De la B12 biodisponible dans la lentille d'eau !?

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
405
Score de réaction
57
Bonsoir

Je viens de visionner une video d'un youtuber vegan connu qui parle d'une étude attestant de la biodisponibilité de la lentille d'eau/duckweeds.

La vidéo en question :
[youtube]youtube.com/watch?v=QHvRArWglRY[/youtube]
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 228
Score de réaction
63
Merci pour l'info. Mais une question me vient : pourquoi chercher des sources "végétales" de B12 (difficiles à obtenir) alors qu'il suffit d'en prendre en complément.
 

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
405
Score de réaction
57
Coucou

La lentille d'eau est très facile à produire, en effet, elle demande très peu de surface et de ressource. Possibilité de la produire en intérieur. ==> Donc dejà, on peut y trouver un intérêt d’autonomie alimentaire et écologique.

La lentille d'eau fourni beaucoup de proteine et plein de minéraux/vitamines très intéressant pour les vegetariens/liens.

Un peu de poudre de lentille séché au goùt neutre dans son jus de légume de matin, c'est facile.

Enfin, beaucoup de personnes n'ont pas une bonne image et ou ne font pas beaucoup confiance aux laboratoires et les produits qu'ils réalisent. Cette alternative, perçu différemment pour certaines personnes, viendrait s'ajouter à l'offre actuelle de la B12. Cela ne peut donc être que positif.
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 282
Score de réaction
137
Localité
Marseille
C'est sûr que connaître une source de plus de B12, ça peut jamais faire de mal donc c'est plutôt une bonne nouvelle ! Mais...

Un peu de poudre de lentille séché au goùt neutre dans son jus de légume de matin, c'est facile.
Pour une prise par jour de B12, les recommandations vont de 10 à 25 mcg. Si les quantités citées dans l'article sont fiables, ça fait dans les 50 à 130 g secs de lentilles d'eau. Si on veut se fournir en B12 uniquement à base de lentilles d'eau, il semble plus pratique d'en prendre 3 fois par jour, là on tombe à 1 mcg à chaque fois, soit environ 5g de poudre de lentilles par repas.

Note que cette estimation suppose que les estimations de l'article soit fiables, c'est-à-dire que le chiffre ait été établi et rapporté de façon honnête (j'y reviendrai). Dans l'hypothèse où tu veuilles cultiver tes lentilles toi-même ou acheter celles d'une autre marque, il faut aussi savoir si le taux de B12 dépend des variétés de lentilles, et comment il dépend de l'environnement où elles sont cultivées (clairement on aura jamais de B12 dans un environnement exempt de cobalt, par exemple, mais il y a probablement d'autres conditions essentielles et plus subtiles).

Enfin, beaucoup de personnes n'ont pas une bonne image et ou ne font pas beaucoup confiance aux laboratoires et les produits qu'ils réalisent.
Et beaucoup de ces personnes vont faire une confiance quasi-aveugle à tout ce qui est perçu comme une « alternative naturelle », de façon assez irrationnelle.

Là dans le cas présent on a quand même pas mal de raisons de prendre l'annonce avec des pincettes en attendant d'en savoir plus :

- On a une seule étude, ce qui n'est jamais suffisant pour une conclusion ferme, il faut attendre que les résultats soient répliqués de façon indépendante.
- Cette étude ne semble pas avoir été publiée, il n'y a donc à l'heure actuelle aucun moyen d'examiner la méthodologie ou les résultats détaillés.
- Cette étude a été réalisée en interne par une compagnie privée qui a un fort intérêt commercial à ce qu'elle donne les « bons » résultats (le truc sur la B12 est littéralement le premier sur leur page d'accueil). Ça ne veut pas nécessairement dire que c'est du vent, mais ça ne m'incite pas à croire sur parole tous les résultats relayés par le département marketing.
- Au passage la boîte en question tend à déposer beaucoup de brevets (actuellement 96 déposés) sur ses techniques de production et transformation des lentilles d'eau, donc on peut s'acheminer vers une situation de monopole (un brevet, c'est un monopole légal de 20 sur l'exploitation d'une invention) où les personnes qui choisiraient les lentilles d'eau comme source de B12 seraient dépendantes de la production d'une seule compagnie privée (alors que pour la B12 synthétisée par bactéries OGM, il n'y certes pas beaucoup d'acteurs mais quand même plus qu'un). Donc niveau indépendance c'est pas forcément si prometteur.

