jusqu'a quel age avez vous ou comptez vous allaiter votre enfant?

  • Auteur de la discussion Anonymous
  • Date de début
A

Anonymous

Guest
c'est plus de la curiosité qu'autre chose, notez, hein! poupette ayant 6ans et demi, je ne l allaite plus.

en fait je me demandais si je trouverais des gens plus ouverts a cela dans le milieu vege et comment vous voyez les choses?
a l epoque je n etais pas vege, mais j ai allaiter poupette jusqu'a deux et demi, puis un sevrage brutal suite a un accident avec une aiguille ( du coup test hiv, hepatite et tout le zinzin, donc obliger de sevrer la pauvrette du jour au lendemain...)

mais je ne vous raconte pas la pression autour de moi!!
ca a commencé avec la pediatre, a deux moi et demi, elle me tannait pour le sevrage. qu'a cela ne tienne, j ai changer! le toubib que j avais apres me taquinnais et disais que ma fille avait de la chance mais il ne m a jamais enquiquiner.
j'ai eu la chance de ne pas travailler jusqu a ses deux ans, donc c est sur ca a faciliter les choses... elle n a jamis gouté de lait en boite.

mais autour de moi, c etait les reflexion desagreables, je passais pour une anormale, j allais desiquilibrer mon enfant, ce n etait pas normal, pas sain, et alors en ce qui concerne l allaitement, on m a meme traiter de perverse!!
j ai allaiter ma fille un peu n'importe ou, mais toujours discretement, quand elle etait encore dans le porte bébé, je portait toujours des chemises avec bouton, on sort just un bout de sain, et avec une veste par dessus, tout ce qu on voit (si on veut bien regarder!!) , c'est une tete de bébé et un peu de bombé du sein. et bien j ai eu des reflexions de gens genés, de gens choqués, je voyais les regards degoutés et furax (non non j hallucinais pas)

je trouve pourtant que l'allaitement c'est ce qu'il y a de plus naturel au monde, non???
On lui reconnais en plus pleins de points super positifs au niveau de la santé de l enfant!!
je pense aussi que c'est assez specifique a la france ce genre de reactions, car j ai eu l'occasion de discuter avec des maman d'autres origines, et au contraires, elles me felicitaient et trouvaient ca super, me questionnaient , me racontaient comment c etait chez elle et deplorait le fait que ce ne sois pas plus pratiqué en france.

voila mon experience a moi, racontez moi la votre!!
 
A

Anonymous

Guest
J'ai allaité jusqu'à 7.5 mois. Je considère cet allaitement comme court. Il est pourtant considéré par la majorité comme un allaitement long :rolleyes:
J'ai arrété pour de "mauvaises raisons", allaiter ne me posait aucun pb. Mais j'élevais seule mon fils et lorsque j'en avais la possibilité je voulais pouvoir faire la fête comme je l'entendais - entendez par là que ce qui coulait dans mon sang n'était pas compatible avec un allaitement. Si c'était à refaire je ferais passer l'allaitement avant. Mais ce qui est fait est fait.

Pour le prochain, je pense allaiter jusqu'à ses 3 ans environ. Mais on verra. Surtout que c'est loin d'être au programme. :p
 
A

Anonymous

Guest
merci 1air de rien! hihihi une aussi folle que moi lol!
je comprends, il ne faut pas regretter, et c'est vrai que tu as raison, bcp pense que c'est long, ton enfant a eu de la chance d'avoir une maman comme toi, egalement il y en a qui ne se serait pas privé de cumuler fiesta et allaitemen ( vu que j ai bien vu chichon et grossesse...)
 
A

Anonymous

Guest
Tu as bien compris ;)

On est pas folle... On est des mamifères :p
 

Unreal Angel

Broute de l'herbe
Inscrit
19/12/07
Messages
187
Score de réaction
0
Localité
Chartres
Site web
naturelle.blogspirit.com
Je ne suis point encore mère mais je sais que je ferai mon possible pour allaiter le plus longtemps possible, sans doute jusqu'à l'entrée en école maternelle, donc vers 3 ans...
Maintenant il faut voir une fois que j'y serai, car avec les dents faut pas se leurrer, je sais pas si je supporterai :)

Je ne comprend pas les gens qui sont gênés de voir l'allaitement, je trouve aussi que c'est la chose la plus naturelle au monde... Mais la perversion est partout et beaucoup font l'amalgame sein - sexe...
 
