La diversification du bébé végéta*ien

  • Auteur de la discussion Anonymous
  • Date de début
A

Anonymous

Guest
Sujet sensible s'il en est :confus: Voici un résumé de mes cours de nutrition.

Dans un premier temps j'aborderais la relation spécifique de l'enfant à la nourriture, un plan d'ensemble sur les aliments, les reccomandations officielles et les diverses façon d'aborder la diversification.

En seconde partie un petit historique de la médicalisation autour de la première année de vie et les répercussion sur la médecine nutritionelle d'aujourd'hui.

Pour toute information spécifique sur l'alimentation des bébés végétaliens, je vous renvoie au site de l'AVF.


Première partie.

I/ Manger.

Il existe plusieurs facteurs qui poussent à manger : la faim, l'envie, la gourmandise, l'ennui, la ritualisation sociale, la convivialité, mais aussi l'ennui, la déprime, le stress, la maladie (troubles alimentaires), et la propagande publicitaire.

Un nourrison mange parce qu'il a faim, pour un tout petit bébé, la faim est une véritable douleur, son estomac se tord et il n'a pas assez de réserves pour "tenir". En grandissant, le bébé ne mange plus seulement par faim, il mange par rite sociaux (se mettre à table), par jeu (aider les parents à cuisiner), pour imiter les copains, et à cause des publicités.

La faim est une sensation physiologique à l'opposé de la sensation de satiété. Il existe des facteurs externes qui peuvent perturber ces sensations, comme la maladie, la douleur, l'entrain du groupe (repas de fête), la pression (finir son assiette), ou la distraction (regarder la télévision). Un bébé qu'on laisse maître de ses sensations saura pafaitement distinguer la pulsion de manger, l'envie cérébrale de la vraie sensation de faim. Pour celà, le bébé doit être nourri à la demande, c'est lui qui sait quand il n'a plus faim, le forcer ou au contraire le restreindre est contre-productif, génère des angoisses et possiblement des troubles alimentaires.


II/ Les aliments, classification par groupe.

On classe les aliments en 6 groupes :

-Protéines : viande, oeufs, poisson, légumineuses

-fruits et légumes : frais, séchés, en purée, compote, jus.

-matières grasses : huiles, beurre, crème, oléagineux, olives, sauces.

-produits laitiers : lait, yaourt, fromage, flan, crèmes desserts...

-féculent : pain, céréales, pomme de terre, chataigne..

-sucres : miel, confiture, chocolat, sodas, bonbons, gâteaux...


III/ L'alimentation du nourrisson (reccomandations officielles)

De sa naissance jusqu'à la diversification, le bébé doit être nourri idéalement de lait maternel, à défaut d'un lait adapté à ses besoins (il en existe à base de soja, riz et amande, mais ce ne sont pas ceux du commerce !).

La diversification débuterait idéalement entre le 4ème et le 6ème mois par des purées ou bouillies, en présentant un seul aliment à la fois sur 2-3 jours avant d'en présenter un nouveau, ceci dans le but de détecter les allergies. Si on donne du premier coup trois légumes différents et que bébé fait une réaction, il sera difficile de déterminer lequel l'a causé.

Un repas purée se compose d'une moitié de légume, une moitié de féculents, maximum 10 gr de protéines et 1cc d'huile de colza (ou d'autres huiles, il est intéressant de les varier). La boisson accompagnant ce repas est l'eau simple. On ne sale jamais les plats d'un bébé, les épices douces et les herbes sont permises.


Concrètement, comment procéder ? Nous verrons plus loin la question du "quand".

Le jour où vous avez décidé de débuter, choissisez un fruit ou un légume, par exemple la pomme, et présentez en durant 2-3 jours à votre bébé. Au bout des trois jours et en l'absence de réaction allergique, vous pouvez introduire un nouvel aliment. Certains parent choississent de présenter les aliments combinés, pomme, puis pomme-poire, puis pomme-poire-banane...D'autres préfèrent présenter les aliments un par un pour l'enfant en découvre le goût avant de tester les mélanges. A vous de voir ;)

Après qu'un nombre suffisant d'aliment ai été introduits, il sera temps d'inclure de vrais repas. L'ordre des aliments à présenter n'a aucune importance. Avant on donnait des âges spécifiques par peur des allergies, mais avec le recul on se rend compte que c'est tout à fait inutile. Tous les aliments peuvent être présentés dès 4 mois, sauf le lait de vache (non maternisé) et ses dérivés (fromage, crème, yaourt...) pour lesquels il est souhaitable d'attendre la fin de la première année de vie.

