Prix du spécisme (de la remarque spéciste)

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Localité
Tours (37)
Moi tous ces bois forêts et jungles, ça me fait le même effet qu'une tignasse de gauchiasse crypto-stalinienne !

Une violente envie de calins et plus si affinités...
 

MlleBulle

Jeune bulbe
Inscrit
1/4/16
Messages
10
Je sais pas trop où poster ça du coup je vais mettre ça ici.

Je suis très surprise (mais pas de la bonne manière) de certains groupes inclusifs. Je suis rapidement un groupe sur facebook féministe, inclusif, intersectionnel qui essaie d'être le plus safe possible et pourtant ça tape dans les gros stéréotypes sur les végé : ielles sont oppressant.e.s, sexistes, méchant.e.s bouh bouh

Et la viande n'est apparemment pas un problème.

Je comprends pas. :><:
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Localité
Tours (37)
Parce-que le spécisme est un des derniers bastions (visible) où se terrent de nombreux "humanistes" (terme fourre-tout regroupant aussi bien hommes et femmes) qui pensent encore très fermement que les humains et les animaux ce sont 2 choses de nature fondamentalement différente et qu'il faut absolument conserver une espèce de frontière sacrée ou un peu mystique.

Également lié au fait que c'est la seule lutte où les victimes n'ont pas la parole (verbal et vocalisée en français ou en anglais en tout cas), et de ce fait, le devoir d’empathie repose purement sur le bon vouloir et la sensibilité des gens dans un contexte de militantisme au sein d'un environnement et d'une société elles-mêmes massivement antispécistes.

Enfin la nécessité, quand on devient végé, de tourner le dos à des ""valeurs"" traditionnelles, culturelles, familiales, sociales et tellement communes qu'elle ne sont même plus pensés comme des choix. (tout du moins des choix de ne pas les remettre en question)

Bonus : et l'idée encore très tenace qu'une pression envers une position politique ou un choix de vie comme les égétarismes ne sont pas vraiment très importants en regard des violences faites aux femmes, aux personnes racisées, aux non hétéros cis, etc...

Les féministes intersectionnelles parlant de véganisme sont ultra minoritaires et leur discours massivement nié, dé-légitimé. Quand tu vois qu'encore aujourd'hui des groupes (et porte-paroles) féministes ne comprennent pas l'intérêt de l'intersectionnalité et continuent à avoir un discours occidentalo-centré, méprisant voire raciste, tu te dis que la route est longue...
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Localité
Tours (37)
Lutine":nw78gufh a dit:
En ce moment à la radio y a une pub pro viande absolument insupportable qui passe régulièrement.
On entend une éleveuse (peut-être juste une actrice, je sais pas), vanter la qualité de la viande issue de vaches élevées en plein air. La meilleure partie, c'est quand-même quand elle dit que c'est l'élevage qui permet d'avoir de beaux paysages "vous imaginez la tête qu'auraient nos vallées sinon ?". Puis, "une vache élevée en plein air, a qui on a laissé le temps de grandir à son rythme et donné une nourriture de qualité, ça fait une viande plus goûteuse, une viande bien racée". (Si quelqu'un sait ce que ça veut dire une viande racée...)

Ah ben je l'ai trouvée tiens, c'est la première. J'ai pas écouté le boucher, mais ça doit être du même ordre. : http://www.la-viande.fr/communication-a ... des-racees
Je reviens sur cette propagande : les voix sont trop (stéréo)typées et au phrasé parfait pour ne pas être des acteurs qui font tout sauf ce qu'ils disent faire.
Et puis bon... Mr Dubois et Mme Beauchamp... Je sais que certains nom ont l'air d'être tombés du ciel dans certains métiers (menuisier G. Dubois, entreprise de meubles Debiais), mais là ça fait un peu trop coïncidence pour moi...

Et puis, aveux d'impuissance en soi : pas un seul mot sur le bien être des bêtes à par la suggestion du fait qu'elles paissent en extérieur les 2/3 du temps...

Et sinon cet éternel argument, lui aussi suggéré, que les forêts c'est tellement moche, ça bouche le paysage, ça amène de la vermine, ça valorise pas une région, et ça ne sert à rien.
...à part servir de puis de carbone sans égal, de régulateurs thermique et hygrométrique de la planète mais c'est pas très important, il fait trop froid l'hiver de toute façon et puis la pluie ça fait chier...
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Localité
Tours (37)
Alors cela fait depuis le début de ce "mouvement" que j'ai ce truc qui tourne dans ma tête... Me demandant si j'évoque mon problème ici ou pas...
Et personne n'en a parlé, soi par désintérêt, soi par peur, j'en sais rien.

Toujours est-il que je m'apprêtais à en faire quand même mention malgré tout, et pour d'autre raisons, je suis allé faire un tour sur ce site que j'aime bien, aux articles radicaux mais aussi intelligents et bien écris que leurs textes de chansons, et j'ai trouvé ça suffisamment raccord avec ma pensé pour le livrer tel-quel.

