Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 633
Score de réaction
1
Ah ben alors il mourra tristement de faim ou d'étouffement sans n'avoir jamais connu aucune satisfaction :x ( du coup je façonne personne et je garde mes biscuits quitte à risquer l'obésité, je trouve ça plus safe ).
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 169
Score de réaction
8
Pendant ce temps, aujourd'hui, des humains (potentiellement irresponsables et égoïstes) ont des rapports qui amèneront dans environ 9 mois à la naissance de plusieurs dizaines de milliers de nouveaux humains omnivores.
Pendant ce temps, des milliards d'animaux sensibles sont traités comme des marchandises par des humains.
 

Patronette

Élève des carottes
Inscrit
27/1/13
Messages
1 005
Score de réaction
0
Et ces enfants pourront devenir végéta*ien et changer le monde pour eux mêmes :)
De toute façon, les gosses c'est de l'inconscience à la création et du courage dès la naissance. Je n'ai jamais autant eu peur de ma vie que depuis que j'ai des enfants (dont une qui adore la charcutaille).
 
A

Anonymous

Guest
Bonsoir,

si, j'ai bien lu vos messages. Je vais essayer d'y répondre.

1. Concernant la chasse. Tous les dégâts engendrés par certains animaux sur les terres, ce sont les chasseurs qui les payent. Seriez-vous prêts à payer à leur place ? Si vous trouvez une régulation des prédateurs dans la nature qui soient en mesure de réguler, et les cultures et les proies, merci.

2. J'ai juste dit qu'un enfant ne sera pas forcément à l'image de l'éducation que lui ont donné ses parents. Bien sûr qu'on véhicule des idées, des pensées, des schémas à nos enfants. Mais que fait-on si notre enfant prend une direction toute autre ? Doit-on l'exclure ? Comme certains excluraient les autres qui n'ont pas les mêmes pensées que nous ?

3. Je repars toujours et encore sur l'intitulé premier de la discussion. Si nous, qui ne mangeons pas d'animaux, et que nous avons un commerce, et que des personnes viennent détruire notre seule source de pouvoir vivre (faire vivre notre famille), comment faites-vous ? Que diriez-vous ? Je ne comprendrai jamais la violence de certaines personnes sous prétexte de leur propre idée. On pourrai faire bien des amalgames avec la politique et l'Histoire. Ce soir j'ai vu un reportage et j'ai été assez affligée de certaines personnes qui sont responsables de la lutte contre "le crime" animal. Ils ne parlent même pas la langue française correctement.

4. Est-ce parce que nous ne consommons pas d'animaux qu'il faille à tout prix déclarer la guerre aux êtres humains ? Vous avez ou voulez des enfants, et l'humain c'est celui qui est le plus fort dans la chaine. Il faut choisir il me semble.

5. Anti-spéciste. Déjà dans la nature il existe bien plusieurs espèces. Et c'est le prédateur qui mange l'autre. C'est juste et tout simplement la nature.

6. On peut avoir des convictions, mais pour ma part, ce que je défend, c'est le respect. Et aussi la compréhension de l'ensemble. Quand on parle d'une chose, on connaît le sujet. Et la société aujourd'hui, puisqu'il parait que nous sommes plus intelligents que les autres, car sensibles à la cause animale, alors je dis que nous devons connaître l'ensemble et faire preuve d'un peu plus de sérieux et de lucidité.

7. Enfin j'espère que tous ceux qui s'en prennent violemment aux bouchers et aux poissonniers ont la chance d'avoir un salaire correct qui leur permet de manger sainement et à leur faim. Car il ne faut pas oublier qu'une majorité de personne ne peut se nourrir correctement ( même pas correctement mais par nécessité) en dehors de l'industrie. Et que ces gens-là ne peuvent même pas avoir le choix, car oui, il faut avoir de l'argent pour aussi pouvoir vivre selon ses convictions.


8. Une dernière question : Pourquoi s'en prendre à des artisans bouchers / Poissonniers ?
J'avais émis cette question, sans réponse. Nos ministres, nos financiers, ect.. c'est eux qui ont le pouvoir et qui dirigent le monde. Alors c'est quoi le but de s'en prendre aux gens qui essayent de vivre alors que les autres vivent sur la vie de millions de personnes ?

