Omnivore ?

  • Auteur de la discussion Anonymous
  • Date de début

natachaton

Avale du tofu
Inscrit
17/10/07
Messages
557
Score de réaction
0
Localité
choisy le roi ( île-de-france)
le problème avec le terme de carnivore c'est que ça les conforte dans leur idée qu'ils sont fait pour manger de la viande je rappelle souvent à mon interlocuteur qu'on fait parti de la même espèce et que la différence entre un vg et un "omni" n'est pas physiologique, c'est le réflexion et l'empathie.
 

Marion

Broute de l'herbe
Inscrit
14/4/09
Messages
225
Score de réaction
0
Localité
Pont de l'étoile (13)
Brunito":111u40lp a dit:
natachaton":111u40lp a dit:
le problème avec le terme de carnivore c'est que ça les conforte dans leur idée qu'ils sont fait pour manger de la viande je rappelle souvent à mon interlocuteur qu'on fait parti de la même espèce et que la différence entre un vg et un "omni" n'est pas physiologique, c'est le réflexion et l'empathie.
j'ai même eu l'exemple d'un couple de français (qui d'autres pour être aussi agressifs envers NOS choix alimentaires ..) qui m'a sorti que l'Homme est carnivore et carnassier ! en plus ils étaient nos invités , nous leur préparions leurs viandes en plus ..deux semaines horribles ...plus jamais je n'inviterais des mangeurs de viande chez moi !! il n'y a que des français pour avoir si peu d'éducation et de respect de l'autre ..des zombis mangeurs de cadavres
Et après on entend des choses comme "vous les végéta*iens, vous voulez imposer votre régime alimentaire aux autres"...
Les Français restent décidément les plus bornés.
 
A

Anonymous

Guest
Marion":r1vgc51b a dit:
Brunito":r1vgc51b a dit:
natachaton":r1vgc51b a dit:
le problème avec le terme de carnivore c'est que ça les conforte dans leur idée qu'ils sont fait pour manger de la viande je rappelle souvent à mon interlocuteur qu'on fait parti de la même espèce et que la différence entre un vg et un "omni" n'est pas physiologique, c'est le réflexion et l'empathie.
j'ai même eu l'exemple d'un couple de français (qui d'autres pour être aussi agressifs envers NOS choix alimentaires ..) qui m'a sorti que l'Homme est carnivore et carnassier ! en plus ils étaient nos invités , nous leur préparions leurs viandes en plus ..deux semaines horribles ...plus jamais je n'inviterais des mangeurs de viande chez moi !! il n'y a que des français pour avoir si peu d'éducation et de respect de l'autre ..des zombis mangeurs de cadavres
Et après on entend des choses comme "vous les végéta*iens, vous voulez imposer votre régime alimentaire aux autres"...
Les Français restent décidément les plus bornés.
Crois moi qu'il n'y a pas que les français de borner, la majoritée des gens sur cette planète le sont,ils ne remettent rien en question sur leurs croyances , leurs habitudes, leurs cultures. Je crois que l'homme court vraiment à sa perte, c'est triste à dire mais c'est comme cela. :'(
 

Dagoh

Broute de l'herbe
Inscrit
24/4/11
Messages
193
Score de réaction
0
Nanako":6in92rvt a dit:
techniquement, je suis toujours omnivore, je peux tout manger. Mais suite à un choix, j'ai exclu toute chair animale de ma consommation. Quand j'argumente avec des amis mangeurs de viande, c'est en général la première remarque qu'on me fait : "Mais l'homme est omnivore !" Et là ma réplique est toute simple : "Oui l'homme est omnivore, id est, il peut tout manger. Cela dit, tu pourrais manger des mouches, le fais-tu ? Non, car omnivore indique une possibilité et non une obligation".

