Prix de la remarque végé UoU

  • Auteur de la discussion Anonymous
  • Date de début

Nysaah

Se gave de B12
Inscrit
11/3/15
Messages
4 276
Score de réaction
5
Site web
www.etsy.com
Perso je respecte toutes les vies, animales comme vegetales, mais faut bien qu'on bouffe aussi donc le vegetal est un moindre mal (cf les 10 tonnes de vegetaux pour faire un animal qui en + souffre etc...)
Pis t'facon j'aime pas les huitres ni les moules
Oui ce commentaire était inutile x)
 

Mitsuya

Avale du tofu
Inscrit
25/2/15
Messages
882
Score de réaction
0
Localité
Paris
Je veux bien croire que les moules et les huîtres n'ont pas conscience de leur existence...
Mais alors pourquoi si tu veux les embêter dans l'eau, elles se ferment et restent dans leurs coquilles? (Comme les escargots)
Et pourquoi les huîtres bougent dans tous les sens lorsqu'on les asperge de citron ou de vinaigre?

A priori, c'est assez différent des fruits et légumes (enfin j'ai essayé avec les carottes, ça ne fait pas la même chose :D )
 

V4rney

Broute de l'herbe
Inscrit
6/4/15
Messages
125
Score de réaction
0
Pour moi ça n'a pas trop d'importance qu'elles puissent souffrir ou pas car je les considère comme des animaux plus que comme des plantes et parce qu'on peux très bien vivre sans en manger. Si non on peut tout aussi bien manger des insectes qui n'ont pas l'air de trop souffrir quand il leur manque une patte ou la moitié du corps.

Puis je ne sais pas si on peux se considérer végane en mangeant ces animaux juste pour le plaisir. Après, tout dépend de la définition de végane. Si ça s'arrête aux êtres sentients c'est vrai que ça laisse à réfléchir.
 

Usagi.Chan

Se gave de B12
Inscrit
8/4/11
Messages
4 094
Score de réaction
0
Localité
Hauts-de-Seine
Contrairement aux éponges, les huîtres et les moules ont un système nerveux.
Rien ne permet d'avancer qu'elles seraient moins sentientes que les autres mollusques.

Mais sur le fond je suis ok avec Ravelle. C'est parce que les animaux sont conscient.e.s de leur vie et y tiennent, parce qu'ils sont capables de ressentir des joies et des peines, parce qu'ils recherchent le bonheur et évitent la souffrance que je ne les mangent pas. Si ce n'était pas le cas, s'ils ne ressentaient rien, je ne verrais pas de problème à les manger.
 

Watermelon

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
14/6/12
Messages
4 502
Score de réaction
9
Localité
Paris
Oui, moi je n'en mange pas parce que je leur laisse le bénéfice du doute. C'est un cas limite. On ne peux pas avec certitude affirmer qu'elles ne sont pas sentientes. De toute façon la question ne se pose que pour les moules parce que les huîtres c'est dégueu. :tongue:

Par contre les insectes ne sont pas du tout un cas limite. Ils sont clairement sentients.
 

Erabee

Avale du tofu
Inscrit
23/6/13
Messages
911
Score de réaction
0
j'y touche pas dans le doute sur l'usage de leur système nerveux, et ça m'arrange égoïstement puisque leur fonction de "filtre" marin fait qu'ils sont über pollués et plein de mairdes indescriptibles ^^
 

Nurja

Fait crier les carottes
Grande Assassinatrice
Inscrit
24/8/10
Messages
3 321
Score de réaction
0
Localité
Bruxelles
Usagi.Chan":lcnm502e a dit:
C'est parce que les animaux sont conscient.e.s de leur vie et y tiennent, parce qu'ils sont capables de ressentir des joies et des peines, parce qu'ils recherchent le bonheur et évitent la souffrance que je ne les mangent pas. Si ce n'était pas le cas, s'ils ne ressentaient rien, je ne verrais pas de problème à les manger.
Globalement je suis d'accord. En même temps, je crois que je verrais quand même le souci de gaspillage que c'est de manger des animaux plutôt que directement des végétaux. (et donc pollution, gens qui ont faim...)
 

Ravelle

Élève des carottes
Inscrit
20/8/14
Messages
1 125
Score de réaction
0
Chocogrenouille":3kdhzc6w a dit:
Non ça veut juste dire que la séparation animal/végétal se fait sur d'autres critères que la sentience.
Je sais bien que les critères purement biologiques sont fondés, je parlais de cette séparation en tant que limite éthique. Les éponges ont beau être des animaux, je vois vraiment pas ce qui pourrait nous faire dire qu'on doit leur accorder + d'attention qu'un brin d'herbe.
 

