Malaise avec l'Islam? Devrait-on dénoncer l'islam?

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
363
Score de réaction
32
Bonjour,

C'est un sujet délicat qui je pense met beaucoup de gens mal à l'aise.

Ces dernières années, les médias et les gens de manière général, différenciaient les extrémistes religieux des musulmans modérés.

Il était souvent dit que les extrémistes religieux faisaient une mauvaise interprétation du coran.

A mes yeux, c'est plutôt le contraire, à savoir que la grande majorité des musulmans français veulent la paix et ne retiennent que le positif du Coran, ils font donc une sorte de compromis entre le coran et le bien vivre en société française.

En revanche, les salafistes, eux à mes yeux, respectent d'avantage l'islam tel qu'il est écrit plutôt que les "musulmans modérés".

Pour moi, le problème à la base, c'est le coran. Bien qu'il comporte des passages d'amour et de paix, il comporte également beaucoup de passage de haine, violents, misogynes et homophobes. Le coran n'est pas que spirituel, il est surtout idéologique, politique, c'est la parole d'Allah, c'est la loi divine qui reste au dessus de celle de l'homme peu importe l'époque peu importe le lieu.

Pour moi l'islam, cela peut-être considéré comme étant pire qu'une secte. Les enfants subissent un bourrage de crane depuis leurs enfances, ne peuvent pas remettre en cause les textes sacrés, il y a tout un processus de lavage de cerveau qui est très compliqué de se défaire. Alors si le coran n'était que amour et paix, à la rigueur pourquoi pas, mais ce n'est pas le cas.

Quand j'étais plus jeune, je ne comprenais pas pourquoi il n y avait pas de débat sur l'islam dans les médias. Là je me dis que c'est très compliqué car en critiquant l'islam et certaines de ses sourates incompatibles avec nos valeurs actuelles, les musulmans pourraient se sentir rejetés et souffrir. Mais en se taisant/fermant les yeux et en laissant croire que l'islam n'est qu'une histoire de spiritualité, là cela pourrait avoir des conséquences dangereuses.

Je pense que beaucoup de musulmans vivant en France, commencent petit à petit à se détacher de l'islam. Quand on quitte la religion, on peut recevoir des menaces de morts (hallucinant quand même mais cela ne m'étonne pas).

Je pense qu'une des solutions pacifiques, serait de donner d'avantage la parole à des ex musulmans est d'écouter pourquoi ils sont sortis de cette "religion".

youtuber connu ex musulman : https://www.youtube.com/channel/UCiU8hl ... xEg/videos.
 

Normie

Mange de la salade
Inscrit
3/7/15
Messages
373
Score de réaction
12
Localité
Paris
Hum. Ça n'est pas très respectueux de mettre religion entre guillemets.
Clairement le coran n'est pas tout blanc. Mais tu as lu la Bible ? Parce que niveau sexisme et violence, on est servis !
Disons que si tu t'attaques à l'Islam, tu devrais aussi t'attaquer à d'autres...
 

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
363
Score de réaction
32
Je ne porte pas la bible forcément dans mon coeur non plus. Par contre il y a quelque différences entre la bible et le coran, à savoir que la bible est censée surtout retranscrire des paroles humaines (donc plus facile à contredire) tandis que le coran est censé retranscrire la parole divine (et donc se place automatiquement au dessus de celle de l'homme).

Et puis en France, il y a déjà eu toute une histoire de lutte pour se séparer de l'église. Les gens se sont déjà majoritairement détourner de cette religion, c'est pour cela que je n'ai pas trouvé pertinent d'en parler.

Si je mets des "" c'est parce que pour moi, c'est + une secte. A partir du moment où il y a une emprise forte depuis la naissance, qu'il est très difficile de s'en sortir, qu'il y a la pression du groupe/ des menaces de morts, que certains passages du coran incitent à la haine et à la violence, c'est pour ces raisons que j'ai employé des guillemets.
 

