La prostitution volontaire, pour, contre, s'en branle ?

Watermelon

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
14/6/12
Messages
4 499
Score de réaction
9
Localité
Paris
James64":35d0px5l a dit:
Non ce n'est pas un fait
C'est facile de régler les problèmes de discrimination. Il suffit de ne pas y croire et *pouf*, ça disparaît.
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 214
Score de réaction
8
Localité
Marseille
James64, tu te rends compte que quand c'est toi qui fait l'expérience d'un truc tu le considère comme un fait, alors que quand c'est quelqu'un d'autre qui en fait l'expérience tu le considères pas comme un fait ?
James64":2bqavysv a dit:
Ce que j'ai dit dans le message précédent, pour moi c'est un fait/je perçois la réalité de cette manière.
non ce n'est pas un fait
Est-ce que tu comprends que si toi tu ne remarques pas certains trucs (par exemple, le fait que les femmes sont facilement cataloguées "salopes" dès qu'elles se comportent un peu comme des êtres humains libres sur le plan sexuel), c'est pas forcément parce que ces trucs ne sont pas réels, mais juste parce que c'est jamais sur toi qu'ils tombent ?

Essaie de relire les réponses qui t'ont été faites en gardant un peu à l'esprit que peut-être certaines personnes sont mieux placées que toi pour savoir ce que c'est d'être une femme dans notre société (par expérience personnelle et aussi parce qu'elles se sont peut-être plus documentées que toi, ont plus échangé sur ces questions, etc.)

Sinon, est-ce que tu connais le sketch les branleurs des Inconnus ? Parce que ça illustre bien certains trucs (l'assignation "salope", la soit-disant "drague" de rue qui tourne immédiatement à l'insulte, l'inégalité d'accès au plaisir dans les rapports sexuels, etc.). Tu remarqueras que dans les commentaires y'a des gens qui disent "ouais trop c'est exactement comme ça". Donc quand c'est des humoristes qui en font un sketch pour juste rire sans bousculer le truc, haha c'est trop vrai. Quand c'est des féministes qui le dénoncent pour que ça change, là d'un coup levée de boucliers, not all men, "c'est pas un fait", ou au mieux (?) (par exemple après #metoo) "ah c'est bien que la parole se libère, purée on savait pas" (alors que plein de féministes en parlaient depuis des décennies, que ce sketch datant de 1993 est encore tristement d'actualité, etc.).

Bref, le problème avec ton affirmation n'est pas tellement qu'elle est entièrement fausse, c'est surtout qu'elle est imprécise au point d'être trompeuse (un peu comme si tu comparais le prix de l'eau du robinet entre une région où elle est potable et une où elle ne l'est pas toujours, sans préciser cette différence importante). Un autre problème, c'est que le fait de poser ça comme ça au milieu de ce sujet ne peut qu'être inquiétant : en général quand on mentionne la "misère sexuelle" des hommes (hétéros), c'est pour mieux nier la misère (pas que) sexuelle des femmes, et en particulier de celles qui sont forcées de se prostituer, et il faut bien dire que la suite de tes interventions ne rassure pas particulièrement sur ce point, vu que tu nies que des expériences négatives rapportées par des femmes ici sont "des faits".
 

James64

Broute de l'herbe
Inscrit
14/11/17
Messages
292
Score de réaction
2
Coucou Numa,
Est-ce que tu comprends que si toi tu ne remarques pas certains trucs (par exemple, le fait que les femmes sont facilement cataloguées "salopes" dès qu'elles se comportent un peu comme des êtres humains libres sur le plan sexuel
Je n'ai jamais nié que les femmes pouvaient être facilement cataloguées de "salopes".


James64, tu te rends compte que quand c'est toi qui fait l'expérience d'un truc tu le considère comme un fait, alors que quand c'est quelqu'un d'autre qui en fait l'expérience tu le considères pas comme un fait ?
La discussion peut justement servir à mettre en évidence les désaccords de nos représentations du réel. Les faits sont censés être vrai pour tout le monde (du genre, la terre tourne autour du soleil etc) tandis que les opinions, il y a une petite dose d'incertitude, çà laisse la place à ce que d'autres personnes puissent avoir d'autres opinions (et pour moi, c'est une marque de respect).

