Consommation de viande et développement du cerveau

fendergirl

Broute de l'herbe
Inscrit
23/9/11
Messages
226
Score de réaction
0
Localité
Lyon
Tout d'abord, je tiens à m'excuser s'il existe déjà un topic dédié à ce sujet là, mais ne l'ayant pas trouvé si c'est le cas, je prends le risque de poser ma question ici...

J'entends de plus en plus de la part de mes amis de plus en plus avertis sur le végétarisme, et qui ne posent donc plus de question idiotes mais un peu plus réfléchies, la réflexion concernant la possibilité que la consommation de viande ait pu contribuer au développement du cerveau humain...

Et si je rentre dans leur logique, c'est parce qu'on a mangé de la viande que notre cerveau s'est développé, et c'est donc parce que notre cerveau s'est développé que nous nous posons donc la question de la légitimité de consommer des animaux, et que de ce fait, nous stoppons notre consommation de viande...
En gros, cela serait parce qu'on a consommé de la viande que nous n'en consommons plus aujourd'hui... :mmm:
Un truc assez paradoxal pour me perturber et soulever mon intérêt, car je n'ai pas les connaissances pour dire si oui ou non, la viande a pu contribuer à faire de nous ce que nous sommes aujourd'hui, c'est à dire sur ce forum en grande partie, des végéta*iens...


Je cite un passage d'un document qu'on m'a envoyé : "les paléo-anthropologues estiment que la consommation de viande a permis le développement du cerveau de l’hominidé."
et le lien associé :

http://mo.michelonfray.fr/entretiens/magazine-kaizen-juilletaout-2012/

Enfin voilà je suis assez sceptique face à cette réflexion... Quelqu'un aurait-il des documents ou un livre sérieux à me recommander sur le sujet qui prouve que le cerveau, et c'est ce que je pense, a pu se développer de bien des manières différentes et que nous ne possédons par la réponse à cette question ?
 
A

Anonymous

Guest
Zut trop tard pour éditer :confus:

http://www.beyondveg.com/billings-t/com ... t-4a.shtml

berkeley.edu/news/media/releases/99legacy/6-14-1999a.html

Il semble qu'il y ait pas mal d'avis contraires.
Si l'humain n'avait jamais consommé de viande je me demande ce qu'ils trouveraient pour appuyer leurs thèses.
Je crois qu'au cours de son évolution l'homme n'a pas toujours trouvé à se nourrir autrement et que sans la chasse il aurait peut-être disparu.
Il n'avait pas le choix.
Alors a-t-il nourri son cerveau au détriment du reste ?
Personne n'en parle si ce ne sont quelques ossements qui attestent d'un vieillissement précoce.
Je crois que c'est davantage l'adaptation de l'humain à son environnement.
Sont-ce encore des "études" pour battre le végéta*isme en brèche ?
 

Wombattitude

Avale du tofu
Inscrit
5/3/11
Messages
932
Score de réaction
0
Le problème que je vois, c'est que si la viande à servie l'évolution du cerveau, il en aura fallu des quantités relativement importantes, de façon régulière, et sur plusieurs dizaines de générations.

Ce qui fait le postulat qu'une population de grands singes ai été suffise ment intelligente pour en assurer l'approvisionnement (chasse/stockage)). Ce qui nécessité un certain niveau d'intelligence.

Bref, je pense plutôt que c'est une question d'apport calorique général que de viande. L'animal présentant le net avantage d'être un stock de calories qui se dégrade doucement durant l'hiver, et permet de faire la jointure avec le retour de la production végétale.

Ensuite, pour ce qui est du "la viande à faire de nous ce que nous sommes maintenant", en admettant que ce soit vrai, la réponse est : "et alors ?!" La religion à faconnée les modes de pensée bigot, depuis 2k ans, c'est pas une raison pour continuer ^^

Si on a les preuves que le VG* est physiologiquement bon, et éthiquement supérieur, pourquoi ne pas l'adopter ? Il n'y a pas de nécéssité à perpétrer des actions contraires à l'éthique sous prétexte que l'on l'a fait avant.
 

