Présentation en auto interview

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
Bon ok, c'est un peu mégalo ce type de présentation :whistle:

Salut à tous,

Qui est tu ?

Je suis un apprenti végétarien de 27 ans de l'Ain (un département calé entre Lyon et la Haute-Savoie).
Mais pour pas froisser certaines susceptibilités, je suis encore un omni (et pas flexi, ni vegedulundiauvendredi)

Pourquoi seulement apprenti ?

Effectivement, j'ai banni la viande de mon alimentation quotidienne, le poisson l'est quasi aussi.
J'ai commencé petit à petit, diminution viande rouge, charcuterie puis la viande blanche.
Je fais encore quelques entorses à mes règles, notamment lors des rares repas de famille (pas pour froisser papi/mami) mais je m'améliore chaque semaine.

As-tu changé ton alimentation car tu es contre la mort d'animaux ?

Non, pas vraiment. Ce n'est pas que la mort d'animaux me réjouissent. Mais pour être franc, ce n'est pas ça qui me révolte.

Qu'est ce qui te révolte donc ?

Depuis quelques temps, je m’intéresse l'agriculture et à l'écologie.
J'en suis venu à me renseigner sur les conditions d’élevages et les conséquences désastreuses sur notre environnement.
L'élevage de porc pollue la Bretagne par exemple, l’Amazonie est ravagée par les cultures de soja pour le bétail...
Ça n'énerve de voir ces grands champs de maïs en France destinés à la nourriture animale.
La population augmente, de nombreuses personnes souffrent de famine, malnutrition, et on se permet des faire des cultures pour nourrir le bétail ou pour transformer en agrocarburant...

Pourquoi cette prise de conscience ?

J'ai eu la chance de voyager un peu dans ma vie. J'ai vu des pays pauvres dans lesquels la viande était une marchandise de luxe.
Nous, occidentaux, considérons la viande comme étant aussi banale que des légumes ou des céréales.
Et même pire, la viande est devenue la base de nos repas d'occidentaux.

Quel pays t'a le plus marqué sur le rapport à la viande ?

L’Inde sans aucun doute. Dans ce pays, la majorité des restaurant sont végétariens.
J'ai eu une autre vision culinaire, des saveurs inconnues même si durant le séjour, mon estomac n'a pas vraiment supporté ce brusque changement...
Mais, comme en Chine, une classe moyenne s'inspirant du mode de vie occidental émerge. Cette classe demande de la viande, signe de richesse, et malheureusement en consomme en excès.

Qu'a modifié dans ta vie ton changement d'alimentation ?

J'ai commencé par boycotter la cantine d'entreprise. Comme la plupart des cantines, on y sert une viande (ou poisson) en sauce avec un vulgaire accompagnement (souvent fade, car c'est la sauce de la viande qui doit donner le gout).
J'en avais donc marre que mes repas soient composés de vulgaires accompagnements...
En même temps, j'essaye autant que possible d'acheter des produits bios de saison et en circuit court. Je suis membre d'une AMAP, je privilégie les achats dans les coopératives ou magasins bios.

Du coup, je me suis mis à la cuisine. Grâce aux paniers de légumes de l'Amap, je suis retrouvé avec un certain nombre de variété inconnue pour moi (panais, crosnes, topinambour, rutabaga, navet, différentes sortes de céleris ou choux...).
Bref, plein de produits qu'il faut apprendre à cuisiner.
Maintenant, on trouve chez moi plein de sortes de céréales, légumineuses, oléagineux, d'épices en vrac.
Sans oublier les fruits et légumes frais.

Je ne suis pas un grand cuistot mais j'aime réaliser des recettes simples et apporte de l'importance à utiliser de bons produits.

Quelques exemples ?

J'adore les risottos (que je fais parfois à base d'épeautre) avec tout plein de légumes.
J'ai testé plusieurs recettes d'houmous, avec une préférence pour celui aux lentilles corails.
Depuis peu, je me suis mis à la confection de seitan, de diverses galettes de céréales ou légumineuses.

Quels sont tes loisirs ?

Le sport, j'en fais 2 à 3 fois par semaine (basket, course à pied, vélo).
Internet.
Les documentaires, surtout sur la malbouffe, l'alimentation et l'agriculture.
La lecture.
Je me suis lancé dans la culture d'un modeste potager.
La cuisine.

Dernière question : pourquoi cette inscription sur vegeweb ?