#BalanceTonPorc : vous qui passez devant le mépris sans le voir

Je me doute que beaucoup vont considérer cette question comme anodine en regard du sujet, mais perso ce choix de terme me fait chier depuis le premier jour.

Et puis zut, on est quand même dans une situation différente du débat houleux qu'il y a eu ici (et ailleurs) à propos des insultes racistes (et spécistes) envers Mme Taubira.
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Localité
Tours (37)
J'aime recevoir des pub d'Ulule pour des trucs en laine d'alpaga...

https://fr.ulule.com/pirua/

C'est doux, c'est beau, c'est équitable, c'est noël, et bla bla bla...

Je tente un commentaire, sans seulement espérer le voir y rester.

C'est ennuyeux de recevoir ce genre de publicité en boite mail par Ulule quand on est contre l'exploitation animale...
Je ne pense pas que les Alpaga ne souffrent à la tonte, mais elle est réputée pour être très stressante pour eux (ce ne sont pas des caniches en salon de toilettage), et s'ensuit une surveillance nécessaire pour combler l'absence de laine par une alimentation réadaptée pour faire face au froid. (qui ne fait pas de pause le temps que ça repousse)
Cette tonte n'est pas nécessaire pour le bien être de ces animaux qui se démerdaient très bien tout seuls avant d'être capturés puis élevés.
Oui c'est doux, c'est chaud, c'est joli, c'est équitable, fair trade et tout ce qu'on veut, mais ces bons sentiments marchands font une belle jambes aux animaux en question... (qui ne retirent strictement aucun bénéfice à cette exploitation, mais une tonte stressante et dangereuse pour leur santé)
Tiens en parlant d'équitable... Pour un pull à 99€, et en retirant cet euro symbolique qui va à Warita, combien est reversé aux artisans ? Vous parlez d'un revenu fixe situé entre 400 et 500€ (c'est vague), mais si vos ventes explosent (et elle ont l'air d'exploser d'après le succès de la campagne), en retirent-ils un quelconque bénéfice ?
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Localité
Tours (37)
Quand ils sont correctement sanglés sur une table prévue à cet effet, non, beaucoup apprécie plutôt même. Et il est nécessaire de les toiletter puisqu'on en a fait une race dont les poils ne tombent jamais (et ne s'arrêtent jamais de pousser évidemment).
 

Noraleeds

Mange de la salade
Inscrit
9/12/15
Messages
344
V3nom":2mxxq3dx a dit:
Et personne n'en a parlé, soi par désintérêt, soi par peur, j'en sais rien.

Toujours est-il que je m'apprêtais à en faire quand même mention malgré tout, et pour d'autre raisons, je suis allé faire un tour sur ce site que j'aime bien, aux articles radicaux mais aussi intelligents et bien écris que leurs textes de chansons, et j'ai trouvé ça suffisamment raccord avec ma pensé pour le livrer tel-quel.

#BalanceTonPorc : vous qui passez devant le mépris sans le voir
Non, je n'avais même pas remarqué, la preuve que les insultes spécistes sont bien ancrées dans la culture et que j'ai encore du chemin à faire.
 

Aspauline

Broute de l'herbe
Inscrit
17/8/17
Messages
109
Aujourd'hui, en cours d'espagnol, nous avons abordé le sujet du veganisme de façon très péjorative et désuet. Les animaux ont été invisibilisés et la nutrition était le centre de toute l'attention.

La prof a commencé à demander aux élèves quels conseils pourrait appliquer une personne sujette à l'obésité. Un élève à alors rétorqué qu'il fallait devenir vegan. Le fait que le veganisme soit vu comme un régime amincissant m'a mise hors de moi. La prof a alors expliqué ce qu'était le veganisme puis tous les élèves se sont mis à se plaindre et à sortir un tas de conneries et de préjugés. J'en cite certaines : "Les vegans sont des fous", "ils mangent la terre", "que des légumes !", "ils ne doivent pas avoir beaucoup de nutriments et de protéines dans le corps", "c'est une secte", "pourquoi ils font ça ?", "ils se nourrissent uniquement de soja", "le lait de riz n'est pas du lait, le lait sort d'une vache"... et j'en passe. La réflexion la plus débile et caricaturale fut "les vegans font des câlins à des arbres en bouffant de la terre"
Ce sujet ne devrait jamais être abordé en cours, vu le manque de compréhension et d'ouverture d'esprit de certain. Que de clichés mêlés à de la désinformation et du spécisme. Tous victimes du conditionnement de l'industrie et de la publicité.