— Le 29 Sep 2018, 23:14, fusion automatique du message précédent —

P.S : On ne peut pas parler de sujets sans avoir de réponses exactes. Nous vivons dans un monde qui est complexe. Et l'Histoire, si nous sommes assez intelligents pour la connaître, nous devrions savoir que la violence, imposer ses idées génèrent des guerres. Je ne suis pas pour l'humain à tout prix, j'ai changé ma façon de manger et de vivre en luttant contre mon éducation, la seule chose que je voudrais pouvoir affirmer c'est le respect. Et le respect ne peut se faire que si on a conscience de tous les paramètres. Nous ne sommes plus à la préhistoire, ni au temps des rois. Nous sommes en 2018. Que ce soit la cause animale, les droits de l'être humain, le climat, l'argent, et encore bien d'autres sujets… Je ne serai jamais pour la violence et imposer notre propre choix de vie, car trop de "paramètres" entrent en jeu. merci de m'avoir lue. <br /:><:br /> — Le 30 Sep 2018, 00:15, fusion automatique du message précédent — <br /:><:br />
Patronette":12fmb47f a dit:
Attention révélation: élever un enfant implique de lui imposer des "choses" et des "valeurs"... Cela s'appelle l'éducation.

J'hallucine un peu sur la notion d'animal "intelligent" à protéger, sous entendu qu'il existe des animaux "bête" qui n'auraient pas droit à autant de considération et sous entendu que l'intelligence serai créatrice de droit.
Oups. Imposer aux enfants ? L'éducation selon les convictions des parents oui, mais imposer non. Sauf quand ils sont tout petits, mais après ? Ils peuvent penser par eux-mêmes avec leur héritage bien sûr. Ils feront leur choix de toute façon.

Je suis d'accord : aucun animal n'est plus ou moins intelligent. D'ailleurs le véganisme ne fait pas de différence ni entre les espèces ni entre l'intelligence. Un animal reste un animal et un humain reste un humain. Mais comme les véganes ne différencient pas cela, et, si j'ai bien compris, nous sommes égaux, moi aussi j'ai dû mal à comprendre. L'humain et les animaux sont égaux. Et il n'existe aucune hériarchie entre humains, animaux et dans la nature, donc entre les naimaux et je vais plus loin, entre les plantes qui elles font que beaucoup d'animaux vivent.
 

DateLimite

Broute de l'herbe
Inscrit
17/5/18
Messages
214
Score de réaction
0
Localité
Côtes d'Armor - Bretagne - France - Europe - Terre
Bonjour,
Voici quelques éléments de MES réponses. Je n'ai pas forcément réfléchi sur tous les poins et, en plus, je ne suis pas Végane !

iceberg":2hr0lqsh a dit:
1. Concernant la chasse. Tous les dégâts engendrés par certains animaux sur les terres, ce sont les chasseurs qui les payent. Seriez-vous prêts à payer à leur place ? Si vous trouvez une régulation des prédateurs dans la nature qui soient en mesure de réguler, et les cultures et les proies, merci.
Je vais faire une réponse un peu à côté. Cela fait 40 ans que la chasse n'existe plus dans le canton de Genève, et, apparemment, ça ne se passe pas si mal. https://www.aspas-nature.org/communique ... t-va-bien/
Par ailleurs, le véganisme n'interdit pas de tuer des animaux. Il demande de tout faire pour l'éviter.
Le 20 novembre 1979, les nouveaux statuts de la Vegan Society proposent une explication de cette définition :
« Une philosophie et façon de vivre qui cherche à exclure – autant que faire se peut – toute forme d’exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, s'habiller, ou pour tout autre but, et par extension, faire la promotion du développement et l'usage d’alternatives sans exploitation animale, pour le bénéfice des humains, des animaux et de l'environnement […] »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Véganisme#Définition,_origines_et_terminologie

iceberg":2hr0lqsh a dit:
2. J'ai juste dit qu'un enfant ne sera pas forcément à l'image de l'éducation que lui ont donné ses parents. Bien sûr qu'on véhicule des idées, des pensées, des schémas à nos enfants. Mais que fait-on si notre enfant prend une direction toute autre ? Doit-on l'exclure ? Comme certains excluraient les autres qui n'ont pas les mêmes pensées que nous ?
Nous savons tous que certains parents, et pas forcément véganes, le font. Personnellement je n'agirait jamais comme cela. Je trouve que c'est un comportement de "mauvais parent". Pourquoi les véganes ne tolèreraient-ils pas un enfant non-végane ? Pour les véganes je n'ai pas d'exemple. Par contre, je vois ici beaucoup de végéta*iens qui vivent avec une famille carniste. (Carniste n'est pas un gros mot, c'est juste quelqu'un qui trouve normal de manger de la viande).

