Egalité des sexes : mon opinion.

Gegelevege

Broute de l'herbe
Inscrit
24/6/22
Messages
158
Score de réaction
71
Localité
France
Bonjour à tous,

je fais ce petit sujet, pour avoir un avis : selon vous, les inégalités homme/femme se sont amoindrit avec les années ? Bon, ce n'est pas nécessairement lié au mode de vie végé, mais c'est tout de même un sujet très intéressant. Je parlerais également de mon point de vue sur les deux sexes.

Personnellement, je n'ai jamais trouvé qu'il y avait une discrimination énorme envers les femmes, j'ai même parfois l'impression que les femmes peuvent avoir des privilèges dans certains cas. Je sais mes propos vont en faire bondir plus d'un/e, mais citons par exemple : les boites de nuit, les sites de rencontre également. Les femmes à cause du déséquilibre sur le marché sont clairement avantagées.

Vous allez me dire : "C'est de la faute des hommes !" et c'est en partie vrai. Mais internet a renforcé ce déséquilibre. Là où à l'époque, les hommes étaient en concurrence avec les gens de leur ville/village, désormais, (grâce/à cause) d'internet qui favorise l'accès à davantage de personnes attrayantes, et différentes, le déséquilibre ne fait qu'augmenter...

Dans notre société, la femme a longtemps été mise en valeur, elle n'avait certes auparavant pas les mêmes droits que les hommes(le droit d'ouvrir un compte bancaire, le droit de travailler). Mais, il y a par exemple la galanterie que je trouve très importante, mais j'ai une question qui me taraude...

Est-ce sexiste d'être galant ? Il faut dire que je suis également galant avec les hommes, enfin, je veux dire, c'est juste du respect pour moi, de tenir une porte, d'être courtois ou autres. Néanmoins, j'ai plus tendance à laisser passer les femmes en première, etc... Et la majorité des hommes que je connais également, même les professionnels de santé que j'ai pu fréquenter durant mon hospitalisation.

Quelque chose d'intéressant également est que les femmes sont généralement vues comme étant plus fragile. De ce fait, on aura davantage tendance à mieux les traiter, car il est très mal vu de taper une femme, pourtant dans une société qui se veut égalitaire, c'est problématique et injuste. Pourquoi devrait-on éviter de frapper la femme si elles veulent l'égalité, car elles sont biologiquement moins bien lotis ?

Les femmes peuvent subir des violences, mais, les hommes aussi, he oui ! Et certaines femmes ont tendance à très mal choisir leur fréquentation, et viennent ensuite se plaindre de se faire traiter comme des m**de... (Certaines femmes, seraient-elles naturellement attirées par les badboys ? Probablement, j'ai une amie comme ça, et elle choisit toujours des mauvais garçons, peut-être un souci dans le vécu ou dans l'éducation.)

Les femmes, seraient-elles désavantagées pour la recherche d'emploi, mais parlons par exemple de la promotion canapé ? Je trouve ça abusif, et c'est encore une fois, une manière de profiter de la faiblesse des hommes afin de parvenir à avoir des privilèges. Il y a également la prostitution, les femmes en effet, peuvent se faire de l'argent, en exposant des photos de leur corps, et en exploitant la misère sexuelle de certains hommes. Les hommes peuvent également le faire, je le confirme, mais dans des proportions bien moindres.

Il est vrai qu'à cause de cette promotion canapé, les femmes qui ont bossé assidûment pour parvenir à avoir de bons postes peuvent être estimés à une moindre valeur et on pourrait davantage penser à un arrangement avec le patron.

Les femmes biologiquement (à mon avis), ne sont pas si similaire à l'homme.

Ceux-ci, qu'on le veille ou non, n'ont pas les mêmes fonctions, du moins biologiquement parlant. La femme est celle qui porte et met au monde l'enfant, elle est dotée de capacités incroyables, et est très précieuse pour l'humanité, je dirais que les deux genres sont complémentaires. Enfin, je vais parler de sexe plutôt, car nous parlons de femmes cis ici, capables de féconder.

À l'heure actuelle, nous sommes en surpopulation, donc il faudrait remettre les choses en contexte et se rendre compte que nous ne vivons plus comme notre passé de primate, c'est vrai. Et, même s'il reste de vieux conditionnement, ceux-ci tendent à diminuer.

Néanmoins, je trouve ça normal qu'une femme de nos jours, puisse gagner sa vie de manière similaire à l'homme. Nous vivons dans une société, que les êtres humains, on créaient. Mais il ne faut jamais oublier, qu'initialement, et il serait faux de prétendre le contraire, l'homme est biologiquement bien différent de la femme, et supérieur sur certains aspects. Tout comme les femmes ont également certains aspects divergent et peut-être supérieur à l'homme. D'où la complémentarité des deux sexes.

