Entrainements "boucherie"

Ayo

Avale du tofu
Inscrit
28/3/14
Messages
839
Score de réaction
0
Localité
PACA
Ça dépend du tracteur ! Il y en a de plusieurs diamètres et de plusieurs largeurs (comme les pneus de bagnole quoi, mais en plus gros)

J'ai pris le plus gros que le gars avait, mais je saurais pas trop dire son poids, peut être entre 130 et 160kg peut être plus, sachant que dès que tu le soulèves un petit peu, le transfert de poids vers le coté au sol commence, donc c'est vraiment pas comparable à un SdT où tu dois supporter toute la charge du début à la fin.
 

Ayo

Avale du tofu
Inscrit
28/3/14
Messages
839
Score de réaction
0
Localité
PACA
Alors sur conseil de mon entraineur qui m'a dit, je cite : "Faut que tu mettes un peu la musculation de coté jusqu'au combat et que tu bosses sur ta caisse, tu manques de caisse..." j'vais t'en lâcher une de caisse tu vas voir...

Bref, selon lui pendant un mois je ne devrais faire que boxer et courir, il n'en est pas question évidemment, mais c'est pas pour autant qu'il a totalement tort... Je pense donc partir sur des circuit-training du type de celui que j'ai fait hier :

- 5 tractions larges en pronation
- 10 pompes avec un élastique assez fin en résistance additionnelle
- 5 relevés de jambes suspendu à la barre fixe
- 15 air-squats (des flexions quoi)

Le tout répété 10 fois d'affilée, +/- 30min

Pas de temps de repos entre les séries d'un même cycle, et juste le temps d'avaler une gorgée d'eau entre chaque cycle.

J'ai cru que j'allais crever. Je pense m'en faire régulièrement des comme ça, en faisant varier les exercices en ordre, en intensité et en muscles ciblés, en y intégrant des exercices spécifiques au sac, à la poire etc... J'ai vu sur le net qu'il y a de vrais fous furieux qui se font des trucs infernaux sur ce modèle !

En plus de ça j'ai remonté un vieux vélo elliptique rouillé de la cave, je lui ai mis un coup de WD40 et 2 coups de tournevis, et je me fait 45min-1h de cette merde infâme tous les jours (le temps d'un épisode d'une série quoi, oui parce que face à un mur je tiens pas 5 minutes). J'avoue quand même douter un peu de l'utilité de ce travail pour soutenir un effort correspondant à 3 reprises de 2 minutes :><:

Si avec ça je lâche pas des caisses...
 

aérobiose

Élève des carottes
Inscrit
25/11/11
Messages
1 029
Score de réaction
0
Localité
au large
la caisse c'est l'endurance. Et bosser l'endurance ça fait pas mal. C'est 75%FCM maxi en footing ou sur home trainer et basta. Pour le HT attention à mettre peu de puissance, de façon à bien tourner les jambes (90 à 105 rpm)
 

Ayo

Avale du tofu
Inscrit
28/3/14
Messages
839
Score de réaction
0
Localité
PACA
L'écran de l'appareil est pété, la résistance se règle avec une simple molette, du coup je ne sais pas trop à quel régime je tourne. Mais effectivement j'ai un peu du mal à trouver ma place sur le truc (jamais l'impression de plier assez les jambes, parfois le sentiment de "sauter" du truc quand je les tends trop et des fourmis dans un pieds à la fin de chaque séance...). Je sens pas trop les quads s'activer, j'ai beaucoup plus l'impression de "tirer" avec les jambes que de "pousser" là ou sur un vélo classique je fais les deux.

Hier soir je me suis fait un circuit un peu plus soft que celui de la dernière fois (mais dans le même style)+1h d'elliptique (c'est pas un élan subit de motivation, c'est juste que les épisodes des SoA durent 1h au lieu de 40min à la fin de la saison 3 !).