En cas d'allergies familiales, il conviendra de discuter avec le pédiatre avant de débuter.

IV/ Différentes manières de diversifier


a/ Purées et bouillies

Les reccomandations officielles parlent donc de purée, c'est la méthode la plus classique. Elle consiste à faire cuire les légumes à la vapeur ou au court bouillon, les mixer et les présenter à la cuillère ou au biberon pour les préparations très liquides. On commence par des purées très lisses, puis des purées moulinées, écrasées à la fourchettes et enfin l'ajonction de petits morceaux dans une purée. Cette méthode part du postulat qu'un bébé ne sait pas macher, qu'il peut s'étouffer et qu'il faut attendre l'apparition de dents avant de lui donner de quoi croquer.

b/ Diversification précoce

Elle consiste à introduire très tôt des bouillons de viande ou de légume dans les biberons de lait pour habituer l'enfant au goût salé et le supplémenter en nutriments. Elle était bien connue de nos grand-mères qui n'hésitaient pas non plus à compléter les tétées par des bouillies de farine bien épaisses dès l'âge de trois semaines.

c/ DME ou Diversification Menée par l'Enfant

C'est ma préférée (ça vous suprend hein ?^^). A l'inverse des croyances populaires, la DME affirme qu'un bébé sait mâcher car il y a été préparé par l'allaitement au sein, en effet le mouvement de succion qui demande une grande force à permis à l'enfant de dévelloper les muscles de sa mâchoire. De plus les bébés ont un réflexe vomitif très fort qui empêche toute fausse route. On présente donc directement des morceaux d'aliments tendres ou légèrement cuits que l'enfant pourra attraper et porter seul à sa bouche. Certains parents prennent l'habitude de manger avec leur bébé sur les genoux et de guetter le moment où il tend la main, signe qu'il est prêt à manger du solide.


Chaque méthode à des avantages et des inconvénients, chaque bébé est unique = Allez y au ressenti, soyez à l'écoute de votre bébé et ça ne pourra que bien se passer (sérieux hein, on n'écoute pas tata Jeanine qui radote qu'on va en faire un capricieux si on le fait commencer par des fruits parce qu'après il voudra plus manger le salé).



d/ Quand commencer ?

Grande question...Si vous n'avez pas choisi la DME, ça commence un peu quand vous voulez. Par exemple au repas du soir, si c'est un moment que vous aimez bien parce qu'il est calme et que vous êtes en famille, vous pouvez débuter comme ça.

Certains disent qu'il faut faire téter l'enfant avant, d'autres après, d'autres qu'il faut l'affamer pour qu'il mange sa purée sinon il fera des caprices. Pour cette dernière catégorie de personnes, je ne les fréquente pas, la connerie étant dangereuse pour la santé. Avant ou après, à vous de voir. Chaque bébé est unique, certains seront prêt à la découverte avec le ventre plein d'autre préfèreront assouvir leur curiosité avant de se blottir dans les bras de papa/maman pour prendre leur lait. Testez, faites des erreurs, rectifiez, votre bébé est bien assez fort pour supporter les tatonnements de ses parents^^



e/ les obstacles de la diversification

Sur le papier ça parait simple, on donne une cuillère de purée, bébé la mange, il en fout un peu partout mais il mange.

Ben non :sorciere:

Que faire quand...

-Il refuse le biberon parce qu'il n'aime pas le lait qu'il y a dedans : Si c'est du lait artificiel, testez plusieurs température pour trouver celle que votre bébé préfère. Si c'est du lait maternel, il n'aime peut être pas le goût que prend le lait après avoir été tiré, c'est la faute d'une enzyme. Avant de stocker le lait au frais, faites le chauffer quelques minutes à 60°c pour tuer la vilaine enzyme.

