changements climatiques : comment causer avec des sceptiques ?

PikaPika

Avale du tofu
Inscrit
11/8/22
Messages
701
Score de réaction
75
Localité
Nantes
Site web
www.meteo-climat-stats.com
C'est quoi l'inverse ? Scientifique ? Rigoureux ? Professionnel ?
Il faut une mesure à tout, dans les années 60 on n'avait pas de réchauffement donc les cycles ont une valeur aussi, tout n'est pas si simple, l'humain est responsable mais il n'a pas été responsable de la période chaude des dinosaures.
 

Chocogrenouille

Se gave de B12
Modérateur Végéweb
Inscrit
8/9/14
Messages
4 775
Score de réaction
98
Localité
Toulouse
C'est quoi le rapport avec les années 60 et les dinosaures ?
Et à nouveau (mais autant parler à un mur j'ai l'impression), personne ne dit que ce niveau de température moyenne globale est inédit, c'est le rythme de réchauffement qui l'est, avec donc une impossibilité pour les espèces vivantes (et la nôtre en premier) de s'y adapter à temps.
 

PikaPika

Avale du tofu
Inscrit
11/8/22
Messages
701
Score de réaction
75
Localité
Nantes
Site web
www.meteo-climat-stats.com
L'érosion existe aussi, et le niveau de la mer ne peut pas être stable si les gens avaient été à la déglaciation comme nous aujourd'hui ça me fait rire, +100m du niveau de la mer ça ferait mal, quand tu vois les civilisations qui ont tout perdu bien pire encore, et il y a 200 ans encore ils avaient peur de l'avancée des glaciers. L'homme n'aime pas le changement.
Message automatiquement fusionné :

Je voulais dire que dans les années 60 c'était bien industrialisé et on n'était pas en réchauffement, le refroidissement cyclique a compensé le réchauffement industriel, aujourd'hui le réchauffement naturel s'ajoute à l'industriel.
A l'époque des dinosaures, le sud du Groenland avait un climat méditerranéen.
 

Chocogrenouille

Se gave de B12
Modérateur Végéweb
Inscrit
8/9/14
Messages
4 775
Score de réaction
98
Localité
Toulouse
Je voulais dire que dans les années 60 c'était bien industrialisé et on n'était pas en réchauffement
Bah non, dans les années 60 il n'y avait pas encore l'accumulation de gaz à effet de serre qu'il y a maintenant.

Mais plus généralement, je ne comprends pas ton intérêt à minimiser voire à nier ce qu'il se passe. Tu veux que rien ne change ? Que ça soit toujours les mêmes qui en profitent d'un côté, et les mêmes qui en subissent les conséquences de l'autre ? Parce que c'est à ça qu'aboutissent tes raisonnements, au statu quo.
 
Dernière édition:

PikaPika

Avale du tofu
Inscrit
11/8/22
Messages
701
Score de réaction
75
Localité
Nantes
Site web
www.meteo-climat-stats.com
Rigolo ta blague, je veux dire que la Terre a été bien plus chaude à une époque sans anomalie et la vie était florissante, je ne blague pas, je ne suis pas climatosceptique juste je pondère.
 

PikaPika

Avale du tofu
Inscrit
11/8/22
Messages
701
Score de réaction
75
Localité
Nantes
Site web
www.meteo-climat-stats.com
Je ne nie PAS LE ROLE DE L'HUMANITE, mais je dis juste que les cycles existent, et qu'on peut s'adapter, l'homme a résisté à des refroidissements bien plus forts que notre réchauffement actuel (Glaciations et le Toba il y a 75000 ans).
Et si un supervolcan pétait? On battrait tous les records de froid sans doute je parle du Yellowstone.
Le plus problème c'est la pollution, le changement climatique n'en est qu'une conséquence, car encore que la planète se réchauffe ou se refroidisse à des limites RAISONNABLES il y a l'adaptation mais le problème reste la pollution si on la baisse mais c'est 1% des gens qui sont responsables de 50%, c'est ça le pire problème, les gens qui prennent tout le temps l'avion.
Là où il y a le moins de ces activités ou les plus isolés (L'écozone Antarctique par exemple) se réchauffement le moins).
L'humain n'est pas seul sur Terre, la Terre aussi est un être vivant, mais le réchauffement est trop rapide là est le problème mais le problème de base est la pollution faire par l'apprenti-sorcier.
 

