Pourquoi ne pas porter de laine

  • Auteur de la discussion Anonymous
  • Date de début
A

Anonymous

Guest
Petite précision : il existe de la simili-laine très bien imitée.

L'artiste Pink nous révèle ici les souffrances endurées par les moutons au nom du commerce. Des millions d’agneaux sont mutilés chaque année alors qu'il existe des alternatives indolores au « mulesing », pratique qui consiste à découper des morceaux de peau sur l’arrière-train, sans aucune anesthésie...

Pink décrit aussi le sort réservé aux moutons qui ne produisent pas assez de laine. Ceux-ci sont transportés par bateau vers le Moyen-Orient. Ils voyagent entassés sur des milliers de kilomètres, subissant chaleurs implacables comme froids polaires, avant de finir égorgés, pleinement conscients, sur des marchés ouverts totalement insalubres.

Avertissement :la vidéo est très dure
http://www.petafrance.com/feat-pink_wool.asp
 
A

Anonymous

Guest
Ha oui ! J'avais déjà vu cette vidéo, il y a quelques mois (ou plus même, mais je n'ai plus trop la notion du temps sur les 3 dernières années). Je n'ai jamais porté de laine car j'ai toujours detesté cette matière qui me pique. Et quand j'ai vu cette vidéo, j'étais fière que mon corps dès ma plus tendre enfance ai refusé naturellement cette barbarie sur lui ! Quand je suis devenue vegegan, il m'a semblé normal de ne pas porter de laine, qui etait une exploitation de plus, faite aux animaux. Souvent quand je disais ça aux gens, on me disait qu'il fallait tondre les moutons, que ça les soulageait etc... je n'avais pas d'argument en dehors de cette idée de non-exploitation et cela ne suffisait pas pour que les gens arrètent de porter de la laine. Le jour où j'ai vu cette vidéo, tout a changé, maintenant j'ai des arguments (Et cette vidéo en prime pour preuve) !
 

Insan3_po3t

Massacre des légumes
Inscrit
6/1/09
Messages
1 503
Score de réaction
0
Localité
La Pocatière (Qc)
Site web
insan3po3t.blogspot.com


ohhh putain, j'ai même pas pue regarder le vidéo au complet, au fait, je venais de finir mon souper :oops:
moi qui croyais la laine inoffensive et quasi naturelle :confus:

P.S. : Quelqu'un connais un alternative aux bas de laine en hiver??? :'(
 
A

Anonymous

Guest
insan je te conseille un coton de qualité pour les bas
Il y a coton et coton :) , il faut palper la matière
 

Insan3_po3t

Massacre des légumes
Inscrit
6/1/09
Messages
1 503
Score de réaction
0
Localité
La Pocatière (Qc)
Site web
insan3po3t.blogspot.com
melasse":30ax0sem a dit:
insan je te conseille un coton de qualité pour les bas
Il y a coton et coton :) , il faut palper la matière
encore là, pas certaine que les condition de cueillette du coton soit mieux: a part au USA, dans le reste du monde souvent c'est le fruit de l'exploitation humaine, sans parler des pesticide et des étape de transformation du coton.

tk, peu importe la fibre, il y a toujours un ''dark side'' :(
 
A

Anonymous

Guest
Il n'y a rien du coté coton bio ou coton equitable?
 

Insan3_po3t

Massacre des légumes
Inscrit
6/1/09
Messages
1 503
Score de réaction
0
Localité
La Pocatière (Qc)
Site web
insan3po3t.blogspot.com
personnellement je suis au bas de l'échelle salariale.....et tout ce qui est bio ou équitable se situe au delà de mes capacité de paiement.....
et de toute façon 99% de ce que je porte provient de friperie...donc je vais tenter de rester zen coté habillement
 

