Ouvrages pour enfants

Brunolito

Mange de la salade
Inscrit
24/11/10
Messages
357
Score de réaction
0
Site web
www.focus31.org
Bonjour à tous,

Je voulais vous recommander deux ouvrages destinés au jeune public.
Tout d'abord "Les mémoires d'une âne", de la Comtesse de Ségur. Le style est un brin ampoulé, et certaines idées un peu vieillotes, mais la Comtesse permet aux enfants de rentrer dans la peau et la tête d'un âne qui est bien loin d'être aussi bête que le pense les humains.
Le second ouvrage s'intitule "Les contes du chat perché", de Marcel Aymé. Une série de contes dans une ferme où chaque animal devient le héros à tour de rôle. Qui le boeuf, qui le chat, qui le chien et la souris, etc... Deux jeunes filles (Delphine et Marinette) sont plutôt récurrentes. Les animaux parlent et pensent, ont des émotions.

Ces deux ouvrages peuvent être lu par un adulte dès 6 ans, pour que l'enfant le lise seul je pense qu'il faut attendre 9-10 ans.
 

Apple

Avale du tofu
Inscrit
6/9/10
Messages
871
Score de réaction
0
Localité
Tamil Nadu, Inde
Ça me rappelle des souvenirs... Il faudra que je les emprunte à notre prochaine "descente" à la bibliothèque :)
 

frago

Fait crier les carottes
Inscrit
13/8/12
Messages
3 997
Score de réaction
0
"L'histoire de la mouette et du chat qui lui apprit à voler" de L.Sepulduva
Un de mes livres préférés quand j'étais jeune.
 

Dame-Fée

Mange de la salade
Inscrit
12/10/10
Messages
389
Score de réaction
0
Localité
Vesoul
J'adorais la comtesse de Ségur quand j’étais petite. Le style a beau être un peu ampoulé ça se lit très facilement.
Et on avait joué une partie du chat perché au théâtre <3 Mais juste avec les deux petites héroïnes, il n'y avait pas d'animal je crois...

Frago : je ne connais pas mais je retiens !
 

Grenadine

Élève des carottes
Inscrit
18/1/11
Messages
1 171
Score de réaction
0
Localité
Paris
C'est marrant, je garde un souvenir assez ambigu des Contes du chat perché. Les parents étaient parfois vraiment méchants et j'ai surtout gardé en mémoire les choses négatives qui étaient racontées...
Mémoires d'un âne, j'ai dû le lire, mais je ne m'en souviens pas – mais je me souviens de l'histoire de l'âne dans Les Malheurs de Sophie. Le pauvre.

Un livre que j'ai beaucoup aimé étant petite, c'est On l'appelait Tempête, de Colin Thiele. C'est l'histoire d'un jeune australien qui recueille trois pélicans après la mort de leur mère, tuée par un chasseur, et de son amitié avec l'un des oiseaux, Monsieur Perceval.
 

flolalapine

Massacre des légumes
Inscrit
12/8/10
Messages
2 406
Score de réaction
0
Localité
Région Parisienne
Grenadine":1pymmi3x a dit:
C'est marrant, je garde un souvenir assez ambigu des Contes du chat perché. Les parents étaient parfois vraiment méchants et j'ai surtout gardé en mémoire les choses négatives qui étaient racontées...
Mémoires d'un âne, j'ai dû le lire, mais je ne m'en souviens pas – mais je me souviens de l'histoire de l'âne dans Les Malheurs de Sophie. Le pauvre.
Tout pareil. Qu'est-ce que j'ai pleuré sur l'histoire de la panthère qui mourrait dans la neige... Les contes bleus sont tristes (beaux, mais triste).
Dans les malheurs de Sophie, la mère pour la punir d'avoir trucidé par jeu de pauvres mouches les lui fait porter en collier jusqu'à décomposition complète... sinon la version de cinémastock est plus marrante!
Pour les enfants je recommande chaudement les bouquins de Claude Ponti, la série Blaise le poussin masqué, L'îles des Zertes, Pétronille et ses 120 petits, c'est génial, vraiment.
 

