne sont pas libres de faire ce qu'ils sont supposés faire (courir, voler, chasser, faire ses besoins, construire un nid, rencontrer des congénères, créer des groupes, etc). La cohabitation est choisie par l'humain et très cadrée. Ce n'est pas un rapport de totale amitié comme entre humains, il y a une domination minimale et nécessaire : les enfermer selon nos besoins et horaires, choisir et fournir leur nourriture, les sortir quand on peut, les tenir en laisse, etc. On ne ferait pas ça avec des amis humains, ce ne sont pas des relations librement consenties.

Les chiens pourraient être nourris sans viande mais les chats ça serait compliqué au niveau nutritionnel (impossible ?). De plus, les chiens restent "dangereux" et mordent parfois si on empiète sur leur territoire, leur nourriture, si on brise leur hiérarchie, si on les importune ... ou par instinct de prédation (qui perdure malgré les sélections).

Pourquoi avoir des amis omnivores/carnivores et pas végétariens ? :D
 

crisa

Jeune bulbe
Inscrit
7/1/18
Messages
30
Score de réaction
0
Balika":3amvwfww a dit:
Pourquoi avoir des amis omnivores/carnivores et pas végétariens ? :D

Je souscris !
Tant qu'on ne leur propose pas de viande pas de souci. après, si un chat part à la chasse on n'y peut rien, mais dans la maison on ne sert simplement pas de viande au menu.
On est clairement fait pour cohabiter dans beaucoup de cas, il serait dommage de se priver de ce plaisir, nous y perdrions tous, les animaux et nous.
J'encourage même tous les vegan qui le sont devenus par amour des animaux à en adopter un si ils le peuvent. Ex : l'association white rabbit réhabilite des lapins et souris qui sont nés en laboratoire et qui ne servent à rien car il sont en surplus. Ils sont déstinés à être tués direct, et bien on peut légalement les adopter. Je ne suis encore jamais passée par White Rabbit (je les connais depuis peu), mais je vais considérer ça pour ma prochaine adoption de souris... perso je suis fan de ces adorables petites créatures et elles menent la grande vie avec moi
 

theleme

Broute de l'herbe
Inscrit
1/1/18
Messages
172
Score de réaction
1
crisa":2ykxra2s a dit:
On est clairement fait pour cohabiter dans beaucoup de cas, [...]
Je ne pense pas que cet argument tienne plus que "on est clairement fait pour manger de la viande".
Dire que l'on a "l'habitude de cohabiter" ok, mais dire qu'on "est fait pour", ça me gêne un peu.
Les espèces vivantes ne sont pas faites pour quelque chose. Elle se contentent d'être.
Seules les machines et certains animaux sont "faits" par l'homme dans un but précis.

En revanche ce qui est clair, c'est que tous les animaux qui nous accompagnent sont issus de races modifiées/fabriquées par et pour l'homme: Pour l'aider dans son travail, ou le faire à sa place, ou pour son divertissement, son bien être. A ce point que pour la plupart ils ne peuvent vivre sans nous (nourriture, soins, affection), ce qui est loin d'être le cas des espèces qui n'ont pas été domestiquées. Celles là peuvent vivre dans notre environnement, recherchent même parfois la proximité des humains, mais conservent une totale autonomie de vie.

Donc finalement tu as peut-être raison lorsque tu dis cela. Oui, nos animaux de compagnie sont faits pour cohabiter avec nous, dans le sens où ils sont pensés, conçus, et fabriqués pour cela.
Et là ça me gêne à nouveau.
 

pomeline

Jeune bulbe
Inscrit
1/2/18
Messages
14
Score de réaction
0
theleme":248bynw5 a dit:
Oui, nos animaux de compagnie sont faits pour cohabiter avec nous, dans le sens où ils sont pensés, conçus, et fabriqués pour cela.
Et là ça me gêne à nouveau.

Des liens naturels peuvent se créer entre des espèces différentes, surtout si ces especes sont sensibles - intelligentes et capable d'empathie.

L'homme a accès facile à la chaleur, la sécurité, la nourriture et l'eau en abondance, ça explique que certains animaux cherchent même à s'incruster chez nous à notre insu. C'est bien là un désir naturel de l'animal, il veut cohabiter parce qu'il a des besoins communs avec nous.

Je ne vois aucune contradiction entre le veganisme et la cohabitation avec des animaux tant qu'on ne donne que des aliments végétaux à manger. Si ils veulent aller chasser alors ce n'est pas de notre ressort, mais en maison non.
 

pomeline

Jeune bulbe
Inscrit
1/2/18
Messages
14
Score de réaction
0
A ceux qui refusent les animaux chez eux uniquement pour des raisons éthiques, alors qu'ils adoreraient leur compagnie, qu'ils ont les moyens financiers et la place chez eux :

Je trouve décevant d'entendre des vegan ou antispecistes dire qu'ils refusent d'adopter un animal pour des raisons éthiques.
Certains se plaignent que les animaux domestiques ont été pensés pour nous par nous et pour nous servir. OK, l'homme a fait une erreur, mais maintenant qu'il y a autant d'animaux abandonnés & incapables de survivre seuls à cause de nous, que faire ?

Alors quoi ? L'homme a fait une erreur en élevant des animaux domestiques, et en se rendant compte de ça il se dit : "Pour des raisons étiques je refuse de continuer à participer, et je ferme donc ma porte par principer tout en sachant que les orphelins ne survivront pas seuls".

