Etre en couple ça fait peur

Charlotte222

Jeune bulbe
Inscrit
16/2/18
Messages
5
Score de réaction
0
Bonjour !

Je ne savais pas trop sur quel forum posté ce sujet, mais je me suis dis que parler avec des gens végétariens/végétaliens/vegan pourrait être une bonne idée étant donné que je suis vegan, ça fait un point commun. Alors, voilà je vais vous raconter un peu ma vie et après vous comprendrez pourquoi j'ai lancé ce sujet, enfin j'espère.

En gros, j'ai vraiment eux peu de relation amoureuse dans ma vie on pourrait même presque dire pas du tout. Il y environ 3 ans j'ai flirté avec un gars ( je précise que j'ai 18 ans ) et au début avant qu'on se rapproche même si c'était très court j'étais vraiment contente car je sentais qui se passait quelque chose. Mais quand on s'est rapproché j'ai commencé à avoir peur, mais vraiment. Et je sais pas pourquoi. Déjà je pensais presque tout le temps à lui ce qui paraît normal mais je pouvais pas m'empêcher de ressentir du stress, une sorte de mal être bizarre... Du coup c'est en partie pour ça que j'ai laissé tombé, après je trouvait qu'il allait trop vite aussi, car on se connaissait à peine. Et maintenant depuis un moment il y a un autre gars qui m'intéresse, on est pote. Le truc c'est qu'il est en couple mais attention j'irai jamais faire quoi que ce soit tant qui l'est bien sûr ! Comme ils ont une relation assez instable je me suis dis qu'il y avait moyen que j'attende. Du coup j'ai commencé à être contente et à espérer mais récemment je me suis remise à flipper ! Et je ressens les mêmes sentiments bizarres... Après j'ai remarqué qu'ils ont commencé à apparaître lorsqu'il a dis que c'était vraiment tendu entre elle et lui et qu'il était paumé... En fait à ce moment je me suis vraiment dis que si j'attendais j'avais une chance sauf que c'est clairement ça qui m'a mis mal, le fait que c'était possible dans le futur entre lui et moi.


Bon, du coup le soucis dans tout ça c'est que je comprend pas pourquoi je me sens mal alors que quand on aime/on est intéressé par quelqu'un c'est censé nous rendre heureux... Bref je suis totalement paumée... Je voulais donc savoir si des personnes ont vécu cette situation et comprendre pourquoi j'ai ressenti ça.

Si jamais vous avez des questions pour avoir plus de précisions je répondrais sans soucis ;) !
 

moogli

Mange de la salade
Inscrit
22/11/14
Messages
461
Score de réaction
0
La première cause de mortalité des femmes dans le monde c'est les hommes, la relation hétérosexuelle est une situation à risque pour les femmes. C'est utile de le savoir, surtout que c'est un grand tabou. Je trouve personnellement que l'actualité depuis le début d'année produit une odeur assez irrespirable: Darmanin, Duval, Hulot, le meutrier de Maelys, 12 femmes tuées depuis le debut de l'année, Oreslan, en Russie les violences conjugales sont passées aux amendes, les sénateurs qui refusent de valider un âge de non consentement automatique chez les enfants, une exposition pro pedo a st Etienne avec la DRAC, la qualification d'atteinte sexuelle pour le viol d'un fille de 11 ans par un homme de 29 ans...Cantat, Allen, Polenski, Wenstein et tous les autres...
Alors même si on nous répète à nous les femmes "mais ce sont pas tous les hommes" (mais 97 pour cent des violents sont des hommes)..et bien à un moment c'est compliqué de cacher la merde sous le tapis, et notre instinct de survie la sent peut être aussi l'odeur de merde...
 

Charlotte222

Jeune bulbe
Inscrit
16/2/18
Messages
5
Score de réaction
0
Merci pour ta réponse Moogli ! Je ne m'attendais pas du tout à avoir une réflexion comme ça ! En tout cas je pense qu'il y a un peu de ça... Mais j'ai du mal à croire que ce soit la principale raison je vais attendre pour voir si d'autres gens ont d'autres idées de la raison de cette espèce de stress... Sinon petite parenthèse j'adore la citation qu'il y a juste en dessous de ton message je ne l'a connaissais pas ;)
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 633
Score de réaction
1
J'ai l'impression d'avoir ressenti un peu la même chose avant de me mettre en couple, mais nos situations étaient quand même très différentes.
Sans détailler, tant que j'avais l'impression que j'étais amoureuse mais qu'aucune possibilité de couple n'existait je ne ressentais rien de négatif, mais dès que ça a changé j'ai paniqué et j'ai voulu m'éloigner ( c'était une période assez alcoolisée de ma vie aussi faut dire, donc pas spécialement propice à l'analyse calme et raisonnable des situations ). Finalement on a juste continué à se fréquenter et on a fini par ressembler à un couple, puis à en poser les bases.
Peut être que le fait que j'étais très directe dans l'expression de mes sentiments avec lui a aidé à ce que ce rapprochement puisse se faire, je ne saurais pas affirmer avec certitude pourquoi j'ai finalement accepté la relation, désolée de ne pas pouvoir vraiment t'aider.
 

