Prix de la remarque et/ou du comportement sexiste

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Encore un exemple à la fois de l'actuelle mépris des forces de l'ordre face au victimes de harcèlement et d'agressions, du sexisme banalisé au possible chez le personnel garant de la paix, et de ce qui est démontré dans le livre "la force de l'ordre" de Didier Fassin, écrit en collaboration avec un commissaire de police, mettant en lumière le fait que ce sont les lois qui sont faites pour laisser le champ libre aux forces de l'ordre, et non les forces de l'ordre au service du respect des lois.
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Ha désolé, justement comme je viens seulement de la recevoir (et n'ai pas réussit à trouver la date sur la page de garde), et j'ai galéré rien que pour pouvoir revenir dessus après l'avoir signée. (je trouve le site change.org vraiment mal fichu pour naviguer dessus)

Je vais chercher ça parce-que ça m'intéresse beaucoup. Merci et désolé du déterrage du coup. :/ (c'est bizarre car en voulant retrouver la page principale de la pétition via une recherche avec le nom de la créatrice concernée, le moteur de recherche ne m'a rien retourné de récent, mais je vais affiner tout ça)
 

Coloris

Þetta reddast !
Admin Végéweb
Inscrit
21/1/09
Messages
1 245
Score de réaction
32
Localité
Canada
https://www.facebook.com/hussardbootcam ... 746173820/

Avec comme description :

Alors qu'en France, un regard trop appuyé est désormais sanctionné par 90 euros d'amende, que le duo mortel féministes / racaille vous empoisonne l'existence et qu'aucune décision virile n'est prise pour lutter efficacement contre ce fléau;

A Varsovie, les femmes sont libérées et souriantes. Pas d'immigration incontrôlé, pas de Younes, ni d'Yanis El Habib armés de couteaux prêts à vous assasiner au coin de la rue, pas de loi féministe liberticide.

L'attitude des polonaises (évoluant dans un cadre plus sain), contrastent radicalement avec celle des parisiennes. Elles ne sont pas là pour se confronter, ni humilier les hommes. Elles apprécient leur regard et jouent subtilement avec.

Participer aux stages Hussard à Varsovie , c'est découvrir une civilisation européénne où l'harmonie entre les hommes et les femmes n'a pas été déréglée par des décennies de féminisme et d'immigrationisme.

Toute les femmes dans la vidéo ont été prises sur le vif par Grégory (fondateur de Hussard). Ce sont de parfaites inconnues.(...)

Si ça c'est pas un combo révulsant :><: :confus: et je passe sur les commentaires...
 

Coloris

Þetta reddast !
Admin Végéweb
Inscrit
21/1/09
Messages
1 245
Score de réaction
32
Localité
Canada
Même pas, c'est une milice armée, ils se cachent en Pologne car là bas ils sont plus laxistes concernant l'utilisation d'armes à feu en tout genre.... Le reste c'est de l'idéologie nauséabonde.
 

Jezebel

Évéganéliste
Inscrit
12/5/10
Messages
7 191
Score de réaction
13
Localité
Un peu partout dans le monde
Milice armée? Genre camp‘ d’entraînement pour suprémacistes / nationalistes blancs? Et ca n’est pas répréhensibles par la loi d’avoir des gens qui vont s’entraîner au maniement des armes à feu dans un autre pays (chais pas pourquoi, ca me rappelle vaguement quelque chose... mais ca peut pas etre de l’apologie du terrorisme pourtant, c’est des blancs).

La Pologne est un pays assez conservateur (comme pas mal des pays d’europe de l’Est finalement) donc pas surprenant tout ça j’imagine :/
 

Coloris

Þetta reddast !
Admin Végéweb
Inscrit
21/1/09
Messages
1 245
Score de réaction
32
Localité
Canada
Le site officiel : http://hussard.pl/
Je me demande en effet à quel point c'est légal de jouer au mercenaire dans un autre pays d’Europe mais bon ...
 

