Et vous, vous regardez quoi en documentaires ?

  • Auteur de la discussion Anonymous
  • Date de début

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 205
Score de réaction
38
J'ai (enfin) regardé "The Game Changers", après avoir regardé plusieurs vidéos le "débunkant". Et effectivement, au delà de l'aspect viriliste (apologie des performances physiques, en tout cas) il y a pas mal d'erreurs, de simplifications et d'exagérations (genre "la viande c'est super dangereux pour la santé").

Cela dit, il faut replacer ce documentaire dans son contexte culturel : les Etats-Unis, où il y a de gros problèmes de santé liés à la nourriture.

Compte-tenu du nombre de ces erreurs, je ne suis pas certain qu'il fasse autant de publicité que certains le prétendaient aux régimes végétariens (et par contrecoup, à la cause animale).
 

screugneugneu

Broute de l'herbe
Inscrit
23/10/19
Messages
217
Score de réaction
157
Tu peux détailler si ça t'embête pas ?
Quand il est sorti, je vivais encore en Angleterre et en effet cela semble avoir sensibilisé beaucoup de gens là-bas et avoir eu son effet. Et un pote français (vgr) m'en a parlé et il était par contre moins enthousiaste.
Moi je n'ai vu que la bande-annonce mais déjà l'argument des gladiateurs, j'accroche pas du tout parce les gladiateurs n'étaient pas végés par choix et ce genre d'arguments heurte ma sensibilité d'historienne (mais ils ont peut-être fait un raccourci exprès pour accrocher le chaland durant le visionnage de la bande-annonce ?). Et tous les discours autour de la performance me mettent toujours très mal à l'aise, qu'elle soit sexuelle ou sportive. Ça a l'air de beaucoup tourner autour de ça non ? Ou c'est juste le plan com qui est maladroit ?
Bref, ça m'intéresserait d'avoir un retour (j'ai pas netflix).
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 205
Score de réaction
38
Tu peux le visionner ici en VOSTFR :


Pour les "débunkages", il y en a plein en anglais et en français.
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 904
Score de réaction
109
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Je viens de regarder le documentaire (merci Balika).
Bon, en gros, il montre simplement qu'on peut être végé* (végétarien, vegan ou simplement flexitarien (diète basée sur les plantes qui peut avoir quelques exceptions), ce n'est pas toujours très précisé) et continuer une carrière sportive, et continuer à s'améliorer.
J'ai pas trop compris ce qu'il y avait de révolutionnaire dans ce reportage pour que tant de gens en causent. Bon, peut-être que dans les gens qui ne connaissent pas de vegans, ils seront sans doute surpris d'apprendre qu'on peut être vegan et sportif et en pleine forme. Après, si ça peut amener quelques sportifs non-végé vers une alimentation + végétale, c'est toujours ça de gagné.
Après, faut être lucide : quand tu vas habituellement manger dans des snacks style kfc, et que du jour au lendemain tu as des menus végétaux équilibrés, sportif ou pas, tu te sentiras en meilleure santé.

Le ton est assez "américain"
La séquence des gladiateurs est courte. Celle sur la performance sexuelle aussi.

Assez bien de bla-bla scientifique, histoire que ça ait l'air crédible. (Je ne dis pas que ce n'est pas crédible, mais que les intermèdes scientifiques font un peu "on essaye d'enfoncer le clou + efficacement qu'avec un marteau")

Le principal avantage de ce reportage par rapport à d'autres sur le végétarisme, c'est qu'il met en lumière des sportifs de haut niveau. Y a même des vegans qui détiennent des records du monde ! Les intervenants sont surtout des athlètes masculins. J'aurais aimé un meilleur équilibre avec + d'athlètes féminines. Par contre, vu le contexte de l'athlétisme de haut niveau, qu'ils parlent beaucoup de performance sportive me semble naturelle.

Ma réflexion quand schwartzy parle de la pub comme quoi la viande, c'est pour les hommes. Dites, dans ce cas, pourquoi y a pas la moitié de la population qu'est végétarienne, loin de là ?