L'envie d'apprendre, de lire des témoignages, de confronter ma vision des choses.
Votre gestion du végéta*isme au quotidien m'intéresse, de même que la section cuisine.
Je suis assez fasciné par la gestion du végétalisme. Déjà être végétarien peut être parfois galère mais être végétalien en France, ce ne doit pas être facile tous les jours... :genoux:
Par contre, vous me verrez pas dans la section défense des animaux.
Mon but n'est pas de convertir le monde au végéta*isme, je veux juste vivre en fonction des mes convictions.
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
Merci pour vos messages de bienvenue.

Tigresse":35xgmfh9 a dit:
Sois le bienvenu
Tu cultives quoi dans ton potager ?
(surtout pour savoir si t'es plutôt légumes traditionnels ou découvertes originales)
J'ai un peu de tout, beaucoup de classique :
- tomates (cerises, grappe, roma, andine cornue, noires de crimée, st pierre et marmande)
- poivrons
- poireaux
- carottes
- melons
- courgettes (dont une variété ronde)
- concombres / cornichons
- courges
- fraises
- oignons
- haricots
- patates (emeraude, belle de fontenay et margod)
- radis

En découverte :
- crosnes
- topinambours

Les patates, crosnes, topinambours, oignons sont 100% bio fournis par un collègue maraicher.
Pour le reste, ça vient tout de jardineries "supermarché", j'ai essayé autant que possible de ne pas acheter de plants hybrides.
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
Yola":imbieuf5 a dit:
et j'aime pas les courgettes
Salut à toi,

Je te l'accorde, ce n'est pas le meilleur des légumes.
Ça à un gout assez neutre et pas du tout prononcé.
Mais c'est typiquement le truc d'été, facile à faire pousser, à préparer, peu calorique. Elles nécessitent un bon assaisonnement ou complément.
 

Fenji

Jeune bulbe
Inscrit
10/1/13
Messages
17
Score de réaction
0
Localité
Annecy
Hi kob,

et salut voisin!

T'habite ou dans l'Ain? Moi, j'habite pas loin de Seyssel, mais dans le 74.

Est-ce que ton apprentissage a évolué depuis le mois de juillet?
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
Fenji":2vk68cdc a dit:
Hi kob,
et salut voisin!
T'habite ou dans l'Ain? Moi, j'habite pas loin de Seyssel, mais dans le 74.
Est-ce que ton apprentissage a évolué depuis le mois de juillet?
Salut,

Je suis assez loin de Seyssel, je suis du côté d'Ambérieu.

Mon apprentissage a bien avancé, car je suis vraiment végétarien depuis fin août. Aucune "entorse à la règle" malgré une invitation à un mariage et divers repas de famille...
Bref, je gère :whistle:
 

Fenji

Jeune bulbe
Inscrit
10/1/13
Messages
17
Score de réaction
0
Localité
Annecy
Ah, donc t'es pile entre Annecy et Lyon. Chouette.

Félicitation pour ta réussite végé! Ce n'est pas toujours facile lorsqu'on mange chez les autres ;-)
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
Fenji":1ket5vxg a dit:
Ah, donc t'es pile entre Annecy et Lyon. Chouette.
Euh, pas vraiment. Je suis à Lyon en 40min et il me faut bien 1h30 pour aller à Annecy.

Fenji":1ket5vxg a dit:
Félicitation pour ta réussite végé! Ce n'est pas toujours facile lorsqu'on mange chez les autres ;-)
Merci bien. Il suffit de prévenir à l'avance, question d'organisation. ;)
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
Karouba":2qqvhnyl a dit:
Tiens Kob27g, je voulais te demander si depuis ta présentation sur le forum, ta vision des choses sur l'aspect éthique envers les animaux avait changé ? Comme tu disais que tu étais devenu VG pour des raisons écologiques.
Effectivement, ma vision change petit à petit. Mon inscription ici, cumulé à quelques lectures (je dévore No Steak en ce moment) et le visionnage de quelques docus ont modifié mon rapport avec les animaux.

Comme l’a dit Pers0nne a plusieurs reprises, certains VG pour l’écologie « évolue » et s’intéresse à l’aspect éthique pour finalement devenir Vegetalien ou vegan.