Dans cette discussion, il y a deux affirmations :
1) Si l'on est un homme ou une femme, la facilité d'accès aux sexe n'est pas la même. En effet, les hommes ont moins de facilité que les femmes. Cela se voit par exemple dans l'expérience sociale cité ou bien dans les sites de rencontres pour le sexe où il y a en général beaucoup plus d'homme que de femme. Si au début je croyais que certaines de mes interlocutrices mettaient en doute ce fait, j'ai par la suite compris qu'on était d'accord sur ce point.

2) Les raisons de cette différence. C'est sur ce point où on est pas d'accord, et là où moi je parle d'opinion (et donc par la même occasion, je laisse de la place à ce que mes interlocuteurs/trices ne soient pas d'accord avec moi), elles, elles parlent de fait (ne laissant ainsi aucune place à mon point de vue).

Le fait d'être considéré comme une salope joue probablement dans cette différence, mais pour moi il y a plein d'autres raisons qui y jouent également. Biologie/ rependre ses gênes le plus possible (pour les hômmes)/ sécurité et + d'engagement pour les femmes. Je pense que même dans une société où les femmes ne seraient pas traités de salopes si elles avaient beaucoup de partenaires, même dans ce cas là, les hommes continueraient à être + nombreux que les femmes dans les sites de rencontre de sexe.


Un autre problème, c'est que le fait de poser ça comme ça au milieu de ce sujet ne peut qu'être inquiétant : en général quand on mentionne la "misère sexuelle" des hommes (hétéros), c'est pour mieux nier la misère (pas que) sexuelle des femmes, et en particulier de celles qui sont forcées de se prostituer
J'ai expliqué déjà à deux reprises pourquoi j'ai mentionné cela :
Comme déjà expliqué, personnellement là où je voulais en venir avec la dernière partie de ma première intervention, c'était que si il y avait + de mecs que de femmes qui allaient vers la prostitution, ce n'était peut-être pas pour avoir ce sentiment de dominer (comme j'ai pu le lire sur ce topic) mais plutôt tout simplement pour avoir du sexe car leurs facilités à cette pratique est plus difficile que pour les femmes.
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 633
Score de réaction
0
On peut peut être ajouter aux raisons qui font que les femmes sont moins attirées par le sexe le fait que globalement on se fait chier à coucher avec vous aussi (pas toutes, m'enfin à l'occasion d'une étude à laquelle j'avais participé j'avais vu que j'étais loin d'être la seule).
C'est un peu comme un buffet gratuit de pommes vertes, la curiosité pousse à goûter mais au mieux c'est juste fadasse, donc clairement on ne paiera pas pour y avoir accès pour la plupart.
 

jess

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
25/5/07
Messages
5 206
Score de réaction
5
Localité
Ganges / Montpellier
Oh purée, Excalibur, ta franchise m'a bien fait rire, et pourtant c'est teeeeeeellement vrai !!!
 

Watermelon

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
14/6/12
Messages
4 499
Score de réaction
9
Localité
Paris
C'est un peu ce que montre le rapport Hite. Sauf que dans le rapport Hite c'est surtout la pratique du coïte (qui est considérée par la société comme le vrai "Sexe" avec un grand "S") qui s'avère n'être pas si intéressante que ça pour les femmes. Seules 30% des répondantes atteignent régulièrement l'orgasme de cette manière. À côté de ça, les femmes qui se masturbent sont 95% à l'atteindre.

Je pense que le sexe pourrait être quelque chose qui apporte autant de plaisir aux femmes qu'aux hommes mais actuellement, ce que la société toute entière met derrière ce terme n'est pas une pratique égalitaire.
 

Usagi.Chan

Se gave de B12
Inscrit
8/4/11
Messages
4 094
Score de réaction
0
Localité
Hauts-de-Seine
Non seulement c'est chiant neuf fois sur dix mais c'est aussi souvent désagréable, voire douloureux ou humiliant.

D'ailleurs cet article (en anglais) explique bien la différence de signification entre ce que les hommes et les femmes peuvent qualifier de "mauvais sexe" et pourquoi les femmes dans leur majorité continuent quand même à l'endurer.
 

James64

Broute de l'herbe
Inscrit
14/11/17
Messages
292
Score de réaction
2
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=hdul4Y_eoF4[/youtube]

Cette vidéo de 13 min est un témoignage d'un homme qui se prostitue de manière volontaire pour les personnes en situation de handicap.
 
Haut