J'ai bien aimé aussi quand le ranger explique son cheminement, qu'il ne pouvait pas vouloir d'un côté protéger les animaux et puis les manger en rentrant chez lui.

(et je me dis que je ferais bien un peu + de sport, moi)
 

screugneugneu

Broute de l'herbe
Inscrit
23/10/19
Messages
217
Score de réaction
157
Je l'ai regardé aussi. Ça s'adresse à un public sensible au stéréotype qui associe force et virilité à la viande. Et notamment aux hommes végés qui en plus des autres préjugés ont à affronter les remarques genre "c'est un truc de femmes". Dans ce sens, c'est dommage qu'ils ne soient pas allés au bout de la logique et qu'ils n'aient pas parlé de Carol Adams.
J'ai trouvé que la trame narrative rappelait Cowspiracy à certains moments, ils appliquent le même genre de recette avec un narrateur se présentant comme néophyte et découvrant un "pot aux roses". Et comme vous un peu simplificateur en effet, comme s'il y avait une solution miracle à un problème.

En conclusion, on retient qu'on peut être végé et virile, mais on interroge pas trop la virilité. Sinon, comme tu le dis Tigresse, il y aurait eu plus de femmes.

J'imagine très bien des gars sportifs du dimanche qui vont se dire que manger végé va leur filer le corps de certains des gars du documentaire et faire d'eux des super sportifs. Tant mieux. Mais dommage aussi qu'ils ne parlent pas du tout de souffrance animale. Une fois que les même gars auront compris que végé ou pas, il faut suer et bosser, est-ce qu'ils vont rester végés ?

Par contre c'est une vidéo qui donne de la motivation je trouve. Voir toutes ces personnes qui ont un but dans la vie et se donner des moyens de l'accomplir c'est entraînant (à part Scott Jurek qui me fait toujours autant flipper). Je crois que c'est ce que j'ai préféré au final.
 
  • J'aime
Les réactions: Xav

yapuka

Fait crier les carottes
Inscrit
21/3/14
Messages
3 781
Score de réaction
2
L’avantage de ce documentaire, c’est que mon mari a accepté de le regarder car il parle de sport. Il l’a même partagé sur Facebook pour que tous ses potes triathletes puissent savoir que performance sportive ne rime pas forcément avec barbaq à tous les repas.
Mon cher et tendre est plus ou moins flexitarien forcé parce que c’est moi qui prépare la bouffe et qu’il a trop la flemme pour se préparer de la viande, sauf le dimanche. (Et il est du genre à faire un caca nerveux si, dans un groupe composé de 8 personnes dont 4 veganes, on ne choisit pas le restaurant Special fruits de mer, parce que, lui, il a envie de fruits de mer d’abord. Véridique ! J’ai des témoins)
Bref, il était épaté des performances sportives des bouffeurs de graines et ça c’est une très bonne nouvelle. Surtout s’il la partage avec 300 licenciés de triathlon.
 
  • J'aime
Les réactions: Xav

Nono11

Jeune bulbe
Inscrit
22/2/16
Messages
95
Score de réaction
55
Je sais pas si on peut poster des documentaires "hors sujets" ici, mais je suis entrain de regarder cette vidéo sur un type qui photographie des champignons :


Je la partage car il y a pleins de superbes photos de champignons, j'aurais jamais cru qu'il en existait autant de différents :eek:
Bref j'ai trouvé ça sympa á regarder alors je mets ça ici ^^
 
  • J'aime
Les réactions: Xav

aryoutalkingtoumie?