Pour ma part, je reste végétarien (ça fait que 6 mois), mais j’ai diminué grandement ma consommation de lait (yaourts classiques remplacés par yaourts soja) et vu que je n’aime pas vraiment le lait, le fromage, les œufs, le beurre ou même le miel, je tends vers le végétalisme sans me priver :)

Je suis encore un peu confus sur mon ressenti avec les animaux. Pendant des années, je m’en foutais complètement, je n’ai jamais éprouvé de sensibilité particulière envers eux, qu’importe l’animal : que ce soit un chat, une vache, un cheval, un lion, une coccinelle ou une baleine.
=> C’est ce qui ressort un peu lors de ma présentation initiale.

Maintenant, ma position a évolué, je n’adhère plus vraiment à l’idée qu’on exploite les animaux que ce soit à des fins alimentaires ou touristiques ou même de compagnie. Je trouve con d’avoir un animal en cage chez soi, un chien dans un appartement… Je trouve con d’exploiter et de tuer des animaux pour bouffer alors qu’on peut très bien se nourrir sans recourir à ces pratiques… Je trouve con de retenir des animaux pour des cirques, des balades en calèches, à dos de dromadaires ou même d’éléphants…

Bref, je ne vais pas mettre ma vie en péril pour sauver un bébé chat coincé à 30 mètres de haut dans un chêne centenaire, mais tout simplement qu’on foute la paix aux animaux.
 

Karouba

Avale du tofu
Inscrit
2/2/13
Messages
611
Score de réaction
0
:)
Je me disais quand même, quelqu'un qui agit comme ça pour la planète ne peut pas être dénué d'empathie pour les animaux.
 

Pers0nne

Se gave de B12
Inscrit
28/11/11
Messages
4 505
Score de réaction
0
Site web
pangolincariboukoala.free.fr
kob27g":20q4iuz5 a dit:
Comme l’a dit Pers0nne a plusieurs reprises, certains VG pour l’écologie « évolue » et s’intéresse à l’aspect éthique pour finalement devenir Vegetalien ou vegan.

Pour ma part, je reste végétarien (ça fait que 6 mois), mais j’ai diminué grandement ma consommation de lait (yaourts classiques remplacés par yaourts soja) et vu que je n’aime pas vraiment le lait, le fromage, les œufs, le beurre ou même le miel, je tends vers le végétalisme sans me priver :)
:YE:

Et comme je l'ai dit aussi à plusieurs reprises, la question éthique se résume à "On ne doit pas faire de mal -torturer/tuer- aux animaux sans nécessité. Manger les animaux est-il une nécessité ?". Et il faut toujours un certain temps de pratique avant d'acquérir la certitude que cette nécessité est vraiment inexistante. Il faut l'avoir expérimenté soi-même, s'être suffisamment renseigné, l'avoir vécu sur une certaine durée, etc.
Et pour le passage au végétalisme/véganisme, la question se repose à nouveau "Est-il nécessaire de manger des oeufs et produits laitiers ?". Tant qu'on ne l'a pas expérimenté soi-même sur la durée, qu'on n'a pas pris des habitudes saines, qu'on n'a pas pu vérifier qu'on réussissait réellement à s'en passer, on ne peut pas donner une réponse absolument convaincue, donc on continue à avoir du mal à envisager la fin de l'exploitation animale.
Bref, la mise en pratique permet de libérer des barrières pour pousser la réflexion éthique.
(Du moins, en général, puisqu'il existe aussi des gens qui font le passage carnisme/véganisme presque instantanément, si j'ai bien compris. Mais je crois quand même que ce sont des minorités. Aujourd'hui, en France, en tout cas.)
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
Pers0nne":2itkg7nb a dit:
la question se repose à nouveau "Est-il nécessaire de manger des oeufs et produits laitiers ?". Tant qu'on ne l'a pas expérimenté soi-même sur la durée, qu'on n'a pas pris des habitudes saines, qu'on n'a pas pu vérifier qu'on réussissait réellement à s'en passer, on ne peut pas donner une réponse absolument convaincue, donc on continue à avoir du mal à envisager la fin de l'exploitation animale.
Pour moi, il n'est pas nécessaire de manger des oeufs ou encore des produits laitiers, c'est entre autre pour cela que je n'en utilise pas quand je cuisine.
Mais, j'ai encore du mal à gérer la pression sociale qu'implique le végétalisme. Donc pour l'instant, je suis végétarien et pas plus.

Pers0nne":2itkg7nb a dit:
Bref, la mise en pratique permet de libérer des barrières pour pousser la réflexion éthique.
(Du moins, en général, puisqu'il existe aussi des gens qui font le passage carnisme/véganisme presque instantanément, si j'ai bien compris. Mais je crois quand même que ce sont des minorités. Aujourd'hui, en France, en tout cas.)
L'avenir dira jusqu'où je poursuivrais ma démarche.
 

