Ce monde absurde...

Matilda

Jeune bulbe
Inscrit
15/11/21
Messages
10
Score de réaction
7
Localité
Ile de France
Site web
matildamilliau.wordpress.com
Bonjour à tous, pour mon premier sujet de comptoir, en voici un qui me travaille vraiment ces derniers temps. Je remercie toutes celles et ceux que ça inspirera!

Dans un ou deux siècles, si l’espèce humaine est toujours là, comment regarderons nous cette époque bizarre d'aujourd'hui? Je trouve qu’on vit vraiment dans une époque de fous à vous rendre schizophrène même quand vous essayez de ne pas l’être.
Pour ne prendre que l’exemple animal…
Dans le futur, lors d’un exposé historique il y aurait, tirées des archives du XXIème siècle une photo avec une forêt mangée, prédatorisée par le machinisme triomphant et l’agriculture intensive, l’autre photo d’une file de vaches engraissées par cette même agriculture s’avançant péniblement dans le couloir de la mort, des images sanglantes et horribles, une troisième prise à dix, cent ou mille kilomètres de là des produits emballés, étiquetés, codebarrisés, bien propres dans un magasin bien rangé, pêle-mêle du végétalien et du carné, et les historiens du futur expliqueront que que c’était le prix, la disponibilité et l’habitude qui décidait finalement de ce que les « consommateurs » achetaient. Ils devront aussi expliquer ce que signifie « consommateur ».
J’essaie de me projeter dans un ou deux siècles quand la « descente énergétique *» aura fait son œuvre, qu’on ne pourra plus avoir de grosses machines, de grosses industries, et que tout ce déploiement et gaspillage d’énergie permis par l’extraction pétrolière paraîtra rétrospectivement absurde, que les délires de la mondialisation paraîtront également absurdes, que pour survivre on aura dû relocaliser tous nos besoins, qu’on devra peut-être tout faire avec nos p’tits bras, que ceux qui voudront encore manger de l’animal ne pourront plus se cacher la vérité quand il faudra le tuer.
Que la peur du covid-19 paraîtra également absurde, qu’on se demandera comment était-il possible que cette seule épidémie mette tout le système mondial à l’arrêt, alors que les autres causes de mortalité parfois bien plus graves (pollutions, cancers, maladies-cardiovasculaires, drogues, famines dans les pays pauvres), étaient incapables de le faire... que les différentes C.O.P étaient des échecs retentissants, les unes après les autres, alors que c'était encore une fois bien de la survie de l'humanité qu'il s'agissait...

Peut-être qu'il y aura une théorie bien construite pour dire de quoi l'espèce humaine dans son ensemble était malade...

Qu’en pensez vous ? Et vous arrivez vous à mettre un pas hors du système, à essayer de le regarder de l’extérieur?

*voir à ce propos les interview et conférences d'Arthur Keller
 
Haut