Ça fait pas de mal mais ça bouffe quand même pas mal d'énergie. Je sens bien que je risque pas de prendre de la masse musculaire avec ce rythme quotidien, ou alors je sais pas quelles quantités je devrais bouffer ! Après le combat ce vélo va vite finir sur Leboncoin j'en ai peur.
 

aérobiose

Élève des carottes
Inscrit
25/11/11
Messages
1 029
Score de réaction
0
Localité
au large
Si tu veux t'amuser, exemple de séance boucherie:
1) Faire un test de l'effort à l'hosto sur un vélo
2) Aller à la salle* et faire 20x1'/1' à la puissance max réalisée lors du test
3) vomir sur le guidon et avoir les jambes qui tremblent comme des feuilles tout le reste de la journée

*si on n' pas de Home trainer ou de vélo avec capteur de puissance
 

Ayo

Avale du tofu
Inscrit
28/3/14
Messages
839
Score de réaction
0
Localité
PACA
Ça me parait sympathique, j'ai jamais fait de test à l'effort, ça doit être marrant !

Encore un bon massacre hier soir qui me semble toujours être dans le sujet :

Après échauffement, 1er circuit en 20min, avec une barre de 30kg:
-Développés militaires debout x10
-Front-squats x10
-Rowing verticaux x10
-Soulevé de terre jambes tendues x10
-Clean&jerk x10
Le temps de boire une gorgée d'eau et répétition du circuit à 5 reprises, pas de pauses avant la fin d'un même cycle.

2ème circuit, 5 tours en 10min avec la même barre :
-Curl debout x10
-pause le temps que l'autre gars fasse la même chose
-Extension des bras en amenant la barre au niveau du front x 10
-pause le temps que l'autre gars fasse aussi la même chose

Et c'est à ce moment là qu'a commencé le "vrai" entrainement de boxe

-10min de course à pied

Corde à sauter : 3x3minutes avec 1 minute de repos entre chaque round, en alternant 20sec tranquille et 20sec de sprint pendant les phases de corde.

Circuit "pour tout le monde" en 2 tours :
-Squat à vide : 20sec
-Squat + saut en extension : 20 sec
-Squat statique/Chaise électrique/positioncacadanslesbois : 20sec
-Pompes au sol : 20sec

Circuit "spécifique compétiteurs" en 2 tours :
-Pompes sautées : 20sec
-3 tours sur soi-même, 1 enchainement poings sur sac, autant de fois que possible en 20sec
-shadow boxing avec 1kg (what a joke !) dans chaque main : 20sec
-Squats +20kg :20sec
-3 tours sur soi-même, 1 enchainement pieds sur sac, autant de fois que possible en 20sec
-shadow boxing jambes uniquement (shadow kicking ?) avec 1kg attaché à chaque cheville

*Sprint aux chiottes et vomissement pourtant prévisible*

-3x2 minutes de frappes pieds-poings aux pattes d'ours

-5x2minutes de combats "lights" en boxe anglaise, histoire de s'achever.

Quelques étirements, retour maison, douche et dodo en PLS.
 

Ayo

Avale du tofu
Inscrit
28/3/14
Messages
839
Score de réaction
0
Localité
PACA
Update : Un entrainement d'intensité similaire à celui décrit dans mon dernier message, mais avec un gilet lesté à 10kg (sauf pour les combats). J'ai cru que j'allais crever, mais en fait j'ai même pas vomi !

C'était ma dernière grosse boucherie, maintenant je passe en mode "préservation" en faisant le minimum (quelques combats très light, du cardio léger, plus de musculation du tout) jusqu'au combat dimanche prochain.
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
Avez vous déjà souffert de surentrainement ?

J'ai un peu augmenté la dose ces derniers temps et je ressens pas mal de fatigue générale. Un peu crevé dès le réveil... J'ai l'impression d'avoir tout le temps faim et je passe le matin un peu dans le "coltard".
Aujourd'hui, j'ai eu du mal à me motiver pour ma séance pendant le temps de midi. Bref, elle est passée, j'ai pas battu de record mais ce fut correct.