Voilà, c'est sans rapport direct avec la B12, mais bon en général je trouve ça triste que beaucoup de gens qui font preuve d'une certaine méfiance (au-delà de ce qui me semble rationnellement justifié) par rapport aux « labos » (ou autre), soient dans le même temps très rapides à faire confiance (au-delà de ce qui me semble rationnellement justifié) à n'importe quoi se présentant comment une « alternative »...
 

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
405
Score de réaction
57
Bonjour

Pour une prise par jour de B12, les recommandations vont de 10 à 25 mcg. Si les quantités citées dans l'article sont fiables, ça fait dans les 50 à 130 g secs de lentilles d'eau.
Quand il s'agit de compléments, ok. Mais sinon quand il s'agit d'alimentation, on peut souvent lire que les besoins en B12 sont entre 3 et 4 microgrammes par jour. Peut-être que cela varie en raison d'une absorption moins optimale hypothétique pour les compléments.

Dans l'article cité, ils disent que 100g sec correspondent à 750% des apports de recommandation. Donc 15g sec environ devrait suffire.
was shown to contain approximately 750 % of the US recommended daily value of the bioactive forms of Vitamin B12 (per 100 grams of dry plant)

Je suis d'accord avec toi sur l'importance de la reproductibilité des preuves et de savoir précisément les conditions qui permettent à la lentille d'eau de posséder autant de B12.

Voilà, c'est sans rapport direct avec la B12, mais bon en général je trouve ça triste que beaucoup de gens qui font preuve d'une certaine méfiance (au-delà de ce qui me semble rationnellement justifié) par rapport aux « labos » (ou autre), soient dans le même temps très rapides à faire confiance (au-delà de ce qui me semble rationnellement justifié) à n'importe quoi se présentant comment une « alternative »...
De mon point de vue, je peux observer que de manière général la confiance quasi aveugle est bien partagée pour des gens que cela soit envers les labos ou dans les alternatives naturelles alors que dans l'idéal, on devrait s’intéresser au cas par cas, mais bon cela demanderait beaucoup de temps et donc, forcément on peut-être amené à faire des raccourcis et des choix pas rationnels.

On a pas le recul sur tout, et individuellement on ne sait pas grand chose, selon les situations, on peut donc être amener à faire un choix selon nos affinités, croyances, perceptions, expériences etc. Si un personne ou un proche a eu une mauvaise expérience avec des médicaments (+ plein d'autres raisons, genre les scandales, les lobbys etc), il sera peut-être réticent à utiliser ces autres médicaments issu du même labo (c'est peut-être irrationnel mais c'est compréhensible) surtout si un autre choix lui est proposé (également validé par la science) et qui lui plaie d'avantage.

Et puis sans parler de confiance ou de mauvaise image, se nourrir de pilule cela peut-être vécu comme se nourrir de médicament, et donc psychologiquement çà peut bloquer.

Cette nouvelle source augmente les possibilités que cela soit pour les consommateurs comme déjà dit mais aussi pour la production. Je peux me tromper mais je trouve que la production de la B12 est pour l'instant fragile dans le fait qu'il n y a me semble t'il que 3 labos qui en fabriquent. Si demain il y a une guerre, si ces labos sont détruits, ou autre problème, je me dis que que si on pouvait trouver/cultiver localement sa B12 çà serait quand même un bon +.