LaFourmie

Broute de l'herbe
Inscrit
27/4/22
Messages
115
Score de réaction
72
Localité
Seine-St-Denis (93)
Je ne nie PAS LE ROLE DE L'HUMANITE, mais je dis juste que les cycles existent, et qu'on peut s'adapter, l'homme a résisté à des refroidissements bien plus forts que notre réchauffement actuel (Glaciations et le Toba il y a 75000 ans).
Les espèces peuvent s’adapter quand ça se passe sur des milliers d’années, pas en 100 ans !
 

PikaPika

Avale du tofu
Inscrit
11/8/22
Messages
701
Score de réaction
75
Localité
Nantes
Site web
www.meteo-climat-stats.com
Je sais bien enfin les super-volcans c'est en quelques jours et les fragments de comète d'il y a 13000/14000 ans aussi, et les déglaciations ça a été parfois rapide et brutal style des ruptures de barrages de glace style dans la Montana ou ce qui a séparé de nous la GB, si l'homme peut provoquer des catastrophes il a qu'à (Mais il est trop primitif hélas en moyenne) créer une méthode d'adaptation. Mais, j'avoue que l'adaptation n'est pas brutale mais les supervolcans, glaciations, et objets venus de l'espace ont créé des jolies extinctions de masse, après il faut voir de combien on va se réchauffer, 1,2°C en 150 ans ça ne fait pas 7°C en 1 siècle, on n'est quand même pas encore dans les scénarii catastrophes et la déforestation est pire (Style les pandas) bien avant l'age industriel l'homme a commencé sa bêtise en chassant les dominants pour casser des espèces aussi et même rien que pour le fric, des espèces en masse se sont éteintes bien avant 1850 ou peu après à cause d'autres pratiques humaines et aussi à cause de la déglaciation.
Et à cause de la chasse que je condamne bien évidemment, le pire c'est quand c'est même pas pour survivre.
C'est un ensemble d'erreurs, mais la nature aussi peut être cruelle exemple les dinosaures ou au permien (J'adore les ammonites).

Mais je veux juste dire que le climat ne fait pas tout, il y a aussi la chasse, la modification globale de l'environnement comme les rasages de forêts, le pire c'est si les gens rasaient l'Amazonie, je dis juste que le changement du climat est elle-même une conséquence de l'apprenti sorcier sapiens qui a voulu faire sa planète à lui.
Le pire: l'être humain est un prédateur pour lui-même, il se tue plus que les autres le tuent à part les maladies qui peuvent notamment être transmises par les moustiques.
J'avais trouvé une page intéressante sur le mensonge sur les météorites qui soit-disant ne tuaient pas, au Moyen-Age on appelait ça le feu de dieu.
Message automatiquement fusionné :

 

framboise

Élève des carottes
Inscrit
21/3/15
Messages
1 001
Score de réaction
55
Localité
56
Je ne nie PAS LE ROLE DE L'HUMANITE, mais je dis juste que les cycles existent, et qu'on peut s'adapter, l'homme a résisté à des refroidissements bien plus forts que notre réchauffement actuel (Glaciations et le Toba il y a 75000 ans).
Juste non, tu as eu je ne sais combien de preuves dans l'autre fil sur le réchauffement climatique...
 

PikaPika

Avale du tofu
Inscrit
11/8/22
Messages
701
Score de réaction
75
Localité
Nantes
Site web
www.meteo-climat-stats.com
Le Toba a fait refroidir la Terre de 5°C à 13°C c'est combien de fois supérieur à 1,2°C, les glaciations c'est 5°C.
Je parle de refroidissements plus forts pas de réchauffements mais il y a bien des gens qui vivent à Dallol où il fait 35°C de moyenne sur l'année contre 13°C à Paris.
 

screugneugneu

Broute de l'herbe
Inscrit
23/10/19
Messages
295
Score de réaction
218
J'arrive pas à savoir contre quoi tu protestes @PikaPika. On a l'impression qu'on te parle de cancer du poumons et tu réponds "mais arrêtez avec le cancer des poumons, le vrai problème c'est que trop de gens fument. De toute façon, les dinosaures avaient bien des rhumes". Enfin, c'est ce que je comprends, j'avoue ne pas toujours saisir le sens des propos échangés.
 