A

Anonymous

Guest
J'ai une amie qui allaite encore sa p'tite et elle a quoi... 2 ans et tout ce passe hyper bien.
Tant qu'il y a du lait, self service hein ;)
 
A

Anonymous

Guest
hehe, c est bien ce que j avais supposer, on est pas fou dans le miliu vg lol

oui, je pense que c est l amalgame avec le sexe, effectivement...
de toutes facons, on vit une drole d epoqu : j ai le cas de ma soeur et mon beaufrere qui sont séparé, avec 3enfants. eh bien au niveau legal, le papa est obligé d avoir chambres séparées pour les filles et le garcons le week end. la plus grande a 7ans, c est pas une ado!! je trouve ca plutot choquant, que va t on sous entendre???
moi qui suis d une famille nombreuse, on a longtemps partagé notre chambre les 3 plus grnds, dont un garcons, et c etait pas plus genant que le fait de ne pas avoir de chambre a soi tout court...
la encore, je pense qu'il y a un amalgame pas tres net...
 

Cicero

Mange de la salade
Inscrit
4/2/08
Messages
375
Score de réaction
0
J'ai allaité mon dernier presque 3 ans,lui aurait bein continué, mais c'est moi qui en avait marre pour des raisons techniques.

Les dents, ça ne fait rien : les bébés sont très doux et ne te croquent pas le sein, seule la langue est au contact, et quand par inadvertance ou par jeu il y met les dents, tu cesses immédiatement la têtée, la menace est assez claire pour que cela ne se reproduise pas ! Mon dernier fis considérait le sein comme son doudou, puisqu'il pouvait têter à volonté à la demande : un bleu, hop une ch'tite goutte, un coup de fatigue, et une autre, ...
Pour moi, le souci est venu en partie qu'il têtait aussi la nuit, plus exactement, il exigeait de conserver le sein en bouche toute la nuit et s'éveillait dès que je faisais mine de l'enlever. A la longue, c'est épuisant et par-dessus le marché, j'étais une "humaine laitière" moyenne, donc pour augmenter la production du sein têté, il pressait l'autre (ça augmente le débit ), et ça me rendait nerveuse, je détestais les sensations de pression du sein et lui, ne voulait pas procéder autrement. Bref, ça a conduit à la fin de l'allaitement. Toute façon, il était sans doute temps pour tous les deux de passer à autre chose.

Le regard des autres :je m'en suis banlancée, même mieux , j'ai allaité partout où j'allais (resto, métro, famille, amis,... Il s'agissait d'un allaitement à la demande et puis, je le faisais discrètement. Ceux que ça gênaient n'avaient qu'à tourner les yeux ailleurs ! Je suis assez revendicatrice, je suis pour l'allaitement et contre le biberon (et pas seulement parce que je suis vegan ), aussi, je pense qu'il faut assumer publiquement l'allaitement pour aider les femmes hésitantes à passer le cap. Allaiter, ce n'est pas provocateur, c'est le geste le plus sain et le plus naturel qui soit !

L'OMS conseille d'allaiter complètement au moins 6 mois et avec diversification alimentaire au moins jusqu'à la deuxième année de l'enfant... ;)


Mon fils cadet à quinze mois dans un resto corse en flag d'allaitement:

 
A

Anonymous

Guest
ah!! le coté doudou!! moi c etait pareil!! d ailleurs meme encore maintenant, poupette passe regulierement une main pour empoigner un teté comme elle dit, quand on se fait un calin, ou si la nuit elle vient dans notre lit. je trouve que l'on a de la chance de pouvoir allaiter et que c'est un lien de plus avec notre enfant.
 

Nada

Broute de l'herbe
Inscrit
12/3/08
Messages
133
Score de réaction
0
Localité
Paris
Bonjour,

Je suis maman d'un petit bonhomme de 18 mois que j'allaite toujours.
J'espère que nous allons encore vivre de longs mois de tétées, ça semble bien parti pour, mon loulou me réclame même " Maman ! Tétééééééé" en tirant sur mon tee-shirt depuis plusieurs mois.
Je cododote ce qui fait qu'il tête la nuit si il a un petit creu ou besoin de réconfort aprés un mauvais rêve.

Malheureusement il n'est pas rare que je passe pour une bête curieuse, allaiter c'est plutôt bien perçu mais au-delà de 6 mois ça a tendance à "inquiéter", susciter la curiosité...
Régulièrement on me dit qu'il faudrait que j'arrête "parcequ'il est assez grand", j'ai eu droit à la réflexion que d'allaiter un petit garçon trop longtemps j'allais en faire un détraqué sexuel, ou carrément l'étonnement car les personnes ne savaient tout simplement pas qu'il était physiologiquement possible d'allaiter au-delà de 6 mois...
Plus tout les "t'as du courage!", "et ça te fatigue pas trop?" , "ca doit être super contraignant!"...

