"Défaite des maîtres et possesseurs" de Vincent Message

Nurja

Fait crier les carottes
Inscrit
24/8/10
Messages
3 321
Score de réaction
0
Localité
Bruxelles
J'en ai entendu parler à la radio et cela a l'air d'être un livre intéressant.

Iris n’a pas de papiers. Hospitalisée après un accident de voiture, elle attend pour être opérée que Malo Claeys, avec qui elle habite, trouve un moyen de régulariser sa situation. Mais comment la tirer de ce piège alors que la vie qu’ils mènent ensemble est interdite, et qu’ils n’ont été protégés jusque-là que par la clandestinité ?

C’est notre monde, à quelques détails près. Et celui-ci notamment : nous n’y sommes plus les maîtres et possesseurs de la nature. Il y a de nouveaux venus, qui nous ont privés de notre domination sur le vivant et nous font connaître le sort que nous réservions auparavant aux animaux.

Plongeant dans un des enfers invisibles de notre modernité, retraçant l’histoire d’un amour difficile, Défaite des maîtres et possesseurs nous entraîne dans une fable puissante où s’entrechoquent les devenirs possibles de notre monde.
Je pense que c'est un livre qui peut faire ouvrir les yeux à certaines personnes.

Avant de l'acheter, je voudrais savoir si vous l'avez lu et ce que vous en avez pensé.

L'extrait que j'ai lu ne m'a pas trop convaincue... (lecture pas trop agréable)
 

Ravelle

Élève des carottes
Inscrit
20/8/14
Messages
1 125
Score de réaction
0
Je l'ai lu, il est génial. C'est la première fois que je trouve un truc artistique et engagé pour les animaux qui soit convaincant dans la forme et le contenu à la fois. On sent que l'auteur avait envie d'écrire et que cest pas juste un prétexte pour passer un message militant de manière lourdingue comme c'est trop souvent le cas. J'ai vraiment aimé, super bien écrit, subtil.
 

Manth

Avale du tofu
Inscrit
18/3/15
Messages
961
Score de réaction
1
A moi aussi. Je l'ai ajouté dans ma wishlist Senscritique. Merci pour la découverte :)
 

yapuka

Fait crier les carottes
Inscrit
21/3/14
Messages
3 781
Score de réaction
0
je viens de le finir. Je n'aime pas le style de l'auteur mais l'histoire est sympa, bien amenée. Par contre je me demande si un omni lambda aimerait. <br /:><:br /> — Le 07 Fév 2016, 17:17, fusion automatique du message précédent — <br /:><:br /> je rajoute parce que c'était un peu court mon truc là que c'st un livre qui peut se lire comme ça, à un premier niveau de lecture et dont on ne retiendra que l'histoire de sf.
Mais ce bouquin demande, je pense, un deuxième niveau de lecture : une critique de l'ordre établi, des habitus, des mode de fonctionnements, des schémas de pensée, des différences qui n'en sont pas vraiment et de la valeur que l'ont accorde au vivant.
 

Manth

Avale du tofu
Inscrit
18/3/15
Messages
961
Score de réaction
1
Voilà, je l'ai terminé. C'est une vraie critique de l'exploitation animale, qui aborde aussi des problématiques telles que l'écologie ou la souffrance des travailleurs.

Pour revenir sur ce que disait Yapuka, je ne pense pas qu'un omni lambda puisse passer à côté du message en ne se concentrant que sur le récit en lui-même. Le parallèle avec notre situation actuelle semble vraiment sauter aux yeux tout au long du livre, à tel point que j'ai parfois eu l'impression que c'était trop évident, que l'auteur en faisait trop pour que l'on fasse le lien.

Enfin voilà, je pense que ça pourrait entrer dans la liste de bouquins à prêter aux omnis pour les faire réfléchir. Certaines personnes n'aiment pas du tout les essais théoriques et préfèrent les romans, donc c'est toujours bien d'avoir des livres de genres variés qui parlent de ce sujet.
 

Aslanthe

Broute de l'herbe
Inscrit
5/11/17
Messages
205
Score de réaction
0
Localité
Rouen
Livre reçu en cadeau à Noël, je l'ai trouvé génial ! Le style d'écriture de l'auteur demande un peu de concentration, mais je n'ai pas trouvé ça dérangeant. Ses critiques et analogies sont pertinentes, percutantes. On peut à la fois comprendre la position des nouveaux maîtres (en tous points semblables aux humains) et celui des animaux d'élevage / de compagnie, devenus des humains, auxquels on s'identifie donc très facilement. Cela crée quelque chose qui peut être dérangeant par moment, qui force en nous une certaine vision du monde qui ne nous vient pas spontanément. Je pense qu'un omni peut tout à fait le percevoir, ce serait même difficile de passer à côté. En revanche, après la lecture, les mécanismes mentaux de "défense" contre les idées nouvelles pourraient gommer l'effet du livre.
Je vais m'empresser de le mettre entre les mains de mes parents omnis.
Je vous le recommande vivement ! C'est un livre très stimulant intellectuellement. <br /:><:br /> — Le 30 Déc 2017, 17:38, fusion automatique du message précédent — <br /:><:br /> Vous trouverez ici une critique du livre que je trouve très bien faite.
 

Nocciola

Jeune bulbe
Inscrit
26/6/20
Messages
9
Score de réaction
6
Je viens de terminer "Défaites des maîtres et possesseurs", je l'ai trouvé très bon, sobre, court, écrit dans un style simple. Pour moi le point fort de cette fiction d'anticipation est qu'elle synthétise de façon efficace toutes les pensées et émotions qui peuvent amener au végétarisme/ véganisme et/ou renforcer les convictions et idées que l'on porte déjà en soi. Aussi je me suis promis de l'offrir à Noel, à des membres de ma famille qui pourraient être réceptives, et, pourquoi pas, regarder le rapport humains-non humains d'un autre oeil. Je trouve que ce livre vaut tous les discours, tous les argumentaires, qui ne manqueraient hélas pas de tomber à l'eau s'ils étaient servis par un orateur lambda ou médiocre (genre moi) à un public plutôt sourd à cette cause. L'auteur avec son art mêle les concepts théoriques à des images, elles très concrètes et percutantes, pour faire ressentir au lecteur ce qui se vit derrière les mots : "exploitation" "élevage" et "abattage". Ces images restent, les idées circulent, font leur chemin : à faire circuler donc!
 
Haut