Ryu

Broute de l'herbe
Inscrit
1/5/11
Messages
243
Score de réaction
0
Localité
Lorraine
Ben moi aussi, je me rappelle avoir lu Les contes du chat perché, mais sans un garder un souvenir très joyeux...

En lecture jeunesse j'aimais bien L'envolée sauvage, l'histoire d'une ado qui initie au vol migratoire des jeunes oies dont la mère a été tuée. Et puis Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède, aussi...
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 264
Score de réaction
94
Localité
Marseille
Grenadine":5r9zxnuc a dit:
C'est marrant, je garde un souvenir assez ambigu des Contes du chat perché. Les parents étaient parfois vraiment méchants et j'ai surtout gardé en mémoire les choses négatives qui étaient racontées...
Alors peut-être que je confonds, mais il me semble que c'est dans les contes du chat perché qu'à un moment les enfants disent à je sais plus quel animal de la ferme que s'il est pas sage, et bien on le mangera. Ça m'avait marqué parce c'est en quelque sorte une reconnaissance du fait que c'est méchant de manger un animal, vu qu'on s'en sert comme menace. En même temps ils devaient bien manger des animaux même quand ils avaient été sage, non ? Enfin bref...
 

Brunolito

Mange de la salade
Inscrit
24/11/10
Messages
357
Score de réaction
0
Site web
www.focus31.org
Grenadine":32bx61li a dit:
C'est marrant, je garde un souvenir assez ambigu des Contes du chat perché. Les parents étaient parfois vraiment méchants et j'ai surtout gardé en mémoire les choses négatives qui étaient racontées...

Oui, les parents sont souvent méchants, et sans pitié envers les animaux. Les petites filles en revanche sont pleines de douceur et d'attention envers ces derniers. Tant pis, je prends la chasuble du méchant dans la tête du fiston, c'est ainsi. Et lui du gentil ;) Oui les parents veulent envoyer deux boeufs à l'abattoir car ils ne travaillent plus correctement aux champs, les fillettes s'y opposent et font tout pour leur éviter le pire.
Bref, peut-être devrait tu le relire avec ta compréhension d'adulte ;)
 

frago

Fait crier les carottes
Inscrit
13/8/12
Messages
3 997
Score de réaction
0
Ah un autre livre que j'avais adoré étant plus jeune "Jonathan Livingston le goéland", c'est l'histoire d'un goéland qui se fait bannir par sa communauté parce que la seul chose qui l’intéresse c'est de voler toujours plus vite, toujours plus haut...

La mouette et le chat, bon en gros c'est un matou qui a promis à une mouette venu mourir (suite aux marée noires) devant lui, d’élever son petit/sa petite (elle est sur le point d'accoucher) et de lui apprendre à voler. ^^
 

Ryu

Broute de l'herbe
Inscrit
1/5/11
Messages
243
Score de réaction
0
Localité
Lorraine
frago":2sc3ifa7 a dit:
Ah un autre livre que j'avais adoré étant plus jeune "Jonathan Livingston le goéland", c'est l'histoire d'un goéland qui se fait bannir par sa communauté parce que la seul chose qui l’intéresse c'est de voler toujours plus vite, toujours plus haut...
Oh, moi aussi j'adorais cette histoire ! Je crois qu'en plus ma mère m'avait fait voir le film...
 

frago

Fait crier les carottes
Inscrit
13/8/12
Messages
3 997
Score de réaction
0
Ah et cabot-caboche aussi!

(Ouai ouai je m'en rappelle p'tit bout par p'tit bout de mes lectures :p)

J'avais été super déçu par le film, le bouquin est mille fois bien plus mieux.
 

Ryu

Broute de l'herbe
Inscrit
1/5/11
Messages
243
Score de réaction
0
Localité
Lorraine
Ben moi je saurais pas dire, le film m'a pas vraiment laissé de souvenir...
Mais de toute façon, c'est presque toujours mille fois bien plus mieux en bouquin qu'en film ^^
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 264
Score de réaction
94
Localité
Marseille
frago":3pwdmsq2 a dit:
Ah un autre livre que j'avais adoré étant plus jeune "Jonathan Livingston le goéland", c'est l'histoire d'un goéland qui se fait bannir par sa communauté parce que la seul chose qui l’intéresse c'est de voler toujours plus vite, toujours plus haut...
Oh oui, gros kif pour moi aussi (plus quand j'étais ado que gamin, d'ailleurs). Je l'ai lu et relu des dizaines de fois. Je savais pas qu'il y avait un film, par contre.
 