Chocogrenouille

Se gave de B12
Modérateur Végéweb
Inscrit
8/9/14
Messages
4 684
Score de réaction
25
Localité
Toulouse
La religion chrétienne peut également être considérée, historiquement, comme "une secte qui a réussi".
Je rejoins Normie, il n'y a rien de différent dans la religion musulmane par rapport aux autre religions sur les points que tu cites (comme l'endoctrinement dès le plus jeune âge, ou la différence parole humaine vs parole divine, puisque, selon la religion chrétienne par exemple, Jésus est humain et divin, ou encore dans l'Ancien Testament où les prophètes ne sont présentés que comme des relais de la parole divine).

Tes posts donnent l'impression que tu ne connais des religions en général, et de la musulmane en particulier, que ce qu'on peut en lire dans les médias mainstream (et plutôt anti islam mais pas anti religions, vu les arguments qu'on retrouve).

(et j'ai déplacé le sujet, on n'est pas vraiment dans la culture végétarienne là)
 

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
363
Score de réaction
32
Oui la religion chrétienne peut également être considérée comme une secte, je n'ai pas de soucis avec çà.

Mais tu es d'accord avec moi je pense que les gens en France, se sont déjà majoritairement détachés de la "religion" chrétienne.

Par rapport à la différence que j'ai essayé d'évoqué, un ex musulman en parle dans cette vidéo :


"Tes posts donnent l'impression que tu ne connais des religions en général"

En quoi ils t'ont donné cette impression?

Pour moi, c'est le contraire c'est plutôt les gens en général qui ne connaissent pas vraiment cette religion, du moins, le coran.

Edit : j'avais mal compris ta phrase. Pour répondre à ton impression, ce que je connais de l'islam se résume à mes voyages/vacances en Egypte (un peu "mon deuxième pays", car mon père a habité la bas pendant 20 ans, j’entendais l'imam à travers son haut parleur plusieurs fois par jour entre autre qui disait que si ils ne croyaient pas en Allah, ils iraient en enfers, je discutais avec des musulmans très gentils qui me conseillaient vraiment d'être musulman/ils avaient peur pour mon après vie je pense). Plus jeune, je traînais pas mal (surtout en tant que lecteur) dans les forums zetetique/sceptique du quebec, qui traitent toute sortes de sujet le plus rationnellement possible dont les religions (et donc l'islam), j'ai découvert les vidéos de Majid il y a plusieurs mois qui parle très bien avec citation à l'appuis du coran.
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 915
Score de réaction
110
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Le problème (à mon humble avis) est que peu d'entre-nous ont lu le coran (perso, je ne l'ai pas lu).
J'estime difficile de se faire une opinion sur un livre que je n'ai pas lu.
J'ai un certain malaise avec toutes ces religions monothéistes qui ont visiblement été écrites par des hommes, pour mettre les hommes au dessus des femmes. Et pas seulement l'islam.

Si, comme tu dis "la grande majorité des musulmans français veulent la paix et ne retiennent que le positif du Coran", la majorité des chrétiens font pareil avec la Bible. Je pense que c'est une bonne chose que de se distancier de tous ces vieux textes aux idées rétrogrades.
 

screugneugneu

Broute de l'herbe
Inscrit
23/10/19
Messages
222
Score de réaction
159
Je pense qu'il faudrait que tu interroges tes propres représentations James64. J'ai vécu dans deux pays musulmans aux pratiques très différentes, le Sénégal, plutôt libéral, et la Palestine à Naplouse qui à l'époque était plutôt versant conservateur. Dans les deux pays, j'ai énormément apprécié le lien social, le temps que les gens prenaient pour dire bonjour, prendre des nouvelles, etc. Ce sont souvent des formules de politesse toutes faites avec des réponses toutes faites, mais être rappelé quotidiennement au fait que quelle soit ton urgence, ton emploi du temps, tes impératifs, tu prends le temps d'être poli et de voir l'autre, ça change le quotidien et personnellement j'ai énormément apprécié, même si des fois quand tu es pressé c'est assez contraignant. J'ai aussi trouvé dans les deux pays une hospitalité à mon sens inégalée en France (bon, je suis Parisienne, je pars de loin !) et beaucoup de générosité, de tolérance, et surtout d'humilité. Je n'idéalise pas, il y aussi beaucoup de choses qui m'ont mises mal à l'aise, surtout venant d'une autre culture, mais tout cela pour dire que je pense que tu fais erreur quand tu fais des grosses généralisations que tu penses basées sur ton expérience quand elles sont basées sur tes préjugés.
Tu parles aussi de forums, ben tu vois moi je tombée sur plusieurs groupes FB de musulmans véganes et végétariens et là encore, je n'ai pas la même impression que toi.
C'est une religion comme une autre, on y trouve des cons et des gens fantastiques. C'est aussi une religion très complexe, comme toute religion, avec plusieurs écoles, courants et interprétations.