Donc cette étude est une bonne nouvelle oui et en espérant que d'autres iront dans ce sens.
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 228
Score de réaction
63
Ouais, ben avant de mettre des lentilles d'eau séchées (gloups !) dans mon muesli du matin, mon dal du midi et ma soupe du soir pour avoir de la B12, je vais attendre que les travaux soient publiés, revus par la communauté scientifiques et validés, hein. Ca serait dommage de faire une confiance aveugle à des commerciaux et de se taper une petite paralyse ou une démence juste pour essayer (j'ai déjà expérimenté, involontairement, la carence en B12). Soyons prudent et patients sur ce sujet.

Qu'en dit la Fédération Végane d'ailleurs ?
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 282
Score de réaction
137
Localité
Marseille
James64":2z66ibai a dit:
Pour une prise par jour de B12, les recommandations vont de 10 à 25 mcg. Si les quantités citées dans l'article sont fiables, ça fait dans les 50 à 130 g secs de lentilles d'eau.
Quand il s'agit de compléments, ok. Mais sinon quand il s'agit d'alimentation, on peut souvent lire que les besoins en B12 sont entre 3 et 4 microgrammes par jour. Peut-être que cela varie en raison d'une absorption moins optimale hypothétique pour les compléments.
Non, la B12 des compléments est mieux absorbée que celle qu'on trouve dans les aliments, c'est bien établi. La différence vient vraiment du nombre de prises. On a deux filières pour absorber la B12 : une efficace mais qui sature rapidement (autour d'un tiers de nos besoins quotidiens) et une autre très inefficace. Si on a moins de 3 prises quotidiennes, on repose sur cette deuxième filière et on doit très fortement augmenter les doses si on veut au final en absorber assez.

Dans l'article cité, ils disent que 100g sec correspondent à 750% des apports de recommandation. Donc 15g sec environ devrait suffire.
Exactement, si on les divise en trois prises, on retrouve les 5g par prise que je mentionnais. Mais à une prise par jour on doit prendre beaucoup plus pour compenser l'inefficacité de la deuxième filière (une lettre ouverte d’associations véganes et de professionnels de la santé recommande 10 mcg pour 1 prise/jour, ce qui est suffisant pour éviter une carence aiguë, d'autres sources recommandent plus pour réduire d'autres risques en plus). On fait le calcul : 10 mcg c'est 400 % des apports recommandés, donc un peu plus que les 50g que je mentionnais comme bas de la fourchette.

De mon point de vue, je peux observer que de manière général la confiance quasi aveugle est bien partagée pour des gens que cela soit envers les labos ou dans les alternatives naturelles alors que dans l'idéal, on devrait s’intéresser au cas par cas, mais bon cela demanderait beaucoup de temps et donc, forcément on peut-être amené à faire des raccourcis et des choix pas rationnels.
Oui mais c'est pas quelque chose à encourager. C'est sûr qu'on peut pas toustes faire des recherches approfondies sur tout, mais là quand même.

D'un côté de nombreuses études, étalées sur des décennies, publiées, revues par les pairs, débattues, reproduites, dont plusieurs financées par des pouvoirs publics qui n'ont pas d'intérêt commercial dans l'affaire, analysées et synthétisées par des assos et professionnel·le·s de santé véganes, qui montrent clairement : les dangers de ne pas se supplémenter, l'efficacité des suppléments, et des recommandations claires sur la dose à prendre en fonction de la fréquence des prises. C'est pas vraiment ce que j'appelle aveugle.

De l'autre on a un communiqué de presse d'une boîte dont les intérêts commerciaux sont clairs, aucune étude publiée, dont pas revue, confirmation, débat ou analyse, aucun recul (juste quelque mois depuis la première annonce).