Alors je comprends que les végéta*iens ont inventé un mot pour indiquer le différence, mais il me dérange quelque peu. Pratique, mais pas forcément logique. Je me heurte à une difficulté supplémentaire quand mes camarades viandards sont allés sur un forum végé, ont noté l'emploi de ce mot, et me l'envoient en pleine face. Je ne demande rien, mais je m'interroge.
"L'adjectif omnivore désigne un régime alimentaire consistant à se nourrir aussi bien de plantes que d'animaux." (wikipédia)
"Qui se mange de tout, qui se nourrit indifféremment d'aliments d'origine animale et végétale." (le petit robet)

Les dicos ne définissent pas le régime omnivore comme tu le fais. Moi je ne suis pas omnivore, puisque je ne me nourris pas "indifféremment de plantes et d'animaux"
 

Didine

Massacre des légumes
Inscrit
6/10/10
Messages
1 615
Score de réaction
1
Localité
38
Site web
www.comboutique.com
Une association Vg via facebook avait fait une sorte de sondage justement pour choisir un nouveau mot afin de définir les "non-végétarien" finalement il a été choisi "carniste" mais je ne sait pas si le mot sera beaucoup employé, en même temps je l'aime bien, ça ne sonne pas péjoratif ( et ainsi on ne peut pas nous accuser de quoi que se soit ) tout en représentant bien l'idée du mangeur d'animaux.
 

opercut

Jeune bulbe
Inscrit
23/9/11
Messages
24
Score de réaction
0
Biologiquement, je suis "omnivore opportuniste", mais non charognard, puisqu'un charognard digère la cadavérine.

De part mon alimentation, je me définirais comme "omnivore complet", puisque je consomme quasiment de tout.
Je ne me reconnais pas dans le terme "carniste", qui laisse penser que la viande est la base de mon alimentation. Or, même un viandard mange moins de viande que d'autres aliments.
 

janic

Fait crier les carottes
Inscrit
9/10/10
Messages
3 885
Score de réaction
0
Localité
Troll City
opercut bonjour
Biologiquement, je suis "omnivore opportuniste", mais non charognard, puisqu'un charognard digère la cadavérine.
Il y a à chaque fois une confusion entre comportement et constitution biologique. L'humain peut avoir un comportement opportuniste sans pour autant être "étudié pour" comme disait l'humoriste.
Par exemple les moteurs à explosion de nos voitures peuvent être à essence, au gasoil ou au gaz, mais en général ne sont conçus que pour un type de carburant, pourtant il est possible de faire des mélanges, mais le rendement final en sera diminué. Il en est de même pour la nourriture humaine. Certains produits alimentaires peuvent être utilisés de façon opportuniste, mais n'en correspondent pas pour autant au "carburant prévu pour".
Quand à l'utilisation de "charognard", elle ne se réfère pas aux capacités digestives, mais au comportement. Le charognard ne tue pas lui même sa nourriture et, à de rares exceptions près, il n'y a guère d'humains dans nos sociétés modernes et surtout urbaines qui tuent les animaux qu'ils mangent: donc ils ont un comportement de charognard.
De part mon alimentation, je me définirais comme "omnivore complet", puisque je consomme quasiment de tout.
On peut appeler cela aussi, un omnivorisme social ou culturel.
Je ne me reconnais pas dans le terme "carniste", qui laisse penser que la viande est la base de mon alimentation. Or, même un viandard mange moins de viande que d'autres aliments.
le terme viandard à un coté péjoratif qu'il n'est pas bon d'utiliser, il est vrai que viandiste est mieux adapté par son suffixe et concerne autant les petits que les gros consommateurs de produits animaux. Mais ce sont plus des termes utilisés par les VG pour se distinguer des consommateurs de viandes que par leurs consommateurs eux mêmes.
 

lelfe

Fait crier les carottes
Inscrit
7/7/10
Messages
2 591
Score de réaction
0
Site web
lesquestionscomposent.fr
opercut":1geyaos0 a dit:
Biologiquement, je suis "omnivore opportuniste", mais non charognard, puisqu'un charognard digère la cadavérine.

De part mon alimentation, je me définirais comme "omnivore complet", puisque je consomme quasiment de tout.
Je ne me reconnais pas dans le terme "carniste", qui laisse penser que la viande est la base de mon alimentation. Or, même un viandard mange moins de viande que d'autres aliments.
Le terme "carnisme" ne désigne pas un régime alimentaire mais une idéologie.
Le carniste considère qu'il est éthique de tuer certains animaux si c'est pour les manger, tu es donc carniste.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carnisme
 

opercut

Jeune bulbe
Inscrit
23/9/11
Messages
24
Score de réaction
0
N'en déplaise aux gens qui se sont creusés la cervelle pour trouver un terme spécifique, je crois que je vais rester sur "omnivore"... Carniste, je ne vais jamais m'en souvenir...
 

Brunolito

Mange de la salade
Inscrit
24/11/10
Messages
357
Score de réaction
0
Site web
www.focus31.org
Pour moi les personnes qui mangent les animaux sont des zoophages, tout simplement.
 