Par contre, juste après la séance, j'ai la grosse patate, bien éveillé et alerte.
 

Ayo

Avale du tofu
Inscrit
28/3/14
Messages
839
Score de réaction
0
Localité
PACA
Si tu as le sentiment d'avoir la pèche (ou la patate) après la séance, peut être que tu manques d'échauffement ? Et donc que ton corps se réveille pendant au lieu de se réveiller avant, et quand il est prêt, t'as déjà fini ?
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
Le problème n'est pas pendant la séance mais plutôt avant. C'est le reste du temps que je suis crevé.

Pendant la séance, une fois passée les 5-10 premières minutes d'échauffement, je retrouve la pêche. Je pense que ce doit venir de l'afflux d'endorphine.
 

Ayo

Avale du tofu
Inscrit
28/3/14
Messages
839
Score de réaction
0
Localité
PACA
Je sais pas, je pense être à peu près dans le même cas en fait, depuis des années. C'est encore plus vrai pendant les périodes les plus intenses, le sentiment d'être tout le temps fatigué SAUF pendant les entrainements. Et particulièrement au réveil, j'ai systématiquement l'impression qu'un camion m'a roulé dessus dans la nuit.

C'est peut être le corps qui s'économise pour le moment de la journée où il a pris l'habitude d'avoir besoin de toute la ressource disponible.

A mon avis on peut pas parler de surentrainement tant qu'on ressent pas de faiblesse (ou de régression dans les perfs) pendant l'entrainement (et même si c'était le cas, ça ne serait pas forcément synonyme de surentrainement).

Petit WOD (trouvé sur crossops) sympa que j'ai testé l'autre jour et qui me semble avoir sa place ici :
-100m de course à pied
-40 fentes en PDC
-100m de course à pied
-10 squats sautés
-10m de sprint

Le tout 8 fois, fait en 26min sans temps de repos après 20min d'échauffement (vélo allure grandfather).
 

aérobiose

Élève des carottes
Inscrit
25/11/11
Messages
1 029
Score de réaction
0
Localité
au large
Le surentrainement n'est pas un épisode passager, il ne survient pas après une courte période de charge. Le symptôme principal est effectivement la fatigue mais c'est vague.

Elle peut être voulue/induite ("période de charge") lors d'une prépa et se ponctue par une période de semi repos (affutage) permettant la fameuse surcompensation.

Elle peut être un monde qui s'écroule. Le surentrainement survient lorsqu'il n'y a qu'un enchainement de périodes de charge sans planification d'autres plus allégées visant à l'assimilation (fameux cycle des 3 semaines/1 semaine). Mais il faut vraiment s'entrainer dur pendant très longtemps pour que la machine se brise, genre plusieurs mois avec un volume d'entrainement et de difficulté auquel le corps n'est pas habitué. On n'est donc pas dans un profil 4 ou 5 footing hebdo pendant 1 mois pour ceux qui se poseraient la question.
Le surentrainement se caractérise par:
-pouls élevé au repos (genre à +30 ou 40 que la normale)
-état dépressif, manque de motivation et d'intérêt général
-baisse flagrante des performances (à l'entrainement et en compet)
-manque d’appétit
-baisse de la libido (genre jusqu'à l'absence permanente d'érection)
-difficulté à trouver le sommeil, sommeil de mauvaise qualité
-fatigue générale
-vulnérabilité aux maladies et blessures (fractures fatigue, tendinites), carences
-etc

ça m'est arrivé en 2010, suite à mon 1er Ironman j'étais remonté comme un coucou et j'ai très (trop) vite commencé à préparer le suivant qui n'arrivait pourtant que 13 mois après. Sur un corps fatigué par des mois de prépa, j'ai remis des séances et de l'intensité durant l'été, l'automne, l'hiver, le printemps. Arrivé à l'été suivant j'avais plus envie de rien et me trainais physiquement. C'est là que j'ai rencontré mon coach actuel, il m'a dit que c'était trop tard, que j'étais cuit, que le mal était fait. J'ai quasi coupé 15 jours mais ça n'a pas suffit, aucune puissance le jour de l'épreuve, aucune envie, au point que j'ai été pleinement soulagé lorsque ma selle a cassé et que j'ai été contraint à l'abandon.