Donc voilà je renvendique statut de mammifère !

Ah et j'oubliais : mon ptit bonhomme n'a jamais été malade en 18mois, mais au dire de mes proches il semblerait que ça n'ait rien à voir avec l'allaitement et le végétarisme... mais personne n'a été capable jusqu'à maintenant de pousser sa réflexion plus loin et me donner la véritable raison de sa bonne santé...
 

Cicero

Mange de la salade
Inscrit
4/2/08
Messages
375
Score de réaction
0
Le lait maternel contient de nombreuses substances faisant effet d'antibiotiques naturels; par exemple, en cas de rhume : quelques gouttes de lait maternel frais dans le nez en lavage désinfectent le nez et font disparaître l'infection; idem pour soigner une otite, quelques gouttes dans l'oeil, pour désinfecter une plaie superficielle ou pour soigner une conjonctivite ! C'est un liquide avec lequel le coprs humain réagit parfaitement car il est fait par lui et pour lui ! Particulièrement sain si la "laitière" l'est aussi.
Mon bébé que j'ai allaité complètement jusqu' à 9 mois, puis ensuite en mixte, avait une selle normale par semaine ! Les spécialistes de l'allaitement expliquent que c'est la parfaite digestibilité du lait maternel et sa grande pureté qui explique l'absence ou presque de déchets !!!
Alors, la santé de ton fils, ton lait doit nécessairement y être pour quelque chose !
 

Nada

Broute de l'herbe
Inscrit
12/3/08
Messages
133
Score de réaction
0
Localité
Paris
Merci arnaud,

Je savais que via mon lait je transmets à mon fils mes anti-corps.
Ayant moi-même une trés bonne santé je pense que mon fils bénéficie donc d'une bonne protection.

Ce que je voulais souligner c'est l'hypocrisie des gens : bizarrement si tout va bien c'est que bon, mon fils est peut-être moins exposé aux microbes car il est gardé à domicile par une nounou avec juste un autre petit copain (qui lui en passant est souvent malade entre gastro, trachéites et otites...), donc il y a moins de microbes qui circulent, bref, à aucun moment on me gratifie d'un "c'est normal, tu l'allaites et donc tu le protèges par la même occasion". Non, personne n'est prêt à le reconnaitre...
Et alors espérer un jour entendre que c'est aussi grâce à son alimentation VG, je pense que je peux faire une croix dessus...

Mais au contraire le jour où il choppera un truc, ben là, on va pas me louper...



Ralala, finalement ça me fait presque sourire toute ces réflexions.... pffff (soupir)...
 

Cicero

Mange de la salade
Inscrit
4/2/08
Messages
375
Score de réaction
0
Nada":xvkgqkbx a dit:
Mais au contraire le jour où il choppera un truc, ben là, on va pas me louper...
J'en suis persuadée ! en fait, sans le vouloir, tu fais office de poil à gratter, alors...
 
A

Anonymous

Guest
merci nada pour ce nouveau temoignage, et cicero pour les infos ;-)
 

flolalapine

Massacre des légumes
Inscrit
12/8/10
Messages
2 406
Score de réaction
0
Localité
Région Parisienne
Coucou,

j'ai allaité mon premier 6 mois, sevré un peu brutalement car je voulais enchaîner rapidement sur 1 2nd, et moi l'allaitement ça me bloque complètement les ovaires... :cool:
Le 2 nd s'est sevré tout seul à 7 mois et demi (il était à matin et soir depuis ses 6 mois).

Faut quand même savoir que l'OMS recommande l'allaitement exclu juqu'à 6 mois; le problème c'est que les professions de santé ne sont pas formées à l'allaitement, donc ne sont d'aucun secours. Je suis médecin généraliste, j'ai fait mon mémoire de DES sur l'allaitement maternel, je tente d'organiser des formations dans ma fac pour les petits internes de médecine générale, afin que ces connaissances ne soient pas juste "optionnelles" pour ceux que ça intéresse.

