Envoyé spécial. Alerte aux faux aliments ?

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
2
Plats cuisinés, barquettes toutes faites… les aliments "ultra-transformés" sont soupçonnés d’être responsables de l’augmentation du nombre de maladies cardio-vasculaires et de cas d’obésité.

Patrick adore les plats cuisinés, les barquettes toutes faites, simples et rapides. Avant l’été, il pesait 103 kg. Un médecin lui a conseillé d’arrêter net ce que les professionnels appellent les aliments "ultra-transformés". Résultat, en deux mois, Patrick a perdu 13 kg. Et il se sent beaucoup mieux.

Que sont au juste ces aliments "ultra-transformés" ? Des produits créés de toutes pièces par l’industrie agroalimentaire, à base de céréales, de fruits, de légumes, de viande ou de poisson.

Plus d'additifs, moins de qualités nutritionnelles.

Céréales du petit-déjeuner, yaourts aux fruits, soupes de légumes : a priori, sains et rassurants… sauf que la transformation les prive d'une partie de leurs qualités nutritionnelles, et que l’ajout d’additifs et autres produits de synthèse les dénaturent.

Ces aliments sont soupçonnés d’être responsables de l’augmentation du nombre de maladies cardio-vasculaires et de cas d’obésité. Comme si notre corps ne les supportait pas…

Une enquête de Maud Gangler, Joanne Profeta, Hélène Eckmann et Emmanuel Lejeune pour Capa Presse.
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=sjAl94QtwWg[/youtube]

Bien que je ne consomme que très peu de plats préparé, je dois dire que ce documentaire m'a fait réfléchir... :)
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 788
Score de réaction
43
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Je trouve aussi que depuis que mon copain et moi on habite ensemble, on consomme trop de trucs préparés industriels (burgers et autres bidules végé*... je ne veux pas être la seule à faire la cuisine, mais mon copain n'aime pas se compliquer la vie avec les repas...). Et c'est vrai que mon excès de poids stagne. Donc, les trucs ultra-transformés, j'aimerais bien m'en passer
Mais, du coup, faut-il aussi éviter tout ce qui est transformé et industriel, et qui me semblaient pourtant relativement sains ? Je pense notamment aux PST, tofu en barquette, gluten pour faire du seitan, lait et crème de soja, coulis de tomates,...

(parce que bon, des haricots tous les jours, je vais vite me lasser)
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
2
Le problème avec les PST, le seitan, ect. est qu'il s'agit encore d'aliment très transformé alors qu'il est conseiller de consommer des aliments "entiers". Les PST, c'est du soja qui a été moulu en farine et qui ensuite a été déshuilé. Cela n'a plus grand plus grand chose avoir avec les fève de soja en tant que telle. Après, il est vrai que c'est toujours mieux que les pizzas surgelés et les céréales du petit dej qui contiennent plus de sucre que de céréales.

Le documentaires ci dessus pourrais te guider un peu, après ce que tu mange c'est ton choix perso :)
 

Chocogrenouille

Se gave de B12
Modérateur Végéweb
Inscrit
8/9/14
Messages
4 668
Score de réaction
13
Localité
Toulouse
Merci kob pour le lien :), il décrit bien les différents de transformation, de celles de base (our avoir de l'huile par exemple) à celles plus poussées (pour avoir des plats préparés par exemple).
Du coup par exemple les PST ou le gluten ça rentrerait dans la catégorie 2 des ingrédients culinaires transformés ; pas dans les aliments transformés ni ultra-transformés.
D'ailleurs, l'article rappelle bien que ce qui pose problème dans les aliments ultra-transformés ce sont "les additifs, un terme qui englobe les additifs réglementaires mais aussi « les arômes et toutes les substances alimentaires qui ne sont pas habituellement utilisées en cuisine et que les industriels utilisent pour imiter les qualités organoleptiques d’un aliment brut et de leur préparation culinaire ou pour masquer des défauts du produit fini. » ". Donc rien de tout ça dans le gluten, pour garder le même exemple.
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 788
Score de réaction
43
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Pommier, c'est justement parce que j'ai vu le reportage que je me pose ces questions !