iceberg":2hr0lqsh a dit:
3. Je repars toujours et encore sur l'intitulé premier de la discussion. Si nous, qui ne mangeons pas d'animaux, et que nous avons un commerce, et que des personnes viennent détruire notre seule source de pouvoir vivre (faire vivre notre famille), comment faites-vous ? Que diriez-vous ?
Je n'approuve absolument pas le fait de s'attaque à des bouchers. Ceci dit, il n'y a eu que des vitrines cassées, et je suppose que les commerçants ont des assurances pour cela. Même si je suis bien placée pour savoir qu'un artisan peut couler avec quelques semaines d'inactivité. Par contre, je souhaite que, A TERME, les métiers liées à la consommation des animaux disparaissent. Si on consacrait l'argent utilisé à subventionner la viande à bas coût pour aider la transition ?

iceberg":2hr0lqsh a dit:
Je ne comprendrai jamais la violence de certaines personnes sous prétexte de leur propre idée.
100 % d'accord !

iceberg":2hr0lqsh a dit:
Ce soir j'ai vu un reportage et j'ai été assez affligée de certaines personnes qui sont responsables de la lutte contre "le crime" animal. Ils ne parlent même pas la langue française correctement.
Si on faisait la même chose à des humains, ce serait considéré comme un crime. Les antispécistes considèrent qu'on ne doit pas traiter différemment un individu SEULEMENT en fonction de son espèce, mais en fonction de d'arguments rationnels. Y a-t-il un argument rationnel pour manger un cochon plutôt qu'un humain ?

iceberg":2hr0lqsh a dit:
4. Est-ce parce que nous ne consommons pas d'animaux qu'il faille à tout prix déclarer la guerre aux êtres humains ?
Je n'ai vu personne dire qu'il fallait déclarer la guerre aux être humains.

iceberg":2hr0lqsh a dit:
Vous avez ou voulez des enfants, et l'humain c'est celui qui est le plus fort dans la chaîne. Il faut choisir il me semble.
Je ne comprends absolument pas cet argument de la chaîne alimentaire. L'humain domine largement la planète, mais ce n'est pas par des moyens naturels. Un humains seul, sans outil et sans arme sera mangé sans aucun problème par un grand félin ou un grand requin. C'est plutôt eux qui sont au sommet de la chaîne alimentaire. Ou alors, ce sont les vers, qui finissent par manger tout le monde. Je ne vois pas de "plus fort" dans cette chaîne. Et je ne vois pas ce qu'il faut choisir. La nature survivra sans nous, nous ne survivrons pas sans la nature.

iceberg":2hr0lqsh a dit:
5. Anti-spéciste. Déjà dans la nature il existe bien plusieurs espèces. Et c'est le prédateur qui mange l'autre. C'est juste et tout simplement la nature.
L'anti-spécisme consiste à dire que l'espèce n'est pas un bon critère pour décider des droits d'un individu. Par exemple, dire qu'on peut manger un cochon parce que c'est un cochon et pas un chien est spéciste. Par contre, dire qu'on ne peut pas donner le droit de vote aux poules parce qu'aucune poule ne sait lire se base sur un argument rationnel.
Je cite ce texte : https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/b ... aux-vegans (avec lequel je ne suis pas 100% en accord, mais que je trouve intéressant)
"En refusant de consommer d’autres animaux bien que ce soit bien plus facile et bien plus indiqué pour sa biologie d’omnivore, le véganisme place bien l’espèce humaine au-dessus des autres (puisqu’elle est seule capable de faire ce choix), tout en gardant l’idée d’un continuum du vivant, mais en même temps, il la place en-dessous des autres, en lui accordant moins de droits. Si je m‘interdis de consommer de la viande, je me donne à moi-même moins de droits qu’à un chat ou un chien (à qui on ne pourra pas faire la morale pour leur dire que ce n’est pas bien, surtout à ce gros connard de chat qui tue pour le fun, et qui tue notamment mes lapins, qui eux sont étaient complètement végans), et ça c’est pas logique. Déjà que j’ai du mal à admettre qu’un chat ait autant de droits que moi, alors penser que j’en ai moins que lui…."