-Il refuse le biberon !! (again) : Nos amis les marketeux ont inventé des milliers de modèles de tétines plus performantes les unes que les autres, des anti-coliques, les imitations de sein maternel, les souples, les physio, les rondes -on s'étonne encore qu'aucune ne fasse le café- mais stoooop avant de vous ruer à la pharmacie et de dévaliser tout le stock disponible pour voir si par hasard l'une d'elle fait le bonheur de votre tout petit. Parfois bébé n'aime juste pas ce truc en plastoc dans sa bouche. Parfois il veut bien quand c'est de l'eau, mais pas quand c'est du lait. C'est un peu normal, le lait c'est maman. Il existe d'autres alternatives : la paille, le verre, la pipette...

-Il crache tout ! La cuillère de purée entre et ressort aussi sec : Normal, il ne sait pas manger à la cuillère, n'allez pas croire qu'il fait exprès de cracher. Si vraiment ça vous embête, c'est pas grave, rententez la semaine prochaine, il n'est probablement pas encore prêt.

-Il tète ses doigts entre chaque cuillère : C'est bon signe. Jusqu'ici pour lui téter signifiait manger, en prenant son pouce entre chaque bouchée, il fait une sorte de transition et comprend que la cuillère le nourri aussi bien que le bib/sein.

-Il ne mange pas mes purées maison mais adore celles de blédibeurk : Aïe :confus: ça fait un grande claque à son petit coeur de parent ça. Pour sa défense, blédibeurk et ses copains utilisent des additifs et cuisent les purées pendant des heures à basse température ce qui modifie complètement leur structure moléculaire et fait sur les bébés un peu le même effet que le sucre blanc. Addictif.

-Il a du mal avec la cuillère : Bébé hésite, il mache la cuillère, la tète, ne sait pas quoi en faire, mais il a l'air d'apprécier quand même la purée qui se trouve dessus. Pas grave, au lieu de cuillère, donnez lui sa purée avec votre petit doigt pendant quelques jours, le temps qu'il comprenne comment ça marche.

-Il veut manger seul : mais il en met partout, il joue et ne mange pas forcément. Pas de problème, une cuillère pour lui, une cuillère pour vous, un journal sur le sol et en avant pour le "moi tout seul" (et cet air de fierté quand il arrive à avaler une cuillère, ça n'a pas de prix^^).

-Il met les doigts dedans : ben faut avouer quand même que c'est rigolo^^ Les bébés sont des explorateurs, ils ont besoin de de découvrir le monde avec leurs 5 sens, et là, c'est le tour du toucher. Alors re-journal sur le sol, et vous verrez ce grand scientifique en couche-culotte attraper ses petits pois avec délicatesse, soulever la purée, y tracer des sillons...Laissez de côté le "on ne joue pas avec la nourriture" de vos parents pour une fois.

-Il mangeait super bien de tout, et là il ne mange plus ! : Oui ça arrive. Une dent qui pousse, un rhume, un vaccin, de la fatigue...On ne s'affole pas tant que tout va bien. S'il ne perd pas de poids de manière affolante (cassure de la courbe), qu'il mouille bien ses couches, est éveillé et souriant, c'est que ça va.

-il ne mange pas les 200 gr de purée prescrit par le pédiatre : et vous, vous les mangez les 5 fruit zé légumes reccomandés par on ne sait qui ? Ça va suprendre mais les bébés ne sont pas des robots, il ne savent rien des balances et des quantités. Fiez vous à son appétit.


Deuxième partie

les débuts de la médicalisation moderne.

Je pourrais remonter très loin dans l'histoire mais il me faudrait écrire des dizaines de pages, alors on va juste prendre la partie qui nous intéresse : la médecine, l'alimentation et les bébés.

Depuis toujours à une vache près, depuis que l'Homme s'est mit en tête de se civiliser, il y a eu des savants qui ont voulu domestiquer la nature, les femmes et les enfants. Au fil de l'histoire il y a eu de grandes consignes sur comment nourrir les bébés, et celle qui nous intéresse là tout de suite ne remonte pas très loin, juste après guerre à vrai dire, en plein baby boom.

