La production de la B12/cobalt est t-elle durable?

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
363
Score de réaction
32
C'est la question que je me suis posée. Actuellement la production de la B12 est intimement liée à celle du cobalt.
Combien de temps ces réserves pourraient tenir si elles étaient utilisées (uniquement*) pour la production de la B12 pour 7 milliards de personnes. * ce qui n'est pas le cas à l'heure actuelle.

https://fr.statista.com/statistique...ays-du-monde-en-termes-de-reserves-de-cobalt/

D'après le lien ci-dessus, il y aurait entre 6 et 7 millions de tonnes de cobalt dans le monde dont la moitié se trouve en République du Congo. On en trouve dans la plupart des continents.

Je ne sais pas combien de cobalt est necessaire pour produire 25 micro grammes de B12, je vais faire comme si il en fallait 25 micro gramme.

Soit 25 microg une dose quotienne.
Pour un an.
25*365*7 milliards d'habitants = 63.875.000.000.000 microg = 63 875 kilo = 64 tonnes environ.

Réserve totale 6,5 millions tonnes/ 64 tonnes = 1 015 625 années.

Ce qui laisserait pas mal de temps pour trouver un autre moyen d'avoir sa B12, je crois. (si l'espece humaine est toujours là...).

Edit
Cependant comme les reserves de cobalt servent servent à d'autres choses, actuellement c'est plutôt çà :

"La production annuelle de cobalt est de l’ordre de 65 Kilotonnes.

Les réserves estimées sont de l’ordre de 6 Mt exploitables.

On pense donc qu’il y a devant nous 100 à 120 ans avant l’épuisement des ressources."


https://www.toutpourleforage.com/to...es-de-cobalt-classees-par-production-en-2017/

Ce qui fait que c'est loin d'être durable et qu'il faudra rapidement trouver une autre solution.



Il est souvent affirmé que la B12 est d'origine bactérienne, que nous réalisons des cultures de bactéries pour produire la B12, mais est-ce que le Cobalt est indispensable pour ces cultures? D'après ce que je lis sur wiki, oui.
 
Dernière édition:

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
363
Score de réaction
32
Peut-être existe t-il des moyens de le recycler à partir de nos "déchets"...
 

Lea54

Jeune bulbe
Inscrit
5/9/20
Messages
97
Score de réaction
28
Localité
Neuchatel
Tu es sûre pour les animaux et le cobalt?
J’ai trouvé cela:
En zoo, la qualité et la quantité sont gérées par l’homme. Les animaux se retrouvent donc face à un choix d’aliments très différents de ce qu’ils auraient en milieu sauvage, et surtout dans des situations qu’ils ne contrôlent pas. Les singes perdent alors leur capacité à trier le comestible du toxique ainsi que celle à autoréguler leur ingestion, d’où l’apparition de problèmes d’obésité.
Une hypothèse suggère que la vitamine B12 chez les Primates non humains soit synthétisée par des micro-organismes au niveau du tractus gastro-intestinal. Les singes, qui pratiquent la géophagie, ingèreraient la cobalamine se trouvant dans leur fécès.
Il semble qu’il y ait encore beaucoup de choses à découvrir concernant cette synthèse.
Le problème serait plutôt d’un autre genre. Certaines personnes ou alliances de personnes n’ont pas intérêt à ce que les choses changent. Heureusement, dieu ne veille ni ne sommeille.
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 245
Score de réaction
69
Localité
Marseille
nous réalisons des cultures de bactéries pour produire la B12, mais est-ce que le Cobalt est indispensable pour ces cultures? D'après ce que je lis sur wiki, oui.
Oui, le cobalt est indispensable pour produire de la B12. L'autre nom de la B12, c'est la cobalamine, et c'est parce qu'elle contient un atome de cobalt. S'il n'y a pas d'atome de cobalt, ce n'est pas de la B12.

Les bactéries ne peuvent pas et ne pourront jamais produire de B12 sans apport en cobalt, parce que les bactéries (et tous les organismes vivants, nous compris) sont des réacteurs chimiques : elles forment des nouvelles molécules en recombinant les atomes entre eux, mais ne forment pas de nouveaux atomes.

Je sais pas trop si un jour prochain on risque de se retrouver à court de cobalt au point que ça pose un problème pour la production de B12, mais ce qui me parait sûr c'est qu'on a moins de chances d'avoir ce genre de problème si on prend la B12 nous-mêmes que par le biais d'animaux d'élevage eux-mêmes supplémentés en B12 ou en cobalt. Peut-être aussi que s'il y a un tel risque on peut déjà essayer de réduire les autres usages, moins indispensables, du cobalt ? Ou apprendre à mieux le recycler ? (En ce qui concerne les organismes vivant, de la même façon qu'on ne produit pas de cobalt, on n'en détruit pas non plus...)
 

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
363
Score de réaction
32
Les industriels commencent déjà à le recycler.

"Moins cher
D’autres sociétés ailleurs dans le monde, dont des start-ups, développent des processus permettant également un recyclage industriel. La principale difficulté des batteries automobiles étant le nombre de matériaux présents dans celles-ci. Toutefois, la société American Manganese s’estime capable de récupérer les métaux rares à moins de 1 $ le kilo pour les revendre aux fabricants à un prix moindre que celui des mines, tout en prenant une belle plus-value au passage (jusqu’à 40 fois le prix de revient). En recyclant une batterie lithium-ion sur 10, y compris celles des tablettes et téléphones, actuellement en circulation, il serait possible de récupérer 4000 tonnes de Cobalt, soit à peu de choses près l’ensemble du métal utilisé par le parc automobile électrique mondial actuel. "
https://www.moniteurautomobile.be/a...obalt-batteries-recyclees-comme-solution.html
 

Lea54

Jeune bulbe
Inscrit
5/9/20
Messages
97
Score de réaction
28
Localité
Neuchatel
Dans tous les cas, cela ne se passe jamais comme prévu. Si l’on avait rassemblé des infectiologues juste avant le début du covid, ils auraient probablement affirmé que la situation actuelle était très improbable, voir impossible. Mais c’est clair qu’avant de choisir une direction, il vaut mieux analyser tous les paramètres connus. C’est plus sage que de foncer la tête baissée.
 
Haut