Enfin, sur les musulmans de France qui prennent du recul, là aussi tu fais erreur. C'est l'inverse en fait. Les premières générations venant des anciennes colonies avaient un rapport assez libéral à l'islam. Les deuxième et troisième générations, pris dans des problématiques de discriminations et de rejet, et revendiquant leur identité de français et françaises, ont fait de la pratique de leur religion une revendication plus forte que leurs parents parce que voulant être reconnus dans leur double identité (bon je simplifie, mais le livre de Mayanthi Fernando porte là-dessus, en anglais, super intéressant).

Pour avoir vécu dans plusieurs pays différents, y compris la Grande Bretagne et les Etats-Unis, pourtant occidentaux donc plus proches de moi, les Français ont un sérieux problème avec la religion et en ont une vision très archaïque, quelle que soit la religion. Tu cherches une secte, c'est plutôt ce culte de la "laïcité" (genre on peut pas juste être séculaires, il faut une "exception française") et les phobies et préjugés que ça crée chez plein de gens.
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 207
Score de réaction
38
J'ai lu la Bible et le Coran (ainsi que des analyses de ces textes) et franchement, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre (ce qui est peu étonnant puisque le second est un peu pompé sur le premier). Critiquer l'islam devrait donc s'inscrire dans une critique générale des religions, un peu comme la critique de l'abattage halal devrait s'inscrire dans une critique de toute forme d'abattage.

Concernant le Coran, je te rejoins sur le fait qu'il propage des idées rétrogrades (et disons-le franchement : assez dégueulasses parfois). Je me demande souvent quelles contorsions mentales les musulmans dits "modérés" et "pacifistes" font pour soutenir ce texte sexiste, xénophobe et violent, défendant un islam à la carte.

Comme le rappelle certains ex-musulmans, par exemple, les 5 pires pays en ce qui concerne les inégalités hommes-femmes sont des pays traditionnellement musulmans qui appliquent des préceptes de vie à la lettre. Je ne pense pas que des musulmanes françaises aimeraient vivre dans ces pays, qui sont pourtant "on-ne-peut-plus-musulmans" et respectueux des règles établies (loi islamique).

On trouve des ex-musulmans Youtubeurs qui expliquent les problèmes posés par l'islam et Le Coran, comme Majid Oukacha.
 

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
363
Score de réaction
32
A Screugneugneu
Plutôt que d’interroger mes propres représentations, je pense qu'il faudrait plutôt interroger la compatibilité du coran avec les valeurs actuelles.

Tu as parlé de 2 pays où tu as vécu, mais tu aurais pu tout aussi bien parler d'autres pays musulmans où la charia est appliquée (je ne sais pas si elle est appliquée en Palestine). La charia, est juste une évolution possible et logique de la religion de l'islam (et cela sans parler des cons et des gens fantastiques).

Tu as parlé des musulmans, des personnes, mais perso, ce n'est pas de cela que je parle. Comme déjà dit, les personnes font majoritairement leurs propres compromis entre le coran et leurs pays ou pays d'accueil/de résidence.

Quand l'islam est juste une pratique spirituelle, fait + ou - discrètement, il n'y a aucun problème. Mais quand l'islam devient une revendication politique, au nom d'Allah, ce qui pour moi et plein d'autres, est une interprétation logique du coran, alors là cela peut devenir problématique.