Jeune bulbe
Inscrit
28/4/10
Messages
92
Score de réaction
2
le meilleur documentaire que j'ai vu depuis pas mal d'années: "minimalism" .
Un documentaire sous-titré en français sur netflix et gratuit sur youtube mais sous-titré en anglais.
Rien d'étonnant qu'il a eu douze nominations et récompenses à des festivals......
Une réflexion très poussée sur notre rapport à la consommation et notre rapport aux autres (êtres humains)

Vous m'en direz des nouvelles!!!

cliquez ici s'il vous plait
 
  • J'aime
Les réactions: Xav

Lea54

Jeune bulbe
Inscrit
5/9/20
Messages
97
Score de réaction
28
Localité
Neuchatel
A partir de 1967, André Gernez révolutionne les principes fondamentaux de la biologie. Le Docteur Gernez est en mesure aujourd’hui de contrôler diverses pathologies (le cancer, l’Athéromatose, la sclérose en plaques, la schizophrénie, la myopathie du Duchenne, l’Asthme et l’allergie, le Psoriasis, le Parkinson, l’Alzheimer…). En 2006, quarante ans plus tard, la plupart de ses théories sont reconnues au niveau mondial, sans jamais que son nom ne soit cité.

Tu m’étonnes. Il y a bien trop d’interêts en jeu. « On » renomme et on exploite. Ce qui a surtout fait avancer la vérité, c’est le changement climatique, les gaz des animaux d’élevage et leurs maladies et la peur du cancer. Le problème, c’est que les produits vegan du commerce ne sont ni bons, ni sains, ce qui nuit à la cause. Même si on se bat contre Goliath, il faut y croire, à long terme. Il faut des recettes simples, bon marché avec un bon goût. Il faut une diversité de goûts dans le salé et le sucré avec des produits faciles à trouver et à entreposer. Finalement, c’est David qui a gagné.
 

Lea54

Jeune bulbe
Inscrit
5/9/20
Messages
97
Score de réaction
28
Localité
Neuchatel

Je remarque juste que certains peuvent arriver avec des preuves, sans pourtant réveiller les enthousiasmes. Cela juste parce qu’il y a trop d’intérêts en jeu. Pour le véganisme, c’est pareil. Il y a beaucoup de vent contraire.
 

Carlawn

Jeune bulbe
Inscrit
15/1/21
Messages
27
Score de réaction
36
Localité
Berlin
J'ai regardé Seaspiracy sur Netflix et je l'ai trouvé très bon. Le documentaire a eu pas mal de succès sur la plateforme donc j'espère que ça pourra contribuer à ce que plus de gens arrêtent de manger du poisson. Par contre, y'a des scènes assez violentes, notamment quand on voit la tuerie des dauphins à la fin 😢
Puis tout ce qui touche à l'esclavage sur les bateaux de pêches est édifiant, j'imaginais pas à quel point la situation était aussi grave.

J'ai arrêté depuis 10 ans le poisson et la viande en même temps. J'ai jamais trop compris les pescétariens du coup, le poisson a toujours été un animal capable de souffrir, comme n'importe quel autre...
 
  • J'aime
Les réactions: Xav

Xav

Massacre des légumes
Inscrit
15/7/12
Messages
1 746
Score de réaction
35
Localité
Paris
Rien à voir avec le véganisme (encore que...), mais j'ai trouvé ça beau et touchant et, pour autant que j'en sache quelque chose, conforme à la réalité politique et sociale. Je conseille aussi le récit graphique dont le documentaire est tiré.
 

Sophie72

Jeune bulbe
Inscrit
23/11/20
Messages
51
Score de réaction
38
Localité
Oise
Un documentaire d'abord vu dans Infra rouge il y a environ un an , je pense et qui est passé sur Public Sénat récemment, Il repasse le 3 juillet et est disponible en replay. Je le trouve super intéressant et la souffrance des humains est au moins égale à celle des animaux. Je trouve qu'on voit bien qu'abattre des animaux à la chaîne n'est pas humain puisque cela entraine des troubles psychiques et dépressions. Il n'y a que très peu d'images des abattoirs, ce sont essentiellement de longs témoignages sans images. Cela n'en reste pas moins un documentaire difficile surtout si comme moi vous êtes une personne pleine d'empathie.
 
Haut