jess

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
25/5/07
Messages
5 206
Score de réaction
5
Localité
Ganges / Montpellier
Insan3_po3t":1moo9ty0 a dit:
et de toute façon 99% de ce que je porte provient de friperie...donc je vais tenter de rester zen coté habillement
bienvenue au club ! moi aussi, j'achète beaucoup de fringues en friperie, braderie, ou je les récupère lors de trocs. pour ces fringues-là, je dois avouer que je ne suis pas trop regardante au niveau des matières. donc le cuir et la fourrure, non, mais ça m'arrive de récupérer des vêtements ( que je redonne en général assez vite parce que ça me gratte aussi !!!). mais par contre, pour les vêtements que j'achète neufs, je suis beaucoup plus regardante.
ça peut paraitre bizarre, mais les limites que je me fixe fluctue beaucoup en fonction de mon environnement et de l'origine des produits.
 

Araïs

Mange de la salade
Inscrit
24/11/08
Messages
343
Score de réaction
0
jess":jzewe1qz a dit:
Insan3_po3t":jzewe1qz a dit:
et de toute façon 99% de ce que je porte provient de friperie...donc je vais tenter de rester zen coté habillement
bienvenue au club ! moi aussi, j'achète beaucoup de fringues en friperie, braderie, ou je les récupère lors de trocs. pour ces fringues-là, je dois avouer que je ne suis pas trop regardante au niveau des matières. donc le cuir et la fourrure, non, mais ça m'arrive de récupérer des vêtements ( que je redonne en général assez vite parce que ça me gratte aussi !!!). mais par contre, pour les vêtements que j'achète neufs, je suis beaucoup plus regardante.
ça peut paraitre bizarre, mais les limites que je me fixe fluctue beaucoup en fonction de mon environnement et de l'origine des produits.
Perso ca me semble pas bizarre, je suis prête a racheter du cuir ou de la laine en occasion (mais c'est pas pour autant que je recherche ces matières là), car je me dit que bon le produit est là, alors autant l'utiliser (surtout que vue mon physique, et mes gouts je trouve pas grand chose qui me va) je ne me sens pas responsable de la mort de l'animal, (contrairement à celui qui achete le produit neuf et qui encourage donc le vendeur)...

Mais en ce qui concerne la production de laine, je n'ai pas regardé la vidéo, la légende m'a suffit XD !! Une fois de plus je n'avais pas conscience de tout ca, je reste toujours avec l'image que je vois dans ma campagne reculée (les paysans qui effectivement tondent leur moutons sans leur faire mal pour les soulager un peu du poids, qui veuillent à le faire a la bonne saison pour qu'ils n'aient ni trop froid ni trop chaud ..), et je n'imagine pas systématiquement que dés que l'on passe à des échelles industrielles et planétaires, l'homme ne manque pas de raisonnement et d'astuces cruelles, si ce peut mener à une meilleur rentabilité !

Comme quoi, on a beau me traiter d'écolo pessimiste empêcheuse de tourner en rond, je reste toujours un peu naïve !!
 

Insan3_po3t

Massacre des légumes
Inscrit
6/1/09
Messages
1 503
Score de réaction
0
Localité
La Pocatière (Qc)
Site web
insan3po3t.blogspot.com
mais non, t'es pas naïve!!! moi aussi je connais de gentille bergerie ou les moutons sont gentillement tondue, mais je sait assurément que c'est pas cette laine que je retrouve sur les grande surface.
 

natachaton

Avale du tofu
Inscrit
17/10/07
Messages
557
Score de réaction
0
Localité
choisy le roi ( île-de-france)
Miss Araïs":1ypbx9zo a dit:
Une fois de plus je n'avais pas conscience de tout ca, je reste toujours avec l'image que je vois dans ma campagne reculée (les paysans qui effectivement tondent leur moutons sans leur faire mal pour les soulager un peu du poids, qui veuillent à le faire a la bonne saison pour qu'ils n'aient ni trop froid ni trop chaud ..), et je n'imagine pas systématiquement que dés que l'on passe à des échelles industrielles et planétaires, l'homme ne manque pas de raisonnement et d'astuces cruelles, si ce peut mener à une meilleur rentabilité
on ne peut pas vivre en vendant la laine de ses moutons même en en ayant plusieurs dizaines, donc les gentils agriculteurs qui soulagent leurs moutons en leurs enlevant leur laine trop lourde envoient régulièrement des moutons et des agneaux à l'abattoir pour arrondir les fins de mois.
 

