le flexitarisme et un site sur le sujet des plus étrange

Lorelei

Avale du tofu
Inscrit
21/7/08
Messages
940
Score de réaction
1
Site web
lorelei.blog4ever.com
Bonjour tous le monde !
Je poste peu, mais là j'ai envie de partager quelque chose. Sur certains forums et sites végé, on trouve des "flexitariens". Aujourd'hui, une internaute végé est tombée sur un site entièrement dédié au "flexitarisme", et a lancé une discussion sur ce thème. J'ouvre le lien et là... surprise.

On peut y trouver des recettes "flexitariennes" (à base de poisson essentiellement...), "comment maigrir avec le flexitarisme"(et quelques articles sur l'othorexie...), et une définition du flexitarisme qui est la suivante :
- La viande peut être consommée à hauteur de trois repas maximum par semaine.
- Les poissons ou fruits de mer doivent être consommés au minimum trois fois par semaine.
- Les œufs peuvent être consommés à hauteur de 4 à 6 par semaine toute préparation incluse (ne pas oublier de prendre en compte la mayonnaise, les gâteaux etc...).
- Vous devez atteindre 5 portions de fruits et légumes (cuits ou crudités) par jour. Vous verrez, c’est moins facile qu’il n’y parait.
- Consommez des féculents, des céréales ou des légumineuses quotidiennement.

En respectant ces principes, comme vous le voyez, il n'y a pas de place pour la frustration. Aucun aliment n'est interdit. Il s'agit uniquement de remettre un peu d'équilibre dans votre alimentation, de manière durable...
http://www.flexitarisme.com/


Étonnement. Pour moi, le flexitarisme (si tant est qu'on est d'accord avec ce terme), concerne des personnes qui chez elles mangeraient végétarien, et en dehors consommerait parfois de la viande ou du poisson (repas de fêtes, repas entre amis, repas en entreprise). Enfin en gros des omnivores très light, ou des "végé" flexibles (oh que je déteste ce genre de propos... bref).
D'ailleurs, la personne le dit dans un autre article :
Le mot "Flexitarien" a été consacré en 2003 par l'American Dialect Society comme le néologisme le plus utile de l'année, le définissant comme « un végétarien qui mange occasionnellement de la viande ».

Qu'en pensez vous ? Je débloque, ou les omni consomment tellement de viande qu'en consomme une fois par jours ou tous les deux jours doit avoir une appellation tellement c'est peu courant ?
 

Tcharls

Se gave de B12
Inscrit
14/2/12
Messages
4 842
Score de réaction
2
Localité
Toulouse
Site web
www.facebook.com
ce que j'en pense ?
Ouuuuuuuuuuuuuuh que ça m'agace...

Mais bordel ! c'est à se cogner la tête contre le cabestan !
viande ou poisson tous les jours, 6 oeufs par semaine, ça s'appelle flexitarien ?
Nan mais les bras m'en tombent.
 

Guanac0

Avale du tofu
Inscrit
9/2/12
Messages
818
Score de réaction
0
"Néologisme le plus utile de l'année", c'est pas très subtil comme manière de suggérer que le végétarisme est extrémiste.
 

Fushichô

Consus
Inscrit
22/1/11
Messages
15 027
Score de réaction
3
Localité
Australie
Je rejoins Tcharls. Bientôt un flexi, voir un végé, ça va être une personne qui mange pas que de la viande, parce qu'elle met 3 haricots verts avec...
 

Brigande

Massacre des légumes
Inscrit
4/2/11
Messages
1 628
Score de réaction
0
Localité
à proximité de Perpignan
Site web
shoobidoo.over-blog.com
Bah, un végétarien qui mange occasionnellement de la viande n'est pas un végétarien. Flexitarien est donc bel et bien un néologisme utile.
Si l'on considère le flexitarisme comme une manière de réduire significativement sa conso animale, ce n'est pas avec 6 repas hebdo (viande + poisson) qu'on réduit réellement... surtout si l'objectif est de tendre vers le végéta*isme. :rolleyes:
 

Lorelei

Avale du tofu
Inscrit
21/7/08
Messages
940
Score de réaction
1
Site web
lorelei.blog4ever.com
On est pas sorti du sable si une star se met à promouvoir ce type d'alimentation (omni plus léger que ceux promus par le PNNS avec un nom plus "fun").
 