Kwaice

Jeune bulbe
Inscrit
27/9/11
Messages
71
Score de réaction
0
Localité
Bruxelles
Site web
kwaice.blogspot.com
L'humain est le seul animal qui finit par se boucher les artères à long terme (un problème parmi tant d'autres) à force de manger des produits animaux, en se persuadant d'être omnivore alors qu'il n'a aucune caractéristique biologique omnivore dans le règne animal. Je trouve ça fascinant.
 

flolalapine

Massacre des légumes
Inscrit
12/8/10
Messages
2 406
Score de réaction
0
Localité
Région Parisienne
Kwaice":1o0cjzpt a dit:
L'humain est le seul animal qui finit par se boucher les artères à long terme (un problème parmi tant d'autres) à force de manger des produits animaux, en se persuadant d'être omnivore alors qu'il n'a aucune caractéristique biologique omnivore dans le règne animal. Je trouve ça fascinant.
J'ai eu un cochon d'Inde qui avait le même problème. Mort à 2 ans d'obésité morbide sur un régime alimentaire complètement déséquilibré, il bouffait tout le temps, de tout, même de la viande... en fait il pleurait jusqu'à ce qu'on le prenne sur nos genoux pendant les repas et il mangeait ce qu'il y avait dans l'assiette (oui bon ok c'est dégueu je sais mais j'avais 12 ans)
 

Tesla

Jeune bulbe
Inscrit
3/10/16
Messages
1
Score de réaction
0
Désolé de déterrer le topic. Je passais pas là sur cette question très intéressante (merci à l'auteur de l'avoir posé). Et c'est dommage autant de contre-vérités chez certains végétariens alors que, comme certains l'ont dit, il y a déjà beaucoup d'arguments pour arrêter ou au moins diminuer la consommation de viande. Je ne suis pas un végétarien pure, je mange toujours un peu de viande, mais je me sens concerné par l'aspect écologique des choses (et la qualité gustative en générale des aliments, la cuisine restant une passion chez moi) . Mais je voulais rétablir la vérités sur des arguments tiré des milieux "anti-carniste", et qui n'ont pas lieux d'être !

Kwaice":2h4zdcrr a dit:
L'humain est le seul animal qui finit par se boucher les artères à long terme (un problème parmi tant d'autres) à force de manger des produits animaux, en se persuadant d'être omnivore alors qu'il n'a aucune caractéristique biologique omnivore dans le règne animal. Je trouve ça fascinant.
Quoique certains en disent, on ne redéfinit pas les termes comme bon nous semble ! Manger des larves, c'est aussi de la viande. Et le hérisson est un omnivore qui ne ressemble pas à l'ours, et il a aussi toutes les tares cité chez l'humain "qui ne pourrait pas attraper de la viande" ! Le cochon aussi est un omnivore. Les termes biologiques n'ont pas à être redéfinie par une minorité voulant en faire un combat, sinon, ça devient n'importe quoi ! Les omnivores ne sont pas tous des chasseurs ! (se référer à la définition : http://www.cnrtl.fr/lexicographie/Omnivore/0 )

Dans les faits, le terme est tellement large qu'il recoupe divers régimes différents. Alors bien évidement, nous ne sommes pas taillés pour les mêmes régimes omnivores que les ours, les porcs, ou les hérissons. Au passage ,la viande qui n'est pas d'élevage a de grandes valeurs nutritionnelles, et l'obésité(et problème cardio vasculaire) est apparu avec la sédentarisation, l'élevage....et la culture des céréales. Les hommes préhistoriques qui avaient un régime très carnés (ceux des pôles) n'avait pas ces problèmes.

Dagoh":2h4zdcrr a dit:
"L'adjectif omnivore désigne un régime alimentaire consistant à se nourrir aussi bien de plantes que d'animaux." (wikipédia)
"Qui se mange de tout, qui se nourrit indifféremment d'aliments d'origine animale et végétale." (le petit robet)

Les dicos ne définissent pas le régime omnivore comme tu le fais. Moi je ne suis pas omnivore, puisque je ne me nourris pas "indifféremment de plantes et d'animaux"
Les dictionnaires définissent très bien le terme. Une espèce est dite omnivore si elle peut digérer de la viande (cf plus haut), c'est bien notre cas. Un régime est dit omnivore si il comprend de la viande, ce qui n'est pas ton cas. Tu es donc un omnivore à régime végétarien. Le problème se pose du fait qu'un seul mot désigne deux réalités différentes (le régime, et la capacité digestive). Le terme végétarien ne se réfère qu'au régime alimentaire, le terme omnivore non. Il manque donc un terme plus précis.