Araïs

Mange de la salade
Inscrit
24/11/08
Messages
343
Score de réaction
0
natachaton":34o29ft6 a dit:
Miss Araïs":34o29ft6 a dit:
Une fois de plus je n'avais pas conscience de tout ca, je reste toujours avec l'image que je vois dans ma campagne reculée (les paysans qui effectivement tondent leur moutons sans leur faire mal pour les soulager un peu du poids, qui veuillent à le faire a la bonne saison pour qu'ils n'aient ni trop froid ni trop chaud ..), et je n'imagine pas systématiquement que dés que l'on passe à des échelles industrielles et planétaires, l'homme ne manque pas de raisonnement et d'astuces cruelles, si ce peut mener à une meilleur rentabilité
on ne peut pas vivre en vendant la laine de ses moutons même en en ayant plusieurs dizaines, donc les gentils agriculteurs qui soulagent leurs moutons en leurs enlevant leur laine trop lourde envoient régulièrement des moutons et des agneaux à l'abattoir pour arrondir les fins de mois.
Oui bien sur, mais je fais une différence entre le producteur de viande qui offre une vie "acceptable" aux animaux et les producteurs industriels, je sais bien qu'au final c'est le même destin, mais pour moi cette différence est importante.
 

natachaton

Avale du tofu
Inscrit
17/10/07
Messages
557
Score de réaction
0
Localité
choisy le roi ( île-de-france)
je suis d'accord pour ce qui est des conditions de vie. Je voulais juste faire remarquer qu'acheter de la laine c'est cautionner le marché de la viande de mouton. Je t'ai cité mais ça ne t'étais pas adressé particulièrement, c'était juste un argument anti-laine qu'il me semblait important d'évoquer.
 

Araïs

Mange de la salade
Inscrit
24/11/08
Messages
343
Score de réaction
0
oui tu as raison :)
 

elynda

Broute de l'herbe
Inscrit
19/2/09
Messages
143
Score de réaction
0
Localité
Paris
oui merci pour le lien, c'est important que "la masse" sache..je porte pas de laine, depuis que j'ai lu des articles à ce sujet. Enfin bon, chacun fait en son âme et conscience comme on dit.
 
A

Anonymous

Guest
Voila une des pratiques utilisées pour produire la laine australienne

La mouche à viande laisse ses oeufs dans les rides de la peau des animaux. Avec sa peau plissée, le mérinos, qui représente 70 % des moutons d'Australie, est une victime de choix. Les vers mangent la chair de l'animal, qui peut en mourir
Trois millions d'animaux mourraient chaque année si rien n'était fait.
Depuis les années 1930, les éleveurs pratiquent donc le mulesing, qui consiste en l'ablation d'une partie de la peau du mouton, sur son arrière-train, à vif.

La pratique est douloureuse pour l'animal. Néanmoins, la souffrance endurée lorsque le mouton est infesté par les vers est pire que celle de cette opération. Il y aussi le transport dans la chaleur, l'abbatage, ect...
 
A

Anonymous

Guest
Dans le clip ils parlent de la laine des moutons en Australie ...

mais qu'en est il des autres pays ?? j'ai quelques pulls en laine, et comment savoir d'où en provient la laine ?
 