Vegzarb

Massacre des légumes
Inscrit
20/6/11
Messages
2 499
Score de réaction
3
Localité
Bressuire 79
Comment la dit Darwin ce n'est pas le milieu de vie de la girafe qui lui a permit d'allonger sont coup mais c'est sa mutation qui lui a permit de s'adapter a son milieu.
C'est pareil pour le cerveaux.

J’oublier on est bien d'accord que dans l’esprit des gens l'être humain est omnivore et que la viande nous a rendue "intelligent" , alors pourquoi les autre carnivore ne nous surpasse pas, pour quoi les dinosaure carnivore sont des être très bête.
Alors que tous sella ont un crane beaucoup pus gros que nous.

La leur logique tombe en miette.
 

Brigande

Massacre des légumes
Inscrit
4/2/11
Messages
1 628
Score de réaction
0
Localité
à proximité de Perpignan
Site web
shoobidoo.over-blog.com
L'humain n'est pas un chasseur naturel. Pour chasser, il a dû au contraire développer une stratégie, des armes de plus en plus perfectionnées.
De l'oeuf ou la poule, je dirais que c'est plutôt grâce à son intelligence qu'il a pu manger de la viande. Mais, ce n'est là que mon humble avis
 

fendergirl

Broute de l'herbe
Inscrit
23/9/11
Messages
226
Score de réaction
0
Localité
Lyon
Le Page":1h6hl175 a dit:
J’oublier on est bien d'accord que dans l’esprit des gens l'être humain est omnivore et que la viande nous a rendue "intelligent" , alors pourquoi les autre carnivore ne nous surpasse pas, pour quoi les dinosaure carnivore sont des être très bête.
Alors que tous sella ont un crane beaucoup pus gros que nous.

La leur logique tombe en miette.

Mon père m'a sorti que c'était non seulement de consommer de la viande, mais de la consommer cuite qui aurait permis le développement du cerveau d'après certains documentaires qu'il a vu...

Je lui ai dit que pour la faire cuire, il fallait bien que l'homme soit déjà assez intelligent pour en avoir l'idée...
Là il pourra toujours me répondre que c'est parce qu'au préalable il mangeait de la viande... Mais en effet, le dinosaure n'a pas eu cette idée là... Et quand bien même il l'aurait eu, ça aurait été difficile pour un T-rex de faire du feu...

Je suis assez d'accord avec ce que tu dis concernant la girafe... On est une espèce qui est construite de telle manière qu'on a la capacité de faire certaines choses, mais ce ne sont pas ces choses qui nous ont rendus plus intelligents...

DarkCobalt":1h6hl175 a dit:
Tiens j'ai trouvé quelques liens intéressants :

http://www.passeportsante.net/fr/Actual ... s_20050516

http://www.loribel.com/sante/articles/a ... rveau.html

http://mondeo.fr/index.php?option=com_c ... 241120c787

Je ne crois pas que ce soit spécifiquement la viande qui ait joué sur l'évolution.
Il y a eu d'autres facteurs.

Ce qui me gène dans ces 3 liens, c'est que même si on ne met pas en évidence la viande, on parle de la chair du poisson... ce qui m'emmerde à vrai dire tout autant pour contrer ce nouvel argument...

Je n'ai pas encore lu les deux autres liens en anglais mais vais m'y employer sans tarder...

Et je pense aussi que l'homme est l'espèce qui a su s'adapter le plus à son environnement pour parvenir à quasi totalement le maîtriser et le mettre à son service... Je pense que déjà, à la base, on a eu cette capacité-là...

Mais la réponse ne me satisfait pas encore... Peut-être que de vouloir la trouver est un peu prétentieux pour cette même intelligence humaine, mais si l'homme s'est effectivement développé cérébralement en consommant de la viande/ poisson, qu'adviendrait-il si on était végétarien pendant des millions d'années. Notre cerveau pourrait-il en pâtir ainsi que notre intelligence ?

C'est un peu dément comme supposition, mais envisager que ça soit possible me fait vraiment ch***...

Comment continuer à ne plus manger de viande pour des questions éthiques, tout en sachant (ce qui n'est pas le cas), que c'est cette consommation de chair animale qui nous a permis, via le développement cérébral, de nous en soucier ?

Il est peu probable qu'on ait la réponse un jour après tout, et je ne remangerai des animaux pour rien au monde... mais quand même, si c'était bien le cas, ça remettrait mon radicalisme en question ce qui m'embête sérieusement...