Pers0nne

Se gave de B12
Inscrit
28/11/11
Messages
4 505
Score de réaction
0
Site web
pangolincariboukoala.free.fr
kob27g":8iyd8x95 a dit:
Pour moi, il n'est pas nécessaire de manger des oeufs ou encore des produits laitiers, c'est entre autre pour cela que je n'en utilise pas quand je cuisine.
Mais, j'ai encore du mal à gérer la pression sociale qu'implique le végétalisme. Donc pour l'instant, je suis végétarien et pas plus...
Tu as fait le plus gros, alors, puisque ça n'est plus une affaire "d'addiction", de "mauvaises raisons" personnelles, de peurs irrationnelles. Ça te permet de regarder en face, et honnêtement, ce qui te bloque encore vraiment : La société. (Et ça tombe bien, puisque c'est justement elle qu'on essaie de faire évoluer, plutôt que d'atteindre soi-même la pureté morale.)
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
Pers0nne":30eby5i6 a dit:
Tu as fait le plus gros, alors, puisque ça n'est plus une affaire "d'addiction", de "mauvaises raisons" personnelles, de peurs irrationnelles. Ça te permet de regarder en face, et honnêtement, ce qui te bloque encore vraiment : La société. (Et ça tombe bien, puisque c'est justement elle qu'on essaie de faire évoluer, plutôt que d'atteindre soi-même la pureté morale.)
Je ne pense pas avoir fait le plus gros.

En se renseignant un peu (merci internet et toutes les infos facilement accessibles), il n'est pas très difficile de savoir que le "régime" végétalien n'est pas nocif pour la santé (au contraire même).

Le plus dur à gérer pour moi, c'est la société :
- dur de défendre ses idées quand on est en minorité, la difficulté de combattre les idées reçues de la majorité. C'est bien connu, la majorité a toujours raison.

- dur de gérer "l'exclusion sociale" que peut entrainer la passage au végétalisme. Les omnis peuvent comprendre le fait de ne pas manger de "cadavres" mais la plupart ne comprennent pas le fait de ne pas manger d'oeufs ou de lait puisque ces produits n'entrainent pas la mort (enfin pas la mort directe, mais un omni ne le sait pas).

- j'ai peur de tomber dans une certaine paranoïa en passant végétalien. Hors de la maison, traquer la viande ou le poisson reste gérable, mais la présence d'oeuf, de lait ou de crème, ça doit être une autre histoire (surtout que les restaurateurs ont tendance à compenser la viande des menus végés par des oeufs ou du fromage). Comment savoir si la recette de crêpes de ta creperie préférée contient des oeufs ou du lait ? Même topo avec la pizzeria (même si ces produits n'ont rien à foutre dans une pâte à pizza !). Et je ne parle même pas des desserts...


Bref, je suis un peu casanier, je n'ai pas une vie sociale très developpée et je ne souhaite pas que mon alimentation détériore ma "sociabilité".
 

Watermelon

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
14/6/12
Messages
4 496
Score de réaction
7
Localité
Paris
Pour les crêpes je pense que tu peux faire une croix sur le fait de les acheter à l'extérieur, sauf dans un commerce spécifiquement végétalien. Par contre les pizzas la question se pose plus. La seule fois ou j'ai mangé dans une pizzeria après être devenue végétalienne j'ai demandé la végétarienne sans les œufs et le fromage mais je ne me suis pas posé de questions pour la pâte. Ça me paraissait évident qu'il n'y avait pas de produits animaux dedans. Pour les desserts, à part les salades de fruits…
Mais à partir du moment ou tu trouve moyen de manger quelque chose et que tu es avec les gens que tu avais envie de voir je ne pense pas qu'ils vont se formaliser si tu es le seul qui ne prend pas de dessert. L'essentiel c'est d'être là.
 