iceberg":2hr0lqsh a dit:
6. On peut avoir des convictions, mais pour ma part, ce que je défend, c'est le respect. Et aussi la compréhension de l'ensemble. Quand on parle d'une chose, on connaît le sujet. Et la société aujourd'hui, puisqu'il parait que nous sommes plus intelligents que les autres, car sensibles à la cause animale, alors je dis que nous devons connaître l'ensemble et faire preuve d'un peu plus de sérieux et de lucidité.
Je ne crois pas une seconde que notre société soit plus intelligente que les autres. Je crois que l'intelligence est assez bien répartie dans l'espèce humaine et qu'il en existe différentes sortes. Par contre, dans nos société occidentales nous avons l'avantages d'avoir fait de longues études (rien que de savoir lire et écrire est un luxe) et d'avoir accès à beaucoup (trop ?) d'information.
Par ailleurs intelligence n'implique pas nécessairement bienveillance. Je considère Oussama Ben Laden comme un des communicateur les plus intelligents de ces dernières années. Que dire de ses méthodes ?
Par contre, je constate en traînant sur internet (je ne connais aucun végane IRL), les véganes sont souvent mieux informés que leurs opposants. Par exemple, j'avais d'ailleurs lu une étude (désolée, je ne la retrouve plus) disant que les véganes étaient mieux informés que les autres sur les conditions réelles d'élevage. Cela me paraît assez normal, puisque ils ont dû faire un effort pour sortir du schéma de pensée dominant.

iceberg":2hr0lqsh a dit:
7. Enfin j'espère que tous ceux qui s'en prennent violemment aux bouchers et aux poissonniers ont la chance d'avoir un salaire correct qui leur permet de manger sainement et à leur faim. Car il ne faut pas oublier qu'une majorité de personne ne peut se nourrir correctement ( même pas correctement mais par nécessité) en dehors de l'industrie. Et que ces gens-là ne peuvent même pas avoir le choix, car oui, il faut avoir de l'argent pour aussi pouvoir vivre selon ses convictions.
Il est évident que, dans des pays très pauvres, on mange ce qu'on peut. Du poisson si c'est ce qu'on trouve. Des moutons qu'on élève dans le Sahel. Par contre, dans notre société occidentale, on peut trouver ce dont on a besoin pour pas cher. Les légumes secs coûtent moins cher que la viande. La B12 peut se trouver pour quelques dizaines d'euros par an. Nul besoin d'acheter des trucs compliqués dans des magasins spécialisés. C'est plutôt la viande, qui, si elle était produite sans subvention, serait trop chère pour toutes les bourses.

iceberg":2hr0lqsh a dit:
8. Une dernière question : Pourquoi s'en prendre à des artisans bouchers / Poissonniers ?
J'avais émis cette question, sans réponse. Nos ministres, nos financiers, ect.. c'est eux qui ont le pouvoir et qui dirigent le monde. Alors c'est quoi le but de s'en prendre aux gens qui essayent de vivre alors que les autres vivent sur la vie de millions de personnes ?
Je n'ai pas de réponse à cette question. Je suis plutôt pour les actions d'information de L214 sur les abattoirs et les élevages. Je pense aussi que les actions de 269 Libération Animale, dans les abattoir et les supermarchés sont intéressantes.
 

sango10

Broute de l'herbe
Inscrit
22/7/14
Messages
139
Score de réaction
0
Pommier":3m1ftxx3 a dit:
Il y a quelque jours, un abattoir a été incendié. Là je commence à avoir vraiment peur de la mauvaise image que développe le mouvement végane en ce moment
https://www.lexpress.fr/actualite/socie ... 37382.html
https://www.planet.fr/videos-a-la-une-l ... 12214.html
Tu veux dire de la mauvaise image véhiculée par les médias à l'encontre du mouvement végane? Parce qu'à moins d'avoir raté un épisode, il n'y a aucune preuve que cet incident ait été perpétré par des véganes ou antispecistes. Il me semble même avoir lu quelque part que des animaux se trouvaient à l'intérieur et j'imagine difficilement des personnes militant pour la libération animale avoir recours à des actions condamnant ces animaux à mourir dans d'ignobles souffrances... D'autant plus qu'en plus d'être criminelle, ce serait une action plus que contre-productive!
A ce sujet, j'ai trouvé des pistes de réflexion intéressantes sur ce site : https://questionsdecomposent.wordpress. ... rontation/
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
Oui d'accord rien ne prouve que cette incendie à été causé par des véganes, mais quand on voit ce que disent les médias et le lobby de la viande, il font comme si c'était très sûrement le cas.
 

