[Course à pied] La Ronde du Ramequin (01), 01/09/19

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
4
Ambérieu – 26 km 1300m D+.

1er 2h16’42
53eme kob27g 3h28’59
146 classés


Cette course a une saveur particulière pour moi, car elle a lieu à 3km de chez moi et le tracé reprend beaucoup de mes chemins d’entrainement.
Je n’avais jamais eu l’occasion de m’y inscrire car les dernières années, je préparais le marathon de Lyon qui a lieu 1 mois plus tard.

Il s’agit de mon 1er dossard depuis le Mad’Trail.

Je décide de partir vite car je sais qu’à 5km, il y a un single un peu technique et je ne veux pas me retrouver bloquer dans un bouchon.
D’entrée le cardio s’emballe un peu, je dépasse les 150 bpm de moyenne sur les 30 premières minutes, mais le but recherché est atteint, je suis dans un groupe avec un niveau sensiblement meilleur que le mien. Je profite de connaitre parfaitement les 7 premiers kilomètres pour enchainer intelligemment les phases de marches et de courses.
J’arrive au 1er ravito du km 9 en 1h et là nous attend un sacré morceau : 350m D+ en 2.5km. Ca grimpe sec, mais je suis toujours dans le coup suivant le rythme du petit groupe.
En haut du col, on rattrape un groupe de 5-6 coureurs ayant fait fausse route et fais demi-tour. Ces coureurs ne restent pas longtemps derrière moi. Le terrain est très technique, et ce n’est pas mon fort…
L’heure et demie de course est passée et mon sur rythme du départ commence à se faire payer. Je me sens lourd, et mes jambes commencent à tirer un peu.
Niveau lucidité, ce n’est pas top et je chute bêtement (croche-patte à cause d’une branche). Rien de cassé, juste quelques égratignures.
Nouvelle petite montée => 1h55. Je profite d’une descente douce pour récupérer un peu et perds quelques places.
Ultime dernière côte de 2.5km pour nous amener au point culminant du parcours : le mont Luisandre à 800m. J’ai la chance de rencontrer un coureur très sympa ayant un CV de trailer plus que bien rempli (plusieurs Ultras dont la Diagonale des Fous). Le fait de monter à côté de lui me fait oublier mes jambes lourdes.
Mont Luisandre atteint en 2h45, il reste 6km à grosse majorité de descente, en plus que des chemins que je connais.
Petite descente dans un pierrier, ma cheville droite vrille un peu. Je ralentis le rythme et perds mon compagnon.
A un kilomètre du finish, je prends un point de côté, chose qui ne m’arrive jamais ! Je continue quand même de courir surtout que devant l’arche d’arrivé m’attendent ma femme et mes 2 gamins.
Je passe la ligne en 3h28.

J’en ai chié…
Avant de me rendre sur la ligne de départ, j’ai dit à ma femme : « après les 62km du Mad’Trail, je crois que je sous-estime cette course et ce n’est pas bon. » Ca s’est confimé.
 

Xav

Massacre des légumes
Inscrit
15/7/12
Messages
1 723
Score de réaction
18
Localité
Paris
Je ne sais pas si "rien n'est jamais acquis", mais j'ai quand même l'impression que tu te stabilises à un niveau très intéressant depuis la fin de tes pépins physiques. Félicitations encore une fois !
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
4
Merci bien !
J'arrive à me stabiliser dans la première moitié des participants des trails format 20 à 40km.

Je sens malgré tout que j'atteins mes limites après une progression intéressante. Pour continuer la progression, il faudrait que je m'entraine plus et surtout en dénivelé. Mais j'ai du mal à consacrer plus de temps à cette pratique. J'en suis à environ 5h/semaine actuellement.
 

aérobiose

Élève des carottes
Inscrit
25/11/11
Messages
1 029
Score de réaction
0
Localité
au large
bravo! ça avait l'air d'être un sacré chantier cette course
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
4
C'est vrai que le ratio dénivelé/distance était loin d'être négligeable.
Heureusement que le terrain était sec, ça aurait pu être un carnage sinon.
 
Haut