Flo mammifère omnivore
 

kerloen

Fait crier les carottes
Inscrit
4/3/08
Messages
2 966
Score de réaction
0
Localité
cotes d'armor
Site web
biocoenoseterre.over-blog.org
oh mon dieu, un medecin informé ! ;) non, je rigole ! mais pas tant que ca. cote alimentation, notre medecin, qui est très sympa et franche, nous dit : de toute façon, faites au mieux, vous en savez plus que moi ...

sinon, on (je dis on...parce que bon... je suis jaloux...) est au 3è mois d'allaitement, vu que pépète a 3 mois... on espère aller à 6 complets et après matin et soir vu que maman reprendra le boulot.

l'allaitement, ca a l'air super :p, mais maman est toujours un peu stressée, assez de lait, pas assez de lait, poids, taille... faut dire qu'on a la pression en tant que parents vgl... et en plus ils parlent d'arrêter le lait maternisé de soja, donc si problème d'allaitement, elle connaitra le lait de vache de force... :'(
 

Cicero

Mange de la salade
Inscrit
4/2/08
Messages
375
Score de réaction
0
Kerlo,

Tirer son lait au travail est un droit, la femme dispose d'un temps pour ça, ensuite il existe des sacs spéciaux pour conserver le lait fraîchement tiré ! Plus tu produits de lait et plus tu en produiras puisque le corps fabrique le lait en fonction de la quantité consommée avec un ajustement sur 24 à 36 heures .

Il est important d'allaiter la nuit dans le mécanisme de production du lait, les têtées de nuit valent beaucoup !

On se pose des questions sur la quantité quand on ne sait pas : si ton bébé grandit harmonieusement il a les quantités qu'il lui faut ! il peux pleurer pour bien d'autres raisons,souhaiter les bras et une fusion corporelle avec la mère en prenant le téton en doudou !Rien à voir avec une quantité de nutriments reçue ou non ! Et en ce cas, vive l'écharpe ! D'ailleurs, si tu cherches, tu verras que la courbe de poids des bébés allaités est l'inverse de ceux au biberon ! après ils vont te dire qu'il se porte trop bien (normal, ils n'ont jamais observé les courbes de l'OMS sur le poids des allaités !!!)Bref ! pas de panique ! après 9 mois, quand tu entameras doucement la diversification, tu pourras (sauf allergie connue) introduire les laits végétaux (pas de lait de vache, une vraie saloperie ce truc !).

Flolalapine,

pour libérer ses ovaires, il faut attendre à peu près 10 à 11 mois d'allaitement :tes règles reviennent et le volume des seins diminue (mais la production reste stable si tu continues à produire beaucoup jour et nuit). Ensuite, tu peux continuer à allaiter en étant encore enceinte,la composition du lait change en cours de grossesse de sorte qu'on en revienne au colostrum à la naissance du second. Ensuite, tu peux continuer à allaiter le premier tout en allaitant le second, ça s'appelle le co-allaitement toujours bénéfique pour l'aîné car il continue à profiter des avantages du lait maternel même "premier âge" et des câlins de haute proximité avec maman .Résulat pratiquement pas de jalousie ! et ça ne gêne rien le second bébé. :cool:
 

Nada

Broute de l'herbe
Inscrit
12/3/08
Messages
133
Score de réaction
0
Localité
Paris
Je plussoie Cicero ;)

kerloen ta femme peut effectivement tirer son lait au travail, moi je l'ai fait pendant 4 mois lorsque j'ai repris le boulot alors que mon fils avait 6 mois.
Non seulement ça a permis à mon fils de rester au lait maternel plusieurs mois encore mais en plus ça me soulageait ! Parceque sur les coups de midi, j'avais de supers obus et c'était un réel soulagement de tirer mon lait !
Je tirais aussi le soir et surtout le matin (là je faisais un bib de 250ml en 5mn montre en main :ROFLMAO:) et en commençant plusieurs mois à l'avance on peut faire des stock et congeler le lait !!!
Pour les tire-lait on peut en louer à la pharmacie (faire faire une ordonnance par le médecin ou le pédiatre) mais attention il vaut mieux éviter la marque "kittet" (pas au point et font super mal) et demander un "Meleda" c'est le top du top surtout les "doubles pompes" qui permettent de tirer sur les 2 seins en même temps ( et l'astuce pour avoir les mains libres c'est de trouer un vieux soutif pour y passer les téterelles et comme ça, ça tient tout seul :D )

Pour le stress de la prise de poids etc, j'ai connu ça aussi surtout que personne dans mon entourage n'a allaité... Donc entre "ton lait n'est pas assez nourrissant", "tu n'as pas assez de lait", "ce petit tête toutes les 2 heures, c'est pas normal, tu devrais compléter avec un bib", " je vais t'acheter une balance comme ça on le pesera avant et aprés la tétée et on verra si il prend assez"... Bref, il a fallu que je me batte contre ces préjugés et au bout de qques mois finalement tout le monde s'est rendu compte que j'avais fait le bon choix car mon bonhomme a toujours été en pleine forme et grandit et grossit comme il faut.