RoRo":2h4zdcrr a dit:
Je pense que l'on est des frugivores. Un vrai omni pourrait manger de la viande crue pendant une période relativement longue sans avoir de problème (l'ours par ex).

J'ai vu un reportage sur des moutons cloitré sur une ile près de la Nouvelle Zélande qui mangeaient des cadavre de manchot pour compléter leur alimentation car y avait plus grand chose à manger.

Ce n'est pas parcequ'on peut que l'on est, si je puis dire.
Regardons les argument s de plusieurs naturalistes, et on remarque qu'on est fait pour manger des fruits.
Les naturalistes ne remplacent pas les biologistes ! Que tu fasses des études comparatives ou historiques pour prédire un régime, peut être, mais tu ne peux pas réinventer un terme sur commande non plus ! L'homme est bel et bien un vrais omnivore, c'est même pour cela qu'il a pu se "répandre" dans des terres ou rien ne pousse ! La culture inuit est vieille...! Qu'un naturaliste vienne m'expliquer que les hommes habitant les pôles , à la préhistoire, était "frugivore" car ne ressemblant pas à des ours ! Ça n'a aucun sens, et ça ne tient pas 10 minutes face à la réalité biologique !

janic":2h4zdcrr a dit:
Il y a à chaque fois une confusion entre comportement et constitution biologique. L'humain peut avoir un comportement opportuniste sans pour autant être "étudié pour" comme disait l'humoriste.
Par exemple les moteurs à explosion de nos voitures peuvent être à essence, au gasoil ou au gaz, mais en général ne sont conçus que pour un type de carburant, pourtant il est possible de faire des mélanges, mais le rendement final en sera diminué. Il en est de même pour la nourriture humaine. Certains produits alimentaires peuvent être utilisés de façon opportuniste, mais n'en correspondent pas pour autant au "carburant prévu pour".
Quand à l'utilisation de "charognard", elle ne se réfère pas aux capacités digestives, mais au comportement. Le charognard ne tue pas lui même sa nourriture et, à de rares exceptions près, il n'y a guère d'humains dans nos sociétés modernes et surtout urbaines qui tuent les animaux qu'ils mangent: donc ils ont un comportement de charognard.
Tu as tout a fait raison pour charognard. Manger un animal mort, c'est être nécrophage, et on l'est réellement. De même que charognard ! Par contre c'est dommage d'y mettre une connotation péjorative, à moins de vouloir dénigrer les autres charognards.....
Concernant ta métaphore, elle n'est pas totalement vrais. L'homme tire bien plus profit de la viande que des végétaux! C'est d'ailleurs pour ça que c'est devenu une "culture". Même si la viande a perdu beaucoup de ses qualités au fur et à mesure qu'on pratiquait l’élevage (la même chose s'est passé avec le poisson), un morceau de viande contient presque tout les acides aminés essentiels, et beaucoup de protéine, là ou tu dois varier les végétaux pour en avoir (et encore, tu auras toujours le problème de la B12, qui est un produit purement animal - les herbivore la synthétisant de par leur système digestif très particulier ). Seul le soja a des qualités proches de la viande (et aussi, bien sur, tout les complément à base de levures, ou de bactéries, comme la spiruline...)

Le principe d'être omnivore et de pouvoir suppléer une alimentation frugivore par de la viande a été un facteur déterminant dans le fait de pouvoir se répandre dans les régions les plus inhospitalières. Aujourd'hui, on est végétarien par choix, pas par "nature biologique"! Ça serait bien de l'admettre pour pousser d'autre gens à l’être aussi !! Personnellement, rien que la qualité nutritionnelle de la viande d’élevage aujourd'hui et l'aspect écologique devrait faire réfléchir à changer de régime...(sans compter, selon qu'on y est sensible ou pas, le bien être des animaux )

lelfe":2h4zdcrr a dit:
opercut":2h4zdcrr a dit:
Biologiquement, je suis "omnivore opportuniste", mais non charognard, puisqu'un charognard digère la cadavérine.

