Prix de la remarque végé UoU

  • Auteur de la discussion Anonymous
  • Date de début
A

Anonymous

Guest
Encore une fois, tant que chacun fait de son mieux, je pense que c'est là l'important :)
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 678
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Nurja, bien sûr que c'est une graine !
J'ai bien dit : " Peut-être moyen de trouver des boutons en ivoire végétal (c'est une graine, en fait) ? "
Et non pas :"....(c'est une graine, en fait ?)"
;)

Et sinon, si j'ai bien compris le truc, effectivement, y a du choix pour s'habiller quand on est libre de s'habiller comme on veut, mais raf a malheureusement une profession qui exige qu'il soit habillé avec "un certain standing", d'où un choix de vêtements très limité.
 
A

Anonymous

Guest
Comme ont dit les autres, le problème n'est pas si simple.

On prend l'exemple de la chemise. Lorsqu'on veut avoir une chemise d'un certain niveau de gamme (couture anglaise, 7 point au cm, baleine amovible, choix entre différentes formes de col pour s'adapter à l'environnement, bonne coupe, coton double ou triple retors etc), on va forcément tomber sur des boutons en nacre, car le niveau de la chemise l'exige. Après, si c'était des boutons en corozo, ça m'irait très bien aussi. J'ai un chino avec des boutons corozo. Mais, lorsqu'on est en prêt-à-porter, on ne choisit pas la matière des boutons. Et il faut ajouter que les coupes ne vont pas toujours. Du coup, j'avais trouvé un patronnage de chemise qui me va et qui n'est pas trop cher. Si je veux passer en demi-mesure industrielle ou en petite mesure, ça sera encore plus cher, et pour le moment, je n'en ai pas les moyens :/

Du coup, le problème est là : si je vais chez Dior ou chez Hermès (je n'y vais pas, mais c'est pour donner un exemple), je ne peux pas trouver de boutons en plastique.

C'est un peu comme si, pour comparer, on vous propose une pomme de l'agriculture conventionnelle, et une pomme bio mais enduite de cire d'abeille (j'invente, juste pour l'idée). Du coup, vous avez pas le choix, même si apparemment on voit laisse le choix. Bah c'est exactement ce à quoi je suis confronté.

De là découle un autre truc : il faudrait que les stylistes et directeurs artistiques prennent en compte ce choix possible. Et j'ai vraiment pensé à monter ma propre marque, c'est pour ça que je posais plus ou moins des questions sur le placement tarifaire :
post506602.html?hilit=combien#p506602

J'en ai discuté avec des personnes dans l'entrepreunariat végane, et au final, je trouve que c'est trop risqué de faire ça. La société a habitué les gens à ne pas avoir des vêtements durable, et ça risque d'être très difficile de vendre un truc végane et durable, mais "cher" même si ça vaut son prix (des chaussures à 300-400 euros, vous les achèteriez ? Bien sûr, ça sera durable, je prévois une durée de vie entre 10 à 30 ans, mais pour en être sûr, il faut que je vois les tests de résistance d'usure et mécanique des matières).
 

Nurja

Fait crier les carottes
Grande Assassinatrice
Inscrit
24/8/10
Messages
3 321
Localité
Bruxelles
Tu en as déjà parlé dans le magasin ? Parce que peut-être que si plusieurs personnes leur font ce genre de remarques, il peut y avoir une évolution.
(Nurja en mode optimiste)
 
A

Anonymous

Guest
Je pense que très, très peu de gens font cette remarque malheureusement :/
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 678
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Bah, c'est toi qui voit, raf. Je dirais que si tu as un bon patron de base, qui te correspond pile poil, ça vaut le coup d'investir dans son dessin, parce qu'après, tu peux faire faire autant de chemises que tu veux avec ce patron.
Entre 1 vêtement que j'achète et 1 vêtement que je fais moi - même, y a pas photo : le sur-mesures est infiniment + seyant, et autorise beaucoup de libertés au niveau du choix des matières (surtout avec ma morphologie bizarrement proportionnée... bon, après, si t'as une morphologie proche des standards, c'est moins flagrant)
 

Discord

Jeune bulbe
Inscrit
14/2/16
Messages
68
Localité
Belgique, Mons
La pire remarque végé, je me l'attribue à mon grand regret.