Je vais prendre la réponse qui me plait le plus pour le moment : Si l'homme a eu l'idée de manger de la viande ou du poisson, c'est bien qu'à la base, il était plus intelligent... Et s'il advenait que la chasse ou la pêche lui ait permis de devenir plus intelligent, c'est par les qualités de coordination et de stratégie, de vitesse que cela a été possible et qu'il s'est amélioré... C'est donc sa volonté de survivre et de s'adapter aux circonstances qui a permis un développement du cerveau...

Je pense que le plus sage, c'est de dire qu'on n'en aura jamais la preuve, car l'homme n'est pas suffisamment intelligent pour trouver la véritable réponse :p (Mais je reste sur ma faim ^^)Et qu'en attendant, il faut honorer notre cerveau prétendument développé en faisant preuve d'éthique et de compassion envers les autres espèces qui sont nées inférieures en matière de capacité de destruction de ce qui les entoure, car dans celle-là, on excelle, mais ne pas y avoir recours représente indéniablement un signe d'intelligence...même si je jette des fleurs à tous les végés ^^

Et je suis du même avis que toi Brigande, ce qui m'embête, c'est que cela ne soit pas une certitude..
 

Kahte

Moulin à graines
Inscrit
11/10/08
Messages
12 638
Score de réaction
32
Localité
cachée sous ma couette !
Alors Cépafo, moi et les autres végéborns, on est des poulpes décérébrés donc parce que notre petit cerveau à nous il a pas été nourrie de viande ^^
 

Wombattitude

Avale du tofu
Inscrit
5/3/11
Messages
932
Score de réaction
0
Pour la cuisson, c'est simplement que ça rend la digestion plus facile, donc tu tire plus d'énergie d'une même quantité de nourriture, de même que le broyage par exemple (Haha, le maîs pour l'infâme exemple : p )

Et si l'animal à permis le dévellopement du cerveau au point qu'on se soucis d'éthique je ne voit pas en quoi ça remet le VG* en doute. Ca a été un passage de l'évolution sur lequel on avait pas le choix, maintenant on l'a, alors autant l'appliquer.
De même que personne ne se demande si il est juste d'utiliser des vélos, là ou nous sommes dotés de pied.

Tout ce que nous pensons et produisons sont des produits de l'évolution. Il y avait un bon article (que je ne retrouve pas ^^) sur le fait de considérer les portables & co comme des organes additifs, issus de notre évolution, puisque issus des capacités mentales humaines.
 
A

Anonymous

Guest
alors j'avais entendu un truc mais pas sure que ca ait rapport, tant pis je le dis quand meme ^^

en fait l'homme a été obligé de se mettre debout vu la foret equatoriale disparaissait (l'Afrique se coupe en 2, les pluies de l'ocean indien n'arrivent plus à l'ouest du rift). donc moins d'arbres: les bras ne serve plus à rien pour grimper, il se met debout et du coup les 2 mains sont libres.

Du coup est ce que c'est à partir de ce moment là qu'il utilise son intelligence pour fabriquer des outils et tuer les animaux, ou bien l'etait-il avant meme de se mettre debout ? ché point :whistle:
 
A

Anonymous

Guest
Kahte":3py3l647 a dit:
Alors Cépafo, moi et les autres végéborns, on est des poulpes décérébrés donc parce que notre petit cerveau à nous il a pas été nourrie de viande ^^
Bah non ce sont les ancêtres d'il y a longtemps qui ont transformé la taille du cerveau il paraît. Maintenant on lui donne à manger ce qu'on veut :cuistot:
Quand on voit ce que font certains avec le leur on se dit qu'il vaudrait mieux qu'ils en aient un petit mais plus utile :p