Par exemple, la condition physique, et ce n'est pas qu'une question d'environnement est généralement inférieure chez les femmes. Certes, les filles font un petit moins de sport que les garçons, et des sports relativement différents de par le conditionnement, ce qui est malheureux, car chaque fille devrait pouvoir faire si elle le désire, des sports considérés comme masculin dans notre société, idem pour les jobs...

Mais si on compare par exemple des bodybuildeur, ou même des athlètes, généralement la testostérone(hormone prédominante chez les hommes), confère aux hommes de plus grandes capacités physiques. Pour m'être également pas mal renseigné sur les hormones, la femme n'est pas plus petite que l'homme par manque de ressources, mais bien génétiquement, rien d'étonnant, c'est sans aucun doute le fruit de la sélection naturelle.

En effet, la puberté est plus précoce chez les femmes, de ce fait, les cartilages de conjugaison, ont tendance à se souder plus rapidement sous l'effet des hormones, et la poussée de croissance est généralement plus précoce, et certainement moins fulgurante. Même si la taille moyenne tend à croitre avec l'amélioration des facteurs environnementaux et de la sélection naturelle.

Je me demande si le fait que la puberté soit plus précoce chez la femme, ne serait pas justement mieux adapter pour pouvoir potentialiser le nombre d'enfants possible à mettre au monde et également augmenter les probabilités de survie de notre espèce.

Les femmes sont davantage attirées par les hommes aux physiques musclés, et relativement secs, synonyme de bonne santé, et de grande taille, encore une inégalité pour les hommes, les femmes veulent des hommes avec un physique supérieur aux leurs (je ne complexe pas, je ne suis pas petit, je fais 1m87). Les hommes ont également leur critère, c'est vrai, mais sont bien moins difficile de par le déséquilibre.

La testostérone conférerait un moins bon système immunitaire (je peux mettre la source si je la retrouve.). Il y a d'ailleurs une théorie, il me semble à ce propos : L'homme était à l'époque un chasseur, et davantage aventurier que la femme. La femme, en effet avait besoin de ressources matérielles, et d'un bon apport en calories, et en différents nutriments pour parvenir à mettre au monde son petit bout de chou.

L'homme serait donc celui qui apportait la calorie, pour nourrir à la fois, sa bien-aimée, et son potentiel futur bambin. Il était aussi là pour défendre sa femme, et également pour la mettre à l'abri, et la sécuriser, principalement durant la période de grossesse.

Une femme seule, peut certes survivre et ce même enceinte, mais ça sera une mission d'autant plus compliqué qu'en présence de l'homme.

D'ailleurs, l'homme a un pouvoir que la femme n'a pas biologiquement, il peut féconder plusieurs femelles par jour, c'est une fonction inhérente à la survie de l'espèce. En effet, les probabilités de fausses-couches, étant accrues à l'époque, le fait, de pouvoir "inséminer" plusieurs femelles, et ce, jusqu'à un âge avancé, était une très bonne chose.

Les femmes sont limitées biologiquement par leur ménopause, par exemple, qui peut être très variable en fonction des individus (l'alimentation et l'âge de puberté auraient également un rôle, je crois.).

Pensez-vous que j'ai en partie raison, ça tient la route non ?

Je sais que les femmes vont trouver mes propos indécents, mais j'espère que vous ferez preuve d'ouverture d'esprit. (Je dis peut-être n'importe quoi.)

Je précise, que je suis pour l'égalité entre les deux genres, et une société, ou l'équité règne. Mais je suis contre les féministes extrémistes, qui voudraient réduire l'homme à l'état d'être inférieur.

Globalement, les féministes voulant prendre l'ascendant sur les hommes qui je trouve sont décrédibilisant pour lutter pour cette cause.
 
Dernière édition:

Chocogrenouille

Se gave de B12
Modérateur Végéweb
Inscrit
8/9/14
Messages
4 805
Score de réaction
127
Localité
Toulouse
Mais je suis contre les féministes extrémistes, qui voudraient réduire l'homme à l'état d'être inférieur.

Globalement, les féministes voulant prendre l'ascendant sur les hommes qui je trouve sont décrédibilisant pour lutter pour cette cause.
Ces deux dernières phrases indiquent pour moi que tu as de très mauvaises sources d'informations concernant ce qu'il se passe à notre époque dans la société française concernant les inégalités femmes/hommes, leurs causes, leurs conséquences, et les buts des luttes féministes (y mettre fin, c'est tout, et c'est déjà énorme ; pas remplacer une domination par une autre).
Je ne sais pas où tu as pu lire/voir ce genre de "constat", mais ça ressemble à la ligne " éditoriale" de certaines chaînes "d'informations" ou sites web pas très bien intentionnés sur ce sujet.
En tout cas ça ne correspond vraiment pas du tout à la réalité.