Lors d'un grand débat en famille sur mon végétarisme (cela devait faire 3semaines que je l'étais), ma soeur et mon beau-frère se foutaient un peu de ma gueule car "j'avais perdu mon agressivité dans les débats depuis que j'étais végé"
(je viens d'une famille de délégué syndicaux et de politicien, donc les débats à la maison ça tourne vite à l’identique des débats pré-élections à la télé, langue de bois en moins).

Toujours est-il que le débat continue "tu es faible, blablabla, moi j'aime un bon steak blablabla", j'essaie d'expliquer calmement que non, ce n'est pas génial de manger un cadavre jusqu'à ce que ma soeur me dise "et bien moi j'aime manger des cadavres et participer au cycle de la vie, et puis si l'animal est mort de mort naturel il doit pas y avoir de soucis", voulant reprendre mon côté agressif dont ma soeur déploré la perte, ma seul réponse à été : "Et bien pas de soucis, allons ensemble déterrer le cadavre de tonton mort il y a 2 semaines et on le mange, vu que c'est ton tripe de manger des cadavres mort de mort naturel"
Mon oncle était mort 2semaines auparavant d'un cancer..

Plus personne n'a rien dit, mais bordel je me suis senti mal pendant une semaine
 

Discord

Jeune bulbe
Inscrit
14/2/16
Messages
68
Localité
Belgique, Mons
Bah j'ai laché un commentaire hyper désobligeant sur le décès de mon oncle quoi, en présence de sa mère (ma grand mère), et tout le reste de la famille, à peine deux semaines après le décès...
C'est comme parler de corde dans la maison d'un pendu quoi
 

V4rney

Broute de l'herbe
Inscrit
6/4/15
Messages
125
C'est vrai que c'est pas la grande classe... Pour répondre à ce genre d'arguments, personne ne mange d'animaux morts de "mort naturelle". L'élevage intensif et l'abattage à la chaîne sont tout sauf naturels.
 

Watermelon

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
14/6/12
Messages
4 494
Localité
Paris
Le problème d'un tel commentaire c'est que ça fait du mal à des gens qui ne t'avaient rien fait. Quitte à sortir un truc bien agressif ça aurait pu être dirigé contre ta sœur et ton beau-frère. Genre : "Donc vous avez rien contre le fait que je vous butte, mais gentiment hein, et que je vous mange ensuite." Non, parce que c'est fou le nombre de gens qui parlent de "cycle de la vie", ou "la violence ça fait partie de la vie" mais bizarrement ces personnes ne voient pas la violence envers elles/eux ou leur propre mort comme quelque chose de normal, à prendre avec philosophie. :whistle: Après c'est toi qui connais le contexte et qui sais si une telle réponse aurait été acceptable. Mais vu que répondre avec mordant semble être une tradition familiale et que c'est ce qui t'était demandé…
 

Lutine

Massacre des légumes
Inscrit
21/7/14
Messages
2 391
Localité
Toulouse
Site web
homemadementvotre.wordpress.com
Ouais moi je pense que je serais allée dans un truc du style "parce que tu penses que se faire égorger encore à moitié conscient et agoniser pendant de longues minutes en se vidant de son sang c'est une mort naturelle ?"


Une petite de moi, hier.
A table en famille,table, on en vient à parler du cours du soja (on parlait du film Un indien dans la ville :D ) et mon frère dit "ahah, je suis même pas sûr qu'il y ait vraiment des gens qui spéculent sur le soja". Et moi de répondre "ben si, c'est une ressource vachement importante, c'est ce qui sert à nourrir les animaux d'élevage que vous mangez, on détruit la forêt amazonienne pour le planter". 'Ah ouais mais si tu me fais culpabiliser..." Et moi : Je cherche pas à te culpabiliser je dis la vérité, si ça te fait culpabiliser c'est que la vérité est culpabilisante". Tout le monde s'est tu, bizarrement :D
 

Discord

Jeune bulbe
Inscrit
14/2/16
Messages
68
Localité
Belgique, Mons
Watermelon":3q2k0t05 a dit:
Mais vu que répondre avec mordant semble être une tradition familiale et que c'est ce qui t'était demandé…
Rien ne devrait justifier la violence dans la parole ou dans les actes.
Mais bon, on ne change pas du jour au lendemain.
 