PikaPika

Avale du tofu
Inscrit
11/8/22
Messages
701
Score de réaction
75
Localité
Nantes
Site web
www.meteo-climat-stats.com
Je comprends, tu as raison mais je veux dire que nous ne sommes pas les plus responsables, pas mal de gens prennent en un mois autant l'avoir et consomment autant d'énergie que nous en une vie. On est en sécheresse et pas mal de gens se font une piscine énorme qui use plein d'énergie, les sports aussi coûtent beaucoup d'énergie pour les organisations, un court de tennis qui prendrait l'énergie des frappes et des pas et s'en servirait ça serait top t'imagines sur une exhibition Nadal-Federer par exemple ou avec des gros serveurs comme Isner et Raonic style un concours du service le plus fort avec une absorption d'énergie.
En athlétisme aussi, et en football il faut imagine l'énergie produite et par les cyclistes qui en plus s'aident de moteurs cachés.
J'ai des ordis et des TV mais sinon j'use pas grand chose, je prends des bains mais ça me soulage de douleurs et encore pas trop souvent, je laisse une lumière allumée par peur de la nuit mais on n'allume pas tout.
Je mange des produits de saison en général et je suis quasi-végane et 100% végée.
Si tout le monde faisait comme moi, il n'y aurait qu'un petit réchauffement qui serait en grande partie naturel. Moi comme pour quasiment tous les forumeurs ou tous.
Je prends peu la voiture sauf pour des courtes distances car je voyage peu, j'ai jamais pris l'avion, avant ma phlébite d'il y a 10 ans je marchais pas mal. J'aimais bien prendre le train.
Je n'ai quasiment rien à me reprocher ni à vous pour ça.
Je veux dire que pour l'instant on n'est pas ENCORE à la cata même si ça sent mauvais, des incendies il y en avait avant, rien qu'en 1976 il y a eu un tout près de chez moi et l'année d'après pas plus de 29°C à Paris de tout l'été.
Non, le cancer est plus causé par la radioactivé enfin l'exposition mon père fumait pendant un moment et l'a eu mais il a surtout été au Sahara juste après les tests et son père l'a eu aussi comme ceux de Tchernobyl.
Je ne suis pas climatosceptique, juste je dis que pas mal d'espèces ont quand même résisté à des gros bouleversements climatiques.
Je pense que ça sera vraiment grave quand les glaciers seront moins étendus qu'avant le Petit Age Glaciaire par exemple en Islande, le Vatnajokull était moins étendu à l'époque. Et surtout quand les inlandsis risqueront de fondre.
Je veux dire de disparaître comme à la fin de la glaciation dans les régions tempérées et si la mer monte d'au moins 1m voire 50cm.
Après ça sera vraiment trop tard mais hélas c'est aux politiciens qui ne pensent au fric de le faire et ils le font pas, les allemands enlèvent le nucléaire pour mettre du ... charbon c'est encore pire car on cumule les deux.
Il faut savoir que la pollution en elle-même tue plus que le réchauffement et en plus il est provoqué par elle.
Par contre, le climat ne serait pas refroidi au contraire même sans l'humain.
 

LaFourmie

Broute de l'herbe
Inscrit
27/4/22
Messages
115
Score de réaction
72
Localité
Seine-St-Denis (93)
Je comprends, tu as raison mais je veux dire que nous ne sommes pas les plus responsables, pas mal de gens prennent en un mois autant l'avoir et consomment autant d'énergie que nous en une vie.
Oui, mais insister dessus c’est comme dire « ce n’ai pas à nous de faire des efforts » alors qu’on doit tous faire des efforts.
On est en sécheresse et pas mal de gens se font une piscine énorme qui use plein d'énergie, les sports aussi coûtent beaucoup d'énergie pour les organisations, un court de tennis qui prendrait l'énergie des frappes et des pas et s'en servirait ça serait top t'imagines sur une exhibition Nadal-Federer par exemple ou avec des gros serveurs comme Isner et Raonic style un concours du service le plus fort avec une absorption d'énergie.
Ce n’est pas réaliste.
En athlétisme aussi, et en football il faut imagine l'énergie produite et par les cyclistes qui en plus s'aident de moteurs cachés.
Là ça c’est réaliste mais faire du vélo sur des machines et pas sur des vraies pistes ca intéresserait moins, et donc moins de spectateurs = moins d’argent donc personne ne le ferait.
J'ai des ordis et des TV mais sinon j'use pas grand chose, je prends des bains mais ça me soulage de douleurs et encore pas trop souvent, je laisse une lumière allumée par peur de la nuit mais on n'allume pas tout.
Pour l’énergie, sans vouloir t’accuser, la production des équipements informatiques consomme plus d’énergie que leur utilisation.
 