Morale de l'histoire: planifier un entrainement sérieux et construit ça ne s'improvise pas ; en cas de fatigue prolongée il faut savoir s'écouter et lever le pied sans culpabiliser.
Le meilleur conseil restant que si de tels symptômes surviennent, le toubib reste la 1ère personne à aller voir.
 

Ayo

Avale du tofu
Inscrit
28/3/14
Messages
839
Score de réaction
0
Localité
PACA
Je ne sais pas si on peut parler également de "surentrainement local" mais personnellement, je ne subit pas les symptômes de ta liste aérobiose malgré une année assez intense sans baisse de charge, en revanche mes articulations des poignets et des coudes hurlent à la mort.

Enfin, les coudes c'est plus une petite gène inquiétante, les poignets, surtout le droit, c'est carrément une perte de souplesse nette en extension (qui fait que je ne peux pas faire de pompes en posant la main au sol par exemple).

C'est sans aucun doute dû aux chocs fréquents et répétés sur sacs de frappe, sur paws et autres crânes/côtes/coudes pointus humains, et aussi de coups reçus (notamment les coups de tibias au niveau des coudes en protection). Mais l'entrainement lourd en musculation ne semble pas vraiment thérapeutique.

Ceci dit j'ai du mal à me résoudre à ne rien faire pendant plusieurs semaines (surtout que pour mes poignets, à mon avis, c'est un sacré nombre de semaines de pause qu'il faudrait). Du coup j'ai décidé de donner une chance à la méthode crossops, j'ai acheté leur bouquin (dont l'intérêt n'est que de proposer ~650 WOD différents, le reste du contenu étant quasi intégralement en lecture libre sur leur site internet). C'est pas mal parce que c'est basé sur du poids de corps essentiellement, des mouvements "pas trop durs" (du moins pas avant un certain niveau) et beaucoup de cardio. J'ai fait leur WOD test hier :
800m run
45 burpees
30 tractions
60 pompes
90 sit-ups
120 squats
800m run

Pour avoir le "niveau minimum requis pour débuter la méthode", faut le plier en moins de 25min (on peut caler ses temps de repos comme on le veut du moment qu'on fait toutes les reps de tous les exos dans l'ordre imposé), j'ai mis 26min, j'étais deg ! Surtout qu'à 25min il me restait à peine 100 mètres à courir, mais j'avais tout donné, j'ai fait les 100 derniers mètres en marchant pitoyablement ^^

Du coup y'a un petit entrainement de consolidation à faire sur un mois, je vais le suivre et retenter ce challenge. Je pense que c'est surtout mon palpitant qui devra se consolider parce que clairement c'est lui qui m'a limité. Et mes articulations n'ont pas souffert, et ça c'est cool.
 

Yannn

Mange de la salade
Inscrit
19/9/12
Messages
489
Score de réaction
0
Localité
Montpellier
kob27g":1pqvleg3 a dit:
Avez vous déjà souffert de surentrainement ?

J'ai un peu augmenté la dose ces derniers temps et je ressens pas mal de fatigue générale. Un peu crevé dès le réveil... J'ai l'impression d'avoir tout le temps faim et je passe le matin un peu dans le "coltard".
Aujourd'hui, j'ai eu du mal à me motiver pour ma séance pendant le temps de midi. Bref, elle est passée, j'ai pas battu de record mais ce fut correct.