Devant cette explosion de la démographie, les maternités sont envahies par les naissances et on ne sait plus où donner de la tête, heureusement super blouse blanche est là :genoux: Face au manque d'infirmières et de nurses il a été décidé que les bébés mangeraient tous aux mêmes heures, tous au biberon et tous la même chose. Point d'allaitement : pas le temps, pas les moyens d'accompagner chaque femme. Un calcul a été inventé afin de déterminer la dose exacte de lait qu'un bébé devrait manger selon son poids et son âge, et combien de fois par jour. C'est d'ici que date la fameuse croyance d'une tétée toutes les trois heures.

A la lumière de cette information, on peut commencer à remettre en question le bien fondé d'attendre trois heures, l'obsession du comptage de ml par les pédiatre, et les pesées "avant et après la tétée pour vérifier combien il a pris". Néfaste et anxiogène. Mais qui ont toujours force de loi dans les maternités.

Face à un pédiatre qui me reccomanderait de faire manger 200gr par repas à mon enfant, je répondrais que mon enfant à le droit de ne pas avoir faim de la même manière tous les jours, que je ne pèse jamais ce que je donne, je me fie à lui, quand il tourne la tête c'est qu'il n'a plus faim. Un bébé repus et un bébé calme et souriant qui soupire d'aise. C'est tout ce qu'on a besoin de savoir.


Voilà, merci d'avoir tout lu jusqu'ici sans mourir d'ennui, et n'hésitez pas à poser des questions ou me contredire vivement :zen:
 
A

Anonymous

Guest
Très précis tout ça et très intéressant.
 

Moineau

Massacre des légumes
Inscrit
14/6/13
Messages
1 612
Score de réaction
0
Localité
Lost in the Twilight Hall
Site web
mesenfantsetchats.wordpress.com
erulelya":24qxkuqw a dit:
c/ DME ou Diversification Menée par l'Enfant

C'est ma préférée (ça vous suprend hein ?^^). A l'inverse des croyances populaires, la DME affirme qu'un bébé sait mâcher car il y a été préparé par l'allaitement au sein, en effet le mouvement de succion qui demande une grande force à permis à l'enfant de dévelloper les muscles de sa mâchoire. De plus les bébés ont un réflexe vomitif très fort qui empêche toute fausse route.
Pour un bébé qui n'a pas été allaité, le réflexe vomitif suffit-il à le protéger, et peut-on quand même tenter la DME (j'espère que j'arriverai à allaiter le prochain mais au cas où...) ?


erulelya":24qxkuqw a dit:
-il ne mange pas les 200 gr de purée prescrit par le pédiatre : et vous, vous les mangez les 5 fruit zé légumes reccomandés par on ne sait qui ? Ça va suprendre mais les bébés ne sont pas des robots, il ne savent rien des balances et des quantités. Fiez vous à son appétit.
J'adore :D .


M'autorises-tu à partager ton texte sur un autre forum ? Maintenant qu'il y a là-bas un sujet vege-friendly, autant partager les infos :)
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
6
erulelya":mrz9slaq a dit:
-Il refuse le biberon !! (again) : Nos amis les marketeux ont inventé des milliers de modèles de tétines plus performantes les unes que les autres, des anti-coliques, les imitations de sein maternel, les souples, les physio, les rondes -on s'étonne encore qu'aucune ne fasse le café- mais stoooop avant de vous ruer à la pharmacie et de dévaliser tout le stock disponible pour voir si par hasard l'une d'elle fait le bonheur de votre tout petit. Parfois bébé n'aime juste pas ce truc en plastoc dans sa bouche. Parfois il veut bien quand c'est de l'eau, mais pas quand c'est du lait. C'est un peu normal, le lait c'est maman. Il existe d'autres alternatives : la paille, le verre, la pipette...
Ca m'est arrivé il y a peu. Mon petit, après 2 mois de biberons sans problème et sans changer de lait, de type de biberon ou de type de tétine, a commencé à s'énerver pendant qu'on lui donnait son biberon.
D'habitude, il le finissait en 10-15 minutes et là, il fallait se "battre" pendant 30-35 minutes pour qu'il en boive maximum 75%...
Au bout d'un jour et demi, ma femme a eu la brillante idée de tester une autre marque biberon + tétine et là miracle :genoux:
Depuis cet épisode, il a repris son rythme de croisière.