Quant au reste du texte, c'est du lu et relu, y compris sur ce forum.
 

Gegelevege

Broute de l'herbe
Inscrit
24/6/22
Messages
158
Score de réaction
71
Localité
France
Ces deux dernières phrases indiquent pour moi que tu as de très mauvaises sources d'informations concernant ce qu'il se passe à notre époque dans la société française concernant les inégalités femmes/hommes, leurs causes, leurs conséquences, et les buts des luttes féministes (y mettre fin, c'est tout, et c'est déjà énorme ; pas remplacer une domination par une autre).
Je ne sais pas où tu as pu lire/voir ce genre de "constat", mais ça ressemble à la ligne " éditoriale" de certaines chaînes "d'informations" ou sites web pas très bien intentionnés sur ce sujet.
En tout cas ça ne correspond vraiment pas du tout à la réalité.

Quant au reste du texte, c'est du lu et relu, y compris sur ce forum.
Il est possible en effet que je sois très mal informé sur ce sujet, je ne passe effectivement pas mon temps à me documenter sur cette thématique par exemple et c'est un sujet clivant...

Mais je remarquais juste qu'il y avait pas mal de féministes qui désiraient notamment prendre l'ascendant sur les hommes, ce qui je trouve ne serait pas équitable dans notre société.

À quelle chaîne penses-tu quand tu cites "ligne éditoriale" et "chaînes d'informations" ?

Je ne savais pas que ce sujet avait déjà été abordé sur le forum, je ne faisais que donner une opinion.
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
12 251
Score de réaction
305
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Oui, tu es très mal informé :D
Déjà, si on remonte à la préhistoire, ce mythe du mâle chasseur pendant que la femelle allaite son petit dans la grotte date du siècle précédent, à une époque où les anthropologues étaient (quasi) tous des hommes. Il est actuellement sérieusement remis en cause par la nouvelle génération d'anthropologues.
Au siècle passé, si un squelette avait l'air costaud, avait des blessures de guerres, était enterré avec des armes, etc ...., c'était considéré comme un homme. Les techniques modernes permettent une meilleure analyse du squelette, et on se rend compte que parfois, c'étaient quand même des squelettes de femmes.

Il naît quasiment autant de femmes que d'hommes (105 garçons pour 100 filles), donc c'est quoi cette théorie de "déséquilibre sur le marché" ? Surtout que les femmes ont une plus longue espérance de vie. Et que (statistiquement), il y a davantage d'hommes homosexuels que de femmes lesbiennes
Tu peux constater que, selon ce graphique, les hommes sont légèrement + nombreux jusqu'à 25 ans, qu'ils sont quasiment à égalité jusqu'à 60 ans, ensuite, ils sont moins nombreux. Donc, à l'âge de fonder un foyer, il n'y a absolument aucun "déséquilibre sur le marché". A moins de vouloir "une maîtresse au bras et une femme à la maison".... (vieux relent de patriarcat...)

Et quand tu dis que "c'est très mal vu de taper une femme, pourtant dans une société qui se veut égalitaire, c'est problématique et injuste. Pourquoi devrait-on éviter de frapper la femme si elles veulent l'égalité, car elles sont biologiquement moins bien lotis ?" Bein, rassure-toi, la majorité des personnes battues sont des femmes ! Et je dirais plutôt que c'est mal vu de taper sur quelqu'un, en général....

J'ai ni le temps ni l'énergie de répondre à tout, donc fais tes propres recherches. Y a déjà quelques sujets féministes sur ce forum.
 
Dernière édition:

screugneugneu

Mange de la salade
Inscrit
23/10/19
Messages
327
Score de réaction
270
Je n'ai pas lu le premier post jusqu'au bout parce que c'est très long et visiblement, ça ressasse les poncifs et la désinformation masculinistes et assimilés. Comme d'autres te l'ont dit, tu es très mal informé, donc pas en état de te forger une opinion.
Pour prendre deux de tes "arguments" : les prix préférentiels et boissons gratuites pour les femmes en boîte, c'est pour qu'on serve de chair à pâté à de gros lourdauds qui cherchent "de la meuf" et vont nous harceler toute la soirée. Ce que tu appelles un "privilège" a pour contrepartie qu'on nous cantonne dans un rôle d'objet à baiser. La finalité est bien pour les hommes. Et quand je vois la réaction de pas mal de ce genre de mecs à l'idée de se prendre eux-mêmes ne serait-ce qu'une main aux fesses non désirée, par exemple par un autre mec, ça me fait bien rire qu'on parle de privilège.
Si c'est si mal vu de frapper des femmes, pourquoi y en a-t-il toujours autant qui meurent sous les coups de leur conjoint ou ex ?
Et oui, les hommes aussi peuvent être victimes de violences et notamment de conjugales, même s'ils sont plus minoritaires que les femmes. Où trouvent-ils aide et soutien ? En général dans les associations de soutien aux femmes victimes de violences conjugales, donc féministes. Ailleurs, ils sont régulièrement moqués parce que c'est pas très "masculin" apparemment d'être victime d'une "bonne femme".
 

