C'est une défaite...

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Tu pouvais manger ton repas fait maison dans la cantine sans qu'on t'en empêche ?
C'était dans quelle région et à quelle époque ? (pour situer surtout)
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
12 152
Score de réaction
246
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
V3nom":fddyjk8k a dit:
Quand tout est fait pour obliger les élèves à y aller et donc payer sinon manger hors de l'enceinte tu veux dire ?
Oui, voilà. Ce n'est pas normal. Pourquoi les parents doivent-ils débourser le prix du repas, même si l'enfant n'a (quasi) rien à manger ? Pourquoi les enfants ne peuvent-ils pas apporter leurs tartines, ce qui coûterait moins cher aux parents ?...
D'autant + que pour manger dehors, les parents doivent signer une décharge comme quoi l'enfant est bien autorisé à sortir sur le temps de midi.
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Chaque établissement légitimera ça par plein de raisons plus ou moins rationnelles, dont notamment la loi que j'ai évoqué plus haut, mais je résumerais ça par une végéphobie et surtout un certain mépris de classe. (des familles qui déscolarisent leurs enfants à cause du cout restauration et transport, ça existe, en tout cas j'en ai connu "à mon époque")
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 636
Score de réaction
10
Oui Venom personne ne vérifiait ce qu'on mangeait de toute façon, la seule qui gérait la cantine était la caissière (on pouvait payer nos repas seulement les jours où on en voulait sans avoir besoin d'un forfait) et elle laissait passer ceux qui se contentaient d'accompagner d'autres personnes.
C'était en 2013-2014 à Nîmes.
 

Byza

Broute de l'herbe
Inscrit
5/4/18
Messages
222
Score de réaction
1
Localité
Ariège
Tigresse":2597kb7u a dit:
Oui, voilà. Ce n'est pas normal. Pourquoi les parents doivent-ils débourser le prix du repas, même si l'enfant n'a (quasi) rien à manger ?

Ce que je me dis, c'est que c'est le prix de la "garderie" : pour 4 euros et quelques, certes il ne mange pas, mais il est surveillé pendant 2 heures. :rolleyes: Je serais prête à continuer de payer pour cela tout en lui fournissant un repas froid, mais bon...
 

HaricotPrincesse

Fait crier les carottes
Inscrit
20/6/16
Messages
2 559
Score de réaction
17
Localité
Bruxelles
Site web
haricotprincesse.be
Ben tigresse les instit' peuvent quand même aussi prendre une pause sur le temps de midi? Par contre oui je trouve aussi que la "garderie" du midi devrait-être gratuite et que chacun est libre d'apporter s'il le souhaite son repas.

P.
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
12 152
Score de réaction
246
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Princesse, quand j'étais en primaire, les institutrices se relayaient au réfectoire (y avait aussi la cuisinière qui servait la soupe) et pour la garderie du soir. Après le dîner, les institutrices surveillaient la cour (récré de midi) et la cuisinière supervisait les enfants qui restaient pour nettoyer les bols et les tables.
Je parle pour ma petite école de village.
Peut-être que dans les villes, ça se passait autrement ?
Quand j'étais en secondaire, c'étaient les pions qui surveillaient les récrés et le réfectoire. Là, effectivement, ça laissait + de pauses pour les profs.
 

Byza

Broute de l'herbe
Inscrit
5/4/18
Messages
222
Score de réaction
1
Localité
Ariège
Les enseignants ne sont pas payés pour surveiller la cantine. La cantine, c'est municipal, les enseignants, c'est l'Etat. Et tant mieux ! La journée est déjà assez compliquée comme ça pour ne pas leur en rajouter avec des repas pris dans le bruit ! Il y a des enseignants qui sont payés par la mairie pour assurer le service sur le temps de midi, je leur tire mon chapeau.
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Comme Byza, j'allais dire que le personnel de cantine, même si elle est "gérée" par l'école, font partie du "service général" et ne font donc pas partie du personnel "scolaire". (au même titre que le personnel de ménage et de maintenance, et le magasinier quand il y en a un ^^)

Ceci dit cette séparation fait partie du problème : on se refile la responsabilité de surveillance/gestion d'élèves qui passent sans transition d'un espace "éducation nationale" à un autre "municipal" et vice versa, avec du personnel des deux présents dans chaque... (et les surveillants qui font ce qu'ils peuvent, et à mon lycée, comme ils prennent leur repas en même temps que la surveillance, c'est parfois laxiste)
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 636
Score de réaction
10
Tigresse parlait de son école quand elle était petite et il me semble qu'elle habite en Belgique, ça explique peut être aussi la différence de gestion et le fait que les instit' soient aussi surveillants.
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Oui j'y pensais et j'étais persuadé d'avoir précisé "ici en france", mais j'ai zappé... :(
 

NeiRin

Jeune bulbe
Inscrit
30/8/18
Messages
21
Score de réaction
0
Hello, FleurBleue!
Alors, comment ça se passe? Vous trouvez un terrain d'entente? Ou c'est la Guerre? :confus:
J'espère sincèrement qu'ils sont conciliants, en tout cas! :)

(Je connais bien la mauvaise foi des cantines d'écoles et d'internat. Du coup, quand j'ai lu ton post, ça m'a touchée.)
 

Fleurbleue

Jeune bulbe
Inscrit
3/7/18
Messages
31
Score de réaction
0
Localité
20 000 lieues sous les mers
Ma rentrée c'est demain, un jour de vacances en plus. Yes. :pouces:
Je vous donnerai des nouvelles demain soir.


Ouais, pas mal de jeunes doivent débattre de ça... :confus: Comment as-tu géré ?
 

