Présentation

philo75

Jeune bulbe
Inscrit
7/8/11
Messages
3
Score de réaction
0
Bonjour à tous,

Vegan, parisien, 26 ans et étudiant en philo, je suis très heureux de rejoindre ce forum.

à bientôt !
 

frago

Fait crier les carottes
Inscrit
13/8/12
Messages
3 997
Score de réaction
0
Mascha":22p0z98q a dit:
Bonsoir et bienvenue!

J'ai hâte de te recroiser sur le forum, car, pour le moment, nous en savons très peu sur toi. ;)
Tout à fait d'accord, on ne sait pas si tu es brun ou roux, si tu aimes la musiques country ou le rap; si tu préfères Asterix à Lucky Luke, si tu es un fan absolu des montys python ou tu préfères p'tet Stanley Kubrick, on ne sais même pas pour quel raison tu es devenu vegan, si ta fleur préféré c'est le lys ou l'anémone, si tu te couches à 2h du mat ou 2h30...
Et 12 ou 42? Hein bon merde!!!!!

Bref, bienvenue parmi les intolérants, extrémistes, sectaires, misanthropes, méchants et tout ça ^^.
 
A

Anonymous

Guest
cool, un autre étudiant un philo.
 

Ryan

Avale du tofu
Inscrit
15/6/11
Messages
783
Score de réaction
0
Bienvenu chez les fou :crazy:
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 790
Score de réaction
43
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Sois le bienvenu
Tout à fait d'accord avec les autres, c'est super réducteur comme présentation
A moins que t'es juste venu pour vendre tes chaussures ? :D (bon, on sait au moins que t'as de petits pieds 0:))
 

Teïki

Avale du tofu
Inscrit
16/6/08
Messages
594
Score de réaction
0
Ryan":1uv767tu a dit:
Bienvenu chez les fou :crazy:
:ROFLMAO: Excellent Ryan :ROFLMAO: :ROFLMAO: :ROFLMAO:
bon, bienvenue philo75, tu as un devoir à rendre ? parce que c'est bref , @ plus
 

philo75

Jeune bulbe
Inscrit
7/8/11
Messages
3
Score de réaction
0
Merci pour votre accueil, je ne m'attendais à tant de messages ! :)

Non je ne viens pas que pour les chaussures ! Je suis sûr que les échanges entre personnes végétariennes peuvent être très enrichissants... ce n'est pas comme si c'était un goût parmi d'autres, c'est quelque chose (à mon sens) qui engage beaucoup de conceptions essentielles sur sa propre existence, le rapport aux autres, à la nature aussi... bref derrière les idées abstraites, il y a aussi pour moi tout un rapport esthétique (sensitif) au monde qui en est la source vivante. Cela fait des différences (jamais insurmontables) avec une majorité de personnes, mais aussi des communautés très fortes avec une minorité.

Je suis devenu végétarien début 2009, en même temps que ma chérie, après que l'on ait regardé ensemble un reportage sur l'élevage en batterie dont on ne connaissait pas grand chose de précis avant ; surtout, on n'avait jamais vu ce que c'était concrètement, en images. Quelques mois plus tard on est devenu végétaliens, c'était la suite logique de notre réflexion commune : on a compris pourquoi même le lait et les œufs bio engendraient de la souffrance et un rapport instrumental à l'animal (c'est moins évident que pour la viande, c'est donc la documentation précise qui nous a aidés à ce moment-là). Aujourd'hui on est vegans, c'est-à-dire que l'on n'achète plus de produit issu de l'exploitation animale... pour être tout à fait complet, il me reste encore des chaussures de costume en cuir achetées d'avant (difficile de faire sans ce type de chaussures dans certaines occasions), mais c'est en cours de régularisation. La petite annonce que j'ai mise sur ce forum y participe. Ce genre de choses, ce n'a jamais été pour moi un problème de conviction (ce n'est pas une faiblesse de ma part), c'est vraiment simplement un problème logistique.

