Fertilité des hommes vegans

Nemesis

Jeune bulbe
Inscrit
14/6/17
Messages
40
Score de réaction
2
Bonjour,
Je lis de tout aux niveaux des études. Certaines disent que notre sperme est plus fertile, d'autres au contraires disent l'inverses. Certaines études disent que l'on a moins de dha donc plus de risques d'infertilité mais d'autres disent que notre plus forte consommation d'oméga 3 végétales augmente au contraire la fertilité. Donc qu'en pensez-vous? Et avez-vous eu du mal à avoir des enfants pour ceux qui sont pères?
 

Watermelon

Se gave de B12
Inscrit
14/6/12
Messages
4 548
Score de réaction
41
Localité
Paris
Est-tu cherches à faire un enfant en ce moment et tu rencontres des difficultés ? Parce que si ça n'est pas le cas je ne pense pas que ça vaille le coup de s'inquiéter. D'ailleurs tu dis toi-même que ce que tu trouves est contradictoire. En l'absence d'information montrant clairement un lien entre véganisme et baisse de fertilité des hommes j'aurais tendance à partir du principe que tout va bien. Si tu cherches bien, tu trouveras toujours des infos qui font peur (et pas seulement sur cette question là mais aussi sur tout ce qui est relatif à la santé).

Si des hommes ici te répondent qu'ils ont eu du mal à devenir pères ça peut très bien n'avoir rien à voir avec le véganisme (par exemple, les gens ont des enfants plus tard dans leur vie maintenant que par le passé). Tu n'auras jamais ici un échantillon assez gros pour tirer des conclusions.
En tout cas, les papas véganes existent mais quand j'en croise je ne pense pas à leur demander s'ils étaient véganes avant de concevoir leur(s) enfant(s).
 

James64

Broute de l'herbe
Inscrit
14/11/17
Messages
297
Score de réaction
8
Papa depuis 3 semaines, tout a fonctionné sans problème ^^ (mais bon faut pas se baser sur les témoignages pour ce genre de chose)
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 170
Score de réaction
8
Pas évident d'avoir des réponses qui font consensus au niveau de la communauté scientifique.
Est-ce qu'au delà de la seule nourriture, une meilleure hygiène de vie et un environnement plus sain joueraient-ils aussi sur la fertilité ?
A ce niveau, il me semble à priori que beaucoup de véganes ont un petit avantage sur la population générale (nous sommes plus attentifs à notre santé, je trouve, ce qui peut influencer aussi sur la fertilité ?).

Personnellement, je laisse les autres, véganes ou non, faire des enfants.
Je vais me faire stériliser bientôt.
 

bellevie

Jeune bulbe
Inscrit
9/9/20
Messages
8
Score de réaction
0
Localité
aix
ok moi je veux bien aider si quelqu'un n'arrive pas à faire d'enfant :)
sérieusement avec des millions de sp, on est pas à quelques % près.
Pour ma part après 3 mois en asie à manger du durian et 100% d'autres fruits, j'ai fait un spermogramme juste pour voir: exceptionnel et pas d'anormaux, ce qui ... n'est pas prévu dans la fourchette de norme! Végane ou pas, la détox joue pour beaucoup, à la fois sur la fertilité et surtout, plus important, sur la constitution de santé de l'enfant à naitre. Les polluants et carences en vitamines de la junk food post industrielle (et omnivore) a davantage d'effets sur la descendance que sur l'individu lui-même. Cela est constaté sur les chats comme sur les populations humaines: lorsque les parents sont pollués et carencés, la première descendance ne souffre que de problèmes mineurs d'othodontie, la deuxième et surtout la 3ème c'est la cata: obésité, diabète et cancer y compris chez les jeunes, à 2 décennies de décalage d'un continent à l'autre, après 3 générations d'aberrations alimentaires. en amérique surconsommation d'aliments pathogènes dès 1930, en europe dès 1950, en chine dès 1980. En amérique catastrophe sanitaire 20 ans avant nous, en chine mêmes symptomes orthodontiques et maintenant débuts d'obésité et autres problèmes. Je pense pas utile de rappeler les chiffres de mortalité liés à ces épidémies de maladies dégénératives, au moins 10 fois plus préoccupants que le covid. l'espérance de vie dans nos pays diminue maintenant. Voilà beaucoup de facteurs qui pourraient expliquer les différences d'une étude à l'autre...
Je sais pas si c'est vrai mais j'ai entendu qu'il faut au moins être végé pour que la descendance puisse etre végane, alimentation qui est la seule soutenable écologiquement surtout avec une démographie grandissante. Mais ça c'était ce qu'on disait il y a 20 ans, maintenant on connait mieux la nutrition et avons encore + de choix.
 

Nemesis

Jeune bulbe
Inscrit
14/6/17
Messages
40
Score de réaction
2
Merci pour vos réponses. Ça me rassure. :)
 
Haut