Gegelevege

Broute de l'herbe
Inscrit
24/6/22
Messages
158
Score de réaction
71
Localité
France
@sceugneugneu, je comprends que mes propos peuvent offenser les femmes, et ne me relisant, je trouve qu'ils sont extrémistes, j'étais un peu fatigué, et je me suis tout de même demandé si c'était réellement une bonne idée de poster ça sur le forum.

Je ne vois pas les femmes comme des objets à "baiser", c'est juste un moment de partage et généralement la femme aime également si c'est fait dans le respect. Après c'est vrai que je suis peut-être mal placé, car je suis un homme, et je ne peux donc certainement pas me mettre aussi efficacement à la place d'une femme.

Je trouve au contraire qu'il faut que j'évite de me faire influencer par certaines choses, mon opinion est forgé sans nécessairement avoir fait de grande recherche, ni avoir regardé de vidéos dites de propagande pour faire adhérer ou non à certaines idéologies (ce qui n'est pas un mal en soi).

Après ça dépends des femmes également, il y a des femmes qui ne subissent jamais de harcèlement de rue, je suis d'accord avec l'idée que chacun doit s'habiller comme il le désire, mais c'est comme rentrer dans mettre un morceau de viande dans un endroit avec des prédateurs carnivores, il y a une certaine éducation à avoir également. Surtout dans une société civilisé, les femmes ont la chance aujourd'hui de ne plus vivre à l'époque ou elle pouvait se faire violer dès qu'elle rencontrait un homme sur son chemin, car il a maintenant des lois et c'est tant mieux.

Et des enfants garçons, et des hommes qui subissent des agressions sexuelles il y en a pléthore.

Disons que la femme a un pouvoir psychologique plus important, elle en joue, même si physiquement les hommes battus n'osent parfois pas riposter, par peur de faire du mal, et se sentent sous une emprise psychologique.

Sinon pour te répondre Tigresse, 20% des hommes les plus attrayants se tapent 80% des femmes c'est la loi de Pareto, après si on parle de relation à long terme, effectivement le physique a une bien moindre importance, c'est logique d'ailleurs. Après il est très probable que je sois désinformé, ou mal informé, mais ce n'est que mon avis.
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
12 251
Score de réaction
305
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
J'ignorais qu'on vivait dans une société civilisée... Pour ce que j'en sais, les femmes peuvent toujours être violées par un homme qui croise leur chemin. Voire par l'homme qui partage leur vie et est censé "la défendre des prédateurs". Les lois sont de la poudre aux yeux. Une minorité d'entre-elles arrivent à porter plainte, et une minorité de cette minorité arrive à faire condamner son violeur.

Et Pareto n'a jamais dit ça ! Voir la page wikipedia Vilfredo Pareto
En 1906, il fait la fameuse observation selon laquelle vingt pour cent de la population possède quatre-vingts pour cent de la propriété en Italie, observation à l'origine du principe qui porte son nom.

 
Dernière édition:

Gegelevege

Broute de l'herbe
Inscrit
24/6/22
Messages
158
Score de réaction
71
Localité
France
La loi de Pareto s'applique à plusieurs domaines, 20% des efforts peuvent faire 80% du résultat, pareil dans les relations sexuels 20% des hommes se "tape" 80% des femmes, je suis certain qu'elle s'applique également dans ce domaine.

Là ou 20% des personnes détiennent 80% des richesses

20% des plus beaux hommes, ont plus facilement accès à 80% des femmes.

Logique, les femmes sont attirées par les beaux hommes, (du moins pour les relations courts termes). Néanmoins, les hommes feraient pareil, de ce fait, les femmes sélectionnent les plus beaux, et désirable des hommes.


"Bien que la règle des 80/20 s’applique à presque chaque secteur d’activité, le principe de Pareto est plus couramment utilisé dans le monde des affaires et de l’économie. Ceci découle du fait que la règle des 80/20 permet de déterminer où concentrer vos efforts pour maximiser vos résultats."

Il faut voir les sites de rencontre comme du marketing, les hommes sont des produits.
 