Chocogrenouille

Se gave de B12
Modérateur Végéweb
Inscrit
8/9/14
Messages
4 659
Score de réaction
10
Localité
Toulouse
Ravelle":jh2d2scm a dit:
Les éponges ont beau être des animaux, je vois vraiment pas ce qui pourrait nous faire dire qu'on doit leur accorder + d'attention qu'un brin d'herbe.
Bah juste le fait que ce sont des animaux, ça ne suffit pas comme raison ?
 

chips

Avale du tofu
à l'ancienne
Inscrit
23/3/15
Messages
810
Score de réaction
15
Chocogrenouille":3f2wuw4m a dit:
Ravelle":3f2wuw4m a dit:
Les éponges ont beau être des animaux, je vois vraiment pas ce qui pourrait nous faire dire qu'on doit leur accorder + d'attention qu'un brin d'herbe.
Bah juste le fait que ce sont des animaux, ça ne suffit pas comme raison ?
Bah non, si ça suffisait, pourquoi insister sur le fait que les animaux sont sentients, qu'ils souffrent, qu'ils ont un désir de vivre ect . Si ça suffisait, inutile de rentrer dans ce genre d'arguments, le véganisme serait fondé sur une simple distinction biologique.

Donc non, ça ne suffit visiblement pas !
 

Chocogrenouille

Se gave de B12
Modérateur Végéweb
Inscrit
8/9/14
Messages
4 659
Score de réaction
10
Localité
Toulouse
Je vois au contraire un problème dans l'argument de la sentience, c'est qu'il est trop flou pour pouvoir ne pas l'appliquer aux végétaux et être sûr de pouvoir l'appliquer à tous les animaux. C'est bien de là que viennent toutes les remarques que vous devez entendre régulièrement sur "ah oui mais telle plante, telle arbre, a tel réaction quand on lui fait telle chose" ; et à l'inverse "ah oui mais telle espèce animale on n'a aucune preuve de sa sentience", non ?

Donc a contrario, et pour résumer mon propose je dirais que l'argument de la sentience ne suffit visiblement pas, et qu'au moins la distinction biologique a le mérite d'être claire.

chips":1fkwpn5p a dit:
[...] le véganisme serait fondé sur une simple distinction biologique. [...]
Je ne connais pas sur quoi se fonde LE véganisme, en tout cas mon système de convictions militantes se fonde sur une distinction biologique.
 

chips

Avale du tofu
à l'ancienne
Inscrit
23/3/15
Messages
810
Score de réaction
15
À ton aise. Pour moi c'est beaucoup trop arbitraire :)
 

Chocogrenouille

Se gave de B12
Modérateur Végéweb
Inscrit
8/9/14
Messages
4 659
Score de réaction
10
Localité
Toulouse
:D haha alors que moi je trouve la distinction basée sur la sentience beaucoup trop floue, ça se tient ;) !
 

Cépafo

Évéganéliste
Dictateur repenti mais toujours psychotique
Inscrit
2/9/08
Messages
8 184
Score de réaction
0
Localité
Toulouse
Site web
www.happycow.net
La seule certitude que j'ai, c'est que ça m'embêterait sérieusement qu'un.e restaurateurice me propose un plat de moules ou d’huîtres sous prétexte qu'il connait un végane qui en mange parce que selon lui, c'est pas un animal sentient. Donc en gros, je suis sacrément contre le fait de se dire végane et de manger ces animaux. D'un point de vue militant, je comprends bien les arguments que ça n'est pas important, mais niveau communication sur le véganisme, je trouve ça plutôt dérangeant. Même si on est bien d'accord que quand seules les moules et les huîtres seront décimées, on sera déjà bien avancé.
 

Titesieste

Fait crier les carottes
Inscrit
12/3/15
Messages
2 667
Score de réaction
8
Site web
www.instagram.com
(Je pense pas que chips évoquait LE véganisme avec une majuscule :D LE véganisme c'est aussi pertinent que le vrai féminisme : le seul l'unique ah ah)
On voit qu'en terme d'éthique animale, les courants arrivent tous à la même conclusion : le véganisme, alors qu'ils passent par des chemins de réflexions très différents...

Je pense que le message d'Usagi résumait tout parfaitement !

Je suis d'accord pour dire que le système nerveux ne suffit pas forcément, la classification animale peut aussi être bancale, pour moi la conscience est un critère des plus importants. Mais en gros j'appuie mon éthique sur les 3, et en cas de doutes je m’abstiens. (et comme j'ai jamais mangé de fruits de mer de ma vie la question se pose pas trop :D )

Je suis d'accord quand même pour dire qu'à ce jour la classification animale est ok avec mon éthique, elle est simple et en plus c'est un bon moyen de se faire comprendre par autrui.