V4rney

Broute de l'herbe
Inscrit
6/4/15
Messages
125
Je viens de voir ça sur un groupe Facebook "vegan de france", je voulait savoir ce que vous en pensiez, on dirait un végane qui utilise des arguments d'omnivores:

Une personne: "Salut, question : est ce que les vegans peuvent bouffer des moules ?"

Le groupe: "Moi je part du principe que oui.Je m'éxplique.Si on mange des plantes c'est bien parcequ'elle ne peuvent pas ressentir de douleur ou d'émotion.Or,une moule désolé pour les vegans qui n'aiment pas trop ce genre de débat.Mais une moule ne ressent rien.Abesence de consience et de nocicepteur et de cerveau.Les moules sont aussi de gros apports en vitamines b12.Donc moi sa ne me dérange pas."

Le groupe encore: "Si les moules était classés en tant que plante la t'en aurais des végans qui ce jetterai dessus.Alors oui c'est un animal OK Mais,ce n'est pas sentient.Dédicace au vegans qui s'égosillent sur le fait de manger des moules qui qui bouffe de l'huile de palme tu sais...Ce truc coupable de la déforestation tout sa tout sa ou les orang outant meurs a la chaine.Alors on va venir me dire "oui mais moi je mange pas d'huile de palme hanhan" Et bien,sachez quand même que les champs sont protéger par des chasseur en general qui on un cotat a respecter pour eloigner les animaux des cultures.J'ai une famille de chasseurs donc bon j'ai eu les faits sous les yeux.Et je tiens a rappeler que les huitres et les moules ne sont pas les seuls être vivants a réagir quand on les ouvres ou autre.Le mimosa pudica est une plante qui au contact physique ce retracte instantanément."

J'ai déjà lu qu'on disait pas qu'on es végane quand on mange végétarien au restau parce qu'on a pas le choix donc la... :mmm:
 

Nurja

Fait crier les carottes
Grande Assassinatrice
Inscrit
24/8/10
Messages
3 321
Localité
Bruxelles
Chouette aussi le végane qui défend le bienfondé de la chasse. C'est du trollage, c'est pas possible (en plus de puer de racisme dans le nom du groupe)
 

Ravelle

Élève des carottes
Inscrit
20/8/14
Messages
1 125
Bin moi je vois pas de réelle objection^éthique à manger des moules ou des huîtres, y'a pas grand chose qui semble indiquer qu'elles sont sentientes... Sachant qu'en plus leur culture ne tue pas d'animaux sentients (contrairement aux céréales avec les rongeurs etc) et est plutôt écologique...
Ok c'est des animaux mais si elles n'ont pas d'intérêt à vivre je vois pas bien le truc.

J'en bouffe pas pour autant mais surtout parce que ça me dégoûte ^^
 

Ravelle

Élève des carottes
Inscrit
20/8/14
Messages
1 125
Bah non en fait. C'est pas tant leur espèce que le fait qu'elles ne soient (très probablement) pas sentientes qui les différencie à mes yeux. Sinon je vois pas bien ce qui pourrait justifier de manger les végétaux si c'est pas la sentience le critère discriminant.
Au final animal/végétal c'est super arbitraire puisque certains animaux ne sont pas sentients (les éponges de manière sure et certaine, les moules et huitres presque certaines) donc n'ont pas d'intérêt à vivre.

Honnêtement qu'on bouffe ou qu'on massacre des éponges, ça me paraît pas plus répréhensible éthiquement que de tondre une pelouse et de massacrer les brins d'herbe...
 

Chocogrenouille

Se gave de B12
Modérateur Végéweb
Inscrit
8/9/14
Messages
4 655
Localité
Toulouse
Non ça veut juste dire que la séparation animal/végétal se fait sur d'autres critères que la sentience.

edit : bon du coup j'ai cherché quels étaient les critères actuels de différenciation entre les règnes animal et végétal en biologie, je suis tombé sur :
Les végétaux sont des eucaryotes pluricellulaires réalisant la photosynthèse et cela grâce à des organites bien particuliers.
Les cellules végétales se distinguent des autres cellules eucaryotes par une paroi pectocellulosique faite de cellulose et de protéines et par la vacuole faisant partie de leur vacuome.
 
Haut