Récemment, il y a eu l'affaire Mila, et perso, ce qui m'a le plus choqué, ce n'est pas les menaces de morts (ce genre de réaction ne m'a pas surpris justement à cause de certaines de mes représentations...) c'est plutôt certains discours des politiques (ministre de la justice et Segolène Royal).

Enfin, sur les musulmans de France qui prennent du recul, là aussi tu fais erreur. C'est l'inverse en fait. Les premières générations venant des anciennes colonies avaient un rapport assez libéral à l'islam. Les deuxième et troisième générations, pris dans des problématiques de discriminations et de rejet, et revendiquant leur identité de français et françaises, ont fait de la pratique de leur religion une revendication plus forte que leurs parents parce que voulant être reconnus dans leur double identité (bon je simplifie, mais le livre de Mayanthi Fernando porte là-dessus, en anglais, super intéressant).

Je ne nie pas cette revendication plus forte qui existe pour certains, cependant je pense qu'il y a plein de "musulmans" silencieux (plutôt bien intégrés) qui peu à peu se détachent de cette religion.
 

screugneugneu

Broute de l'herbe
Inscrit
23/10/19
Messages
222
Score de réaction
159
James64":1aht44hy a dit:
je pense qu'il faudrait plutôt interroger la compatibilité du coran avec les valeurs actuelles.
[...]
les personnes font majoritairement leurs propres compromis entre le coran et leurs pays ou pays d'accueil/de résidence.

Tu as ta propre réponse. S'il y a des musulmans qui sont musulmans en 2020 dans plein de pays différents, musulmans et non musulmans, c'est que le problème n'est pas le Coran.
 

Zigzag

Broute de l'herbe
Inscrit
9/7/18
Messages
213
Score de réaction
35
Je connais ce youtubeur qui révèle des aspects peu sexy de l'Islam. je pense qu'un des problèmes de cette religion est qu'à ma connaissance elle n'a pas été réformée (ou alors en minorité, je prends l'exemple de la femme devenue imame en septembre 2019). Les réformé.e.s comprennent que le livre sacré a une part de spirituel et une part materielle (dans le sens de matérialiste c'est-à-dire lié à un contexte économique, politique et culturel).

J'interroge aussi le terme d'islamophobie qui désigne non pas un racisme envers les musulman.e.s mais bien un racisme envers la religion même, ce qui interdit de critiquer cette religion. Or, une religion en tant que communauté peut et je dirais même doit être critiquée. C'est l'opium du peuple !
 

screugneugneu

Broute de l'herbe
Inscrit
23/10/19
Messages
222
Score de réaction
159
Donc quand un musulman est attaqué dans la rue parce qu'il est musulman, c'est pas contre lui, c'est de l'esprit critique somme toute :whistle:
Le fait que tu aies les mêmes arguments que Véronique Genest devrait peut-être t'alerter sur le fait qu'il y a souci avec ton raisonnement :pouces:
 

Zigzag

Broute de l'herbe
Inscrit
9/7/18
Messages
213
Score de réaction
35
Je n'ai ni parlé d'agression, ni nié un racisme anti-musulman.e.s . Les musulman.e.s ne sont pas l'Islam ! (bien que les deux soient très proches ;) )

J'ai vu (très brièvement) les propos de Véronique Genest et non, je n'ai jamais écrit que l'islam était un danger pour notre démocratie, ni quoi que ce soit qu'elle ait dit. En somme, mon discours n'a rien à voir avec le sien.
 

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
363
Score de réaction
32
Tu as ta propre réponse. S'il y a des musulmans qui sont musulmans en 2020 dans plein de pays différents, musulmans et non musulmans, c'est que le problème n'est pas le Coran.

Pas d'accord

Pour moi le Coran reste une partie du problème.

C'est grâce au compromis des gens que le problème est évité. Mais pour celles et ceux qui ne font pas le compromis ou peu, cela peut rapidement devenir problématique (par exemple la charia lorsque c'est un ensemble d'individus qui ne le font pas avec tout ce que cela signifie pour les homosexuels, athés, autres religions, femmes etc). Et en se mettant à la place des croyants, on peut comprendre que pour certains cela soit difficile de faire de gros compromis car cela peut-être associé à une forme de rejet de la parole d'Allah et donc cela serait toute la croyance/identité qui pourrait être remise en cause avec les conséquences psychologiques que cela pourrait avoir pour l'individu concerné.