Pers0nne

Se gave de B12
Inscrit
28/11/11
Messages
4 505
Score de réaction
0
Site web
pangolincariboukoala.free.fr
kob27g":23dr6zfy a dit:
Bref, je suis un peu casanier, je n'ai pas une vie sociale très developpée et je ne souhaite pas que mon alimentation détériore ma "sociabilité".
Personnellement, ma vie sociale ça se résume à :
- ma famille, et ça, je l'ai réglé (ils savent et ils font attention)
- mes collègues, et donc essentiellement mon resto d'entreprise (Où je ne prends que les "légumes" sans aucune sauce, et en dessert des fruits. Plus jamais de pâtisserie.), et les quelques fois où on est allés au resto depuis que je suis végétalien, j'ai pu m'en sortir (un couscous végétarien, des légumes dans un chinois, un subway pour les accompagner au MacDo, des pâtes dans une pizzeria. En fait, j'ai peut-être "merdé" pour les pâtes, je ne suis pas sûr, mais ça valait toujours mieux qu'une pizza gigantesque et ses dix kilos de fromage.)
- mes amis zoophages... depuis que je suis végétalien, en un an : deux sorties dans des restos végé, une soirée barbecue où j'ai apporté mes similicarnés, deux autres fois où on avait prévu du vegan pour moi
- les sorties vegeweb Parisiennes (en 4 mois, j'ai dû voir les vegewebiens autant que mes amis zoophages en 3 ans...)

Après, je pense qu'on peut se dire "végétalien" ou "vegan" même sans être au taquet (vérifier que ses plats sont cuits sans beurre, toujours s'assurer auprès du serveur/cuisinier que rien ne contient de lait ou d'oeufs plutôt que de le faire au juger, etc.), à partir du moment où on ne se gave pas de produits laitiers, qu'on les évite quand on sait qu'il y en a manifestement dans un plat et qu'on prévient ses hôtes qu'on n'en consomme pas.
Je ne suis peut-être pas un vrai "végétalien" du fait que je ne suis pas (encore ?) aussi strict et capable d'affirmer mon choix en toute circonstance, mais je pense que l'important, c'est d'être capable d'impacter la société, son entourage et faire passer le discours pour le boycott des produits animaux au niveau de ses capacité du moment (Je sais que, personnellement, la confrontation sociale a toujours été une torture pour moi. Donc j'apprends progressivement.)
 

Madison

Broute de l'herbe
Inscrit
11/5/13
Messages
140
Score de réaction
0
Localité
Ici en ce moment !! Mais plus objectivement St-é -
Bonjour ,

Je suis venue voir ta présentation par curiosité , afin de te connaître un peu + étant donné que tu participes pas mal sur la mienne :) ...Je trouve ta présentation en "auto interview" franchement original et bien foutue .

Je vois qu'avec le temps tu fais évoluer ton végétarisme vers du végétalisme (si j'ai bien compris, je me méfie des termes que j'emploie ne les maitrisant pas très bien). En ce qui me concerne je mange des produits laitiers et des oeufs . Je ne pense pas évoluée un jour vers le végétalisme , ce pour différentes raisons . Cependant , je respecte tout les genres d'alimentations , je ne juge absolument pas . :)

Tu as raison quand tu parles de la pression sociale , ne serait ce qu'au niveau du végétarisme ...Mais je crois qu'il faut essayer d'en faire fît et de vivre en harmonie avec ses idées sans se préocuper des dictats de la société où de qui que ce soit, même si c'est difficile surtout hors de chez soit ...

Je suis pour ma part végétarienne surtout par rapport a des idéaux écologiste , pas tellement par rapport a la question de "tuer des animaux élevés dans le but de se nourrir" ... Certains animaux sont élévés uniquement dans ce but là , après tout c'est ainsi , par contre je suis completement scandalisée de l'impact écologique que leurs élevages intensifs à et également par la manière dont on les abbats , tuer les animaux élevés dans le but de les manger , ok pour moi (désolée si j'en choque certains c'est pas mon but :oops: ) mais merde , y a des limites , qui pour moi sont celles de la souffrances , donc je ne suis pas d'accord avec l'élevage intensif tant par soucis écologiste que pour le bien être des animaux , ni d'accord avec l'abbatages brutal . Je suis contre la souffrance animale même si je ne suis pas choquée par l'idée d'élever des animaux dans le but de les manger (malgré que je sois personnellement végétarienne , je pense au gens qui mange de la viande...).

Je ne doute pas que ce discours va en défriser plus d'un ...Mais c'est ainsi que je vois les choses :genoux: . Après nul n'est à l'abris de voir évoluer sa pensée .J'en suis consciente .

Bref , je voulais juste laisser un petit mot sur ta présentation puisque tu participe beaucoup sur la mienne et voilà que je laisse un exposé !! Désolée. :red:
 
Haut