Chocogrenouille

Se gave de B12
Inscrit
8/9/14
Messages
4 664
Score de réaction
13
Localité
Toulouse
Ok, ils font comme si c'était très sûrement le cas, mais juste comme ça, sans preuve pour l'instant ; donc c'est juste de la comm'. Du coup, en quoi ça nous concerne ? En quoi ça change du reste du temps, où le lobby de la viande fait sa comm' contre les militants animalistes/véganes/antispécistes ?
Surtout que, sur cet événement précis, quand j'ai entendu ça à la radio vendredi dernier, je me suis dit : "bon bah à force de dire qu'il ne faut pas s'en prendre aux petits commerçants, mais directement à la source que sont les abattoirs, bah y'en a qui sont passés à l'acte". Ça fait un argument à charge de moins que la dernière fois.
Après, sachant que les départs de feu ont été placés volontairement de telle sorte que les animaux soient épargnés, c'est vrai que ça indique un peu qui a pu faire ça. Ou alors la mise en scène est très poussée et très réussie.
 

chips

Avale du tofu
Inscrit
23/3/15
Messages
816
Score de réaction
19
"bon bah à force de dire qu'il ne faut pas s'en prendre aux petits commerçants, mais directement à la source que sont les abattoirs, bah y'en a qui sont passés à l'acte"
Suite à cet incendie, il me tarde de connaître la nouvelle consigne de bon militantisme à suivre de la part part des omnis.

Après, sachant que les départs de feu ont été placés volontairement de telle sorte que les animaux soient épargnés, c'est vrai que ça indique un peu qui a pu faire ça.
Bof. En vrai, même si t'es une personne lambda qui va incendier un bâtiment (comme toute personne lambda le ferait), l'idée de faire cramer des dizaines d'animaux vivant doit quand même te chatouiller un minimum ... En vrai très peu de gens feraient ça sciemment, beaucoup moins que de potentiels pyromanes. Enfin j'espère.
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 169
Score de réaction
8
Et la piste du "faux-incendie-criminel-anti-spéciste" pour toucher l'assurance ?

J'ai du mal à croire que des activistes n'auraient pas "marqué" leur action d'une lettre ou d'un graffiti ...

Cet événement, s'il est vraiment le fait d'activistes animalistes n'est pas une surprise, on connait les nombreuses actions de ce type depuis les années 80 (laboratoires incendiés en Angleterre, par exemple). Peut-être est-ce un végane qui a pété un plomb suite à un sentiment trop fort d'impuissance, suite à trop de moquerie, etc.

Il y a des bouchers, des consommateurs, des chasseurs et autres qui nous prennent pour des "soy boy", des "fillettes hypersensibles", fragiles et carencé-e-s. Ils cherchent la guerre, aussi. A un moment, certain-e-s vont leur prouver le contraire, je pense, malheureusement (ou pas).
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 169
Score de réaction
8
Waou, le boucher vend des chewing-gums véganes et porte des chaussures véganes, bravo le veau ! On dirait un titre du Gorafi. ^^

"Les activistes se trompent de cible" = C'est pas la faute aux consommateurs, pas la faute aux bouchers, pas la faute aux abattoirs, pas la faute aux éleveurs. Conclusion : il faudrait d'abord s'attaquer au pire, les "méchants" industriels.

Bizarrement, on ne voit pas beaucoup de bouchers "welfaristes" gueuler contre les industriels. Il y a beau y avoir quelques différences de méthode et d'échelle entre eux, ils refusent de voir qu'ils ont tous les mains pleines du sang des animaux.
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
En visite à Alès, le président de la chambre de commerce et de l'artisanat, Henry Brin, a tenu à évoquer les violences dont certaines boucheries ont été l'objet, mettant en cause certains mouvements végans. "Le phénomène touche aussi les abattoirs, l'élevage et maintenant les fromagers, ils sont la cible d'un terrorisme latent, déclare-t-il. Et pourquoi pas demain les boulangers qui utilisent aussi des produits d'origine animale ?"
https://www.midilibre.fr/2018/10/08/a-a ... 724130.php
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 222
Score de réaction
25
Localité
Marseille
Je transfère ici un truc que j'ai appris par ce post de Pers0nne dans un autre fil : apparemment l'incendie aurait été revendiqué par des gens disant que cette « action s'inscrit dans la série d'attaque "stop spécisme" » mais cette revendication soulève des doutes de la part de la présidente de l'abattoir ainsi que de L214.

