Faut-il renoncer à l'huile ?

Chocogrenouille

Se gave de B12
Modérateur Végéweb
Inscrit
8/9/14
Messages
4 684
Score de réaction
25
Localité
Toulouse
(les cakes et les muffins ça n'est pas vraiment la même chose qu'une pâte à tarte, surtout si tu veux la faire salée, mais bon :rolleyes:)


Pour des personnes qui veulent passer à une alimentation végétalienne, je ne suis vraiment pas sûr que ce genre d'injonctions supplémentaires (ne mangez pas ceci, ne mangez pas cela) aide à montrer que c'est facile de manger végétalien.
Je crois en fait que c'est ça surtout qui me gène, en plus de toutes les approximations de nutrition contenues dans le post initial, comme cela a déjà été soulevé.
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
3
Chocogrenouille":3ne2qldb a dit:
(les cakes et les muffins ça n'est pas vraiment la même chose qu'une pâte à tarte, surtout si tu veux la faire salée, mais bon :rolleyes:)
Euh, il faut paragraphe en entiers. Il parle bel et bien de tofu soyeux, de purée de pomme de terre, de purée de potimaron, de tofu soyeux... Tout cela peut très bien remplacer l'huile dans une recette de tarte au légumes.
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 915
Score de réaction
111
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
(oué, enfin, quand l'auteur recommande de remplacer l'eau dans les muffins par de l'eau gazeuse... heu... j'ai jamais utilisé d'eau pour faire des muffins ! ça fait pas très cuisinier gourmand super crédible, quoi)

Je trouve que la pâte à pain est + mouillée, + molle que la pâte à tarte. Ça m'arrive de faire mes pâtes à tartes (brisée) sans huile (surtout s'il n'y en a presque plus dans la bouteille), puis en général, j'en mets très peu. Je dirais que le principal souci de la pâte à tarte, c'est qu'elle ne soit pas trop sèche (parce que sinon, ça fait une tarte très dure), ni trop mouillée (parce qu'il faut quand même savoir l'étendre et la manipuler), et suffisamment pétrie. La quantité de matières grasses est un critère moins important, je trouve. Et puis je préfère quand c'est moins gras.
Par contre, c'est vrai qu'une pâte sablée ou feuilletée, ça doit être + compliqué sans matière grasse. Mais t'façons, j'aime pas la pâte sablée ! :p
 

HaricotPrincesse

Fait crier les carottes
Inscrit
20/6/16
Messages
2 554
Score de réaction
11
Localité
Bruxelles
Site web
haricotprincesse.be
Vouloir bannir certains types d’aliments ne me parait pas une bonne manière de sortir de la malbouffe. Et ça peut même être risqué.

Il est important d’apprendre les principes de base de la nutrition : les nutriments, à quoi ils servent, où on les trouve, de quoi sont composés les aliments (Non, le Nutella, ce n’est pas de bonnes noisettes, du bon lait et du bon cacao comme le dit la pub, c’est presque un tiers de graisses, dont pas mal de saturées, et plus de la moitié de sucre. Oui, les olives sont grasses et salées. Oui, les dattes sont pleines de sucre…), comment composer son alimentation, savoir qu’il n’est pas nécessaire d’équilibrer chaque repas, quels sont les bénéfices et désavantages des aliments cuits et crus, etc.

Alors, oui, des régimes de bannissement peuvent donner des résultats. Arrêter le gluten quand son alimentation de base c’est des trucs comme brioches et pizzas surgelées va apporter une amélioration (sauf si on trouve le même genre de produits mais sans gluten) mais pas à cause de la fin du gluten lui-même. À l’inverse, quelqu’un qui remplace le sucre blanc par du sucre brut ou du sirop d’agave mais ne change pas ses quantité ne va strictement rien modifier.

On en arrive même à charger certains aliments de tous les maux imaginablesaires (« Le lait est un poison », « Le gluten aussi », « Les œufs sont des règles de poules », « Le sucre blanc provoque le cancer », etc.) par totale méconnaissance du sujet (et probablement aussi pour s’autopersuader de la validité de son choix).

Les recettes toutes faites (hyper protéiné faible en glucides, raw ’till five, sans ceci, sans cela, jeûne…) ne sont finalement que des injonctions supplémentaires aux injonctions commerciales préexistantes, au contraire de l’application de principes de base qui, eux, sont émancipatoires.

En tout domaine, la compréhension est bien meilleure que l’utilisation aveugle. Et l’alimentation étant quelque chose d’important (on mange plusieurs fois par jour), il me semble essentiel que l’ensemble de la population ait ces connaissances de base.


Enfin, là où ce genre d’injonctions peut être dangereux, c’est qu’elles ouvrent facilement la voie à l’orthorexie et aux troubles du comportement alimentaire.


Pommier":qhv9bxdd a dit:
Etant donné que l'on a séparer l'oléagineux de quasi tous ces nutriment il s'oxyde beaucoup plus facilement. C'est pour cela que l'huile d'olive, contrairement au olives entières, sont toujours vendue dans des bouteilles noirs.
Je viens de regarder la bouteille d’huile d’olive que j’ai récemment achetée, elle périme dans deux ans. Bonne chance pour faire ça avec des olives fraiches. ;)

H.
 

Theodor

Jeune bulbe
Inscrit
18/8/19
Messages
12
Score de réaction
0
On touche les fondamentaux. Les acides gras font partie des nutriments essentiels. Les nutriments essentiels sont les substances qu'il faut chercher au dehors dans l'alimentation car non synthétisées par l'organisme.

Ils sont : minéraux, vitamines, acides aminés, acides gras.

Pour ma part j'utilise de l'huile dans un flacon spray en verre, c'est une méthode très économe et pratique d'utiliser l'huile. J'utilise l'huile de germe de blé, qui est très chère, mais grâce au spray elle me tient longtemps.

A bien y réfléchir je trouve ça fondé de se satisfaire uniquement des huiles qui sont naturellement présentes dans l'alimentation. Ça ne me choque pas. Personnellement, c'est une question à laquelle je n'avais jamais réfléchi. Je pense que c'est une question de dosage. Pour cette raison je vais garder mon spray à huile :)
 
Haut