Noldo

Jeune bulbe
Inscrit
19/7/18
Messages
82
Score de réaction
0
La partie "A propos" sur leur site est collector. Il y a un sacré nombre de perles en l'espace de quelques paragraphes:

La France est à l'aube de nouvelles attaques terroriste plus meurtrières que les précédentes. La France est rentrée en guerre civile.
Traduction: soyez parano


La législation français coercitive en matière de lgitime défense et de port d'arme favorise l’émergence d'une délinquance ultra-récidiviste et ultra-violent.
C'est vrai qu'au Etats-Unis où l'accès aux armes est facile tout va bien dans le meilleur des mondes


Une initiation de deux jours ouverte aux ressortissants Européens: Tir au fusil d'assaut.
Je suis pas un crack en arme à feu mais on est d'accord que pour la self-défense ça n'a aucun sens d'utiliser un fusil d'assaut non ? Ils comptent se balader en France avec leurs fusils d'assaut en bandoulière ? :gné:


Bref... Ça a l'air d'être une belle bande de guignols. Faut sans doute pas leur prêter trop d'importance.
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Mais sinon il n'y a jamais eu de relents fachistes en france, nonon... (il ne faut pas prêter de l'importance mais pas les ignorer non plus, ils sont compatibles avec les formation "survie" de Soral et compagnie)

Et puis bon "Hussards"... leurs stages, ils comptent des séjours détente au bordel ? Pourquoi spécialement en Pologne ? (je suis sûr qu'il y avait plus près pour organiser ce genre de truc dans les mêmes conditions)
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 788
Score de réaction
43
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Si j'ai bien compris le fond de l'histoire, le bail étant aux 2 noms, il était impossible d'expulser uniquement l'homme.
Par contre, il y aurait dû y avoir des mécanismes qui se mettent en place dans ce type de cas (logement d'urgence en refuge, relogement,...)
Le problème du point de vue des voisins, c'est que (outre le bruit) l'homme avait aussi des comportements violents avec eux (menaces,...) et qu'ils ne tiennent pas à le revoir à sa sortie de prison. Et comme ce type d'homme a tendance à revenir vers sa proie (sa femme)...

Après, vu le peu de solidarité qu'il y a dans son quartier (elle appelle à l'aide mais personne n'intervient), je souhaite à cette femme de trouver un autre lieu de vie + sympa
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 636
Score de réaction
9
Cela dit je peux aussi comprendre le manque d'intervention parce qu'on est tous plus ou moins au courant que peu importe qui est en tort, si une bagarre éclate le voisin aidant pourrait facilement se retrouver avec des poursuites aux fesses pour ça et la légitime défense sera toujours foireuse à prouver.
Alors que la non assistance à personne en danger concrètement c'est qu'un texte qui flotte et fait sa vie tout seul, ce n'est presque jamais un motif de poursuites judiciaires.
Peut être que quand la législation sera plus souple avec ceux qui se défendent ou défendent leurs entourages les gens seront moins hésitants à apporter leur aide à des inconnus (ou peut être pas, faudrait voir comment ça se passe dans d'autres pays).
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
On va éviter de regarder en Chine où le seul fait de porter secours à quelqu'un t'expose à une plainte afin que la victime (ou ses proches) puisse récolter de l'argent et palier à l'absence d'assurance. (c'est apparemment un énorme problème de société là-bas à ce niveau)

La loi est bancale en france (trop lacunaire, ou complaisamment floue dans ce domaine), mais j'ai peur qu'on soit dans un pays parmi les mieux lotis à ce niveau.
Autre exemple, en Norvège les lois et relations sociales sont assez efficaces en matière d'agression, sauf que les violences conjugales ne sont quasiment pas considérées, entrainant une hausse record en Europe dans un pays présenté comme heureux et paisible, ce que Eva Sørhaug avait dénoncé en réalisant "90 minutes" en 2012.