Pour le reste, je peux parler un peu de ce que j'ai fait en philo jusqu'à présent : je commence à enseigner de toutes façons dans un an (je viens d'avoir le Capes), et j'ai fait un mémoire plutôt en dehors de ce qui se fait généralement, sur un (grand) poète : Rainer Maria Rilke. Coïncidence, parce que ce goût date de bien avant, Rilke était végétarien. Il a d'ailleurs écrit de beaux poèmes sur les animaux de la ménagerie du jardin des Plantes, où l'on voit toute son empathie et sa fascination pour la vie animale. Par exemple celui-ci, "La panthère" :

"Derrière les barreaux qui défilent, son œil
est devenu si las, qu'il ne fixe plus rien.
Pour elle il n'y a plus que des barreaux sans fin,
derrière ces barreaux il n'y a plus de monde.

Elle va souple et forte en démarche féline,
tournoiement qui se meut en un espace infime,
comme la danse d'une force autour d'un centre,
où se loge engourdi un immense vouloir.

Il arrive parfois que, sans bruit, la pupille
relève son écran -. Une image y pénètre,
traverse l'arc tendu, silencieux, des membres,
et s'arrête de vivre en parvenant au cœur."

à bientôt !
 

vgbrux

Mange de la salade
Inscrit
24/6/11
Messages
467
Score de réaction
0
philo75":1sp32gln a dit:
"Derrière les barreaux qui défilent, son œil
est devenu si las, qu'il ne fixe plus rien.
Pour elle il n'y a plus que des barreaux sans fin,
derrière ces barreaux il n'y a plus de monde.

Elle va souple et forte en démarche féline,
tournoiement qui se meut en un espace infime,
comme la danse d'une force autour d'un centre,
où se loge engourdi un immense vouloir.

Il arrive parfois que, sans bruit, la pupille
relève son écran -. Une image y pénètre,
traverse l'arc tendu, silencieux, des membres,
et s'arrête de vivre en parvenant au cœur."
Magnifique poème !

Si on est dans ce genre de poème, j'aime bien L'homme et la couleuvre de Lafontaine : un peu long, mais superbe.
http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassi ... euvre.html

Un petit extrait :
Mais trouve bon qu'avec franchise
En mourant au moins je te dise
Que le symbole des ingrats
Ce n'est point le serpent, c'est l'homme. Ces paroles
Firent arrêter l'autre ; il recula d'un pas.
Enfin il repartit : Tes raisons sont frivoles :
Je pourrais décider, car ce droit m'appartient ;
Mais rapportons-nous-en. - Soit fait, dit le reptile.
Une Vache était là, l'on l'appelle, elle vient ;
Le cas est proposé ; c'était chose facile :
Fallait-il pour cela, dit-elle, m'appeler ?
La Couleuvre a raison ; pourquoi dissimuler ?
Je nourris celui-ci depuis longues années ;
Il n'a sans mes bienfaits passé nulles journées ;
Tout n'est que pour lui seul ; mon lait et mes enfants
Le font à la maison revenir les mains pleines ;
Même j'ai rétabli sa santé, que les ans
Avaient altérée, et mes peines
Ont pour but son plaisir ainsi que son besoin.
Enfin me voilà vieille ; il me laisse en un coin
Sans herbe ; s'il voulait encor me laisser paître !
 

Dillamond

Broute de l'herbe
Inscrit
30/7/11
Messages
161
Score de réaction
0
Bienvenu à toi futur grand philosophe ! :p
 

Dillamond

Broute de l'herbe
Inscrit
30/7/11
Messages
161
Score de réaction
0
j'ai eu deux semaine de pluie ( l'encre coulait :><: ) donc j'ai pas insisté. Je vais regarder la météo et retenter le coup ( finalement j'ai prit des punaises, c'était le plus simple étant donné que personne n'est sensé savoir dans ma famille que je milite ). Sinon le refuge de ma ville a une dizainne de nouveaux pentionnaires depuis le mois de juillet :cartonR:
 
Haut