Quelques questions :
- Lors du début de la diversification, est-il préférable de lui donner son biberon "de complément" avant ou après la purée/compote ?
- A quel âge peut-on introduire les légumineuses dans son menu ?
 

Moineau

Massacre des légumes
Inscrit
14/6/13
Messages
1 612
Score de réaction
0
Localité
Lost in the Twilight Hall
Site web
mesenfantsetchats.wordpress.com
kob27g":15v8fe00 a dit:
Quelques questions :
- Lors du début de la diversification, est-il préférable de lui donner son biberon "de complément" avant ou après la purée/compote ?
- A quel âge peut-on introduire les légumineuses dans son menu ?
La réponse à ta première question est déjà dans le texte :
erulelya":15v8fe00 a dit:
-Certains disent qu'il faut faire téter l'enfant avant, d'autres après, d'autres qu'il faut l'affamer pour qu'il mange sa purée sinon il fera des caprices. Pour cette dernière catégorie de personnes, je ne les fréquente pas, la connerie étant dangereuse pour la santé. Avant ou après, à vous de voir. Chaque bébé est unique, certains seront prêt à la découverte avec le ventre plein d'autre préfèreront assouvir leur curiosité avant de se blottir dans les bras de papa/maman pour prendre leur lait. Testez, faites des erreurs, rectifiez, votre bébé est bien assez fort pour supporter les tatonnements de ses parents^^
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
6
Le boulet que je suis... Merci.
 
A

Anonymous

Guest
Moineau : Oui pas de soucis tant que le lien est fait vers ce sujet^^ En théorie, un bébé biberonné à moins dévellopé ses muscles de la machoire, quand au réflexe vomitif il est le même chez tous les bébés (hors pathologie ou malformation), c'est un mécanisme de survie. Mais il devrait pouvoir machouiller du pain ou des boudoirs sans problèmes, ce genre de "retard musculaire" se rattrape. Il faudra veiller ensuite à lui donner des aliments durs à mâcher, j'ai oublié de le préciser parce que ça concerne les enfants plus âgés, mais c'est manchant qu'on travaille les mouvements de machoire qui vont servir au langage. Ces dernières décennies les chercheurs ont constaté de plus en plus de problèmes d'élocutions chez les jeunes enfants à qui on donnait uniquement des aliments mous (type pain de mie, purée, soupe), conclusion n'ayez pas peur de faire mâcher vigoureusement vos bébés et en plus ça soulage les poussées dentaires 0:)

Kob : Tu peux lui donner de tout dès le début de la diversification (sauf les vacheries), toutefois c'est des protéines, alors 1/2 cc au début, pas plus. Pour le bib c'est vous qui voyez, selon son attitude avant et après les repas, par exemple s'il est nerveux en attendant son bib et calme ensuite propose la purée après.
 

SoMay

Jeune bulbe
Inscrit
12/4/14
Messages
30
Score de réaction
0
Super ce sujet, je suis en pleine diversification de mon bébé d'amour :) . je me suis énormément renseigné j'ai énormément lu, j'ai stressé comme une folle pur le jour où le doc allait me dire d'introduire la viande. Et... Nous soucy!!! Docteur s'en fout et m'a expliqué la diversification sans produits de mort ! Les légumineuses à partir de 6 mois, le blé bien avant, n'a pas peur des allergies mon doc. Mais vu sa réaction, ou plutôt non réaction devant bébé vege, je l'aime et je suis prête à faire tout ce qu'il veut et surtout à lui faire confiance pour le reste !
 