Dernière édition:

screugneugneu

Mange de la salade
Inscrit
23/10/19
Messages
327
Score de réaction
270
Réfléchis au vocabulaire que tu utilises : "avoir accès" par exemple. Ça sous-entend qu'une femme est une sorte d'entité passive qui n'est pas sujet de son propre corps et de sa propre sexualité et n'a pas son mot à dire sur qui fait quoi de son vagin. Tu vas sûrmenet te dire que ce n'est pas ce que tu voulais dire, mais ton registre de vocabulaire est important car ta réflexion en découlera. Tout ton discours est complètement centré sur les hommes et leurs pseudo-besoins, les femmes font partie du décor. Il y a un gros souci avec ta façon de concevoir les rapports entre genres et les rapports de séduction. Si je peux me permettre, on se croirait dans une série pour ado des années 90 avec tous les clichés avec lesquels on nous gavait. A partir de là, toute réflexion que tu pourras avoir sera très probablement erronée.
 

Gegelevege

Broute de l'herbe
Inscrit
24/6/22
Messages
158
Score de réaction
71
Localité
France
Je comprends que mon vocabulaire puisse être choquant, mais honnêtement en tant que femme que constatez vous comme manque d’équité de manière réel ?
 

framboise

Élève des carottes
Inscrit
21/3/15
Messages
1 008
Score de réaction
76
Localité
56
Les risques d'agressions, verbales, sexuelles, de viols sont bien plus élevés pour les femmes, porter plainte pour ces agressions est une vaste blague, et obtenir une condamnation frôle le miracle.
Les chiffres des violences conjugales parlent d'eux-mêmes, les féminicides aussi.
A carrière et compétences équivalentes les hommes sont mieux payés, ce sont les femmes qui voient leurs carrières amputées pour pouvoir prendre un congé maternité, au niveau des recrutements c'est pareil les femmes (surtout à partir d'un âge considéré comme celui où elles pourraient vouloir des enfants) sont défavorisées à l'embauche. Ça a des conséquences sur le salaire mais aussi sur la retraite, les femmes ont des retraites plus faibles donc sont plus exposées à la précarité.
On rajoutera le travail ménager totalement gratuit, quelle population se le farcit encore ? Les femmes, on est très très loin d'une quelconque égalité là dessus. Pareil pour tout ce qui entoure les enfants.
Dans certains pays (Inde j'ai en tête mais sûrement d'autres) les familles avortent les fétus filles pour avoir des garçons derrière ! Paye ton égalité.
Il y a aussi des exemples moins connus mais tout aussi graves, les ceintures de sécurité des voitures ont été conçues pour des tailles/poids/morphologies masculines, sauf que du coup en cas d'accident elles sont moins protectrices pour nous, engendrant des blessures plus graves. De même pour les médicaments, testés pendant des décennies sur les hommes, sauf que les effets, dosages et effets secondaires ne sont pas toujours les mêmes sur les femmes. La recherche médicale pareil, la médecine globalement pareil, la prise en charge de la douleur n'est pas la même si tu es un homme ou une femme.

C'est en vrac et ce ne sont que des exemples, on pourrait continuer longtemps, le reste de tes propos les autres y ont déjà répondu je n'ai pas le courage de dépiauter un tel ramassis de sexisme.

Renseigne toi, lis des ouvrages féministes, suis des comptes sur les réseaux sociaux pour avoir une idée de ce qu'est le quotidien d'être une femme. Et quand un groupe entier t'explique depuis plusieurs dizaines d'années les inégalités auxquelles elles font face, ne balance pas "mais non il n'y a pas d'inégalités", est-ce que ça te viendrait à l'idée de faire le même post sur le racisme ?
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
12 251
Score de réaction
305
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Je t'ai déniché quelques sujets qui parlent de sexisme sur le forum :
Y en a d'autres dans la partie "problématiques humaines".....
C'est dimanche ! Bonne lecture.
 

screugneugneu

Mange de la salade
Inscrit
23/10/19
Messages
327
Score de réaction
270
Quelques chiffres qui émanent du gouvernement, qu'on ne pas vraiment qualifier de féministe :
 

Gegelevege

Broute de l'herbe
Inscrit
24/6/22
Messages
158
Score de réaction
71
Localité
France
Bon, c'est un sujet très complexe, je n'ai jamais dit nier cependant, les discriminations qui peuvent exister, mais je pense qu'il ne faut pas nécessairement et dans tous les cas, se compliquer la vie.

Le congé maternité n'est pas forcément une mauvaise chose, on en parle du fait que la garde est régulièrement donnée à la mère, que c'est plus souvent la mère qui garde la maison, etc...

Je pense qu'il faut lutter contre les discriminations, mais pour les deux sexes, je me suis certainement mal exprimé, et je m'en excuse si j'ai heurté certaines femmes ici. Les femmes gagnent moins également en partie car elles font plus régulièrement des mi-temps, alors on pourra me sortir par exemple que celles-ci doivent élever les enfants. Mais je connais des femmes qui ne veulent pas travailler non plus, surtout dans l'ancienne génération.