Kahte

Moulin à graines
Inscrit
11/10/08
Messages
12 672
Score de réaction
48
Localité
cachée sous ma couette !
Tant qu'on sort du Ovo-polo-befo-agneau-végétarisme tout me va.
 

MrSpock

Broute de l'herbe
Inscrit
21/7/12
Messages
131
Score de réaction
0
Je connaissais le concept de pesco-végétarisme, aslo known as : "Je suis végétarien, je mange du poisson". J'ai aussi croisé le concept de "pollo-végétarisme" sur Tumblr, apparemment, ce sont des végétariens qui consomment de la volaille, mais je ne connaissais pas ce concept de flexitarisme (rien que le nom n'a aucun sens).

Je ne sais pas si le végétarisme souffre d'un effet de mode (nous ne sommes pourtant pas nombreux) ou si les gens souffrent du "Special Snowflake Syndrome", mais j'ai l'impression que ce type de concept est purement né du sentiment de culpabilité de certains omnivores qui cherchent à se rassurer.

Nous sommes nombreux à avoir été omnivore ici, et sûrement nombreux à avoir déjà ressenti une certaine forme de culpabilité à l'idée de consommer de la viande avant de devenir clairement végétarien (ma décision de l'être à temps plein est très récente, alors je me rappelle clairement du dégoût de moi et de mon assiette quand je mangeais chez les gens).
Que ce soit pour les animaux (par anti-spécisme ou parce qu'on trouve l'industrie animale cruelle et déshumanisante), pour l'environnement ou pour la santé, je suis persuadée que beaucoup d'omnivores se rendent compte qu'un truc "ne va pas" avec la consommation de viande, mais continuent parce qu'il est difficile d'aller à l'encontre de la culture dominante.

Là, on a un mouvement d'omnivores qui se nient pour se donner une meilleure image, il n'y a même pas besoin de réfléchir profondément à la question et, très honnêtement, j'accepte mes amis omnivores qui ont l'intention de le rester parce qu'ils ne conçoient pas leur plaisir / leur vie autrement, parce qu'ils voient à court terme, parce qu'ils s'en foutent ou ont réfléchit à la question, mais préfèrent juste diminuer leur portion... mais je n'accepte pas du tout de voir des omnivores se nier comme ça.

D'ailleurs, vu la semaine typique du flexitarien :rolleyes: , ils extrémisent un peu la position "omnivore vs végétarien" en sous-entend que l'omnivore, par défaut, a une consommation excessive de viandes (genre, à tous les repas).

Mais, juste une question, une alimentation omnivore équilibrée, c'est pas de la viande deux fois par semaine maximum ? :whistle:
(J'ai lu ça sur plusieurs sites dans le passé, ainsi que des recommandations qui vont de 200g à 500g...)
 

Tcharls

Se gave de B12
Inscrit
14/2/12
Messages
4 842
Score de réaction
2
Localité
Toulouse
Site web
www.facebook.com
Pour les recommandations : c'est bizarre, ça augmente tout le temps. Bizarre, hein ?

MrSpock":kiwhg7y7 a dit:
beaucoup d'omnivores se rendent compte qu'un truc "ne va pas" avec la consommation de viande, mais continuent parce qu'il est difficile d'aller à l'encontre de la culture dominante
Je suis bien d'accord avec ça.
C'est difficile. Et au lieu d'y réfléchir, donc de faire un effort, hop ! un mot qui finit en "tarien" et c'est gagné, ils font partie des "happy few", ces gens in/hype/cool des sectes en -isme. Sans rien changer.

Bon, alors moi je suis végéborn, c'est décidé. Parce que si tu comptes le nombre d'heures que j'ai passé dans ma vie à ne PAS manger de viande, pfiouuuuuu ça en fait un paquet. Et en minutes c'est impressionnant. Donc, à première approximation, je suis végéborn. Yeaaaaaah ! 'tain j'me sens trop bien, d'un coup.
 

Sheezah

Massacre des légumes
Inscrit
4/2/08
Messages
1 603
Score de réaction
0
Localité
Thailande
Ce site c'est un trip mégalo d'un(e) omni qui prêche sa bonne parole...

Il y a un grand vide autour du "concept" (franchement rien que ce mot est totalement inapproprié!!! Bref...) de "flexitarisme" que le premier abruti venu va pouvoir écrire le truc à sa sauce!

Enfin, je pense que le bon sens sera à même d'éteindre ce phénomène... avec l'équation flexitarien = omnivore.