Les prochains cours d'espagnol risquent d'être insupportables. J'aimerais leur balancer des arguments mais je serai prise pour une "folle" comme ils nous qualifient.
 

theleme

Broute de l'herbe
Inscrit
1/1/18
Messages
172
Aspauline":2g5lyxb9 a dit:
J'aimerais leur balancer des arguments mais je serai prise pour une "folle" comme ils nous qualifient.
Tu as mille fois raison Pauline, ne t'exposes pas à ce niveau, tu risquerais de te retrouver étiquetée définitivement et ça pourrait devenir super difficile pour toi au lycée .
C'est idem dans le monde professionnel, tous les coming out que j'ai vu, que ce soit végé* ou homo ont créé les pires ennuis (et c'est une litote) à leurs auteurs !
A ton âge et en étant lycéenne c'est risqué. En fac ce sera totalement différent, l'affirmation de sa personnalité, de ses différences, y est plus facile et peut même devenir un élément d'intégration/valorisation.

PS : je viens de lire ta présentation : écrire un texte comme celui là à ton âge... tu m'as scotché ! Bravo !
Un courant de pensée qui peut accueillir de tout jeunes gens capables d'une expression de ce niveau à de l'avenir !
 

Lila59

Avale du tofu
Inscrit
15/11/15
Messages
560
theleme":2v09s7ce a dit:
C'est idem dans le monde professionnel, tous les coming out que j'ai vu, que ce soit végé* ou homo ont créé les pires ennuis (et c'est une litote) à leurs auteurs !
!
Oh là, là ! Ca a été l'horreur quand j'en ai parlé au travail. J'ai été isolée et moquée.
Aujourd'hui, j'ai un nouvel emploi et comme nous ne mangeons pas ensemble et qu'il n'y a pas de cantine, pour l'instant personne ne s'en est aperçu, Je croise les doigts pour que ça continue.
 

Aspauline

Broute de l'herbe
Inscrit
17/8/17
Messages
109
theleme":ev69spmj a dit:
Aspauline":ev69spmj a dit:
J'aimerais leur balancer des arguments mais je serai prise pour une "folle" comme ils nous qualifient.
Tu as mille fois raison Pauline, ne t'exposes pas à ce niveau, tu risquerais de te retrouver étiquetée définitivement et ça pourrait devenir super difficile pour toi au lycée .
C'est idem dans le monde professionnel, tous les coming out que j'ai vu, que ce soit végé* ou homo ont créé les pires ennuis (et c'est une litote) à leurs auteurs !
A ton âge et en étant lycéenne c'est risqué. En fac ce sera totalement différent, l'affirmation de sa personnalité, de ses différences, y est plus facile et peut même devenir un élément d'intégration/valorisation.

PS : je viens de lire ta présentation : écrire un texte comme celui là à ton âge... tu m'as scotché ! Bravo !
Un courant de pensée qui peut accueillir de tout jeunes gens capables d'une expression de ce niveau à de l'avenir !
Merci infiniment pour ton retour sur ma présentation et tous ces conseils ! Je me doute que si j'émets le moindre signe de "complicité" ou "d'adhésion" au veganisme, les autres élèves se montreront hostiles mais ça me sidère de devoir me taire devant la masse ignorante. J'espère pouvoir m'émanciper davantage sur cet aspect à la fac.

Tigresse : Je divulgue mon régime alimentaire uniquement à mes amis proches, et encore je précise simplement que je suis végétaRienne de peur de passer pour une extrémiste aigrie. Les autres personnes moins proches de moi ne doivent pas forcément tenir compte du contenu de mon assiette.
J'ai également signifié que je l'étais à ma prof de français cette année dans un sujet d'invention.
 

Aspauline

Broute de l'herbe
Inscrit
17/8/17
Messages
109
Lila59":2jngspwo a dit:
theleme":2jngspwo a dit:
C'est idem dans le monde professionnel, tous les coming out que j'ai vu, que ce soit végé* ou homo ont créé les pires ennuis (et c'est une litote) à leurs auteurs !
!
Oh là, là ! Ca a été l'horreur quand j'en ai parlé au travail. J'ai été isolée et moquée.
Aujourd'hui, j'ai un nouvel emploi et comme nous ne mangeons pas ensemble et qu'il n'y a pas de cantine, pour l'instant personne ne s'en est aperçu, Je croise les doigts pour que ça continue.
Je croise les doigts pour toi aussi ! S'il le remarquent, tu peux toujours prétexter une allergie.
 

sango10

Broute de l'herbe
Inscrit
22/7/14
Messages
139
Une centaine de lapins "domestiques" ont été tués depuis le mois d'août dans le Trégor par une personne s'introduisant dans des propriétés et frappant les lapins à mort.

Réaction du maire de la dernière commune où cela s'est passé : "Les victimes sont souvent des retraités qui ont un potager, des clapiers, des poules. C'est leur passion, leur dada qui est touché, c'est désolant"

Et moi qui pensait que les victimes étaient les lapins qui ont subi d'atroces violences et ont perdu la vie ... :facepalm:

Source
 
Haut