Les hommes participent aux tâches ménagères, j'ai été élevé dans un environnement où je vivais chez mon oncle et celui-ci ne voulait certes pas que ma tante travaille, et elle en était contente, et ne voulait pas travailler de toute manière, elle n'a comme beaucoup de femmes que je connais, jamais éprouvé ce besoin, ni l'envie de travailler. Il a toujours tout fait pour elle.

Et même encore aujourd'hui elle est très malade, et il se charge de beaucoup beaucoup de choses. Il fait toutes les tâches ménagères, il a toujours cuisiné, et bricolé, il repasse également, même s'il était un peu sexiste, et pour lui l'homme était plus fort que la femme, il avait du respect envers les femmes. Et il adorait sa femme. C'est très culturel, et notre éducation nous conditionne à penser de telle ou telle manière.

Mon père est très sexiste néanmoins, et je ne tolère pas ces propos.

Concernant les ceintures, on prend sans doute le gabarit moyen pour que cela s'adapte à tous, une femme à moins d'être de très petite taille n'a pas particulièrement de problèmes en voiture, y compris les enfants. D'autant plus que celles-ci sont réglables. Est-ce que le fait que les véhicules ne soient pas particulièrement adaptés aux personnes de grande taille par exemple, est de la discrimination. Non, c'est juste car on s'adapte à une moyenne tout simplement.

Je ne fais qu'un petit mètre 87 et dans certaines voitures c'est très juste, mes jambes sont serrées parfois, ou je dois me baisser car ma tête touche le plafond. Devrais-je pour autant hurler sur les constructeurs de véhicules, d’autant plus que je ne fais qu'1m87.

J'ai conscience que les femmes n'ont pas forcément la vie facile, mais sachez que les hommes non plus, et il faut arrêter de croire qu'être un homme est particulièrement mieux qu'être une femme, pouvoir mettre au monde, avoir le droit et le pouvoir d'avorter (même si c'est un choix difficile), pouvoir voir ses enfants grandir pendant son congé maternité pendant que le père bosse durement.. Il y avait un bouquin avec un homme trans (ex-femme cis), qui a fait sa transition, et en apercevant la différence de traitement des gens envers les hommes, il en a fait un bouquin, il est mort d'ailleurs il s'est suicidé.

Je ne l'ai jamais lu, mais on m'en avait parlé, si je le retrouve je vous le partagerai, je pense qu'on ne peut pas l'acheter en France, mais on doit pouvoir le trouver sur le net.

Vous jugez la situation de votre point de vue de femme, mais vous ne vous mettez pas toujours à la place des hommes. J'ai exploré tes liens Tigresse, et merci, même si je trouve certains points de vue extrémistes, et je trouve qu'on se complique un peu la vie parfois.

J'écoute d'ailleurs des chansons dites féministes, confirmez vous les propos dits dans celles-ci ?



pour les malentendants : https://genius.com/Chilla-si-jetais-un-homme-lyrics


pour les malentendants : https://genius.com/Barbara-pravi-notes-pour-trop-tard-reecriture-x-le-malamour-lyrics

Et une sur la prostitution :


pour les malentendants : https://genius.com/Bigflo-and-oli-salope-lyrics
 
Dernière édition:

screugneugneu

Mange de la salade
Inscrit
23/10/19
Messages
327
Score de réaction
270
Pour faire des généralités, on ne peut pas se baser sur son expérience personnelle. On peut s'en inspirer en se disant qu'elle est représentative de l'expérience d'un groupe, mais alors cette généralisation doit être informée. Et il y a toujours des contre-exemples. Par exemple, un gros fumeur qui n'a jamais développé de cancer ne peut pas généraliser en disant "non mais , les cigarettes, ça rend pas malade, la preuve, moi..." Par contre, quelqu'un qui a développé un cancer lié au tabagsime pourra témoigner de l'effet nocif de la cigarette et généraliser parce que c'est démontré que le tabac favorise et provoque des cancers.

En quoi exiger de stopper les violences sexistes et sexuelles et une équité de traitement revient à dire que les hommes ont la vie facile ?... C'est bizarre comme raisonnement.
 

Gegelevege

Broute de l'herbe
Inscrit
24/6/22
Messages
158
Score de réaction
71
Localité
France
C'est vrai, néanmoins, il n'y a pas toujours de sources scientifiques pour étayer les propos de certaines féministes. Et pour autant, sur base de témoignage nous faisons des conclusions et des généralités tout de même.

Non, mais il faut stopper toute violence, que ce soit entre hommes, ou femmes pas uniquement entre les deux sexes/genres.