Mais dans le premier cas y'a plein de gens qui s'inquiètent sous prétexte que ça pourrait être dans l'intérêt des "labos" ou des anti-véganes de tirer les résultats dans un sens, en ignorant le fait que pour les "labos" on est un marché minuscule et peu juteux (la B12 c'est pas cher, je me supplémente pour 10 balles par an), et qu'au bout d'un moment c'est quand même chaud de manipuler les résultats de plein d'études sur plus de 40 ans sans jamais se faire prendre. Dans l'autre cas l'intérêt commercial est clair et les possibilités de manipulation encore plus évidentes, mais comme c'est un aliment "naturel" pas produit par un "labo", hop, on s'enthousiasme.
 

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
405
Score de réaction
57
Coucou

Non, la B12 des compléments est mieux absorbée que celle qu'on trouve dans les aliments, c'est bien établi. La différence vient vraiment du nombre de prises. On a deux filières pour absorber la B12 : une efficace mais qui sature rapidement (autour d'un tiers de nos besoins quotidiens) et une autre très inefficace. Si on a moins de 3 prises quotidiennes, on repose sur cette deuxième filière et on doit très fortement augmenter les doses si on veut au final en absorber assez.


Quand j'évoquais la comparaison de l'absorption je parlais à quantité égale. Car de manière général, selon les aliments, et ou ce qui est pris en même temps à côté, l'absorption diffère.
https://www.clinicalnutritionjournal.co ... 61-5614(18)32577-9/fulltext (si le lien ne fonctionne pas cliquer sur le lien en dessous de la video de youtube, c'est celle où il écrit : B12 Raised by Mankai more effectively (Also theory of B12 production")
Corriges moi si je me trompe (mon niveau d'anglais n'est pas très élevé) mais dans cette autre étude on peut voir que la B12 de lentille d'eau est mieux assimilé que les produits d'origines animales.

Les recommandations que l'on trouve dans les compléments semblent contredire (si l'on écarte le problème d'assimilation à quantité égale) d'autres observations/faits à savoir que les régimes/crétois/okinawa ou de manière plus générale le régime flexitarien/pescovégétarien est sain pour la santé (longue longévité). Alors que dans ces régimes, la caractéristique principale est la réduction en quantité et en fréquence des produits d'origines animales. (et donc de la B12).

De plus, la B12 qui se trouve dans les produits d'origine animale, est de manière générale, bien inférieur en quantité à celle qui se trouve dans la lentille d'eau. Donc on aurait des régimes avec très peu de produit animaux (en fréquence/et quantité) et avec beaucoup moins de B12 que la lentille d'eau qui donnent une bonne santé. Donc sans rentrer dans les détails/les chiffres on peut se dire que cela ne serait pas compliqué d'être végétalien avec la lentille d'eau (avec l'hypothèse que d'autres études confirmerait la présence de la B12 dans la lentille).

Ensuite quand on trouve que les recommandations pour l'alimentation sur la B12 sont de 3 à 4 micros, il ne s'agit pas il me semble de 3 à 4 micros assimilé, car quand on parle de B12 assimilé, il n'en faudrait de mémoire en réalité que 1 à 1.5micros.


et qu'au bout d'un moment c'est quand même chaud de manipuler les résultats de plein d'études sur plus de 40 ans sans jamais se faire prendre
Sans parler de manipulations, il y une multitude de B12 et de dosage différent est-ce que toutes les études ont été faîte avec toutes les combinaisons possibles et avec le recul d'une vie humaine? je ne pense pas.

Par exemple là pour l'instant on dit que le surdosage de B12 n'est pas nocif (par exemple 5000 micros), quand on sait qu'une viande en a en a moyenne qu'un ou 2 et quelque dizaines pour certains fruits de mer, on peut logiquement se demander si le fait de bourriner notre corps de B12 en utilisant la voie passive n'aurait pas de répercutions négatives sur le long terme.

De même sans parler de manipulation, on peut constater que certain ont du mal à absorber certains compléments de B12, font des petites réactions allergiques et ou que cela peut-être compliqué d'un point de vue santé.

— Le 04 Jan 2020, 12:37, fusion automatique du message précédent —

Pour donner un autre exemple concret ma copine a arrêté la pilule et ducoup psychologiquement les cachets çà passe pas trop pour le moment, là ou du végétal dont elle est très friand passerait beaucoup mieux.