De part mon alimentation, je me définirais comme "omnivore complet", puisque je consomme quasiment de tout.
Je ne me reconnais pas dans le terme "carniste", qui laisse penser que la viande est la base de mon alimentation. Or, même un viandard mange moins de viande que d'autres aliments.
Le terme "carnisme" ne désigne pas un régime alimentaire mais une idéologie.
Le carniste considère qu'il est éthique de tuer certains animaux si c'est pour les manger, tu es donc carniste.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carnisme
[/quote]

Le terme carniste a été inventé lui aussi sur la base d'une idéologie: celle que l'humain n'a pas besoin de viande (les peuplades qui ne peuvent rien faire pousser leur disent merci), et que la société est spéciste. Je suis déjà passé sur les grossièretés de cette idéologie (la comparaison avec l'ours est plus que ridicule), la stigmatisation outrancière, qui ne pousse pas un ""carnivore"" à changer de régime, et sur le fait qu'un tel raisonnement est lui même attaquable : leurs auteurs sont aussi spécistes ! A ce que je sache, les animaux les plus "présents" sur le globe sont les insectes (80% du règne animal) ! Ceux-là même qu'on tue par millier rien qu'en marchant ! Je n'ai jamais vu de causes prônant l'immobilité pour raison de "carnage d'insectes"....et croire que les insectes sont moins importants que les autres animaux (de telle façon qu'on pourrait les écraser sans se poser de questions), c'est aussi du spécisme !


Le régime végétarien est un choix, qui doit se prendre au vue de la situation écologique de la terre (et au besoin de ses propres sensibilités, même si je mets cet argument sur un plan plus personnel)! Ça ne doit pas être imposé comme une idéologie sur la base d'arguments pseudo-scientifiques !
 

Tcharls

Se gave de B12
Inscrit
14/2/12
Messages
4 842
Score de réaction
0
Localité
Toulouse
Site web
www.facebook.com
Salut !

(n'hésite pas à aller te présenter ici !)

Ce que tu dis est souvent assez juste, je crois. Plusieurs choses cependant :

1) beaucoup de gens auxquels tu répondent ne fréquentent plus le forum depuis longtemps !

2) pour le carnisme, je t'invite à te renseigner un peu plus, notamment sur Mélanie Joy :
https://www.youtube.com/watch?v=ao2GL3NAWQU
https://www.youtube.com/watch?v=9DtqbBAEtNs

3) les arguments rationnels d'adopter à grande échelle une alimentation végétale comprennent effectivement l'écologie, mais pas uniquement, ce n'est pas une question de sensibilité personnelle. Par exmple, qui douterait aujourd'hui de la "sentience" des chiens, des chats, et des animaux que nous tuons arbitrairement tous les jours.

4) je ne suis pas sûr que les herbivores synthétisent la B12 du fait de leur systèpme digestif particulier. Ils sont supplémenté eux aussi...

5) franchement, on s'en fiche un peu de comment mangeaient ces fameux "hommes préhistoriques".... non ?

6) il me semble qu'on se fiche un peu aussi des qualités nutritionnelles de la viande. Déjà, elles ne sont peut-être pas supérieures aux effets néfastes de sa consommation (et je ne parle pas du lait), mais sa consommation est surtout mauvaise pour la santé... des animaux.

7)
Je ne suis pas un végétarien pur
oh, moi non plus ! par contre, je suis végétarien. ;)
 

Bardane

Jeune bulbe
Inscrit
9/7/16
Messages
78
Score de réaction
0
Tcharls":26wlzwxv a dit:
4) je ne suis pas sûr que les herbivores synthétisent la B12 du fait de leur systèpme digestif particulier. Ils sont supplémenté eux aussi...
Jamais croisé un chevreuil dans un magasin bio.

Apparemment les ruminants synthétisent la B12 durant leur processus de digestion, d'autres herbivores mangent leur crottes(dans lesquelles les bactéries ont eu le temps de synthétiser la vitamine), les sangliers et autres omnivores consomment des insectes, des vers de terre, les poules en liberté mangent aussi énormément d'insectes, de limaces...
Chacun a sa stratégie pour se supplémenter.

Ce qui doit être rassurant, pour les survivalistes végans, c'est de savoir qu'au pire, si un événement apocapliptique devait survenir et s'ils ne veulent pas mourir anémiques et avec un cerveau atrophié, il n'auront qu'à faire comme les lapins et manger leur caca.
 
Haut