Dame-Fée

Mange de la salade
Inscrit
12/10/10
Messages
389
Score de réaction
0
Localité
Vesoul
flolalapine":9o4fn7fv a dit:
Grenadine":9o4fn7fv a dit:
C'est marrant, je garde un souvenir assez ambigu des Contes du chat perché. Les parents étaient parfois vraiment méchants et j'ai surtout gardé en mémoire les choses négatives qui étaient racontées...
Mémoires d'un âne, j'ai dû le lire, mais je ne m'en souviens pas – mais je me souviens de l'histoire de l'âne dans Les Malheurs de Sophie. Le pauvre.
Tout pareil. Qu'est-ce que j'ai pleuré sur l'histoire de la panthère qui mourrait dans la neige... Les contes bleus sont tristes (beaux, mais triste).
Dans les malheurs de Sophie, la mère pour la punir d'avoir trucidé par jeu de pauvres mouches les lui fait porter en collier jusqu'à décomposition complète... sinon la version de cinémastock est plus marrante!
Pour les enfants je recommande chaudement les bouquins de Claude Ponti, la série Blaise le poussin masqué, L'îles des Zertes, Pétronille et ses 120 petits, c'est génial, vraiment.

Aaah l'île des Zertes, je l'ai lu à 17 ans mais j'ai adoré :lol: Ponti c'est pas celui qui déteste les codes barres aussi ?
 

Cépafo

Évéganéliste
Dictateur repenti mais toujours psychotique
Inscrit
2/9/08
Messages
8 187
Score de réaction
0
Localité
Toulouse
Site web
www.happycow.net
Numa":3p5o13tt a dit:
frago":3p5o13tt a dit:
Ah un autre livre que j'avais adoré étant plus jeune "Jonathan Livingston le goéland", c'est l'histoire d'un goéland qui se fait bannir par sa communauté parce que la seul chose qui l’intéresse c'est de voler toujours plus vite, toujours plus haut...
Oh oui, gros kif pour moi aussi (plus quand j'étais ado que gamin, d'ailleurs). Je l'ai lu et relu des dizaines de fois. Je savais pas qu'il y avait un film, par contre.

Tiens, c'est le film qui a donné mon prénom... :D
 

Grenadine

Élève des carottes
Inscrit
18/1/11
Messages
1 171
Score de réaction
0
Localité
Paris
Brunolito":spbjjbdq a dit:
Grenadine":spbjjbdq a dit:
C'est marrant, je garde un souvenir assez ambigu des Contes du chat perché. Les parents étaient parfois vraiment méchants et j'ai surtout gardé en mémoire les choses négatives qui étaient racontées...

Oui, les parents sont souvent méchants, et sans pitié envers les animaux. Les petites filles en revanche sont pleines de douceur et d'attention envers ces derniers. Tant pis, je prends la chasuble du méchant dans la tête du fiston, c'est ainsi. Et lui du gentil ;) Oui les parents veulent envoyer deux bœufs à l'abattoir car ils ne travaillent plus correctement aux champs, les fillettes s'y opposent et font tout pour leur éviter le pire.
Bref, peut-être devrait tu le relire avec ta compréhension d'adulte ;)

J'avais (j'ai toujours, d'ailleurs) les deux livres chez moi, je les ai donc lus assez souvent et je m'en souviens bien. Il y a méchant et méchant, quand même. Être puni pour une bêtise et tuer un animal comme ça, pour pas grand-chose (l'histoire du chat qui faisait pleuvoir), c'est très différent. C'est vraiment ces aspects-là qui m'ont marquée plus que la gentillesse des petites filles.

@Flolalapine : Pétronille et ses 120 petits, c'est un bouquin fantabuleux. Mes sœurs et moi l'avons tellement lu que certaines expressions sont passées dans notre langage courant :D Et qu'il est tout défait, alors j'en ai racheté un il y a deux ans. Dédicacé. Nananèèèère.
 
Haut