— Le 04 Jan 2020, 17:02, fusion automatique du message précédent —

Balika":3kecibi2 a dit:
Ouais, ben avant de mettre des lentilles d'eau séchées (gloups !) dans mon muesli du matin, mon dal du midi et ma soupe du soir pour avoir de la B12, je vais attendre que les travaux soient publiés, revus par la communauté scientifiques et validés, hein. Ca serait dommage de faire une confiance aveugle à des commerciaux et de se taper une petite paralyse ou une démence juste pour essayer (j'ai déjà expérimenté, involontairement, la carence en B12). Soyons prudent et patients sur ce sujet.

Qu'en dit la Fédération Végane d'ailleurs ?

D'accord avec toi, avec la spiruline pendant une période, certaines personnes ont crus qu'il y avait de la B12 alors que cela était de la B12 analogue (qui en plus de ne pas être biodisponnible, empêcher/réduisait l'assimilation de la vrai B12 des autres aliments). Je pense que cette croyance et cet attrait pour le "naturel" ont du avoir de très mauvaises conséquences pour certaines personnes si elles ne se supplémentaient pas à coté.


L'autre étude dont j'ai mis le lien, je ne sais pas qui en est à l'origine. (si c'est des commerciaux ou autres).

— Le 04 Jan 2020, 17:29, fusion automatique du message précédent —

L'étude en question dont je n'arrive pas à copier le lien :
Summary
Background & aims
While the world is extensively looking for alternatives to animal protein sources, it is not clear which plant sources can provide the requisite full complement of essential amino acids (EAAs). Wolffia globosa is an aquatic, edible duckweed, the smallest plant on earth, and it offers all nine EAAs, dietary fibers, polyphenols, iron, zinc and B12 vitamin. This work was designed to evaluate Mankai (a newly developed high-protein strain of W. globosa) as an optional bioavailable source of EAAs for humans (primary outcome), and of further nutrients such as vitamin B12, in comparison to well-established animal and plant protein sources; cheese and peas, respectively.

Methods
36 men, subjected for 3 days to a stable diet and subsequent overnight (12 h) fast, were randomized to consume one of three iso-protein (30 g) based test-meals (soft cheese, green peas, Mankai). Blood samples were collected at 0, 30, 90 and 180 min.

Results
The 3 h blood concentrations of the EAAs: histidine, phenylalanine, threonine, lysine, and tryptophan, triggered by intake of Mankai, was essentially significant as compared to baseline (p < 0.05) and similar to that of soft cheese and pea changes (p > 0.05 between groups). Although branched-chain-amino-acids (leucine/isoleucine, valine) increased significantly by Mankai within 3 h (p < 0.05 vs. baseline), the change was relatively higher for cheese as compared to Mankai or peas (p < 0.05 between groups). The increase in vitamin B12 by Mankai was higher as compared to changes induced by either cheese (p=0.007) or peas (p=0.047, between groups).

Conclusions
Mankai may provide a high-quality substitute source for animal protein, and a potential bioavailable source of vitamin B12.

Keywords:
Bioavailability, Essential amino acids, Plant protein source, Test meal, Wolffia globosa

— Le 04 Jan 2020, 22:14, fusion automatique du message précédent —

"Independent third-party laboratory testing has confirmed that Parabel's water lentil crop and the ingredient LENTEIN® plant protein contain the natural bioactive forms of Vitamin B 12"

Cela à l'air d'avoir été confirmé par d'autres laboratoires... (Mais bon c'est PARABEL qui le dit donc à confirmer).

Ouais, ben avant de mettre des lentilles d'eau séchées (gloups !)
T'es pas obligé de la prendre séché. Elle est consommé dans certaines régions d'asie de plusieurs manières depuis belle lurette. En tout cas ce végétal que cela soit frais (en salade, légume ou autre) ou seché (tisane, jus de légume ou autre) cela ferait moins "gloups" pour d'autres personnes que des cachés.