Dans les œuvres non religieuses où l'homophobie, la xénophobie, l'incitation à la violence, et ou la misogynie est présente, cela est dénoncé. Alors je pense qu'il devrait en être de même pour certaines idées des oeuvres religieuses (et cela à déjà été le cas pour les idées véhiculées par la Bible et l'Eglise). Surtout que les oeuvres religieuses ont un grand impacte dans la vie des gens.

Déjà qu'un être humain peut réussir tout seul à devenir haineux, violent etc donc autant éviter de lui enseigner cela via un support.

Donc pour moi, je ne trouverais pas impertinent que cela soit combattu, par exemple sous formes de discussions/débats entre imam et ex musulmans dans les médias officiels (dans les médias non officiels, cela a déjà commencé). En plus, cela libérerait la parole des musulmans qui ne le sont que de noms car n'osant pas revendiquer leurs athéismes vis à vis de leur communauté voir famille.
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 245
Score de réaction
69
Localité
Marseille
J'ai l'impression que c'est une erreur, même si c'est tentant vu que c'est ce qu'on tendance à dire les croyants, de donner une place aussi centrale au livre (Torah, Bible, Coran) dans l'analyse d'une religion basée dessus. Je pense que la très grande diversité des religions pourtant basées sur un même livre (voir par exemple les branches du christianisme) pratiquées à différentes époques et dans différentes communautés montre bien que si on focalise uniquement sur le livre, on passe à côté de plein de phénomènes indispensables pour bien décrire la réalité des pratiques religieuses.

Je pense que c'est une erreur d'entrer dans le jeu d'essayer de savoir qui interprète le livre de la façon la plus fidèle, surtout si c'est dans le cadre d'une opposition entre réacs/intégristes et progressistes/modérés - c'est un jeu qui bénéficie principalement aux réacs/intégristes. (J'utilise exprès cette double qualification parce que je pense que les gens choisissent une certaine forme d'intégrisme parce qu'ils sont réacs, et non le contraire. C'est leur faire une faveur et accepter leur rationalisation que de faire comme si leurs idées réacs étaient fondées sur un texte que des milliards de personnes considèrent aussi comme important mais interprètent de façon nettement plus sympathique.)

James64":f4r3nkcm a dit:
Mais tu es d'accord avec moi je pense que les gens en France, se sont déjà majoritairement détachés de la "religion" chrétienne.

Et bah en fait non, je suis pas si d'accord que ça là-dessus. Par exemple, en France en 2014, environ 2 millions d'élèves du primaire et du secondaire étaient dans un établissement catholique, sur environ 12 millions du total. Ça fait en gros un élève sur six quand même.

Ou alors tu voulais dire que les gens adoptent plutôt une version "souple"/progressiste de la religion ? Comme je le dis ci-dessus, je pense que c'est une erreur potentiellement dangereuse de décrire ça comme "se détacher de la religion" (surtout dans un contexte d'intégrationisme à la française sur fond de racisme), mais surtout, des réacs cathos c'est pas ce qui manque en France (manif dite pour tous, opposition au droit à l'IVG, etc.)

Donc en gros t'as en France une religion assez dominante historiquement et encore à notre époque, dans laquelle on trouve des progressistes et des gros réacs, mais on estime que c'est les plutôt-pas-réacs qui sont représentatifs. Et une religion plus minoritaire (que ça soit historiquement, ou à notre époque en termes de nombre de croyant·e·s, d'écoles confessionnelles, de lieux de cultes, etc.) dont les pratiquant·e·s sont majoritairement racisé·e·s et issu·e·s de l'immigration récente, et là par contre c'est les réacs/intégristes qui sont le vrai visage de cette religion ? Ça me rappelle quelque chose...
 