lola

Broute de l'herbe
Inscrit
6/5/14
Messages
234
Score de réaction
0
merci pour ce sujet, je me sens une super maman grâce à toi, et de temps en temps ça fait du bien!
parce-que faut bien reconnaître que j'ai tout entendu de la part de mon entourage lors de cette fameuse diversification, je suis officiellement une mère inconsciente et irresponsable, alors lire ton texte (même si mon navet démontre à lui seul le contraire) est bien agréable! et tout ça parce-que: la diversification, c'est lui qui se l'ai faite (en même temps, pour nous parents c'est déjà fait!), il a commencé à trois mois parce-qu'il piquait dans mon assiette ("c'est beaucoup trop tôt, il va être malade!"), je n'ai jamais fait de purée lisse, juste écraser un peu ("il va s'étouffer!!"), il a toujours choisi ses aliments dans notre menu ("il est trop petit, il va être allergique!"), il mange la quantité qu'il veut ("c'est pas normal, il doit manger toujours la même assiette!"), je n'ai pas de balance, sauf pour les gamelles des chiens, ("comment tu sais ce qu'il faut donner, il ne mange pas ce qu'il faut c'est sûr!"), il mange entre les repas s'il a faim ("il est capricieux!"), il ne mange pas à table s'il n'a pas faim ("tu vois il est capricieux!")... j'en passe, mais étrangement, à 2.5ans, il mange de tout, il réclame des fruits s'il a un petit creux, a une passion pour les courgettes (si on veut en manger, faut finir avant lui sinon attention à la razzia sur l'assiette de papa ou maman!), n'est allergique à rien, n'est jamais malade... ah oui, et il ne s'est jamais étouffé avec quoi que ce soit, en effet si ça ne passe pas, ça ressort très bien! et il mange tout seul depuis toujours, sans dégâts irresversibles pour le mobilier!
alors en conclusion: no stress!
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
6
Une petite question.

Mon petit va bientôt attendre ses 5 mois. On a commencé à lui introduire fruits et légumes qu'on cuisine.
On se pose une question au sujet des céréales. Il prend son dernier biberon de la journée vers 19h30-20h, mais se réveille souvent vers 5h30. J'arrive à le rendormir (merci la sucette) mais on se demande si cela ne vient pas d'un début de faim.

Bref, on est tenté d'introduire un petite quantité de céréales dans son biberon du soir. Mais, on est vraiment pommés car toutes les infos qu'on trouve sont différentes :mur:
Certains disent pas avant 6 mois, d'autres pas avant 8 mois. Certains préconisent d'utiliser des préparations 2 céréales (ex millet/riz), d'autres d'introduire une céréale pendant 1 semaine, puis une autre la semaine suivante.

C'est le grand flou dans nos têtes. :zen:

Je suis donc à la recherche de conseils. Merci
 

Mélodie28

Avale du tofu
Inscrit
3/8/11
Messages
723
Score de réaction
0
Localité
Cher/Allier
Pourquoi ne pas lui donner à manger à 5h30 du matin (biberon, fruit...) ? Ça serait vraiment plus long que de le rendormir avec la sucette ? En tout cas 10h après son dernier repas, oui, ça ne serait pas étonnant qu'il ait faim. :cuistot:
 
A

Anonymous

Guest
J'allais suggérer la même chose, une de mes copines donnait une banane à son fils à 5h quand il se réveillait ensuite il se rendormait jusqu'à 8h. Moi je donne une tétée, au chaud dans mon lit et on se rendort jusqu'au réveil^^

Petit topo sur les céréales, comme le reste des aliments (sauf produits laitiers) on peut les introduire dès le début de la diversification, avec une petite réserve sur le gluten peut être s'il y a des allergies familiales. On oublie de préférence bléditruc et consorts qui sont trop sucrées et transformées, elles n'apportent rien d'intéressant d'un point de vue nutritif sauf pour les bébés en très fort sous-poids.

Les céréales ou plutôt farines non sucrées sont déjà plus intéressantes et comme pour n'importe quel aliment, on les teste sur quelques jours. Outre tous les nutriments qu'elles apportent, il est bon de les varier et de les adapter en fonction du transit de bébé. Je te laisse ce lien qui explique quelles céréales choisir en fonction de l'état de santé de bébé http://www.bimbosan.ch/fr/alimentation- ... d-system-f (c'est le site d'une marque que j'aime bien, tu peux voir les composition des produits sur le site et les reproduire chez toi avec des farines bio).
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
6
Merci pour vos conseils et pour le lien.