Hum, je vois ici comme une Autruche

Pour la fermeture des animaleries je suis 100% avec vous, mais je trouve qu'accueillir un animal chez sois est un acte responsable & bénéfique pour notre cause, et non l'inverse. S'interdire la cohabitation avec un animal alors qu'on l'aurait voulu aura eu un effet d'une valeur ZERO à la cause, alors qu'avoir veillé au comfort d'une petite boule de poils aura été fortement apprécié par celle ci

— Le 04 Fév 2018, 20:38, fusion automatique du message précédent —

Il y a des images chocs sur les conditions d'élevages et des abattoirs, et heureusement. Mais il ne faudrait pas oublier les images chocs, plus rares, sur les animaux qui arrivent en refuges.
 

Pers0nne

Se gave de B12
Inscrit
28/11/11
Messages
4 505
Score de réaction
2
Site web
pangolincariboukoala.free.fr
"A ceux qui refusent les animaux chez eux uniquement pour des raisons éthiques, alors qu'ils adoreraient leur compagnie, qu'ils ont les moyens financiers et la place chez eux"
Je ne suis pas sûr que ces personnes existent. Je pense que ça sera plutôt une conjonction de plusieurs raisons (pas la place, pas les moyens, n'aime pas leur compagnie, ne s'en sent pas capable, etc.). Cette justification éthique va s'ajouter à ces raisons ou servir de rationalisation a posteriori.

Je ne vois pas bien pourquoi quelqu'un qui a les moyens, l'espace, l'envie irait s'interdire de sauver la vie d'un chien ou d'un chat, ou autre, avec ce genre d'argument foireux (=> "boycott de l'exploitation animale" en considérant que c'est le cas des animaux de compagnie), puisqu'on parle ici d'adoptions en refuge, et non pas d'achats.

(A condition qu'elle/il ait aussi résolu son problème éthique de l'alimentation : soit en siun animale végétarien, soit en nourrissant son chien/chat avec des croquettes véganes adaptées et accessibles, soit parce qu'il/elle ne voit pas de problème éthique dans l'alimentation du chat/chien produite par l'industrie de la viande, soit parce qu'elle/il pense que ce problème éthique est inférieur à celui des animaux abandonnés.)
 

Bananefilante

Jeune bulbe
Inscrit
21/12/17
Messages
45
Score de réaction
0
Pers0nne":z67w7gg4 a dit:
(A condition qu'elle/il ait aussi résolu son problème éthique de l'alimentation : soit en siun animale végétarien, soit en nourrissant son chien/chat avec des croquettes véganes adaptées et accessibles, soit parce qu'il/elle ne voit pas de problème éthique dans l'alimentation du chat/chien produite par l'industrie de la viande, soit parce qu'elle/il pense que ce problème éthique est inférieur à celui des animaux abandonnés.)
Je pense qu'imposer un régime alimentaire à un animal est une sorte de contrôle, surtout que c'est pour des raisons le dépassant certainement. A ce titre là, on devrait empêcher un chat de tuer ou d'aborder une femelle, non ? L'adoption d'un animal est un geste fort, surtout pour l'animal. Ceux qui ont été abondonné ou maltraîté ont vraiment besoin de réconfort et d'attention, et les humains sont meilleurs que les autres animaux dans ces cas là.
 

Watermelon

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
14/6/12
Messages
4 787
Score de réaction
268
Localité
Paris
"Imposer" un régime alimentaire à un animal c'est comme "imposer" un régime alimentaire à un enfant : tout le monde le fait parce qu'il n'y a pas vraiment de possibilité de faire autrement. Ça n'est pas parce qu'un régime alimentaire d'un animal ou d'un enfant contient des produits d'origine animale qu'il ne lui a pas été imposer.
 

pomeline

Jeune bulbe
Inscrit
1/2/18
Messages
14
Score de réaction
0
Avec les infrastructures de nos pays, pensez vous vraiment que les animaux domestiques qui nous entourent pourraient survivre seuls ?
Les animaux d'animalerie ont eux aussi besoin d'être adoptés, tout comme les orphelins.
Stopper la reproduction animale forcée pour alimenter les animaleries, Oui je vote pour, mais ça ne changera pas le fait que ces animaux font déjà partie de notre société, et sans notre protection, comment voulez vous qu'ils survivent ?
Voyez vous une famille de Bichon Maltais survivre en ville ou même à la campagne, et si oui, dans quelles conditions ?
1)- Que vont ils devenir si on arrête de les adopter, je parle de tous les pets : ceux qui ont été abandonnés et ceux coincés en animaleries ?
2)- Quel est votre projet concret pour eux ?
Si il y a une personne de la SPA qui me lit, j'aimerais bien avoir son avis aussi.
Merci
 

PikaPika

Jeune bulbe
Inscrit
11/8/22
Messages
0
Score de réaction
8
Je pense que ça peut être végan, mais il faut essayer de donner le moins de viande et surtout pas d'élevage en batterie, après ne pas torturer ses animaux de compagnie. A vrai dire, c'est une adoption et un sauvetage.
 

PikaPika

Jeune bulbe
Inscrit
11/8/22
Messages
0
Score de réaction
8
Bien sûr, il ne faut pas favoriser les surnaissances, mais sauver une vie c'est beau, d'ailleurs je trouve que c'est mieux d'adopter un enfant que d'en faire aussi.
 
Haut