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
363
Score de réaction
32
Je n'ai pas de certitude si faire des débats là dessus c'est mieux ou pire que de ne rien dire/laisser faire les choses.

Mais en tout cas, je pense que si des ex musulmans veulent s'exprimer sur leurs vécus de manière anonyme ou visible, sur leurs difficultés à sortir de cette religion, sur le pourquoi ils sont sortis, on devrait leur laisser une petite tribune.

Et bah en fait non, je suis pas si d'accord que ça là-dessus. Par exemple, en France en 2014, environ 2 millions d'élèves du primaire et du secondaire étaient dans un établissement catholique, sur environ 12 millions du total. Ça fait en gros un élève sur six quand même.

Je ne pense pas que le critère que tu as retenu soit évocateur de l'éventuelle foi religieuse ou non des personnes. Pour prendre mon vécu comme exemple, j'ai été dans un lycée catholique privé (il y a environ 15 ans) et la grande majorité s'en fichait de la religion/était athée. Je pense que si des gens partent dans les lycées catholiques cela peut-être également pour tout un tas de raisons (filière choisie ne se trouvant pas dans le public => ce qui fut le cas pour moi, meilleure réputation, choix des parents etc).

Donc en gros t'as en France une religion assez dominante historiquement et encore à notre époque

Pour moi c'est plus l'athéisme et ou les gens qui construisent leurs propres "milk-shake de la spiritualité" qui sont le plus représentatif en France.
 

screugneugneu

Broute de l'herbe
Inscrit
23/10/19
Messages
222
Score de réaction
159
Zigzag":1y1e7yqd a dit:
J'ai vu (très brièvement) les propos de Véronique Genest et non, je n'ai jamais écrit que l'islam était un danger pour notre démocratie, ni quoi que ce soit qu'elle ait dit. En somme, mon discours n'a rien à voir avec le sien.
Si, si Genest s'est revendiquée islamophe à la télé exactement pour les raisons que tu invoques. Après le tollé que ça a soulevé, des gens lui ont expliqué, elle s'est rendue compte qu'elle ne savait pas de quoi elle parlait et je crois même qu'elle l'a reconnu publiquement. Pour info, à l'époque elle était mariée à un mec du FN ou proche ou un truc comme ça. Peut-être qu'elle l'est encore, je ne sais pas. Bref, moi ça me ferait réfléchir à ta place.


James64, très sincèrement, tu ne sais pas de quoi tu parles. Tu as l'air de coller une définition à la charia qui ne correspond pas à ce qu'elle est. La charia pour ce que j'en sais, c'est la partie système juridique de l'islam, ouverte à interprétation débats et évolution, au même titre que notre système juridique. Elle se base sur les principes de l'islam et la vie du prophète, les spécialistes ne sont pas nécessairement d'accord dessus.
De la même façon, l'islam s'appuie principalement sur la vie du prophète pour interpréter le Coran, donc précisément ce n'est pas une religion uniquement basée sur les sourates comme vous avez l'air de le penser. C'est en tout cas beaucoup plus compliqué.

Bref, en tout cas, je rappelle que l'islam reconnaît les deux autres religions monothéistes l'ayant précédé, autorise toute personne à venir pratiquer sa religion dans une mosquée s'il n'y a pas d'autre lieu de culte dédié, que le prophète était pionnier concernant les droits des femmes pour son époque, que la première femme de Mohammed est une figure très importante dans la tradition musulmane, y compris au plan militaire et politique (faut se rappeler l'époque !), le prophète a été très clair à plusieurs reprises sur le fait qu'il ne faut pas maltraiter les animaux ou les tuer inutilement, qu'aux portes du paradis les humains aussi bien que les animaux ayant été bien traités par le défunt viennent témoigner en sa faveur, etc, etc.
Ce sont des exemples, il y a aussi des trucs plus problématiques, comme dans la Bible et la vie de Jésus... Comme je l'ai déjà dit, il y a à boire et à manger, sans surprise puisque c'est une religion institutionnelle.