Autre avantage, en plus de contenir beaucoup de protéines, elle contient pas mal d'omega 3 ALA, de fer et de zinc. Deplus si "GLA" et "SDA" signifient "DHA" et "EPA" alors certaines variétés de lentilles d'eau contiennent des omega3 à chaine longue.(https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24308551). <br /:><:br /> — Le 04 Jan 2020, 22:32, fusion automatique du message précédent — <br /:><:br /> Par rapport à l'étude que j'ai posté, ceux qui ont participés sont:
Kaplan A1, Zelicha H1, Tsaban G1, Yaskolka Meir A1, Rinott E1, Kovsan J1, Novack L1, Thiery J2, Ceglarek U2, Burkhardt R2, Willenberg A2, Tirosh A3, Cabantchik I4, Stampfer MJ5, Shai I6.
Author information
1
Ben-Gurion University of the Negev, Beer-Sheva, Israel.
2
Department of Medicine, University of Leipzig, Germany.
3
Endocrinology and Diabetes Research Center at Sheba Medical Center, Israel; Harvard Medical School and Harvard T.H., Chan School of Public Health and Channing Division of Network Medicine, Department of Medicine, Brigham and Women's Hospital, Boston, MA, USA.
4
Department of Biological Chemistry, Hebrew University of Jerusalem, Israel.
5
Harvard Medical School and Harvard T.H., Chan School of Public Health and Channing Division of Network Medicine, Department of Medicine, Brigham and Women's Hospital, Boston, MA, USA.
6
Ben-Gurion University of the Negev, Beer-Sheva, Israel. Electronic address: [email protected].
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 282
Score de réaction
137
Localité
Marseille
James64":24x7qumw a dit:
Quand j'évoquais la comparaison de l'absorption je parlais à quantité égale. Car de manière général, selon les aliments, et ou ce qui est pris en même temps à côté, l'absorption diffère.
Oui, c'est sûr, mais a priori pas au point de pouvoir se contenter d'une prise quotidienne sans surcharger pour utiliser la filière passive.

Ensuite quand on trouve que les recommandations pour l'alimentation sur la B12 sont de 3 à 4 micros, il ne s'agit pas il me semble de 3 à 4 micros assimilé, car quand on parle de B12 assimilé, il n'en faudrait de mémoire en réalité que 1 à 1.5micros.
Oui, les recommandations à 2,4 ou 2,5 mcg se basent sur un taux d’absorption de 50%. Mais à ma connaissance il n'y a pas d'aliment ou complément qui donne un taux d'absorption de 100% sur une prise de plus d'1 mcg, parce qu'à ce stade la limite c'est notre filière active, pas l'aliment.

et qu'au bout d'un moment c'est quand même chaud de manipuler les résultats de plein d'études sur plus de 40 ans sans jamais se faire prendre
Sans parler de manipulations, il y une multitude de B12 et de dosage différent est-ce que toutes les études ont été faîte avec toutes les combinaisons possibles et avec le recul d'une vie humaine? je ne pense pas.
Non, mais avec les aliments « naturels » non plus on aura jamais testé toutes les combinaisons possible avec le recul d'une vie humaine. Pourquoi exiger ce standard irréaliste dans le cas des suppléments ?

on peut constater que certain ont du mal à absorber certains compléments de B12, font des petites réactions allergiques et ou que cela peut-être compliqué d'un point de vue santé.

Pour donner un autre exemple concret ma copine a arrêté la pilule et du coup psychologiquement les cachets çà passe pas trop pour le moment, là ou du végétal dont elle est très friand passerait beaucoup mieux.
Oui, je suis d'accord qu'il est souhaitable d'avoir un large choix de sources de B12, y compris pas surdosée et y compris sans prendre des comprimés. De plus en plus de fabricants de similis (laits végétaux, faux mages, charcuterie végétale) supplémentent leurs produits en B12, et je pense qu'à terme c'est une stratégie intéressante d'intégrer les suppléments aux aliments (comme ça se fait pour pas mal de suppléments pour la population générale : iode dans le sel en France, vitamine D dans le lait au royaume-uni (de mémoire), etc.).