Plus sérieusement, je pense aussi que la quantité/qualité de nourriture a joué sur le développement humain. Ce qui est logique. Donc, quand ils ont commencé à chasser et ensuite à cuire les chairs, ils avaient déjà acquis une certaine intelligence, réflexion etc et pas grâce à la viande mais à ce qu'ils mangeaient avant de décider de manger de la chair animale. Sans doute qu'à la base ce fut opportuniste, puis ils ont fait en sorte de s'approvisionner suivant leurs besoins et s'adapter à leur milieu.
On constate que l'écriture, par exemple, n'est pas venue à la même époque dans toutes les zones géographiques de la planète.
Ces humains étaient-ils moins développés pour autant ? Je ne le pense pas.
Je crois en revanche qu'en fonction de leur lieu de vie, leur adaptation a été différente et très variable. Cela ne signifie pas que leur cerveau ait été plus petit ou leur développement moins bon. PLutôt que fonction du territoire, des besoins, des ressources, ils n'ont pas eu à évoluer plus vite ou autrement puisqu'ils avaient le nécessaire pour vivre.
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 636
Score de réaction
9
De toute façon pour affirmer une énormité pareille il faut partir du principe qu'il y a des éléments qui n'existent que dans la viande et qui ont permis le développement cérébral... Mouai, en plus l'évolution n'est plus mise en doute mais les mécanismes qui la régissent sont encore débattu, bref, affirmation très étrange s'appuyant sur beaucoup de suppositions et peu importe le nombre de débat on ne pourra pas avoir de réponse définitive tant que l'évolution ne sera pas entierement décodée ( selon moi c'était au mieux c'était une source de calorie assez concentrée comme ça a déja été dit plus haut... )
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Plusieurs détails me gênent dans ce débat et me font systématiquement penser que c'est une question de merde, inutile et sans issue.

La première et plus importante : quand bien même ça serait vrai = et alors ? La forme de la bite humaine (surtout le gland) serait pour extirper le sperme du précédent inséminateur afin d'apposer son sperme à la place. Est-ce que ça signifie qu'il faut faire des tournantes ?
Plus cru : le sexe masculin s'est fuselé avec l'évolution, au point de pouvoir enculer un nourisson = Doit-on le faire pour leur apprendre la politesse ?

Autre question : beaucoup d'autres espèces sont de vrais carnivores, et depuis infiniment plus longtemps que l'apparition des omminidés. Pourtant leur cerveau n'est pas devenu difforme, et même en remontant au T-Rex, il était apparemment moins intelligent qu'un chien. (et je ne pense pas que le fait qu'il fusse un saurien change quoi que ce soit)

Enfin : C'est quoi cet amalgame ce mythe moyenâgeux entre taille de cervelle et intelligence ? (2 notions qui n'ont juste rien à voir, surtout si on en utilise que 10%)

Question philo : Si la montée de l'intelligence doit coïncider avec la tuerie et la destruction, alors je souhaite ardemment que l'humain régresse vite (merci la télé et TF1 dans ce cas :p)

Dernière observation imparable : pourquoi ais-je l'impression que mon chat est plus intelligent que mon ancien voisin ?

Personnellement, je pense que si l'homme en est aujourd'hui où il en est, c'est grâce à une attention exacerbée des dangers (peut-être peut on parler de couardise génétique*), à une cohésion de groupe, et à sa violence pulsionnelle, ainsi que sa capacité de reproduction toute l'année. (point de périodes de chaleurs 1 ou 2 fois par ans)

*Le docu "le temps de cerveau disponible" explore une théorie intéressante qui veut que l'homme ayant exterminé toutes ses menaces, il se sent comme "obligé" de s'en inventer de nouvelles. L'homme a "besoin" de se sentir en danger. (par sélection/évolution, ceci lui a permis de mieux survivre, mais c'est aujourd'hui un trait quasi délétère)
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 636
Score de réaction
9
V3nom":3pebnl1l a dit:
Plusieurs détails me gênent dans ce débat et me font systématiquement penser que c'est une question de merde, inutile et sans issue.

La première et plus importante : quand bien même ça serait vrai = et alors ? La forme de la bite humaine (surtout le gland) serait pour extirper le sperme du précédent inséminateur afin d'apposer son sperme à la place. Est-ce que ça signifie qu'il faut faire des tournantes ?
Plus cru : le sexe masculin s'est fuselé avec l'évolution, au point de pouvoir enculer un nourisson = Doit-on le faire pour leur apprendre la politesse ?