Apparemment la présidente de l'abattoir aurait aussi reçu des lettres de menace (que le député de l'Ain semble confondre avec la revendication et attribuer à une « association antispéciste » qu'il ne nomme pas... alors que ça m'étonnerait que ça soit signé d'autre chose qu'un pseudo mais bon).

Ça serait bien de retrouver un peu le sens de la mesure, de différents côtés : que les militant·e·s qui font/justifient ce genre d'action réfléchissent un peu à la différence entre l'expression d'une opinion, la violence contre les objets, la violence contre les personnes... et que les gens qui veulent combattre la « radicalisation » fassent de même parce que quand je lis qu'un député demande des « sanctions contre ceux qui diffusent cette idéologie sur le net », je me dis que c'est pas très clair pour lui non plus la différence.

Bon, aussi, c'est à la mode de vouloir censurer (sur) internet, c'est un autre problème...
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
L'association 269Life France vient de poster un nouveau message sur leurs page facebook.

269 Life France relance une campagne d'ampleur nationale et internationale qui débute le vendredi 2 novembre 2018. Toutes et tous les animalistes de France et d'ailleurs sont invités à participer de manière massive et à partager cet évènement. Merci d'inviter vos contacts.
Visons toutes les boucheries, poissonneries, fromageries et élevage de France et d'ailleurs !
*Comment participer à cette action qui est à la portée de chacun ?
1) A compter du vendredi 2 novembre, chacun d'entre vous est invité à passer devant les BOUCHERIES (et autres) pour VERSER DU FAUX SANG (1 à 5 litres) par terre
[Il s'agit d'une recette de faux sang précise (voir plus bas) à verser uniquement sur la VOIE PUBLIQUE ! Nous ne serons pas tenus pour responsables des initiatives individuelles à l'origine de dégradations par peinture ou bris de vitres]
2) Prendre une PHOTO de la boucherie avec le sang versé au sol
3) ENVOYER chaque photo de boucherie avec le sang versé au sol à 269lifefrance@gmail.com, nous publierons un album avec toutes les boucheries touchées
Le but est triple :
- Visibiliser l'oppression aux yeux des consommateurs qui passent devant la boucherie, en replaçant la réalité des faits que suppose la vente de cadavres et le commerce d'organes
- Déstabiliser les acteurs de la filière d'exploitation animale que sont les bouchers, en leur montrant que nous sommes présents partout
- Motiver les animalistes à agir depuis chez eux, et visibiliser l’ampleur d'un mouvement animaliste pouvant se manifester par une multiplicité d'actions individuelles qui s'intègrent dans une cohésion globale
Recette du faux sang :
1) COMMANDER A L'AVANCE (dès que possible) un pot de poudre colorant alimentaire rouge végane de la marque "SOP - RED FOOD COLOR - S9326" en appelant au téléphone une ÉPICERIE ASIATIQUE [car ce n'est pas toujours en stock] !
MOINS DE 5 EUROS LES 400 GRAMMES
2) Aller le chercher et le mélanger avec :
- Eau
- Un peu de cacao en poudre 100 % pour foncer
- Facultatif: un peu de farine pour épaissir
3) Vous munir de vos bouteilles ou de vos sceaux et commencer
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
4
Voilà de quoi apaiser la situation avec les bouchers...
 

Chocogrenouille

Se gave de B12
Inscrit
8/9/14
Messages
4 664
Score de réaction
13
Localité
Toulouse
Le timing me semble particulièrement mauvais ; vu le climat de suspicion médiatique actuelle contre les violences (supposées ou avérées) venant de milieux militants animalistes/antispécistes/véganes, ça ne me semble pas judicieux de jeter de l'huile sur le feu.
C'est quoi le but, pousser les réacs qui les demandent déjà à avoir leurs mesures répressives à l'encontre de tout ce qui s'approche de près ou de loin à la défense des animaux ?


edit : j'ai fusionné avec le sujet d'actualités déjà existant, les arguments déjà sortis s'appliquent très probablement à nouveau.
 
Haut