Déjà que végétaRienne je me sens coupable quand je mange un bout de fromage chez des amis, que je me maquille avec mon mascara L'Oréal et que j'enfile mes sandales en cuir... mais cette histoire de flex-machin, ça m'hérisse les poils! Si je rencontre un de ces guignols je vais me marrer!
 

janic

Fait crier les carottes
Inscrit
9/10/10
Messages
3 885
Score de réaction
0
Localité
Troll City
le flexitarisme tel que défini au départ ce n'est pas un végétarisme qui mange de temps en temps de la viande, c'est un viandisme qui mange de temps en temps VG. C'est comme la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine, ce n'est pas la même chose!
 

Tcharls

Se gave de B12
Inscrit
14/2/12
Messages
4 842
Score de réaction
2
Localité
Toulouse
Site web
www.facebook.com
oui janic, on peut voir ça comme la bouteille à moitié vie ou pleine, ce n'est effectivement pas la même chose. Mais pour moi, ça me fait penser aux fumeurs qui disent "j'arrête" le soir et reprenne le lendemain au réveil. C'est être malhonnête envers soi-même et envers les autres, à qui on voudrait renvoyer une image flatteuse (c'est flatteur d'être végé ? pourtant ils sont tous pâles et faibles ?), sans aucun engagement ni aucun effort.
Rien que l'expression "manger végé" n'a pas de sens : alors quand je mange une pomme, je mange végé ? quand je mange du pain le matin avec de la confiture, je mange végé ? Alors ça arrive à tout le monde de manger végé. Ca ne sert à rien de le dire. Végé c'est autre chose, on l'est ou on l'est pas (je dis ça sans aucune sorte d'élitisme). Dans notre société et culture carniste, c'est un engagement, un acte volontaire. Un choix conscient, qui implique des renoncements (par exemple, la tranquillité de ne jamais se faire remarquer). Donc "flexitariste", c'est absurde.
On peut d'ailleurs multiplier les analogies rigolotes à l'infini ! moi j'ai toujours été végétalien, mais juste entre les repas. J'ai toujours été abolitioniste, sauf le samedi soir quand je vais aux putes.
Bref...
 

RoRo

Avale du tofu
Inscrit
7/1/08
Messages
898
Score de réaction
2
Localité
Gros-de-Vaud, Suisse
Le fléxitarien est en fait un omni qui mange se que préconise la pyramide alimentaire des omnis.
Peut de viande beaucoup de fruits et légumes.

C'est peut une forme de jalousie. Quand on dit qu'on est vg tout le monde nous regarde, nous pose des question. On devient le centre d'interet (en bien ou pas).

Un omni c'est banal. Alors en créant un nouveau mode allimentaire(qui n'en n'est pas un) ils deviennent intéressant.
 

janic

Fait crier les carottes
Inscrit
9/10/10
Messages
3 885
Score de réaction
0
Localité
Troll City
tcharls bonjour
les raisons sont peut-être différentes! Pendant de nombreuses années le VGR/VGL a été considéré comme une attitude sectaire dangereuse et condamné comme tel par les diététiciens officiels. Les générations nouvelles influencées autant par les conséquences de la nourriture "moderne", la pollution alimentaire, (la vache folle!), la prise de position médiatique de certaines personnalités dans le monde artistique, littéraire, philosophique,sportif, plus une meilleure connaissance en nutrition a modifié les a priori sans les éliminer complètement et une attitude pro VG sans pour autant être antibidoche, représente un compromis acceptable sans que cela conduise à une forme d'exclusion sociale. D'ailleurs la notion répétitive de "sans se priver" (non seulement alimentaire mais aussi socialement)en est caractéristique.
 

Lorelei

Avale du tofu
Inscrit
21/7/08
Messages
940
Score de réaction
1
Site web
lorelei.blog4ever.com
Je suis d'accord avec la plupart de vos avis, j'ai aussi l'impression (confirmé par des personnes de mon entourage et un autre forum) que c'est "tendance" de se dire végé ou de se trouver une étiquette. Et que de dire qu'on se préoccupe des animaux ou de l'écologie est bien vue (à condition de ne pas faire grand chose pour ou presque).


Récemment sur un autre forum on a eu un "végétalien" qui consommait du fromage (et nous a soutenu qu'on était des extrémistes) et une "végétarienne" consommant de la viande 2/3fois par semaine et en extérieur (qui nous a soutenu qu'on était des extrémistes qui donnions une mauvaise image du végétarisme). Le COMBLE !