Merci Kob, mais ça ne m'avance pas beaucoup. Pour reprendre l'exemple du seitan, y a-t-il vraiment un intérêt nutritionnel à le faire à partir de farine plutôt que de gluten ? (sachant que ce qui n'est pas gluten part au lavage)
Y a-t-il vraiment un avantage nutritionnel à faire son lait de soja soi-même ?
 

Watermelon

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
14/6/12
Messages
4 593
Score de réaction
85
Localité
Paris
La vidéo que tu donnes en lien n'est pas complète on dirait.

Moi, ce dont je me méfie c'est des reportages et documentaires. Il y a quelques mois ma nièce et ma belle-sœur m'ont parlé d'un documentaire passé sur Arte sur le soja. Ma nièce était persuadée d'avoir appris toute la vérité sur le vilain soja qui va tous nous empoisonner. Je l'ai regardé et il était plein de procédés malhonnêtes. Des mots qui font peur, peu de vraies infos vérifiables pour la longueur du documentaires, le fait de prendre la parole d'un-e médecin ou d'un-e chercheur/euse pour une preuve scientifique, une expériences réalisée pour le documentaire avec un protocole pourri (qui ne tient pas compte de l'effet placebo comme paramètre), etc.

Là, franchement, je trouve qu'il y a pas mal d'éléments qui sont un peu pareil. La petite expérience ne démontre pas grand chose. À un moment le mec dit que c'est dur de ne plus manger sucré. Ça veut dire qu'il ne mange même plus de sucre en poudre ? Pas étonnant qu'il maigrisse. Il faudrait retrouver le même mec dans 5 ans pour savoir s'il a réussi à maintenir son poids parce qu'en général les régimes qui impliquent de changer drastiquement ses habitudes (et aussi d'être en décalage complet avec ce que mange son entourage) ne sont pas soutenable dans le temps. Il y a un amalgame entre tous les ingrédients. Sans que ça ne soit jamais démontré, il est sous-entendu que l'effet néfaste pour la santé est du même ordre pour le gluten que pour le sirop de glucose.

Je ne dis pas que tout est faux dans ce documentaire. D'ailleurs iels ne font que répéter des choses connues depuis longtemps. Mais les aliments transformés ou "ultra-transformés" sont généralement mauvais parce qu'ils contiennent beaucoup de sel, de sucre et de gras.
Je ne vois pas ce qu'il y a de mauvais à se faire une bolognaise avec des légumes du marché et des protéines de soja texturées. Elle contiendra moins de graisses saturées que la version à la viande.
 

Chocogrenouille

Se gave de B12
Modérateur Végéweb
Inscrit
8/9/14
Messages
4 668
Score de réaction
13
Localité
Toulouse
Watermelon":jay74jzo a dit:
Il y a quelques mois ma nièce et ma belle-sœur m'ont parlé d'un documentaire passé sur Arte sur le soja. Ma nièce était persuadée d'avoir appris toute la vérité sur le vilain soja qui va tous nous empoisonner. Je l'ai regardé et il était plein de procédés malhonnêtes. Des mots qui font peur, peu de vraies infos vérifiables pour la longueur du documentaires, le fait de prendre la parole d'un-e médecin ou d'un-e chercheur/euse pour une preuve scientifique, une expériences réalisée pour le documentaire avec un protocole pourri (qui ne tient pas compte de l'effet placebo comme paramètre), etc.
J'avais vu ce documentaire aussi ; et effectivement il n'y avait comme avis "scientifique" que celui d'une chercheuse clairement anti-soja, qui parlait de phyto-œstrogènes plutôt que d'isoflavones, et avec une expérience sur 5 personnes dont aucun résultat n'était remis en cause. Seules ses publications étaient citées, et tous les résultats publiés allant dans l'autre sens (comme l'effet du soja sur la réduction des cancers hormonaux féminins et même masculins) n'étaient pas du tout mentionnés. C'est à ce moment-là que m'avait sauté aux yeux le biais de narration choisi par le documentaire.
 
Haut