Autre question : beaucoup d'autres espèces sont de vrais carnivores, et depuis infiniment plus longtemps que l'apparition des omminidés. Pourtant leur cerveau n'est pas devenu difforme, et même en remontant au T-Rex, il était apparemment moins intelligent qu'un chien. (et je ne pense pas que le fait qu'il fusse un saurien change quoi que ce soit)

Enfin : C'est quoi cet amalgame ce mythe moyenâgeux entre taille de cervelle et intelligence ? (2 notions qui n'ont juste rien à voir, surtout si on en utilise que 10%)

Question philo : Si la montée de l'intelligence doit coïncider avec la tuerie et la destruction, alors je souhaite ardemment que l'humain régresse vite (merci la télé et TF1 dans ce cas :p)

Dernière observation imparable : pourquoi ais-je l'impression que mon chat est plus intelligent que mon ancien voisin ?

Personnellement, je pense que si l'homme en est aujourd'hui où il en est, c'est grâce à une attention exacerbée des dangers (peut-être peut on parler de couardise génétique*), à une cohésion de groupe, et à sa violence pulsionnelle, ainsi que sa capacité de reproduction toute l'année. (point de périodes de chaleurs 1 ou 2 fois par ans)

*Le docu "le temps de cerveau disponible" explore une théorie intéressante qui veut que l'homme ayant exterminé toutes ses menaces, il se sent comme "obligé" de s'en inventer de nouvelles. L'homme a "besoin" de se sentir en danger. (par sélection/évolution, ceci lui a permis de mieux survivre, mais c'est aujourd'hui un trait quasi délétère)

Comme d'habitude tes interventions me font rêver :genoux:
Je reviens juste sur l'intelligence et la taille du cerveau, je ne crois pas que quelqu'un l'ai mentionné, aujourd'hui on sait que ce sont les réseaux plus ou moins important de connexions entre neurones qui contribuent le plus à l'intelligence ( et l'habileté de n'importe quelle praticien, d'ailleurs j'aime à rappeler qu'Albert Einstein avait un cerveau bien plus petit que la moyenne ;) -oui parce que j'ai déja entendu que les femmes seraient moins douées que les hommes avec comme preuve que proportionnellement elles ont un cerveau plus petit... C'est à pleurer -)
 

Vegzarb

Massacre des légumes
Inscrit
20/6/11
Messages
2 499
Score de réaction
3
Localité
Bressuire 79
Il faut aussi différencier l'évolution et la culture parce que l'intelligence ce situe pour moi dans la culture et pas dans l'évolution.
Comme les espèces qui construise des structure type fourmilière ou barrage comme le castors qui utilise les mathématique pour construire.
Ou des oiseau avec leur pas de danse complexe , d'autre oiseaux préfère des objet colorer et disposer d'une certaine magnière pour attirer la femelle.
 

Wombattitude

Avale du tofu
Inscrit
5/3/11
Messages
932
Score de réaction
0
Enfin : C'est quoi cet amalgame ce mythe moyenâgeux entre taille de cervelle et intelligence ? (2 notions qui n'ont juste rien à voir, surtout si on en utilise que 10%)

Boardel de mârde ! Le coup des 10% est faux ^^
On n'utilise l'intégralité du cerveau, simplement pas tout à son maximum d'intensité tout le temps. Fermez les yeux, pouf, le lobe occipital fonctionne moins, parce qu'il n'y a plus de signal visuel à récupérer/analyser.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mythe_de_l ... du_cerveau
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Avec tout ce que mon chat bouffe comme herbe et les tranches de poivron qu'il pique des fois dans l'assiette, surtout pour aller le re-dégueuler plus loin, il devrait avoir une tête tellement rétrécie qu'elle devrait même s'être gonflée à l'envers.

wait... what ?!
 

Brigande

Massacre des légumes
Inscrit
4/2/11
Messages
1 628
Score de réaction
0
Localité
à proximité de Perpignan
Site web
shoobidoo.over-blog.com
fendergirl":2nkjzr9r a dit:
Et je suis du même avis que toi Brigande, ce qui m'embête, c'est que cela ne soit pas une certitude..

Dans l'absolu, personne ne peut avoir de certitude sur la question.
Il existe aussi une autre théorie : le fait que le genre homo s'est peu à peu redressé pour devenir bipède aurait permis le développement crânien, et donc le développement du cerveau.
 
Haut