Charlotte222

Jeune bulbe
Inscrit
16/2/18
Messages
5
Score de réaction
0
Excalibur":c8cwcftw a dit:
J'ai l'impression d'avoir ressenti un peu la même chose avant de me mettre en couple, mais nos situations étaient quand même très différentes.
Sans détailler, tant que j'avais l'impression que j'étais amoureuse mais qu'aucune possibilité de couple n'existait je ne ressentais rien de négatif, mais dès que ça a changé j'ai paniqué et j'ai voulu m'éloigner ( c'était une période assez alcoolisée de ma vie aussi faut dire, donc pas spécialement propice à l'analyse calme et raisonnable des situations )
Excalibur oui ça ressemble beaucoup à la situation que j'avais avec le gars avec qui j'ai flirté ! Après pour l'alcool on s'est rencontré en soirée donc bon je dirais pas que c'était méga-alcoolisé mais y en avait. A-t-on avis pourquoi tu as voulu t'éloigner ?

N'empêche avec ton message et celui de Moogli j'ai vraiment l'impression qu'il y a quelque chose à creuser autour du sujet.

Et sache que tu m'aides beaucoup merci !
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 633
Score de réaction
1
Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais étant donné que je ne suis pas très sur de moi de façon générale et que je n'avais jamais eu ou envisagé ce type de relation avant peut être que c'était juste la peur de se retrouver dans une situation inconnue de dépendance émotionnelle (je n'ai jamais été très sociable et je me suis longtemps très bien passée d'interactions même amicales, je ne ressens pas souvent de l'attachement).
 

Normie

Mange de la salade
Inscrit
3/7/15
Messages
373
Score de réaction
9
Localité
Paris
Hello,
alors ça m'a fait ça avec les premiers copains que j'ai eu.
Quand je sentais que quelque chose allait se passer, j'étais bien, mais quand ça devenait concret ben j'angoissais, j'avais plus envie de les voir, et j'y mettais fin bien vite.
Le seul avec qui ça ne m'a pas fait ça c'est mon chéri actuel, depuis presque 7 ans :)
Alors attention gros cliché, moi je pense que c'est parce que c'est "le bon", et que les autres j'avais en fait pas très envie d'être avec... (+une histoire de maturité aussi)
Il te plaît vraiment vraiment le garçon en question ou c'est la situation + le fait que tu lui plaises qui te plaît ?
 

Charlotte222

Jeune bulbe
Inscrit
16/2/18
Messages
5
Score de réaction
0
Excalibur, je comprend ce que tu veux dire mais j'ai pas mal confiance en moi, sans vouloir me jeter des fleurs... Donc je ne pense pas que ça vient de là...

Normie, le gars en question me plaît et je ne sais pas du tout si il me voit autrement qu'une amie. En tout cas j'en est parlé avec quelques potes aussi, et il semble que ça viendrait du fait que en effet rien que l'idée de m'engager dans un truc que je connais pas avec quelqu'un en plus me fait flipper. C'est clairement un saut dans l'inconnu en fait...

Il y a que des nanas qui m'ont répondu se serait cool si des gars se manifestaient aussi pour voir d'un autre point de vue.

En tout cas merci pour votre attention ;)
 

GladVegane

Jeune bulbe
Inscrit
31/1/18
Messages
16
Score de réaction
0
Je me permets de rebondir sur le sujet, même si je suis bien plus âgée.
J'ai eu beaucoup d'expériences amoureuses, de tout ordre.
Cependant, je ne me suis jamais sentie aussi sereine et apaisée que... "célibataire". Certes, le fait d'être "en couple" apporte beaucoup de choses positives, mais je connais ce sentiment de gêne, ou cette "non-sérénité" qui peut être présent dés le début ou bien apparaître au fil de la relation.
J'ai pour ma part la sensation d'être en phase seulement quand je suis seule.
Dés que je suis en relation installée, je m'interroge, et ressens beaucoup de stress. J'ai le sentiment de me mentir un peu, de concéder certaines choses qui ne me ressemblent pas forcément. Seule, je suis au plus proche de moi et de mes désirs. :gné:
 

aryoutalkingtoumie?

Jeune bulbe
Inscrit
28/4/10
Messages
83
Score de réaction
0
Haut