D'après le témoignage de beaucoup de féministes, on remarque que celle-ci se plaignent d'inégalité, mais ne mettent pas nécessairement en avant, celles que les hommes peuvent subir par exemple.
 

screugneugneu

Mange de la salade
Inscrit
23/10/19
Messages
327
Score de réaction
270
C'est vrai, néanmoins, il n'y a pas toujours de sources scientifiques pour étayer les propos de certaines féministes.
Si tu vis dans une caverne des années 1950, c'est sûr qu'on va pas réussir à s'entendre. On t'a filé plein de liens ici, les femmes sont majoritairement victimes des violences sexistes et sexuelles. L'écrasante majorité des auteurs de violences (y compris sur les hommes victimes de violences sexuelles) sont des hommes (et là, réfrène-toi de lire "tous les hommes", j'ai bien écrit DES hommes). Renseigne-toi un peu, encore une fois tu ne sais pas de quoi tu parles et tu as beau présenter des excuses etc, tu restes ancré dans tes a priori, ne réponds à aucun de nos arguments, et dénigres nos propos même quand ils sont etayés.
J'entends ce matin à la radio qu'une étude arrive à la conclusion que malgré des discours qui évoluent, en pratique, le sexisme est en progression, notamment chez les catégories jeunes (j'ai l'impression que c'est ton cas). Je suis à peine surprise. Je veux bien comprendre que la masculinité c'est compliqué en ce moment car les progrès portés par les féministes et sympathisants ont remis tout un modèle en question et rien n'est réellement arrivé en remplacement (en tout cas, peut-être pas tout de suite), mais faut arrêter de déconner en disant qu'on devrait être contentes d'avoir le "pouvoir" avorter pendant que monsieur "bosse dur" (les femmes se croisent les doigts quand elles s'occupent de leur gamin après qu'un bulldozer leur ait ravagé tout le corps et leurs hormones peut-être ?) La réalité c’est que le congé parental est accessible aux hommes, et peu en font la demande. Les quelques jours de congé paternité aussi sont facilement accessibles, mais là, même s'il y a des demandes, les chiffres sont bas également, donc encore une fois, tes opinions ne reposent sur rien. S'occuper des mioches, c'est peut-être pas le rêve de beaucoup d'hommes comme tu sembles le croire. Et dire ça juste quand le droit à l'avortement a été supprimé dans pas mal d'états aux Etats-Unis.... Pardon, mais tu vis dans une réalité alternative.
 

Gegelevege

Broute de l'herbe
Inscrit
24/6/22
Messages
158
Score de réaction
71
Localité
France
Tu me sembles assez virulente dans tes propos, j'ai l'impression que les gens ont du mal à s'imaginer que d'autres personnes puissent avoir des points de vues et des opinions divergentes sur des sujets clivants comme celui-ci.

Oui, les femmes sont victimes de violence, c'est d'ailleurs terrible, et doivent être combattues, en revanche, je veux juste faire entendre que je suis pour l'égalité homme/femme mais pour les deux genres/sexes.

Je n'avais pas trop fait gaffe à ton lien et effectivement, il est étayé, avec des enquêtes. Après les études, et les enquêtes on peut aisément les remettre en cause dans beaucoup de cas, où celle-ci peut être orientée par exemple afin de favoriser une opinion,ou faire ressortir quelque chose qui arrange son auteur.(je ne dis pas que c'est le cas ici), mais tu imagines bien que si je fais une étude sur l'avocat, et que je paie les chercheurs, ceci, s'arrangeront pour mettre en exergue, ou bien carrément modifier certaines données.

Mais je comprends, la pression qu'il peut exister sur les femmes par exemple, il est évident que celles-ci vont défendre et prêcher pour leur paroisse, y compris certains hommes (logique).

Je voulais faire supprimer ce sujet, mais je comprends que les gens qui ont pris le temps de me répondre, le tout en argumentant comme a pu le faire Tigresse par exemple, n'ont pas nécessairement envie qu'il soit supprimé.

Je donne actuellement une mauvaise image de moi, et les gens sur base d'un simple sujet pourraient faire des conclusions hâtives sur ce que je suis.

Sinon, j'ai répondu à vos propos sur le topic, peut-être que volontairement, j'essaye d'aller contre l'opinion générale, pour avoir plus d'information et voir jusqu'où les féministes sont prêt à aller.

Par contre, pour moi les femmes peuvent avorter, c'est même quelque chose de fondamental, cependant, l'homme devrait avoir à donner son avis, car c'est lui qui a donné le sperme qui a permis de la féconder par exemple. C'est donc en toute logique son enfant également, même si celui-ci reste dans le corps de la femme. C'est une décision qui doit être prise à deux, sauf en cas de viol, ou de grossesse trop précoce, ou de maladie très grave pour le bébé.
 