Mais pour l'instant il n'y a pas assez de tels aliments pour que ça soit une stratégie viable, à moins de manger beaucoup de similis - et tout le monde n'a pas envie de manger de similis tout court. On peut par contre se débrouiller à la maison pour retrouver ça en dissolvant un supplément dans un de nos aliments habituels ou dans notre eau de boisson.

Methods 36 men [...]
Au passage, c'est choquant que de nos jours on fasse encore des études n'incluant que des hommes comme sujets, excluant de fait la moitié de l'humanité. (Ce n'est pas une critique de cette étude en particulier, malheureusement c'est répandu. Mais c'est quand même choquant et bête.)

Mankai may provide a high-quality substitute source for animal protein, and a potential bioavailable source of vitamin B12.
Bon, avec « potential » ils se mouillent pas beaucoup, et le protocole expérimental ne permet pas vraiment d'en savoir plus.

Espérons que d'autres études viendront préciser tout ça.
 

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
405
Score de réaction
57
Merci de ta réponse

Oui, les recommandations à 2,4 ou 2,5 mcg se basent sur un taux d’absorption de 50%. Mais à ma connaissance il n'y a pas d'aliment ou complément qui donne un taux d'absorption de 100% sur une prise de plus d'1 mcg, parce qu'à ce stade la limite c'est notre filière active, pas l'aliment.

Le ressenti que j'avais c'était que les recommandations sur la B12 (nombre de prise en fonction du dosage) s'appliquait surtout dans le cadre des compléments. Dit autrement, si on mangeait une viande ou un poisson de 100 grammes par jour contenant en moyenne 2.4 micro on ne serait pas carencé en B12 alors que si on prenait un complément de 2.4 micro par jour cela ne serait pas suffisant car moins bien assimilé. (Après bien-sur, si on mangeait plusieurs petites portions d'aliment cela resterait + efficace que si on n'en mangeait qu'une seule).

3 raisons expliquaient pourquoi je m'étais faîte cette opinion :
- Lorsque l'on trouve les recommandations des apports journaliers dans le cadre d'une alimentation, il ne font jamais mention du nombre prises en fonction du dosage (contrairement au cadre des compléments de B12).
- J'ai dans mon armoire des boîtes de B12, ou le dosage quotidien peut aller jusqu'à 100micro, cela me donnait l'impression que si ils en mettaient autant c'était parce que l’absorption n'est pas si efficace ou bien qu'ils voulaient assurer au maximum en utilisant la voie passive.
- Les régimes crétois/okinawa/pesco vege/flexi ne respectent pas les recommandations telles qu'elles sont exprimées dans le cadre des compléments mais pour autant restent bon pour la santé. Par exemple dans certains de ces régimes, on va juste manger 2 portions de viande et 2 portion de poissons par semaine sans produit laitier, ou bien on va juste manger une portion de viande ou poisson quotidienne, voir moins.

Bonne soirée
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
12 247
Score de réaction
303
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
C'est vrai que moi non plus je ne comprend pas trop comment les régimes flexi ne sont pas carencés, vu qu'ils ne respectent pas la fréquence de prise. Peut-être parce que la digestion d'un repas dure un certain temps ?

Mon humble opinion est que, si la présence de B12 est avérée dans la lentille d'eau (et non une molécule similaire : on a déjà eu la blague avec la consoude, par exemple), elle peut être intéressante dans la diversification alimentaire.
Par exemple, une alimentation où tu consommes certains jours des aliments enrichis en B12 (lait de soja,...) et des lentilles d'eau, et d'autres jours où tu ne consommes pas d'aliments contenant de la B12 et que tu prends alors ton cachet.
 
Haut