Je me permets aussi de préciser que Tariq Ramadan, pour qui j'ai par ailleurs très peu de sympathie, a lui-même écrit que face aux conditions d'abattage industriel actuelles, le hallal avait perdu tout son sens (à l'origine, en plus du rituel de purification, il s'agit de faire souffrir le moins possible l'animal) et qu'il fallait donc sérieusement réfléchir au végétarisme comme alternative au hallal dans nos sociétés modernes.
C'est un exemple, mais qui démontre je pense que le procès de l'islam est souvent fait sans rien en savoir.

Bref, si on pouvait arrêter le sensationnalisme, les stéréotypes et les discours de haine, ce serait un bon début pour sortir de son propre sectarisme pseudo-athée.
 

Zigzag

Broute de l'herbe
Inscrit
9/7/18
Messages
213
Score de réaction
35
screugneugneu":369zhw96 a dit:
Si, si Genest s'est revendiquée islamophe à la télé exactement pour les raisons que tu invoques. Après le tollé que ça a soulevé, des gens lui ont expliqué, elle s'est rendue compte qu'elle ne savait pas de quoi elle parlait et je crois même qu'elle l'a reconnu publiquement. Pour info, à l'époque elle était mariée à un mec du FN ou proche ou un truc comme ça. Peut-être qu'elle l'est encore, je ne sais pas. Bref, moi ça me ferait réfléchir à ta place.

Justement : je ne me revendique pas islamophobe. Et je ne pense pas que mes arguments soient une raison pour l'être (islamophobe).
 

screugneugneu

Broute de l'herbe
Inscrit
23/10/19
Messages
222
Score de réaction
159
Zigzag":8k5tpx22 a dit:
J'interroge aussi le terme d'islamophobie qui désigne non pas un racisme envers les musulman.e.s mais bien un racisme envers la religion même, ce qui interdit de critiquer cette religion
C'est exactement le propos de Genest qui, par esprit de suite, s'est revendiquée islamophobe pour critiquer l'islam. On lui a donc expliqué que son propos était mal informé et pas très intelligent (je te le fais en raccourci). Elle s'est excusée publiquement.

Le youtubeur que vous mentionnez est promu par vérité et réconciliation et français de souche. A votre place, je me poserais des questions là aussi.
 

James64

Mange de la salade
Inscrit
14/11/17
Messages
363
Score de réaction
32
James64, très sincèrement, tu ne sais pas de quoi tu parles


Je t'invite à écouter l'avis de Majid à travers ses vidéos (youtuber déjà cité par différents membre) qui connait cette religion bien mieux que toi ou du moins qui t'apportera un angle de vu dont on n'a pas forcément l'habitude d'entendre.

A chaque fois il analyse, fait preuve d'esprit critique et montre les citations qui sont très explicites. Tu auras beau mettre n'importes quelles spécialistes de l'interprétation, si à la base, certaines phrases sont explicitement/littéralement en totale incompatibilité avec certaines valeurs de notre société actuelle, à part en faisant appel à une baguette magique ou à de la mauvaise foi tu ne pourras rendre meilleures/différentes le sens de ces phrases, mais si tu le fais, tu sors alors peu à peu du cadre de l'islam.

Bref, si on pouvait arrêter le sensationnalisme, les stéréotypes et les discours de haine, ce serait un bon début pour sortir de son propre sectarisme pseudo-athée.

C'est surtout une question de lucidité. Tu semble te focaliser uniquement sur le coté positif de l'islam en mettant des œillères sur le reste. Si comme moi tu étais franche avec ces travers, alors tu pourrais au moins te poser la question de les dénoncer ou non (comme cela a déjà été le cas avec la religion chrétienne par le passé).

Personnellement, je pense qu'aucune religion n'est éternelle, et que la religion musulmane comme les autres finira par s'éteindre un jour ou l'autre, les gens s'apercevront peu à peu des incohérences et ou de certaines de ces valeurs issus d'un autre temps.

Mais les moments de transitions sont de manière générale sensibles et incertaines et peu donc alors se poser la question d'une transition idéale/ de comment l'accompagner ou de ne pas l'accompagner.
 
Haut