Donc les remarques :
Je ne sais pas si le végétarisme souffre d'un effet de mode (nous ne sommes pourtant pas nombreux) ou si les gens souffrent du "Special Snowflake Syndrome", mais j'ai l'impression que ce type de concept est purement né du sentiment de culpabilité de certains omnivores qui cherchent à se rassurer.

et
C'est difficile. Et au lieu d'y réfléchir, donc de faire un effort, hop ! un mot qui finit en "tarien" et c'est gagné, ils font partie des "happy few", ces gens in/hype/cool des sectes en -isme. Sans rien changer.

Prennent tout leur sens. Ler flexitarisme dans le sens "consommer uniquement en dehors des produits carnés" pour faire une transition vers le végétarisme je peux comprendre, sinon...
 

janic

Fait crier les carottes
Inscrit
9/10/10
Messages
3 885
Score de réaction
0
Localité
Troll City
Prennent tout leur sens. Ler flexitarisme dans le sens "consommer uniquement en dehors des produits carnés" pour faire une transition vers le végétarisme je peux comprendre, sinon...
je ne vois pas cela comme ça. J'y vois plutôt des degrés comme le sport qui va du jogging pénard une fois par semaine à l'entrainement intensif en vue d'une médaille olympique et chacun se situe où il en a envie sans vouloir atteindre pour autant un niveau pour les olympiades.
 

sqoia

Mange de la salade
Inscrit
28/8/10
Messages
367
Score de réaction
0
Site web
www.sqoia.net
Ouh, il y en a un ou une qui à fleuré le bon filon. La niche encore inexploitée.

Il n'y a pas de définition officielle, mais pour moi le terme n'a de sens que s'il se démarque de l'omni de base. Donc j'ai toujours considéré ça comme quelqu'un qui fait des écarts à son végétarisme.
Un peu comme celui qui fume que dans les soirées. On ne peut pas dire qu'il ne fume jamais, on ne peut pas dire que c'est « un fumeur »…

À mon avis le site déforme la définition communément acceptée, et la tire très allègrement vers l'omnivorisme. Maintenant est-ce que c'est une volonté ou pas…

Selon Wikipédia
flexitarian diet is one that is mainly vegetarian-based with the occasional inclusion of meat products

On y apprend d'ailleurs que le terme va être intégré dans le Merriam-Webster's Collegiate Dictionary.
Flexitarian, traced to 1998, is defined as "one whose normally meatless diet occasionally includes meat or fish
 

Tcharls

Se gave de B12
Inscrit
14/2/12
Messages
4 842
Score de réaction
2
Localité
Toulouse
Site web
www.facebook.com
Je suis bien d'accord avec l'analyse de sqoia et sur l'analogie avec le fumeur occasionnel. Dans le cas de ce site, "occasionally" veut dire "juste une ou deux fois par jour" : c'est pas grand chose... :anger:

Nan mais ok, je suis peut-être trop intransigeant. Je comprends ta position, janic, la notion de degré. Mais que dirait-on si cela s'appliquait à un domaine moins minoritaire, qui fait plus consensus, par exemple : "je ne suis pas un meurtrier, juste occasionnellement" ?
 

RoRo

Avale du tofu
Inscrit
7/1/08
Messages
898
Score de réaction
2
Localité
Gros-de-Vaud, Suisse
Surtout que le flexitarien n'a pas l'air de vouloir arrêter complétement la viande. Un vg qui fait un écart, ça peut arriver mais un vg qui fait des écarts 3fois par semaine...c'est un omni.
La démarche est différente. L'omni ne change rien, le fléxi diminue mais n'arrête pas et le vg arrête tout.
C'est ce que je comprends. Après, à partire de quand tu passes de l'omni au fléxi...
 

rourou

Mange de la salade
Inscrit
8/2/12
Messages
478
Score de réaction
0
Localité
Bordeaux (33)
Je suis pas trop d'accord pour le fumeur en soirée, pour moi ça reste un fumeur, tout comme un flexi reste un omni. Si on commence par inventer des mots pour chaque étape de transition (ou pas d'ailleurs, bcp de flexi resteront sans doute flexi)... plus j'y pense, plus je trouve que les flexi font passer les végé* pour des extrémistes alors qu'eux n'ont aucune conscience des animaux (comme beau-papa qui est content de manger végé avec nous car c'est bon pour sa santé mais continue de manger de la viande quand on est pas là car il s'en fout royalement du sort des animaux).
 
Haut