Dernière édition:

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
12 251
Score de réaction
305
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Ah bah oui, après que j'aie dit clairement que je ne voulais pas d'enfant, si l'homme a, malgré tout, laissé échapper quelques gouttes de sperme dans mon utérus (sciemment, par maladresse ou autre,...), il aurait le droit de contrer mon avis ?
Je vois pas en quoi il aurait le droit de me pourrir la vie pour ça.
 

Chocogrenouille

Se gave de B12
Modérateur Végéweb
Inscrit
8/9/14
Messages
4 805
Score de réaction
127
Localité
Toulouse
Tu me sembles assez virulente dans tes propos, j'ai l'impression que les gens ont du mal à s'imaginer que d'autres personnes puissent avoir des points de vues et des opinions divergentes sur des sujets clivants comme celui-ci.
Le problème c'est que tu opposes ton opinion, très peu étayée autrement que par des cas particuliers, à des faits, chiffrés, sourcés et étayés. Donc il y a un décalage évident, que tu ne sembles pas prendre en compte.
Et la technique, même non voulue, d'énerver une personne avec qui tu échanges, en ignorant tout ou partie de ses propos, puis de lui reprocher de s'énerver, c'est très moyen niveau respect de l'autre.


Je n'avais pas trop fait gaffe à ton lien et effectivement, il est étayé, avec des enquêtes. Après les études, et les enquêtes on peut aisément les remettre en cause dans beaucoup de cas, où celle-ci peut être orientée par exemple afin de favoriser une opinion,ou faire ressortir quelque chose qui arrange son auteur.(je ne dis pas que c'est le cas ici), mais tu imagines bien que si je fais une étude sur l'avocat, et que je paie les chercheurs, ceci, s'arrangeront pour mettre en exergue, ou bien carrément modifier certaines données.
Là c'est carrément de la mauvaise foi, tu le vois ou pas ? Tu demandes des sources, et tu écris une phrase qui sous-entend que de toute façon une source ça ne compte pas :facepalm: !!!

Je voulais faire supprimer ce sujet, mais je comprends que les gens qui ont pris le temps de me répondre, le tout en argumentant comme a pu le faire Tigresse par exemple, n'ont pas nécessairement envie qu'il soit supprimé.
Je tiens ici à souligner que tu as continué à participer à ce sujet même après ta demande de suppression, et plusieurs fois ; j'ai considéré que tu ne souhaitais plus qu'il soit supprimé (en plus du fait qu'effectivement plusieurs personnes avaient déjà pris le temps d'y répondre, en donnant des informations qui peuvent être utiles à d'autres membres et personnes lisant le forum même sans compte).

Je donne actuellement une mauvaise image de moi, et les gens sur base d'un simple sujet pourraient faire des conclusions hâtives sur ce que je suis.
Plusieurs messages ont suggéré que tu basais tes propos sur une vision très déformée et biaisée de la réalité, et ce qui a pu faire monter le ton c'est que ne sembles pas te rendre compte qu'une remise en question de tes présupposés de réflexion est plus que nécessaire, ne serait-ce que pour coller à la réalité

Sinon, j'ai répondu à vos propos sur le topic, peut-être que volontairement, j'essaye d'aller contre l'opinion générale, pour avoir plus d'information et voir jusqu'où les féministes sont prêt à aller.
Là aussi, vu le ton de la fin de ta phrase, tu peux comprendre que ça ait pu énerver des personnes qui te lisent. Pousser le raisonnement des gens, jusqu'au bout, ça peut les pousser à bout tout court, non ?

Par contre, pour moi les femmes peuvent avorter, c'est même quelque chose de fondamental, cependant, l'homme devrait avoir à donner son avis, car c'est lui qui a donné le sperme qui a permis de la féconder par exemple. C'est donc en toute logique son enfant également, même si celui-ci reste dans le corps de la femme. C'est une décision qui doit être prise à deux, sauf en cas de viol, ou de grossesse trop précoce, ou de maladie très grave pour le bébé.
Clairement, et cela t'a déjà été dit, tu ne te places que de ton point de vue d'homme/des hommes (à qui tu généralises tes opinions, d'ailleurs), et tu ne lis pas / n'écoutes pas ce que disent les personnes concernées, et en l’occurrence ici des femmes. Tu utilises des cas particuliers ultra-minoritaires pour généraliser, et en plus, et surtout, ici tu passes outre le droit fondamental pour une personne de disposer de son propre corps comme elle l'entend, surtout à une période où ce droit, déjà qu'il avait du mal à être respecté partout dans le monde, est fortement remis en question, aux USA, et avec des tentatives en Europe (la Pologne en étant un triste exemple).
 
Dernière édition:
Haut