Dernière édition par un modérateur:

PikaPika

Avale du tofu
Inscrit
11/8/22
Messages
701
Score de réaction
75
Localité
Nantes
Site web
www.meteo-climat-stats.com
Les téléphones c'est pire, et j'ai pas tout le temps des nouveaux ordis, je n'ai pas 100 ordis chez moi, et je m'en sers à 100% de leur potentiel, on ne peut pas user 0 énergie, mais si tout le monde était comme moi, il n'y aurait pas de problèmes (Je parle en moyenne).
Et mon oncle violent qui casse un PC neuf à moi par exemple.
Ou les gens qui achètent 2 nouveaux ordis par an tout le temps.
EN CYCLISME, les coureurs utilisent des moteurs je veux dire parfois pour tricher, et il y a toujours de l'énergie d'aspiration à récupérer, et les vélos d'appartement devraient absorber l'énergie quand ils s'entrainent là-dessus.
Et les gens comme M'Bappé qui prennent l'avion tous les jours l'été et se disent écolos car ils prennent le train pour aller d'une ville à l'autre en France. En tennis, on fait exprès que les tournois se disputent très loin à peu d'intervalles sauf exceptions pour que les joueurs doivent prendre l'avion. Ou l'Euro 2021 de foot, l'Espagne a joué en Italie puis à Saint Petersbourg puis juste après à Londres, alors qu'avant on ne jouait que dans un pays ou deux voisins une compétition de foot.
Les sociétés font tout pour augmenter la consommation, ce sont elles les grandes fautives et le fait qu'il y ait des très riches qui peuvent utiliser autant d'énergie qu'ils veulent au détriment des pauvres et de la planète puisque ce n'est que du fric que ça coûte dans la société.
Et j'ai besoin d'ordinateurs pour écrire tout ça, ça n'est pas pour rien faire.
Mais les grandes piscines en pleine sécheresse alors que soit-disant on manque d'eau et en plus c'est faux même si je laisse le robinet couleur pendant 2h ça n'a rien à voir avec ce qu'ont les riches à Dubai, je n'utilise pas beaucoup d'énergie par rapport à la moyenne, même peu j'ai calculé donc je suis sûre.
Il y a toujours de l'énergie inutilisée à absorber et le cyclisme virtuel serait moins dangereux en plus.
JE FAIS DES EFFORTS, mais on ne peut pas consommer 0 énergie surtout quand on a des handicaps. Je mange pas n'importe quoi quand venu de n'importe où je refuse de prendre l'avion par exemple, je suis végée, je cherche des aliments simples... Et je m'achète pas tout le temps des choses demandant pas mal d'énergie. J'ai eu 2 téléphones portables: un en 2007 et le mien est de 2011 et c'est des simples téléphones pas des i-phones etc... J'ai des consoles mais des anciennes et je les ai depuis longtemps.
Je m'oppose à la pollution, mais la réalité est que si le monde était comme nous il n'y aurait JAMAIS eu le problème actuel.
 

screugneugneu

Broute de l'herbe
Inscrit
23/10/19
Messages
295
Score de réaction
218
On fait tous partie du problème. Tu dis toi-même que tu fais attention.
Après, c'est sûr que c'est très énervant le discours consensuel dans les medias notamment. Typiquement hier, journée "sobriété" sur France Inter... c'était du foutage de gueule complet (en tout cas la matinale, je n'ai pas écouté le reste). Quand on demande aux ménages, sans distinction de niveau de vie, de réduire leur consommation, sans reconnaître le fait qu'on ne contribue pas tous au problème de la même façon et que de plus en plus de familles ou personnes frôlent le seuil de pauvreté en France et sont en tout cas en grande précarité, c'est dur de rester calme je trouve.
Mais sur ce forum, je pense que tu prèches des convaincus Pikapika, mieux vaut protester sur les pages facebook et twitter de nos élus et des medias concernés etc.
 

PikaPika

Avale du tofu
Inscrit
11/8/22
Messages
701
Score de réaction
75
Localité
Nantes
Site web
www.meteo-climat-stats.com
Par exemple, prendre des douches ne change quasiment rien et les bains peuvent être bons pour la santé surtout quand on a des problèmes de dos, éteindre les lumières et supprimer les lumières de Noel ça fait peu. Et ça tue une magie, un art, et quand on a trop peu de lumière, on se perd, en voiture on a mis du temps avec ma mère de nuit à traverser Paris à cause du manque de lumière.
 
Haut