Je rajoute que je co-dodote et donc mon fils a toujours tété à la demande de jour (tant que je suis là)) comme de nuit et effectivement lorsque j'ai repris le boulot il arrivait qu'il prenne moins ses bib la journée mais il se rattrapait la nuit (donc si on raisonne sur une période de 24h il tétait suffisament !)


Flolalapine, j'ai eu mon retour de couches alors que j'allaitais toujours, 11 mois aprés l'accouchement. Pour certaines ça survient 2 ou 3 mois aprés et d'autres plus d'un an aprés...
Effectivement comme le dit si bien Cicero on peut tout à fait être enceinte et poursuivre l'allaitement de l'ainé, j'ai une copine qui est dans ce cas. Elle compte faire du co-allaitement dés la naissance de son 2ème qui devrait pas trop tarder d'ailleurs vu que la naissance est prévue pour dans 2 semaines ! La seule chose qui peut se passer c'est que l'enfant n'apprécie pas le changement lors du passage au collustrum et donc se détourner du sein quelques jours.

Pour ce qui est de la dinimution du volume des seins c'est simplement que l'on passe à une production "en temps réel", qui s'appelle je crois la lactation automatique.
Donc aprés la période "obus" et seins qui coulent, on revient à une poitrine "molle", comme avant la montée de lait.
Certaines s'affolent pensant que c'est terminé, a plus de lait ! Alors que c'est le fait de téter qui va déclancher la production. Je le vois bien car mon fils tétouille 1mn en rigolant, en me parlant, en jouant et tout à coup hop, il se met à téter vraiment et à déglutir, ça y est, le lait est là et le fait de tétouiller a déclanché la lactation.

;)
 

flolalapine

Massacre des légumes
Inscrit
12/8/10
Messages
2 406
Score de réaction
0
Localité
Région Parisienne
Certes on peut avoir son retour de couches en allaitant, mais mais mais moi j'étais pressée 0:) !!! car les enfants il FALLAIT que je les enchaîne pour des soucis purement technique liés à mon statut (éh oui en tant que salariée, la grossesse c'est plus cool qu'en tant que libérale :whistle: )... Si j'avais attendu j'aurais eu trop d'écart. De surcroit allaiter quand on est interne des hôpitaux avec des gardes régulières de 24h, c'est juste pas possible :( : la reprise du boulot c'était sevrage forcé.

Le deuxième, j'en ai profité, reprise du boulot à 4 mois, mais allaité en exclu jusqu'à 6 avec lait tiré :YE: , puis à partir de 6 mois matin et soir :cool: pdt un mois et demi. C'est lui qui a arrêté de téter tout seul :tongue: . Moi j'aurais bien continué!!! :rolleyes: mais je crois que je rentrais trop tard, avec des horaires lourds même sans gardes c'est difficile. :(

Je viens de voir une maman avec un garçon de 14 mois toujours allaité, que j'ai chaudement félicitée et encouragée à continuer... Si c'est matériellement possible, faut pas se priver!!!
 

Cicero

Mange de la salade
Inscrit
4/2/08
Messages
375
Score de réaction
0
Moi, j'ai la tête farcie de souvenirs d'allaitement, lequel a cessé à plus de deux ans avec mon cadet.

J'ai été une laitière moyenne, pourtant mon fils têtait beaucoup ( au total nuit et jour), il prenait plus de 20 têtée et parfois jusqu'à 30 (mais il passait sa nuit non-stop au sein était portée en écharpe où il pouvait têter autant qu'il le voulait. Le seul hic, c'était qu'il soubattait comme le chèvrier ou le berger avec ses bêtes : pour accroître la production et accélérer le débit, il tapotait l'autre sein ou pinçait le têton, et ça, vraiment, même si je comprenais le côté technique de la chose, ça me faisait suer, ça a même fini par me donner envie d'arrêter ! Mais, il était assez grand pour accepter que l'on passe à autre chose. :rolleyes:


En tout cas à chaque fois que mon bébé quittait le sein pour me sourire, avec plein de bon lait lui dégoulinant à la commissure des lèvres, j'était emplie de joie et je conserve ses souvenirs en moi pour toujours : la béatitude partagée de l'allaitement, donner et recevoir ! plus sensuel, plus essentiel, je ne connais pas ! :)
 
Haut