Quant aux omnis qui nous cassent les gonades sur la souffrance des plantes c'est juste de la mauvaise foi... je crois que c'est veggie poulette qui avait fait une bd qui disait quelque chose comme : "si tu fais pas la différence entre peler un oignon et égorger un chien, je te confierai pas mes gosses "
 

yapuka

Fait crier les carottes
Inscrit
21/3/14
Messages
3 781
Score de réaction
0
ma remarque végé je la fais toutes les semaines quand cher et tendre prépare la bouffe le dimanche (depuis 3 ans quand même, mais vraisemblablement, il a décidé de ne pas entendre).

les gnomes : qu'est ce qu'on mannnnnnnnnnnnge ?
moi : vous, vous mangez de l'animal décédé, et maman mange de la nourriture.
les gnomes : quoi comme animal décédé ?
moi, rayez les mentions inutiles : du cochon mort, de la vache morte, du bébé vache mort, du mouton mort, du bébé mouton mort....

Ouais je sais, je suis une extrêmiste nazie propagandiste. :whistle:
 

Lixou

Mange de la salade
Inscrit
21/3/14
Messages
346
Score de réaction
0
yapuka":3p2o564o a dit:
ma remarque végé je la fais toutes les semaines quand cher et tendre prépare la bouffe le dimanche (depuis 3 ans quand même, mais vraisemblablement, il a décidé de ne pas entendre).

les gnomes : qu'est ce qu'on mannnnnnnnnnnnge ?
moi : vous, vous mangez de l'animal décédé, et maman mange de la nourriture.
les gnomes : quoi comme animal décédé ?
moi, rayez les mentions inutiles : du cochon mort, de la vache morte, du bébé vache mort, du mouton mort, du bébé mouton mort....

Ouais je sais, je suis une extrêmiste nazie propagandiste. :whistle:
Tiens suis curieuse, ils voient ça comment du coup ? tu es une ovni / chieuse / petite chose trop sensible ? ou bien ils comprennent mais la vache morte c'est trop bon ?

Pour les invertébrés, je m'abstiens dans le doute... pour avoir eu des coquillage d'eau douce et des crevette en aquarium, ils font leur vie et n'aiment manifestement pas qu'on les emmerde. Une patelle ça aime faire sa vie tranquillou aussi. Pis c'est pas comme si on avait l'occas d'en manger tous les jours, c'est vraiment pas dur à rayer de la liste des courses.
 

Anisse

Élève des carottes
Inscrit
23/9/15
Messages
1 044
Score de réaction
0
Localité
Rennes
yapuka":3swohnds a dit:
ma remarque végé je la fais toutes les semaines quand cher et tendre prépare la bouffe le dimanche (depuis 3 ans quand même, mais vraisemblablement, il a décidé de ne pas entendre).
C'est ça moi qui me choque le plus...

Et ça ne m'étonne pas que suite à ce comportement intolérant et irrespectueux tu fasses péter ton mécontentement en jouant à "l'extrêmiste nazie propagandiste"
 

yapuka

Fait crier les carottes
Inscrit
21/3/14
Messages
3 781
Score de réaction
0
Lixou":25bh0939 a dit:
Tiens suis curieuse, ils voient ça comment du coup ? tu es une ovni / chieuse / petite chose trop sensible ? ou bien ils comprennent mais la vache morte c'est trop bon ?
Mes deux gnomes de genre et sexe mâles s'en foutent, le plus jeune ne se rend pas compte je pense (il a beau avoir 12 ans, il a un âge mental de 5 ou 6 ans; comme il a été habitué tout petit à trouver normal de manger de la viande, il continue sans se poser de questions), le grand s'en carre complètement, du moment que c'est bon il mange vgl ou omni, ça lui passe complètement au dessus, et ma gnome de sexe et genre femelle déteste les légumes, du coup c'est super dur de lui faire à manger vgl,à part des pâtes,des patates ou du riz...

Mon cher et tendre fait tout pour éviter le sujet, quand il ne peut pas faire autrement (genre ça fait 4 fois que je dis vache morte par exemple), j'ai droit à un speech "pour rire" sur "ouais, elle a souffert la vache, et en plus c'est bon, donc je vais la bouffer parce que j'aime ça, quand ils souffrent les animaux." rire diabolique en option. C'trop marrant hein ?
Et surtout, surtout , je ne me remets pas en question, parce que ma femme est une emmerdeuse/petite chose fragile mentalement qui a ses lubies qu'il convient d'ignorer sinon elle pète un câble (ce qui est vrai, d'ailleurs).
 
Haut