Notre petit est plutôt bien calé (4 repas/jour : 7h bib, 11h bib + quelques cuillères de légumes, 16h bib + quelques cuillères de fruits, 20h bib) et j'ai un peu peur qu'en lui donnant le 1er biberon plus tôt il se décale. Tous les biberons sont de 210 ml (il dévore ce petit).

Je ne comptais pas lui donner un bléditruc, je pensais commencer par un truc comme ça : http://www.hipp.fr/fileadmin/FR/editors ... 830.50.pdf.
 

Moineau

Massacre des légumes
Inscrit
14/6/13
Messages
1 612
Score de réaction
0
Localité
Lost in the Twilight Hall
Site web
mesenfantsetchats.wordpress.com
Les premières céréales de Zozio étaient des semoules au lait de Hipp, vers 5 mois (on avait aussi essayé le lait aux céréales mais il n'avait pas du tout aimé). Puis à partir de 6-7 mois il a commencé à mâchonner du pain.
kob27g":2b7t6o5i a dit:
j'ai un peu peur qu'en lui donnant le 1er biberon plus tôt il se décale.
Est-ce que ça pose un problème qu'il se décale ? Par rapport à vos horaires maison/nourrice ou je ne sais quoi ?
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
6
Moineau":uj79d1lh a dit:
Est-ce que ça pose un problème qu'il se décale ? Par rapport à vos horaires maison/nourrice ou je ne sais quoi ?
Le rythme qu'il a actuellement correspond bien à notre rythme de vie. Il va bientôt aller à la crèche et le rythme actuel me semble adapté à notre future organisation.
 

Moineau

Massacre des légumes
Inscrit
14/6/13
Messages
1 612
Score de réaction
0
Localité
Lost in the Twilight Hall
Site web
mesenfantsetchats.wordpress.com
Effectivement j'hésiterais aussi à ajouter un repas le matin... après perso je ne suis pas convaincue qu'ajouter des trucs dans la ration du soir fasse dormir un bébé plus longtemps (j'ai plutôt tendance à penser qu'il mangera un peu moins et dormira pareil, ou qu'il dormira moins bien parce que la digestion sera moins facile...). D'un autre côté les nuits ont très rarement débuté à 20h30 chez nous donc je n'avais pas le "problème" d'un réveil à 5h, je n'ai pas d'expérience pratique sur le sujet ^^
S'il se rendort sans manger, autant continuer comme ça (jusqu'au démarrage de la crèche, quitte à ajuster des choses après). Quand il se réveille, il pleure ? ou il gazouille ? vers cet âge-là mon Zozio se réveillait parfois dans la matinée et se rendormait après une séance parlotte avec ses peluches le plafond, sans qu'on n'intervienne.
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
6
Moineau":316rortq a dit:
S'il se rendort sans manger, autant continuer comme ça (jusqu'au démarrage de la crèche, quitte à ajuster des choses après). Quand il se réveille, il pleure ? ou il gazouille ? vers cet âge-là mon Zozio se réveillait parfois dans la matinée et se rendormait après une séance parlotte avec ses peluches le plafond, sans qu'on n'intervienne.
Il est plutôt cool, il gazouille un peu, parle à ses mains ou à sa tétine, fait sa petite gym mais ne se rendort pas sans notre intervention. Ce matin, j'ai entendu son ventre gargouiller quand je l'ai rendormi donc il devait avoir un peu faim mais pas tant que ça (car pendant la journée, il sait se faire entendre quand la faim se fait sentir).
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
6
Moineau":13j827nr a dit:
Tu as testé combien de temps au maximum avant d'aller le voir pour qu'il se rendorme ?
Quelques fois, j'allais juste le voir en coup de vent juste lui remettre la sucette qu'il enlève illico... Et au bout de 20-30 minutes, il finit par s'énerver.
En ce moment, je reste 5min avec lui pour veiller à ce que la tétine reste à sa place et il se rendort pour un cycle d'1h-1h30 environ.
 
Haut