A

Anonymous

Guest
INFO LAINE COLLECTIF ANTISPECISTE PARIS

Au premier abord, l’industrie de la laine ne semble occasionner la souffrance d’aucun animal, bien au contraire. En effet, ne dit-on pas que l’on rend service aux moutons en les tondant ?
A ce propos, saviez-vous qu’à l’origine les moutons muaient d’eux-mêmes et que ce sont les éleveurs qui ont créé des races qui ne muent pas ? Cela n’aurait pas été bien grave, s’ils s’étaient arrêtés là et s’étaient contentés de tondre les moutons… Mais ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que leur objectif principal est de faire un maximum de profit et non de veiller au bienêtre des animaux qu’ils exploitent. Ce ne sont évidemment pas les petits éleveurs qui fournissent le marché international.
Celui-ci requiert de grandes quantités de laine à bas prix que seuls les éleveurs possédant des troupeaux de 2 000 à 8 000 moutons peuvent produire. Si vous n’avez jamais vu d’aussi grands troupeaux, c’est que 80 % d’entre eux se situent en Australie. Certes, c’est un grand continent peu peuplé, mais aussi grand soit le terrain que puisse posséder un éleveur, il peut difficilement contenir autant de moutons sans qu’il n’y ait surpopulation.
De surcroît, les conditions climatiques du pays sont extrêmes : pluies torrentielles, longues périodes de sécheresse et grandes variations de température sont le quotidien de ce que doivent endurer les moutons.

Il n’est évidemment pas possible pour un éleveur de soigner autant d’animaux. C’est pourquoi environ 30 % des agneaux meurent avant d’avoir atteint l’âge de 8 semaines. Le sort des 70 % de survivants n’est guère plus enviable…
Les Mérinos, qui constituent la majorité des moutons, doivent subir une opération très douleureuse, pratiquée sans anesthésie, puisque les agneaux sont facilement maîtrisables.
Celle-ci consiste à prélever de larges bandes de chair au dos de leurs pattes afin de prévenir d’éventuelles infections dues à leur excès de laine (qui, lui aussi, est le fruit de croisements opérés
par les éleveurs…). Mais les plaies sont souvent envahies par les mouches avant d’avoir pu cicatriser.
Celles-ci y pondent leurs oeufs, puis lorsque les larves éclosent, se nourissent de la chair des agneaux. Les moutons n’échappent néanmoins pas à la tonte qui n’est guère moins douloureuse. En effet, comme les tondeurs sont payés au volume, ils travaillent le plus vite possible et manient la tondeuse avec brutalité. De plus, les moutons sont tondus au début de l’hiver (lorsqu’ils ont le plus de laine) si bien qu’ils endurent le froid en hiver (1 million en meurent chaque année) et doivent supporter leur épaisse toison en été. Lorsqu’avec l’âge, les moutons en été. Lorsqu’avec l’âge, les moutons cessent d’être productifs, continuer de les nourrir serait une perte économique pour l’éleveur. Ils sont donc récupérés par l’industrie de la viande qui se charge à son tour d’en tirer un maximum de profit.

Ainsi, l’industrie de la laine est étroitement liée à celle de la viande, à laquelle elle sert de fournisseur. Cautionner l’une, c’est cautionner l’autre. Cela est valable tant pour les élevages industriels que pour les élevages extensifs qui, moins horribles dans le détail, n’en aboutissent pas moins au même résultat. Pourquoi donc continuer à acheter des vêtements en laine alors qu’il
existe des matières tout aussi chaudes et même plus abordables ? Pour n’en citer que quelques unes : le polyester, le chlorofibre, la maille polaire, le Goretex, etc
. Il suffit de regarder l’étiquette cousue à l’intérieur du vêtement pour vérifier en quoi il est fait… Et quand on sait que ce simple geste peut éviter tant de souffrance…

Source : article paru dans Peta.

Pour plus d’informations (tracts, feuille d’informations…) ou/et un échange(commentaires, discussions…), n’hésitez pas à nous contacter.
Collectif antispéciste de Paris
99, avenue de la république - esc. 3
94800 VILLEJUIF
e-mail : antispe@no-log.org
site : http://antispesite.free.fr
 
Haut