Mais comme Tigresse je trouve absurde l'apparente absence de moyens pour protéger la femme. (après c'est ce qu'on sait tiré d'un article sur 20minutes, ça ne vole pas beaucoup plus haut que BFMTV en terme de journalisme)
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
2
Elodie W., 37 ans, son compagnon et leurs deux jeunes enfants habitent, depuis juillet 2016, un trois-pièces à La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine), propriété du bailleur social Immobilière 3F. Des voisins s’étant plaints de graves troubles de voisinage – des cris, des hurlements de la femme et des enfants, de façon continuelle – l’organisme HLM a assigné la famille W. pour « trouble de jouissance » et réclamé son expulsion.
:mur:

https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... 1534265465
 

Lila59

Avale du tofu
Inscrit
15/11/15
Messages
560
Score de réaction
0
Ces faits me font faire un parallèle avec le projet de loi ELAN (texte adopté en 1ère lecture par le Sénat le 25 juillet 2018).
Le projet de loi prévoit d’insérer un nouvel article 8-2 à la loi du 6 juillet 1989 afin de mettre « un terme à la solidarité entre membres du couple en cas de violences au sein dudit couple ».

En l’état actuel du droit, il y a solidarité entre les époux (art. 220 du code civil), pacsés (art. 515-4 du code civil) et concubins (dans le cadre de la colocation : article 8-1 de la loi du 6 juillet 1989).
« Ainsi des femmes battues ont été contraintes, par leur bailleur, de s’acquitter des dettes locatives de leur ancien conjoint, nées pourtant après leur départ. » (cf. amendement 1520 http://www.assemblee-nationale.fr/15/am ... N/1520.asp ).

Le projet de loi prévoit donc de mettre un terme à cette solidarité.

Mais il y a un hic (et oui), même si le texte est adopté, il risque d’être difficile à mettre en pratique puisque qu’il prévoit que la solidarité cesse sous réserve de communiquer au bailleur la copie d’une ordonnance de protection délivrée par le juge aux affaires familiales ou d’une condamnation pénale de l’auteur des violences.

Lors des débats, un sénateur (Xavier IACOVELLI) a proposé de faire cesser la solidarité avec une copie du dépôt de plainte, afin de tenir compte de la situation d’urgence.
Solution bien meilleure à mon avis.

Or, cette proposition n’a pas été adoptée et lors des débats une sénatrice (Dominique ESTROSI SASSONE) a osé argumenter en disant qu’il pourrait y avoir des abus et que cela pourrait conduire à un détournement au détriment du bailleur.

http://www.senat.fr/seances/s201807/s20 ... ection1189
Lien vers le compte rendu des débats (23 juillet 2018).

Et oui… la pauvre victime… le bailleur…

On oublie qu’en cas de violences c’est souvent la victime qui part et qui doit se trouver un nouveau logement. Elle se retrouve avec une épée de Damoclès au dessus de la tête : payer les loyers de son conjoint qui finalement lui fait encore du mal, même en étant éloigné.
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Si c'est en réponse à ce que j'ai dis, il semblerait (je garde des pincettes) qu'en chine les gens hésitent à porter secours à cause de 2 raisons qui en tout cas sont vues comme communes là-bas (à tort ou raison, je ne sais pas plus que ce que des articles journalistes et blogs en disent) :
-risque qu'une personne réellement en danger se retourne contre son sauveur faute de mieux pour récolter un peu d'argent auprès d'assurance.
-et il semblerait qu'il y a de faux accidents ou bagarres organisées pour piéger des gens, les prendre à parti pour leur causer des soucis par la suite.

Même si ces 2 cas s'avèrent faux ou ultra minoritaires, il semble que cela soit suffisamment communément admis pour que la non assistance à personne en danger ai une existence tout relative en Chine. (faudra que je recherche, il me semble me souvenir d'un article ancien du monde diplo qui en parlait)
 

Beelittle

Broute de l'herbe
Inscrit
13/10/17
Messages
252
Score de réaction
0
Question peut-être bête mais ce que je ne comprends pas c'est comment on peut se retourner contre son sauveur ? Je veux dire, pour quel motif ?
 
Haut