NeiRin

Jeune bulbe
Inscrit
30/8/18
Messages
21
Score de réaction
0
ah zut! Je suis dépassée moi! La date de la rentrée, ça fait longtemps que je n'ai plus à m'en préocuper!
:red:
Franchement, si tu le peux, prends ton repas (chaud dans un thermos, froid, des sandwich...) avec toi.
C'est encore le plus simple, le plus sain, et ce que je faisais en tant qu'externe. Ce n'était pas toujours agréable quand il faisait très froid et qu'il fallait manger sur un banc en face de l'école, mais bon
je concois que ce soit frustrant de ne pas pouvoir partager ce moment avec tes amies...
Essaie toujours de négocier une tite place au réfectoire, ou de passer en douce, selon comment tu le sens!
(Dans la plupart des écoles que j'ai fréquenté, si ça pleuvait ou ça neigeait, on pouvait rester à manger dans l'établissement, mais pas dans le réfectoire)

En tout cas, dis nous ce qu'il en est finalement! Commment ça se présente! :)

Je veux bien partager mes expériences, mais elles ne t'aideront pas, je le craind, parce qu'elles concernent des internats.

La plus agréable, pour commencer:
Internat. Pension complète avec sandwich et fruit à emporter à l'école, pour midi.

Ma surveillante a accepté de m'écouter et de négocier avec le personnel de cuisine et sans doute, la directrice, pour que je puisse préparer mes repas. Je devais tout apporter (nourriture, ustensiles "dangereux"- des fois que je m'ampute 6doigts en épluchant mes patates avec le fourbe et cruel économe de l'établissement et que les assurances n'apprécient pas, hein! :facepalm: ) et payer l'intégralité du prix de la pension. (oui, c'est une arnaque, mais j'étais contente de l’arrangement tout de même...)
Pour arriver à ce résultat, il m'a fallu prouver que j'étais responsable et fournir des exemples de menus que je me réaliserai et rendre un "travail" sur la manière de remplacer mes protéines, à la surveillante. Je mangeais avec les autres.

La version "horreur", et qui sert à quedalle, pour terminer: L'autre internat!
Le premier jour, je me suis présentée aux cuisines pour discuter avec la responsable de la cantine et négocier le droit d'avoir une deuxième portion de légumes ou de la nourriture dans ma chambre- c'était strictement interdit.
Cette espèce de sale tyrannosaure faisandé détestait clairement les végés, et m'a répondu un truc du genre:
"Quand on fait des caprices et qu'on aime pas la viande, on ne s'attend pas avec moi, à avoir une autre portion de ce qu'on aime. Si on a faim, on mange sa main en silence!"
Le ton était donné. Négociations impossibles avec un tyrannosaure faisandé! :anger:
D'ailleurs, je me demande si c'était bien légal, au fond, tout ça. Y a moments où je finissais par jeûner, d'autant que je m'étais fait rafler ma bouffe passée illégalement. Alors autant des bonbons, je suis d'accord, autant la conserve de macédoine de légumes confisquée et qui te vaut une retenue... heu... :mur:
 

Fleurbleue

Jeune bulbe
Inscrit
3/7/18
Messages
31
Score de réaction
0
Localité
20 000 lieues sous les mers
Ça c'est extremement bien passé, je suis allée chercher ma carte de cantine, j'ai un peu échangé avec la gestionnaire de vive voix et finalement, j'ai mangé des carottes, des frites et luxe (de rentrée?) Des nuggets végétaliens ! :genoux:
Je me pleindrai plus :red:
 

NeiRin

Jeune bulbe
Inscrit
30/8/18
Messages
21
Score de réaction
0
oh mais c'est GENIAL!!!

:YE:

(et vgl, en plus, les nuggets?! Waaaw, la classe! Je suis contente pour toi! )
 

Fleurbleue

Jeune bulbe
Inscrit
3/7/18
Messages
31
Score de réaction
0
Localité
20 000 lieues sous les mers
Je passe mettre quelques news.
Finalement, les repas se sont avérés être très vite pauvre (principalement salade et tomates).
Et donc, depuis lundi dernier, je suis externe. Et je fais du vélo. Pour aller au collège. Et revenir chez moi à midi. Et dans la foulée, aller à la salle d'escalade et à la bibliothèque. Et comme ma mère trouve que c'est génial que j'ai mon indépendance, elle pense que je pourrai rajouter le trajet au centre équestre.
D'ailleurs, hier a été la pire journée depuis ma reprise du sport cette année. Je crois que 4 heures de sport en une journée c'est un peu trop pour après seulement un mois de reprise, surtout en rajoutant les 40 Km de vélo parcouru dans la journée avec un vent contraire pour la bonne moitié. :><:
Mais je m'égare.
La gestionnaire m'a prise en pitié et contre mon silence, elle accepte de m'ouvrir une salle quand les conditions sont vraiment limites et qu'il m'ait impossible de faire l'aller retour pendant la pause de midi (genre orage, neige, gros vent), enfin seulement si j'ai la présence d'esprit d'emmener de quoi manger. Mais chut, c'est un secret, sinon elle va avoir des ennuis et les autres externes vont vouloir faire pareil. ;)

Résultat des courses: toujours végétalienne, avec une gestionnaire de mon côté, tous les 6èmes et 5èmes de mon village qui me prennent pour une déesse et sont ravis de me dire "coucou" devant tous les amis et de parler bien fort "Le bus il t'a dépassé ce matin !! Alors que hier t'étais arrivée avant nous !!"...
C'est pas trop mal. :)
 
Haut