Par contre, juste après la séance, j'ai la grosse patate, bien éveillé et alerte.
ça m'est déjà arrivé, lorsque je courais mes footings trop rapidement alors qu'ils sont essentiels pour récupérer. J'avais tout le temps les jambes lourdes.

Tu t'entraines de quelle manière? peut être que tu fais trop d'intensité et pas assez d'endurance fondamentale? <br /:><:br /> — Le 13 Mai 2017, 09:28, fusion automatique du message précédent — <br /:><:br /> Pour ma part, j'ai fait que des footings après mon 5 km de dimanche, et une séance de frac court hier : 20 x 30" à 17.5 km/h récup 1 à 11 km/h.
Demain : 5 x 1000m en 3'55, ça devrait passer facilement, c'est une allure un peu plus rapide que mon allure sur 10 km.
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
Yannn":2z9xit7z a dit:
ça m'est déjà arrivé, lorsque je courais mes footings trop rapidement alors qu'ils sont essentiels pour récupérer. J'avais tout le temps les jambes lourdes.

Tu t'entraines de quelle manière? peut être que tu fais trop d'intensité et pas assez d'endurance fondamentale?
Merci pour ta réponse.
C'était un état passager, ça va bien mieux. Je ne fais pas que de la course, je fais pas mal de renforcement musculaire dans des cours en salle.

Quand certaines personnes dans mon entourage ont vu mon état de fatigue, elles m'ont conseillés une cure de spiruline. Hasard ou pas, quelques jours plus tard ça allait bien mieux.
 

Yannn

Mange de la salade
Inscrit
19/9/12
Messages
489
Score de réaction
0
Localité
Montpellier
D'accord tant mieux si ça va mieux ;), je prends note pour la spiruline.

Finalement ce matin la séance est bien passée 48h après le fartlek 20 x30" :
5 x 1000 en 3'53 x 2, 3'49, 3'55, 3'51 récup 3' footing. Au total 14 km.
Maintenant que des footings tranquilles jusqu'aux 10 km du week end prochain.
 

aérobiose

Élève des carottes
Inscrit
25/11/11
Messages
1 029
Score de réaction
0
Localité
au large
je sais pas qui c'est ton coach mais ton entrainement est super chelou.
2 séances de fractionnés en 48H sans footing d'assimilation entre les 2, c'est déjà super bizarre mais en plus ne pas remettre de vitesse pdt 8 jours avant un 10, ça l'est encore plus!
Faudrait que tu remettes une séance mardi genre 3x10' allure 10 récup 4'. Tu coupes lundi et jeudi, mercredi et vendredi tu fais footing 45'/1H, samedi matin tu vas courir 30' dont 5 lignes droites, l'aprem tu glandouilles devant la téloche les jambes en l'air.
 

Yannn

Mange de la salade
Inscrit
19/9/12
Messages
489
Score de réaction
0
Localité
Montpellier
Comme j'avais mon 5 km en début de semaine, je n'ai pas pu faire de séances et mon coach préfère éviter que je fasse des séances peu de temps avant le 10 km car avec la chaleur qui est présente en ce début de semaine, c'est plus difficile de récupérer. Ca m'a aussi permis de travailler sur la fatigue dimanche.
J'ai quand même fait un footing de récup samedi en courant avec mon petit frère qui débute, 45 min.
Cette semaine, j'ai quand même un peu de vitesse (aujourd'hui 1H15 dont 15' à 12 km/h, 10' à 13 km/h histoire de, mais avec la chaleur je pense que ça revenait à 1 Km/h de plus au moins... :/), et durant mon dernier footing vendredi (mon coach me dit toujours de courir la veille et de me reposer l'avant veille mais j'aime pas faire ça... donc quand j'ai du temps le vendredi soir je préfère y aller et faire repos la veille ^^, surtout que je ne peux courir que le samedi soir car le matin j'ai cours et le temps de rentrer de la prépa à chez mes parents, je ne rentre que vers 13/14h... puis il faut réviser etc.), je ferai des lignes droites.
 
Haut